Notebookcheck

Prise en main du projecteur portable XGIMI MoGo Pro

Le projecteur portable XGIMI MoGo Pro est un projecteur pratique pour regarder des films et des médias en dehors de la maison ou dans le jardin. (Image via Xgimi)
Le projecteur portable XGIMI MoGo Pro est un projecteur pratique pour regarder des films et des médias en dehors de la maison ou dans le jardin. (Image via Xgimi)
Le projecteur portable MoGo Pro de XGIMI est un projecteur puissant mais compact, qui convient parfaitement aux soirées cinéma en plein air, à la consommation de médias sur la route ou au visionnage de vidéos chez des amis. Cependant, ce projecteur est surclassé par des solutions moins portables (surtout à ce prix), ce qui l'empêche d'être utilisé dans une installation permanente de cinéma à domicile
Sam Medley (traduit par DeepL / Ninh Duy), 🇺🇸 🇳🇱 ...
, , , , , ,
relation de la recherche.
, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
 

Introduction

De nombreux home cinémas utilisent des projecteurs pour générer une image massive à partir d'un appareil relativement compact. Bien que petits par rapport à l'image qu'ils produisent, les projecteurs standard sont toujours ancrés à un seul endroit. En raison de leur manque de portabilité, l'installation d'un système de projection dans un nouvel endroit (par exemple, à l'extérieur ou chez un ami) est fastidieuse et souvent prohibitive

C'est pour cette raison que les projecteurs portables ont gagné en popularité au cours des dernières années. Au lieu de transporter tout le matériel et les câbles nécessaires à l'installation d'un théâtre temporaire, un projecteur portable regroupe tout le matériel nécessaire dans un seul emballage facile à transporter.

Le XGIMI MoGo Pro est l'un de ces projecteurs portables. Dans son boîtier lilliputien se trouvent tous les éléments nécessaires à une expérience cinématographique amusante, ainsi que quelques fonctions intelligentes qui rendent le processus intuitif et fluide. J'utilise le XGIMI MoGo Pro depuis un peu plus d'un mois. Ma famille et moi avons profité de nombreux films, émissions et jeux pendant cette période. Voici ce que j'en pense

Design

Télécommande et application TV Remote Android
Télécommande et application TV Remote Android

Le MoGo Pro est minuscule au regard de la technologie qu'il contient. Le projecteur mesure 146 x 105,5 x 94,5 mm (5,75 x 4,15 x 3,72 in) et pèse 900 g (1,98 lbs), ce qui le rend facile à glisser dans un petit sac ou un sac à main. La construction est solide, principalement grâce à la grille de haut-parleur en aluminium qui entoure l'avant et les deux côtés. L'arrière, le dessus et le dessous sont recouverts d'un plastique blanc résistant aux traces de doigts. Le projecteur principal et l'appareil photo (plus d'informations à ce sujet ci-dessous) sont recouverts d'acrylique transparent simple qui s'efface mais se nettoie facilement

Les ports et les entrées du projecteur sont simples. L'arrière comporte une prise audio de 3,5 mm, une entrée HDMI, un port USB-A 2.0 et une entrée CC. La partie supérieure comporte un voyant d'alimentation et trois boutons tactiles : baisse du volume, lecture/pause et augmentation du volume. Un trou fileté au milieu de la partie inférieure permet de fixer le MoGo Pro sur un trépied, ce qui est une bonne chose

La télécommande contient les entrées nécessaires à la navigation dans l'interface TV Android du projecteur. La télécommande pyramidale contient un bouton d'alimentation, un bouton de menu, un bouton pour l'assistant vocal de Google, un bouton de réglage du projecteur, un bouton de paramètres et les boutons standard de la télécommande pour Android TV (retour, accueil, volume haut, volume bas et un disque directionnel avec un bouton de sélection au milieu). Il y a également un curseur à l'arrière qui permet de régler les boutons de volume pour ajuster soit le volume, soit la mise au point du projecteur

La télécommande est suffisamment légère pour être facile à utiliser, mais elle est bien conçue. Les boutons sont très sensibles et offrent un retour ferme

Dans l'ensemble, l'esthétique est agréable et la qualité de fabrication est excellente. J'aurais aimé que XGIMI vende le MoGo Pro avec une peinture noire plus discrète, mais c'est un privilège réservé au MoGo Pro+

Caractéristiques et qualité des projecteurs

Le principal argument de vente (outre sa portabilité) du MoGo Pro est son excellent système de mise au point automatique et de correction du trapèze. Dès que le MoGo Pro démarre, il effectue automatiquement la mise au point de sa projection grâce à une petite caméra située à côté du projecteur principal. Ce processus prend environ 3 à 5 secondes et permet d'obtenir une image d'une grande netteté. Le MoGo Pro peut également détecter s'il a été déplacé et refaire la mise au point automatiquement, ce qui est pratique. Les utilisateurs peuvent cliquer sur un bouton de la télécommande pour activer la mise au point automatique manuellement.

La correction de la distorsion trapézoïdale du projecteur est également automatique, rapide et permet d'obtenir une image presque parfaite. La correction trapézoïdale permet à un projecteur d'afficher une image plate sur une surface même s'il n'est pas directement en face de cette surface (c'est-à-dire sous un angle). Elle permet également au projecteur de corriger toute déformation ou inclinaison de l'image résultant d'une projection sous un angle. La correction de la distorsion trapézoïdale du MoGo Pro fonctionne jusqu'à 40 degrés horizontalement et verticalement, ce qui vous permet d'écarter le projecteur sans que l'image en souffre

Le MoGo Pro fait une mise au point automatique dès son démarrage. (Image : propre)
Le MoGo Pro fait une mise au point automatique dès son démarrage. (Image : propre)
La correction automatique de la distorsion trapézoïdale du MoGo Pro permet au projecteur d'afficher correctement des vidéos et des images jusqu'à 40 degrés hors axe (image via XGIMI)
La correction automatique de la distorsion trapézoïdale du MoGo Pro permet au projecteur d'afficher correctement des vidéos et des images jusqu'à 40 degrés hors axe (image via XGIMI)

Le MoGo Pro utilise un projecteur DLP d'une puissance de 300 ANSI Lumens avec une résolution native de 1920x1080. (Le MoGo Pro peut recevoir une entrée 4K mais la réduira à 1080p.) La vidéo est assez nette, selon la taille de la projection (rapport 1,2:1, jusqu'à 100 pouces à 2,7 mètres / 8,7 pieds). Les pixels sont visibles sur une projection de 100 pouces à une distance d'environ 1,8 m (6 ft). Assis à côté du projecteur, l'image semble légèrement floue mais les pixels se fondent dans l'image globale. Cependant, pour les plus petites tailles (~70 pouces et moins), l'image est très nette à une distance normale.

Le plus gros inconvénient est la luminosité du projecteur. Avec 300 lumens ANSI, elle est relativement faible, surtout par rapport aux projecteurs autonomes (et à certaines autres options portables). Tant que les lumières sont baissées et qu'il fait relativement sombre dans l'environnement, l'image est éclatante. Cependant, toute lumière d'arrière-plan (par exemple, la lumière provenant d'une pièce adjacente) affecte la qualité globale de l'image. Le contraste est également limité. Je n'ai pas pu mesurer le rapport de contraste exact, mais les noirs sont gris foncé

La lampe a une durée de vie de 30 000 heures. Elle n'est pas remplaçable, mais pour mettre cela en perspective, vous pouvez laisser le MoGo Pro allumé indéfiniment pendant 1 250 jours, soit 3,4 ans. Si vous utilisez le MoGo Pro quatre heures par jour, tous les jours, la lampe durera environ 20,5 ans

Audio

Le MoGo Pro utilise deux haut-parleurs Harman-Kardon. La qualité audio est assez bonne pour une enceinte portable. Les aigus et les médiums sont clairs et bien équilibrés. Les basses sont présentes mais basses et ténues, ce qui donne au son un corps mince. Il s'agit d'un cran au-dessus des haut-parleurs d'ordinateur portable, mais il reste en deçà des haut-parleurs portables Bluetooth haut de gamme de Bose et Sony

Le MoGo Pro peut également servir de haut-parleur externe via la prise audio de 3,5 mm ou le Bluetooth 4.2/5.0

Le son est transmis par deux haut-parleurs Harman-Kardon de 3 watts. Le son est correct mais manque de corps. (Image via XGIMI)
Le son est transmis par deux haut-parleurs Harman-Kardon de 3 watts. Le son est correct mais manque de corps. (Image via XGIMI)

Autres caractéristiques et performances

Le MoGo Pro peut être utilisé comme projecteur externe (via HDMI ou le Chromecast intégré) et comme haut-parleur externe (via la prise jack 3,5 mm ou Bluetooth), mais il fonctionne mieux comme appareil autonome. Il fonctionne sous Android TV 9.0 et est compatible avec des milliers d'applications et de jeux axés sur les médias. Il convient toutefois de tempérer les attentes

Le MoGo Pro est équipé d'un processeur Amlogic T950X2 avec un GPU Mali-G31, 2 Go de RAM et 16 Go de stockage interne. En tant que tel, ce n'est pas une bête de somme. Il peut gérer le streaming multimédia assez bien, mais j'ai remarqué quelques bégaiements lors de la mise en mémoire tampon des vidéos (en particulier dans YouTube et Disney+) sur le WiFi (802.11 a/b/g/n, dual-band). Une fois la mise en mémoire tampon effectuée, la lecture a été plus fluide. Le projecteur a géré la lecture locale à partir d'un disque USB 2.0 sans problème

La question des jeux est différente. Le GPU ne peut gérer que des titres légers comme Crossy Road et d'autres jeux similaires. J'ai pu jouer à quelques niveaux d'Asphalt 8, mais seulement avec les paramètres les plus bas et avec un saut d'image considérable. J'ai également testé quelques émulateurs et j'ai eu de la chance avec les consoles 2D (NES, Genesis/Mega Drive, SNES). L'émulation de la PlayStation 1 (via RetroArch) était au mieux instable et au pire ne fonctionnait pas

Les performances du GPU ne sont pas spectaculaires...
Les performances du GPU ne sont pas spectaculaires...
...mais il est assez bon pour le streaming multimédia et les jeux légers (Images : propre)
...mais il est assez bon pour le streaming multimédia et les jeux légers (Images : propre)

Lacunes

Le MoGo Pro est très bien pour ce qu'il est (un projecteur portable avec des fonctions intelligentes), mais il a quelques défauts majeurs. Le plus notable est son manque de support pour certains codecs et certifications. Cela n'est pas rédhibitoire, à une exception près : Netflix n'est pas disponible en mode natif. Il existe un moyen de faire fonctionner Netflix, mais il implique l'utilisation d'une application tierce via le Google Play Store (XTV Manager), ce qui peut être trop compliqué pour certains

La batterie de 36 Wh (10400 mAh) est un ajout très appréciable, mais elle s'épuise après environ 2,5 à 3 heures (selon la luminosité). C'est juste assez long pour terminer la plupart des films, mais les films plus longs (je vous regarde, le Seigneur des Anneaux) et les séances de binge nécessitent l'adaptateur d'alimentation de 65 watts. Cette limitation nuit à la portabilité du projecteur

Conclusion

Le XGIMI MoGo Pro est un excellent projecteur portable avec quelques inconvénients notables. (Image via XGIMI)
Le XGIMI MoGo Pro est un excellent projecteur portable avec quelques inconvénients notables. (Image via XGIMI)

J'aime beaucoup le MoGo Pro de XGIMI. Pour un projecteur portable, il est doté de nombreuses fonctionnalités et constitue globalement un excellent appareil. La qualité de l'image est excellente et l'inclusion de Android TV et de toutes ses applications compatibles font de ce projecteur une solution complète pour la consommation de médias.

À 549 $US MSRP, il y a des défauts qui doivent être corrigés. Le plus gros problème est peut-être la luminosité relativement faible de la lampe. Elle fonctionne bien dans les pièces sombres, mais s'il y a une quelconque pollution lumineuse (lumières allumées dans d'autres pièces, lampes extérieures, etc.), la qualité de l'image se dégrade. Une lampe plus lumineuse ferait des merveilles sur la qualité d'image globale du MoGo Pro, mais je comprends aussi que cela réduirait la durée de vie de la lampe et augmenterait éventuellement son coût

Deuxièmement, l'absence de prise en charge native de Netflix peut être un obstacle pour certains, et ses performances médiocres excluent les jeux plus exigeants sur Android. Les haut-parleurs sont "suffisamment bons" mais n'ont pas le punch nécessaire pour une bonne expérience cinématographique

Globalement, le XGIMI MoGo Pro est un appareil amusant qui élargit considérablement le monde du streaming multimédia. Il convient parfaitement aux soirées cinéma en famille dans le jardin, aux petits appartements où les grands téléviseurs ne rentrent pas, ou comme compagnon de voyage pour les accros aux médias qui voyagent souvent. C'est un appareil amusant qui remplit assez bien son rôle (projection multimédia portable). Cependant, à 549 $ US, le XGIMI MoGo Pro est décidément une nouveauté de luxe

Le XGIMI MoGo Pro est disponible sur auprès de XGIMI au prix de 549,00 USD MSRP. Il est également disponible sur Amazon

Clause de non-responsabilité : L'auteur de cet article a reçu gratuitement le projecteur portable XGIMI MoGo Pro pour le tester.

Sam Medley
Editor of the original article: Sam Medley - Senior Tech Writer - 1119 articles published on Notebookcheck since 2016
contact me via: @samuel_medley
Ninh Duy
Translator: Ninh Duy - Editorial Assistant - 181636 articles published on Notebookcheck since 2017
contact me via: Facebook
Please share our article, every link counts!
> Revues et rapports de ordinateurs portatifs et smartphones, ordiphones > Critiques > Prise en main du projecteur portable XGIMI MoGo Pro
Sam Medley, 2021-04-25 (Update: 2021-04-25)