Notebookcheck

Parallels travaillant sur le support du silicium basé sur le bras M1 de Apple, pourrait ramener Windows 10 sur le Mac

Parallels travaille sur une version binaire universelle de son populaire logiciel de virtualisation pour les Macs équipés de M1 de Apple. (Image : Parallels)
Parallels travaille sur une version binaire universelle de son populaire logiciel de virtualisation pour les Macs équipés de M1 de Apple. (Image : Parallels)
les fans deApple sont à juste titre enthousiasmés par le passage au nouveau silicium interne pour Mac de Apple. Cependant, en passant d'Intel à des puces comme le nouveau M1, la fonction Windows on Boot Camp, très appréciée, a été perdue. Parallels affirme cependant qu'il est en bonne voie pour ramener la prise en charge de la virtualisation d'OS sur le Mac dans une prochaine version.
Sanjiv Sathiah, 🇺🇸 🇪🇸 ...

L'une des caractéristiques pratiques des Macs Apple à base Intel a été la possibilité d'installer Windows 10 pour qu'il fonctionne en natif sur une partition séparée à l'aide de l'utilitaire Boot Camp. Cette fonctionnalité a cependant été perdue sur les nouveaux Macs équipés de M1 de Applecar ils fonctionnent sur une architecture basée sur Arm, laissant derrière eux l'architecture x86 d'Intel. Les spécialistes des logiciels de virtualisation Parallels ont de bonnes nouvelles pour les utilisateurs de Mac qui souhaitent toujours faire tourner Windows 10 sur leurs nouvelles machines basées sur Arm, avec l'annonce qu'ils sont en train de développer une version de Parallels pour MacOS on Arm.

L'entreprise indique qu'une démo de sa version binaire non universelle de Parallels sur Apple est en cours d'exécution sur Apple avec une machine virtuelle Linux. Incroyablement, cela a été réalisé en faisant tourner la version Intel x86 de Parallels for Mac via la couche de traduction Rosetta 2 que Apple a intégrée à macOS Big Sur fonctionnant sur le silicium de Apple. Depuis lors, Parallels a travaillé dur pour convertir son application en une version binaire universelle qui fonctionnera nativement sur les Macs Intel et Arm. Cela a inclus l'optimisation de son code de virtualisation.

Il est intéressant de noter que dans le billet du blog, Parallels fait également référence à la prise en charge par Microsoft de l'application x64 pour Windows 10 sur ARM. S'il n'est pas exclu que Microsoft passe à la licence Windows 10 sur ARM maintenant que Apple a lancé des Macs basés sur Arm (ce qu'il ne propose pas actuellement), il semble plus probable que Parallels prenne en charge la version x86 de Windows 10 sur une machine virtuelle. Étant donné la vitesse fulgurante de la puce M1 de Apple, cela ne devrait pas poser de problème de performance. La prise en charge de Windows 10 sur ARM pour les Mac serait sans doute encore plus intéressante car elle pourrait permettre à Apple de réintroduire le Boot Camp pour les Macs à base d'armes.

Parallels ne s'est toutefois pas encore engagé sur un calendrier où l'on peut s'attendre à voir Windows revenir sur les Mac, mais au moins la virtualisation de Linux sera encore possible sur les Macs à base de bras dans l'intervalle.

Source(s)

Sanjiv Sathiah
Editor of the original article: Sanjiv Sathiah - Senor Staff Writer - 1193 articles published on Notebookcheck since 2017
Please share our article, every link counts!
> Revues et rapports de ordinateurs portatifs et smartphones, ordiphones > Archives des nouvelles 2020 11 > Parallels travaillant sur le support du silicium basé sur le bras M1 de Apple, pourrait ramener Windows 10 sur le Mac
Sanjiv Sathiah, 2020-11-13 (Update: 2020-11-13)