Notebookcheck

Critique complète de l'Ultrabook Dell Latitude 12 E7250

Florian Wimmer (traduit par Mehdi Rafenne), 04/21/2015

Un nain en carbone. Si vous ne voulez pas d'une tablette, et qu'un smartphone est trop petit pour votre usage, alors l'Ultrabook 12,5 pouces de Dell, le Latitude 12 E7250, pourrait vous convenir : c'est un véritable ordinateur portable professionnel, qui rentrera aisément dans votre sac. Voyons voir de quoi cette petite machine est capable.

Au banc d'essai : le Dell Latitude 12 E7250

Pour le test original en allemand, voyez ici.

Pour connaître la date de sortie de la toute nouvelle mouture de votre ordinateur portable favori, il suffit généralement de regarder la date de sortie de la nouvelle génération de processeurs Intel. La plupart des constructeurs lancent leurs nouveaux ordinateurs sur le marché aussitôt que les nouveaux CPUs sont mis sur le marché : ce fut le cas en janvier. Intel a inauguré sa nouvelle architecture, Broadwell, conçue spécifiquement pour les ordinateurs ultra-fins. Dell a alors étoffé sa gamme d'ordinateurs portables professionnels, et nous avons déjà pu tester le Dell Latitude 12 E5250 il y a peu.

Nous nous intéressons aujourd'hui au Latitude 12 E7250, de la série 7000 de Dell, qui regroupe les plus haut de gamme de toutes ses machines. Ce petit ordinateur doit plaire aux utilisateurs grâce à son capot en carbone, son écran tactile, son châssis aussi solide que l'exigent des standards militaires, et ses nombreuses fonctionnalités de sécurité.

Parmi ses concurrents, auxquels nous le comparerons tout au long de ce test, notons la présence notamment du Latitude 12 E5250 : il sera intéressant de lister les différences entre ces deux machines. Sera également cité ici son prédécesseur, le Dell Latitude 12 E7240, que nous avons testé il y a un an et demi de cela. Enfin, les HP EliteBook 820 G1Lenovo ThinkPad X240 et Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G pourraient bien avoir leur mot à dire.

Boîtier

Ce boîtier n'est fait que de matériaux haut-de-gamme : du carbone, du magnésium et de l'aluminium.
Ce boîtier n'est fait que de matériaux haut-de-gamme : du carbone, du magnésium et de l'aluminium.

Un Ultrabook vendu 1400 euros mérite un châssis construit dans des matériaux haute-qualité : Dell l'a compris, et a choisi de construit un boîtier tri-métallique, fait de magnésium et d'aluminium, et, dans le cas de notre configuration de test (qui intègre un écran tactile), d'un capot en fibre de carbone, qui lui donne un look sophistiqué. De plus, la surface du capot et du repose-poignet est douce au toucher, les rendant agréables au doigt et permettant une certaine adhérence. L'écran tactile est protégé par la technologie Gorilla Glass 3.

Dell affirme que ses Ultrabooks de la série 7000 répondent aux critères de test établis par les standards MIL-STD-810G. Mais ces critères utilisés par l'armée américaine sont nombreux et rigoureux, et vont de la résistance à l'accélération aux fusillades en milieu acides : puisque les constructeurs décident eux-mêmes des tests auxquels ils soumettent leurs appareils, il nous est impossible de vérifier ce que les Ultrabooks de Dell sont capables de supporter.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce boîtier est très solide, et très bien construit. Certes, le repose-poignet souffre d'un léger manque de résistance à la pression, mais ce n'est là rien de très grave, et même en utilisant l'ordinateur une journée entière, vous n'en serez probablement pas gênés. En revanche, tordre l'écran avec force résultera en une distorsion de l'image affichée, ce qui ne sera pas le cas si vous appliquez une pression à l'arrière.

Comme d'habitude avec les ordinateurs professionnels, son design est très sobre. Seul l'entrelacement des fibres de carbone du capot de notre appareil de test viennent enjoliver le tout. Les coins arrondis et les arrêtes polies viennent ajouter à son élégance, et le rendent agréable au toucher. La zone autour du clavier ressemble très fortement à ce que nous avons rencontré sur le Latitude 12 E5250, vendu moins cher.

Le Dell Latitude 12 E7250 est épais de 19,4 millimètres, soit légèrement moins que son prédécesseur. Il est en outre plus fin que le Latitude 12 E5250 de 3,6 millimètres, mais également plus fin que tous ses concurrents. Mais en pratique, les différences de taille se jouant parfois à quelques millimètres, il sera très difficile de les constater sans mesurer. Au niveau du poids, en revanche, le Latitude 12 E7250 se distingue nettement : il ne pèse que 1,25 kilogrammes. Notre appareil de test, qui intègre un écran tactile et une batterie 4 cellules, en pèse 1,5.

Connectique

Peu de choses ont changé en termes de connectique, depuis son prédécesseur, le Latitude 12 E7240 : que ce soit du côté droit ou du côté gauche, on prend les mêmes et on recommence. Seul le bouton physique de contrôle du Wi-Fi a disparu. Le lecteur SmartCard compatible NFC, à l'époque disponible en option, est directement inclus dans notre appareil de test.

Comme toute machine professionnelle qui se respecte, l'Ultrabook de Dell intègre évidemment un port de dock, à l'instar de tous ses concurrents (à l'exception de l'Asus). Notez que, malheureusement, le Latitude 12 E7250 n'est pas équipé d'un port VGA. En revanche, il propose un mini-DisplayPort, ainsi qu'un port HDMI, qu'il est d'ailleurs le seul des ordinateurs comparés ici à intégrer.

Dans l'ensemble, la diversité des ports de cet ordinateur est convenable. Vous pourrez, si nécessaire, pallier à l'absence de port VGA grâce à la station de docking.

A l'arrière : LAN, HDMI, 2x USB 3.0, connecteur de charge
A l'arrière : LAN, HDMI, 2x USB 3.0, connecteur de charge
A l'avant : haut-parleurs
A l'avant : haut-parleurs
A gauche : sortie ventilateur, lecteur SmartCard
A gauche : sortie ventilateur, lecteur SmartCard
A droite : lecteur de cartes SD, jack stéréo combiné, USB 3.0, mini-DisplayPort, verrou Kensington
A droite : lecteur de cartes SD, jack stéréo combiné, USB 3.0, mini-DisplayPort, verrou Kensington

Communication

Vous cherchez un petit Ultrabook, mais avez peur de tomber sur un modèle qui ne serait pas équipé d'un port Ethernet ? Rassurez-vous : dans le secteur des machines professionnelles, c'es très peu probable. Le Latitude 12 E7250 comme ses concurrents proposent une connexion Gigabit LAN rapide. Ils sont tous également compatibles WLAN, supportant tous les standards, du 802.11ac au Bluetooth 4.0. 

La qualité de réception WLAN est excellente : à 10 mètres de distance du routeur et à travers trois murs, nous recevions toujours un signal parfait, et les pages web chargeaient très vite. Trois mètres et un mur plus loin, nous recevions 4 barres sur 5, et les performances restaient toutes aussi bonnes.

Un module WWAN est disponible en option, pour vous permettre d'accéder à Internet même en déplacement.

Securité

De nos jours, même les smartphones en sont équipés : tout Ultrabook professionnel qui se respecte se doit d'intégrer un capteur d'empreintes digitales. Il vous servira à déverrouiller la machine, ou accéder à certaines applications sensibles, donc sécurisées. Vous pourrez également protéger l'accès à votre ordinateur sans contact physique, en utilisant des SmartCards. Le capteur d'empreintes digitales comme le lecteur SmartCard sont par défaut intégrés à toutes les configurations du Latitude 12 E7250, mais vous pourrez décider de ne pas les intégrer à votre machine, ce qui vous fera économiser 17 euros.

Dell Data Protection | Encryption est un service logiciel proposé par Dell, qui vous permet de crypter des fichiers en local, mais également sur un réseau, sur des appareils mobiles et même dans le cloud, pour en empêcher l'accès à quiconque n'y a pas été autorisé. Il est facturé à l'année, et vous coûtera jusqu'à 62 euros par appareil.

DDP | Protected Workspace crée un environnement protégé dans lequel vous pourrez lancer des logiciels (le navigateur, ou des fichiers reçus par mail, par exemple), empêchant les spywares et autres malwares d'accéder à votre véritable système.

Il est également possible de s'occuper de la maintenance de votre appareil à distance. Entre autres, vous pourrez mettre à jour le BIOS ou effacer vos disques durs, depuis n'importe où dans le monde, dès lors que l'ordinateur est connecté à Internet, et ce, même s'il est éteint. La Dell Client Command Suite est également pré-installée, qui vous permettra d'automatiser certaines tâches d'administration fréquemment opérées.

Accessoires

Dans la boîte, en plus de l'ordinateur, vous ne trouverez qu'une alimentation secteur compacte au design très réussi. Vous pourrez en revanche acheter d'autres accessoires directement chez Dell : ainsi, pour remplacer le port VGA manquant, vous pourrez vous procurer un adaptateur vers mini-DisplayPort, pour une trentaine d'euros. Est également proposé pour 120 euros ce que Dell appelle "Power Companion", qui est en réalité une batterie externe d'une puissance nominale de 12 Ah, et qui vous servira à recharger votre ordinateur. Des filtres de confidentialité sont, eux, disponibles, et coûtent 30 euros.

A 250 euros, vous trouverez un Réplicateur de Ports, qui est une station de docking de bureau intégrant de nombreux ports supplémentaires. Vous pourrez y brancher un moniteur externe, un clavier et une souris, que vous n'aurez pas à transporter tous les jours avec votre machine. Cet accessoire s'attache simplement, via le port de docking situé sous le Latitude 12 E7250. Il offre également des ports VGA, ainsi que d'autres ports série et PS/2 plus anciens.

Possibilités de maintenance très étendues (Photo : Dell Latitude 12 E7240, identique à l'intérieur)
Possibilités de maintenance très étendues (Photo : Dell Latitude 12 E7240, identique à l'intérieur)

Maintenance

L'intérieur de cette machine ressemble à s'y méprendre à celui du Dell Latitude 12 E7240, son prédécesseur. La batterie peut être retirée sans avoir besoin de l'ouvrir, et occupe à peu près la moitié de la partie inférieure de la base. L'autre partie se présente sous la forme d'un cache de maintenance, que vous pourrez retirer en enlevant deux vis. C'est rarement le cas avec des machines aussi petites, mais après l'avoir ouverte, vous aurez un accès complet à la mémoire vive, au SSD, à la pile CMOS, aux ventilateurs, ainsi qu'aux modules WLAN et WWAN (en option). Remplacer la mémoire vive et le SSD est aisé. Malheureusement, notre appareil de test a été abîmé lorsque nous l'avons ouvert : la photo ci-dessous est donc tirée du test du Dell Latitude 12 E7240, dont l'agencement interne est identique.

Garantie

Les prix affichés sur le site Internet de Dell incluent un support Pro 36 mois. Mais vous pourrez économiser une centaine d'euros en choisissant le support standard trois ans. Vous vous priverez en revanche du support 24/7, un centre de contact et un service sur-site. A l'inverse, vous pourrez étendre la garantie Pro à 4 ou 5 ans (65 et 129 euros), mais le support standard reste beaucoup moins cher.

Périphériques d'entrée

Clavier

Le clavier du Latitude 12 E7250 semble un peu surchargé, du fait de la petite taille du boîtier, mais cela n'a pas empêché de Dell de doter son Ultrabook d'un très bon périphérique d'entrée. En particulier, les touches mesurent 1,5 centimètres de longueur, et sont espacées les unes des autres de 3 millimètres : elles sont légèrement concaves, et, bien qu'elles s'enfoncent peu, offrent une frappe douce et agréable, ainsi qu'un retour correct. Notre appareil de test est équipé d'un clavier américain, mais vous pourrez sélectionner un autre agencement dans la boutique en ligne. Vous pourrez même choisir de vous passer du rétroéclairage du clavier, pour économiser une vingtaine d'euros.

Vous pourrez utiliser un clavier numérique, grâces aux touches secondaires accessibles via la touche Fn. Mais il est assez difficile de s'habituer à ce système, du fait du double lettrage desdites touches. De nombreuses fonctionnalités peuvent être accédées grâce à cette touche Fn : ainsi, vous pourrez désactiver le microphone, ou ajuster le rétroéclairage du clavier (deux niveaux disponibles).

Touchpad

Nous avons apprécié le fait que Dell équipe son Latitude E7250 d'un véritable touchpad, équipé de deux boutons physiques dédiés. Avec 11,5 centimètres de diamètre, sa surface, légèrement rugueuse et offrant une bonne glisse, est plutôt large, mais on peut regretter qu'à la différence du Latitude 14 E7450, un peu plus grand, l'ordinateur 12,5 pouces de Dell n'intègre pas de TrackPoint. Les gestes multitouch sont reconnus et exécutés convenablement. Les deux boutons physiques de souris sont fermement intégrés au châssis, et offrent un bon retour au clic, quoiqu'un peu bruyant.

Ecran tactile

L'écran tactile intégré à notre configuration est proposé en option : de base, Dell équipe ses ordinateurs de dalles mattes non-tactiles. Le tactile de notre appareil de test fonctionne plutôt bien, et toutes les entrées ont été reconnues sans difficultés. Sa surface offre une bonne glisse du doigt.

Clavier
Clavier
Touchpad
Touchpad
Ecran tactile
Ecran tactile

Ecran

Si vous voulez un Latitude 12 E7250 à écran Full HD, il vous faudra choisir une configuration avec écran tactile, comme la nôtre. Les dalles mattes n'ont qu'une résolution de 1366x768 pixels, ce qui devrait malgré tout suffire à un ordinateur 12,5 pouces. L'image, en Full HD, apparaît comme très vive.

Certains de ses concurrents sont équipés d'écrans plus lumineux, mais la valeur maximale de 360 cd/m² obtenue par notre appareil de test le placent au-dessus du Latitude 12 E7240, son prédécesseur, et du moins onéreux Latitude 12 E5250. A 81%, sa distribution de la lumière est bonne, mais vous remarquerez tout de même des différences de luminosité, à l'affichage d'images noires ou, au contraire, très vives.

321
cd/m²
341
cd/m²
342
cd/m²
338
cd/m²
360
cd/m²
334
cd/m²
329
cd/m²
316
cd/m²
290
cd/m²
Homogénéité de la luminosité
X-Rite i1Pro 2
Maximum: 360 cd/m² Moyenne: 330.1 cd/m²
Homogénéité de la luminosité: 81 %
Valeur mesurée au centre, sur batterie: 360 cd/m²
Contraste: 679:1 (Valeurs des noirs: 0.53 cd/m²)
ΔE Color 5.58 | - Ø
ΔE Greyscale 3.98 | - Ø
42.2% AdobeRGB 1998 (Argyll)
Gamma: 2.21
Dell Latitude 12 E7250
Core i5-5300U HD Graphics 5500
Dell Latitude 12 E5250
Core i5-4310U HD Graphics 4400
Dell Latitude E7240 Touch
Core i5-4300U HD Graphics 4400
HP EliteBook 820 G1
Core i7-4510U Intel HD Graphics 4400
Lenovo ThinkPad X240
Core i7-4600U HD Graphics 4400
Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G
Core i5-4210U HD Graphics 4400
Screen
-57%
-3%
-6%
-10%
6%
Brightness
330
160
-52%
389
18%
355
8%
348
5%
396
20%
Brightness Distribution
81
83
2%
87
7%
82
1%
84
4%
80
-1%
Black Level *
0.53
0.586
-11%
0.59
-11%
0.548
-3%
0.518
2%
0.47
11%
Contrast
679
304
-55%
682
0%
703
4%
728
7%
921
36%
Colorchecker DeltaE2000 *
5.58
10.42
-87%
6.41
-15%
5.99
-7%
6.85
-23%
5.56
-0%
Greyscale DeltaE2000 *
3.98
11.57
-191%
4.95
-24%
5.7
-43%
6.48
-63%
4.92
-24%
Gamma
2.21 109%
2.34 103%
2.34 103%
2.05 117%
2.75 87%
2.48 97%
CCT
6192 105%
13931 47%
6375 102%
6594 99%
6379 102%
6054 107%
Color Space (Percent of AdobeRGB 1998)
42.2
40
-5%
42.66
1%
40.63
-4%
41
-3%
41
-3%

* ... Moindre est la valeur, meilleures sont les performances

Le Latitude 12 E7250 est également meilleur que ses deux compères au regard de sa valeur de noir et de son contraste, mais il se classe ici dans la moyenne des ses autres concurrents. Une valeur de noir de 0,53cd/m² n'est pas mauvaise, mais vous verrez le rétroéclairage de l'écran, notamment à l'affichage de contenus sombres en luminosité maximale. Grâce à son contraste de 697:1, cet écran affiche des couleurs plutôt vives, mais tout de même un peu ternes.

Nous avons utilisé le logiciel CalMAN et un colorimètre pour obtenir des mesures plus exactes des capacités de cet écran. Nous n'avons remarqué aucune teinte bleutée, ce qui bon signe. Mais les tons bleu ne sont pas très fidèles : de toutes les couleurs, ce sont eux qui dévient le plus de leur indice de référence. Les déviations des gris sont très faibles. Les résultats sont bien meilleurs après calibration : quasiment plus aucune déviation de l'échelle de gris sur l'espace de couleur sRGB de référence. Mais les couleurs affichées par cet écran sont trop peu fidèles pour que nous puissions recommander le Latitude 12 E7250 aux professionnels du milieu.

ColorChecker sans calibration
ColorChecker sans calibration
Grayscale sans calibration
Grayscale sans calibration
Saturation Sweeps sans calibration
Saturation Sweeps sans calibration
ColorChecker après calibration
ColorChecker après calibration
Grayscale après calibration
Grayscale après calibration
Saturation Sweeps après calibration
Saturation Sweeps après calibration
Couverture de l'espace de couleurs sRGB
Couverture de l'espace de couleurs sRGB
Couverture de l'espace de couleurs Adobe RGB
Couverture de l'espace de couleurs Adobe RGB

Les écrans brillants posent généralement problème en extérieur. Mais grâce à sa forte luminosité, vous pourrez toujours au moins voir le contenu affiché par l'écran, même dans les lieux ensoleillés. Nous n'avons rencontré aucune difficulté ni à l'ombre, ni en intérieur.

La technologie IPS garantit que le contenu affiché le sera toujours sans distorsion, même dans des angles de vue très plats.

Angles de vue
Angles de vue
En extérieur
En extérieur

Performances

En guise de processeur, vous aurez le choix entre l'Intel Core i5-5300U de notre appareil de test, ou un Core i7-5600U, à la fréquence plus élevée. Tous les processeurs proposés sont basés sur la nouvelle génération Broadwell d'Intel, gravés en 14 nm, et intègrent également la nouvelle puce graphique Intel HD Graphics 5500. Notre machine de test est équipée du maximum possible en termes de mémoires, à savoir 8 Go de RAM, et d'un SSD d'une capacité de 256 Go.

Informations système Dell Latitude 12 E7250

Processeur

L'Intel Core i5-5300U, basé sur la nouvelle architecture Broadwell, tourne à 2,3 GHz. Ses deux coeurs supportent l'Hyperthreading, permettant au CPU d'exécuter jusqu'à quatre threads simultanément. Grâce au Turbo Boost, la fréquence d'horloge maximale monte à 2,9 GHz pour un seul coeur, et 2,7 GHz pour les deux. Ce processeur a un voltage très faible, avec son TDP de 15 Watts, mais nous savons d'expérience que cela devrait suffire à exécuter des tâches basiques, avec tout de même pas mal de marge.

En pratique, il nous a laissé une très bonne impression, et nous n'avons constaté aucune limitation des performances, que ce soit dans Windows 8.1, ou dans n'importe quel logiciel que nous avons lancé. Ces limitations apparaissent toutefois, et de manière notable, sur batterie, lorsque le profil "Economie d'énergie" est activé : dans cette situation, le processeur entame un processus d'auto-bride, et n'obtient à peine qu'un quart du résultat obtenu au test Cinebench R10 précédent (branché à l'alimentation secteur). Pour remédier à ce problème, il suffit de sélectionner les profils "Equilibré" ou "Hautes-performances", avec lesquels la fréquence d'horloge, et donc les résultats au Cinebench, sont bien meilleurs.

Le processeur peut atteindre sa fréquence Turbo maximale, mais si le GPU est fortement sollicité dans le même temps, il se restreindra très rapidement : il semblerait que sa solution de refroidissement ne soit pas suffisamment puissante pour gérer une charge système élevée et simultanée sur ces deux composants. Nous y regarderons de plus près dans la section Températures.

La légère amélioration des performances par MHz apportée par cette nouvelle génération de processeurs se ressent sur les résultats Cinebench : le Latitude obtient quelques pourcents de plus que ses concurrents à ces tests, mais la différence est si minime que vous ne devriez pas la remarquer, en pratique.

Cinebench R10 Rendering Single 32Bit
4341
Cinebench R10 Rendering Multiple CPUs 32Bit
9103
Cinebench R10 Shading 32Bit
5092
Cinebench R11.5 CPU Multi 64Bit
2.94 Points
Cinebench R11.5 CPU Single 64Bit
1.33 Points
Cinebench R11.5 OpenGL 64Bit
16.83 fps
Cinebench R15 OpenGL 64Bit
22.61 fps
Cinebench R15 CPU Multi 64Bit
264 Points
Cinebench R15 CPU Single 64Bit
114 Points
Cinebench R15 Ref. Match 64Bit
98 %
Aide
Cinebench R10
Rendering Single 32Bit (Classer selon les valeurs)
Dell Latitude 12 E7250
4341 Points ∼49%
Dell Latitude E7240 Touch
4230 Points ∼48% -3%
Lenovo ThinkPad X240
4638 Points ∼52% +7%
Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G
3862 Points ∼44% -11%
HP EliteBook 820 G1
4282 Points ∼48% -1%
Rendering Multiple CPUs 32Bit (Classer selon les valeurs)
Dell Latitude 12 E7250
9103 Points ∼18%
Dell Latitude E7240 Touch
8616 Points ∼17% -5%
Lenovo ThinkPad X240
8417 Points ∼17% -8%
Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G
8025 Points ∼16% -12%
HP EliteBook 820 G1
9018 Points ∼18% -1%
Cinebench R11.5
CPU Single 64Bit (Classer selon les valeurs)
Dell Latitude 12 E7250
1.33 Points ∼59%
Dell Latitude 12 E5250
1.06 Points ∼47% -20%
Dell Latitude E7240 Touch
1.29 Points ∼57% -3%
Lenovo ThinkPad X240
1.39 Points ∼61% +5%
Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G
1.18 Points ∼52% -11%
HP EliteBook 820 G1
1.43 Points ∼63% +8%
CPU Multi 64Bit (Classer selon les valeurs)
Dell Latitude 12 E7250
2.94 Points ∼1%
Dell Latitude 12 E5250
2.73 Points ∼1% -7%
Dell Latitude E7240 Touch
2.77 Points ∼1% -6%
Lenovo ThinkPad X240
2.67 Points ∼1% -9%
Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G
2.59 Points ∼1% -12%
HP EliteBook 820 G1
2.83 Points ∼1% -4%
Cinebench R15
CPU Single 64Bit (Classer selon les valeurs)
Dell Latitude 12 E7250
114 Points ∼57%
Dell Latitude 12 E5250
107 Points ∼54% -6%
Lenovo ThinkPad X240
124 Points ∼62% +9%
Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G
104 Points ∼52% -9%
HP EliteBook 820 G1
125 Points ∼63% +10%
CPU Multi 64Bit (Classer selon les valeurs)
Dell Latitude 12 E7250
264 Points ∼12%
Dell Latitude 12 E5250
252 Points ∼12% -5%
Lenovo ThinkPad X240
248 Points ∼12% -6%
Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G
239 Points ∼11% -9%
HP EliteBook 820 G1
261 Points ∼12% -1%

Légende

 
Dell Latitude 12 E7250 Intel Core i5-5300U, Intel HD Graphics 5500, Samsung PM851 Series MZMTE256HMHP
 
Dell Latitude 12 E5250 Intel Core i5-4310U, Intel HD Graphics 4400, Sandisk X110 SD6SF1M-256G-1022
 
Dell Latitude E7240 Touch Intel Core i5-4300U, Intel HD Graphics 4400, Samsung SSD SM841 128GB
 
Lenovo ThinkPad X240 Intel Core i7-4600U, Intel HD Graphics 4400, Samsung SSD 840 250GB MZ7TD256HAFV
 
Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G Intel Core i5-4210U, Intel HD Graphics 4400, Toshiba MQ01ABF050
 
HP EliteBook 820 G1 Intel Core i7-4600U, Intel HD Graphics 4400, Intel SSD Pro 1500 Series SSDSC2BF180A4H

Performances système

Son processeur rapide, sa carte graphique, plus que suffisante pour exécuter des tâches basiques, sa mémoire vive de 8 Go et son SSD, rapide également, le Latitude 12 E7250 est un ordinateur très équilibré. A aucun moment lors de nos tests, nous n'avons trouvé que l'un de ces composants ralentissait ou gâchait l'impression donnée par les autres.

Notre appareil de test indique un léger avantage sur ses concurrents au benchmark PCMark, mais, une fois encore, cette différence n'est pas perceptible lors d'une utilisation quotidienne. Seul l'ASUSPRO Advanced BU201LA est très en retard sur ses rivaux, du fait de son disque dur traditionnel, et de sa moindre mémoire vive.

PCMark 7 Score
4662 points
PCMark 8 Home Score Accelerated v2
2772 points
PCMark 8 Creative Score Accelerated v2
3052 points
Aide
PCMark 7 - Score (Classer selon les valeurs)
Dell Latitude 12 E7250
4662 Points ∼58%
Dell Latitude 12 E5250
4067 Points ∼51% -13%
Dell Latitude E7240 Touch
4567 Points ∼57% -2%
Lenovo ThinkPad X240
4629 Points ∼58% -1%
Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G
2504 Points ∼31% -46%
HP EliteBook 820 G1
5196 Points ∼65% +11%
PCMark 8
Creative Score Accelerated v2 (Classer selon les valeurs)
Dell Latitude 12 E7250
3052 Points ∼33%
Dell Latitude 12 E5250
2996 Points ∼32% -2%
Lenovo ThinkPad X240
2461 Points ∼26% -19%
Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G
2115 Points ∼23% -31%
HP EliteBook 820 G1
3045 Points ∼33% 0%
Home Score Accelerated v2 (Classer selon les valeurs)
Dell Latitude 12 E7250
2772 Points ∼46%
Dell Latitude 12 E5250
2696 Points ∼45% -3%
Lenovo ThinkPad X240
2470 Points ∼41% -11%
Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G
2120 Points ∼35% -24%
HP EliteBook 820 G1
3624 Points ∼61% +31%

Périphériques de stockage

Le SSD embarqué dans notre configuration de test du Latitude 12 E7250 est un PM851, fabriqué par Samsung. Il sécurise vos fichiers grâce à un cryptage AES 256 bits. C'est peut-être la raison de sa relative lenteur, comparé aux périphériques de stockage qui équipaient son prédécesseur, le Latitude 12 E7240, ou le Lenovo ThinkPad X240. Mais ces différences de vitesse restent somme toute modestes, et le Latitude 12 E7250 reste très bon à la copie de fichiers, et ses temps de chargement le sont tout autant.

Samsung PM851 Series MZMTE256HMHP
Sequential Read: 509 MB/s
Sequential Write: 244 MB/s
512K Read: 428 MB/s
512K Write: 244 MB/s
4K Read: 29 MB/s
4K Write: 61 MB/s
4K QD32 Read: 214 MB/s
4K QD32 Write: 180 MB/s

Carte graphique

L'Intel HD Graphics 5500 a été introduite par la génération Broadwell. Cette puce graphique est plus rapide que celle d'ancienne génération : elle tourne en général autour de 300 MHz, qui peuvent monter à 950 MHz en mode Turbo. Elle devrait permettre d'exécuter des tâches basiques, voire de jouer à quelques jeux, mais elle est incapable de maintenir son horloge Turbo maximale dans la durée : les applications 3D complexes qui sollicitent fortement le processeur la font descendre à 750 MHz. Ses performances ne sont donc pas aussi bonnes que ce à quoi nous nous attendions.

L'Intel HD Graphics 4400 de son prédécesseur, le Latitude 12 E7240, ne fait pas le poids face au module graphique de notre appareil de test au benchmarks 3DMark (jusqu'à 19% de différences), de même que la plupart des machines auxquelles est ici comparé le Latitude 12 E7250. Seul le HP EliteBook 820 G1 le dépasse d'une courte tête, probablement du fait de la plus haute fréquence de son Intel HD Graphics 4400 et de sa configuration mémoire rapide.

3DMark 11 Performance
927 points
3DMark Ice Storm Standard Score
42996 points
3DMark Cloud Gate Standard Score
4633 points
3DMark Fire Strike Score
599 points
Aide
3DMark 11 - 1280x720 Performance (Classer selon les valeurs)
Dell Latitude 12 E7250
927 Points ∼3%
Dell Latitude 12 E5250
930 Points ∼3% 0%
Dell Latitude E7240 Touch
752 Points ∼3% -19%
Lenovo ThinkPad X240
828 Points ∼3% -11%
Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G
835 Points ∼3% -10%
HP EliteBook 820 G1
937 Points ∼3% +1%
3DMark
1920x1080 Fire Strike Score (Classer selon les valeurs)
Dell Latitude 12 E7250
599 Points ∼3%
Dell Latitude E7240 Touch
519 Points ∼2% -13%
Lenovo ThinkPad X240
516 Points ∼2% -14%
Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G
508 Points ∼2% -15%
HP EliteBook 820 G1
592 Points ∼3% -1%
1280x720 Cloud Gate Standard Score (Classer selon les valeurs)
Dell Latitude 12 E7250
4633 Points ∼9%
Dell Latitude 12 E5250
3697 Points ∼7% -20%
Dell Latitude E7240 Touch
3760 Points ∼8% -19%
Lenovo ThinkPad X240
3985 Points ∼8% -14%
Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G
4069 Points ∼8% -12%
HP EliteBook 820 G1
4636 Points ∼9% 0%
1280x720 Ice Storm Standard Score (Classer selon les valeurs)
Dell Latitude 12 E7250
42996 Points ∼4%
Dell Latitude 12 E5250
36234 Points ∼3% -16%
Dell Latitude E7240 Touch
27853 Points ∼3% -35%
Lenovo ThinkPad X240
29301 Points ∼3% -32%
Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G
31711 Points ∼3% -26%
HP EliteBook 820 G1
41559 Points ∼4% -3%

Performances en jeu

Le jeu en résolution native sera souvent trop demandant pour ce GPU. Les jeux de navigateur et les jeux légers sont, quant à eux, jouables, et vous pourrez même vous détendre un peu avec "FIFA 15", sous réserve de réduire les détails au minimum, et de faire avec quelques sauts de trames. Notre expérience avec l'Intel HD Graphics 5500 nous permet d'affirmer que vous pourrez également jouer à "Diablo 3", en ne le lançant ni en détails maximums, ni en résolution native. Ce module graphique n'est, en revanche, pas suffisamment puissant pour vous permettre de jouer à tout autre jeu 3D récent, même en détails minimums et en très basse résolution. Certains jeux, comme "Dragon Age : Inquisition", ont même refusé de se lancer. Si vous cherchez un petit ordinateur de jeu, vous devriez plutôt jeter un oeil à l'Alienware 13

Bas Moyen Élevé Ultra
Crysis 3 (2013) 169.86.81.9fps
Tomb Raider (2013) 4421.915.28.2fps
Thief (2014) 12.59.27.43.4fps
Sims 4 (2014) 12432.116.29.6fps
Fifa 15 (2014) 35.130.516.2fps
Middle-earth: Shadow of Mordor (2014) 16.211.46.13.9fps
Ryse: Son of Rome (2014) 11.26.94.23.3fps
Assassin's Creed Unity (2014) 8.66.231.1fps
Far Cry 4 (2014) 13.59.86.22.1fps
The Crew (2014) 15.311.26.23.1fps

Emissions

Nuisances sonores

Le ventilateur n'est audible qu'en charge système. Au repos, il est totalement désactivé, et le Latitude 12 E7250 est, en conséquence, parfaitement silencieux. Les nuisances sonores en charge système sont très similaires à celles de son prédécesseur, ce qui nous laisse penser qu'ils partagent la même solution de refroidissement. Nous avons mesuré des nuisances maximales de 42,8 dB(A). Le son émis par le ventilateur est plutôt aigu, et, bien que pas très volumineux, assez gênant. Le ventilateur tourne plus ou moins vite, conformément aux différents niveaux de vitesse qu'il permet.

Certains des Ultrabooks concurrents du Latitude 12 E7250 sont moins bruyants : ainsi des HP EliteBook 820 G1 (35,8 dB(A)) ou l'Asus Pro BU201LA (33 dB(A)).

Degré de la nuisance sonore

Au repos
29.3 / 29.3 / 29.3 dB(A)
Fortement sollicité
37.9 / 42.8 dB(A)
 
 
 
30 dB
silencieux
40 dB(A)
audible
50 dB(A)
bruyant
 
min: dark, med: mid, max: light   Voltcraft sl-451 (à 15 cm de distance)

Températures

Stress test
Stress test

Lors du test de son prédécesseur, nous avions déjà noté l'augmentation significative des températures en charge système prolongée. Le Latitude 12 E7250 chauffe encore plus, pouvant monter jusqu'à 56°C en charge système maximale. A ce niveau, la chauffe est perceptible, mais pas particulièrement gênante. Les températures augmentent encore plus en périodes de charge système maximale prolongée, moments durant lesquels elles sont si élevées que vous devriez éviter de toucher la face inférieure de la machine. Heureusement, cette situation ne devrait que très rarement se produire avec le Latitude 12 E7250. Au niveu du repose-poignets, les températures restent acceptables, tandis que la partie supérieure de la base ne chauffe pas autant que la partie inférieure: elle atteint un maximum de 46,7°C.

Au repos, la chauffe de l'ordinateur est également perceptible, surtout au-dessous où les températures peuvent monter jusqu'à 33,2°C. La partie supérieure de la machine, quant à elle, est légèrement plus fraîche.

Tant le HP EliteBook 820 G1 que l'ASUSPRO BU201LA font mieux sur ce point : ils chauffent moins, même en charge système maximale, situation au cours de laquelle le HP EliteBook 820 G1 ne dépasse par les 41,9°C, et l'ASUSPRO BU201LA, les 43,1°C. Le Lenovo ThinkPad X240 fait, lui aussi, légèrement mieux, avec 50,5°C.

Durant notre test en stress, les températures du processeur ont grimpé très rapidement, dépassant parfois les 80°C. Pour répondre à cela, il a considérablement limité sa fréquence d'horloge, à 1,49 GHz. Mais après les benchmarks graphiques, l'horloge est immédiatement remontée à sa fréquence Turbo maximale, soit 2,7 GHz. La carte graphique, elle non plus, n'a pas pu maintenir sa fréquence maximale en charge CPU et GPU simultanées, oscillant entre 750 et 800 MHz. Cela signifie que le refroidissement du Latitude 12 E7250 n'est pas assez puissant pour gérer ces deux composants lorsqu'ils tournent à plein-régime, les forçant à limiter leurs performances. Le GPU se limite également assez vite à 750 MHz en charge système moindre, par exemple durant les benchmarks 3D exigeants que nous lui avons fait endurer, incapable de maintenir sa fréquence Turbo maximale.

 43.4 °C46.7 °C30.7 °C 
 34.2 °C42.1 °C30.2 °C 
 28.4 °C28.4 °C31.8 °C 
Maximum: 46.7 °C
Moyenne: 35.1 °C
33.8 °C56 °C44 °C
33.1 °C43.6 °C41.3 °C
29.7 °C30.3 °C31.5 °C
Maximum: 56 °C
Moyenne: 38.1 °C
Alimentation (valeur maximale)  44.8 °C | Température ambiante de la pièce 19.8 °C | Fluke 62 Max

Haut-parleurs

Les petits haut-parleurs stéréo sont situés sous l'arrête avant de l'ordinateur, et offre une qualité audio identique à son prédécesseur. Du reste, cette expérience sonore reste bien meilleure que celle d'autres machines professionnelles, bien que le son se concentre plutôt sur les aiguës. Le volume maximal est élevé, et aucune distorsion n'est à déplorer.

Gestion de l'énergie

Consommation énergétique

Eteint, le Latitude 12 E7250 ne consomme pas d'énergie du tout : ce n'est malheureusement pas toujours le cas de tous les ordinateurs portables. En veille, il ne consomme que 0,2 Watts. Si on le compare à son prédécesseur, le Latitude 12 E7240, on se rend compte que sa consommation a augmenté dans tous les cas de figure que nous avons testés : le Latitude 12 E7250 nécessite au moins 4,1 Watts de puissance, ce qui représente 0,4 Watts de plus que l'ancien Latitude 12. Sa consommation maximale s'établit à 40,4 Watts, qu'il faut mettre en parallèle avec les 34,8 Watts requis par son prédécesseur. Il faut cependant relativiser ce constat : ce maximum n'est atteint que pendant un court moment, avant de redescendre à environ 30 Watts. L'alimentation secteur n'aura, en tous les cas, aucune difficulté à recharger la machine : elle fournit une puissance nominale de 65 Watts.

Consommation énergétique
Éteint/en veilledarklight 0 / 0.2 Watts
Au reposdarkmidlight 4.1 / 8.3 / 9.4 Watts
Fortement sollicité midlight 31.6 / 40.4 Watts
 color bar
Légende: min: dark, med: mid, max: light        Extech Power Analyzer 380803

Autonomie

Dell propose des batteries 39 Wh et 52 Wh. Notre appareil de test est équipé de cette dernière : ceci a un impact significatif tant sur le poids de la machine que sur son autonomie. Cette batterie lithium-polymère 4 cellules offre une excellente autonomie, mais fait dépasser les 1,5 kg à cet ordinateur, qui ne peut dès lors plus être qualifié de "léger".

Le Latitude 12 E7250 vous permettra de surfer sur Internet pendant plus de 7 heures, et de regarder trois longs films stockés sur votre disque dur. En moyenne, vous obtiendrez une autonomie 4 à 20% supérieure à celle de ses rivaux et de son prédécesseur : un bon résultat pour un Ultrabook.

Autonomie
Au repos (module WiFi éteint, luminosité au minimum)
14h 05min
En navigation internet via le module WiFi WLAN
7h 26min
En lecture de Big Buck Bunny encodé en H.264 1080p
6h 42min
Fortement sollicité (luminosité au maximum)
1h 43min
Dell Latitude 12 E7250
Core i5-5300U HD Graphics 5500
Dell Latitude 12 E5250
Core i5-4310U HD Graphics 4400
Dell Latitude E7240 Touch
Core i5-4300U HD Graphics 4400
Lenovo ThinkPad X240
Core i7-4510U Intel HD Graphics 4400
Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G
Core i7-4600U HD Graphics 4400
HP EliteBook 820 G1
Core i5-4210U HD Graphics 4400
Autonomie de la batterie
-20%
-26%
-13%
-35%
-4%
Reader / Idle
845
646
-24%
621
-27%
719
-15%
463
-45%
813
-4%
H.264
402
323
-20%
182
-55%
327
-19%
WiFi
446
331
-26%
300
-33%
363
-19%
218
-51%
392
-12%
Load
103
92
-11%
83
-19%
107
4%
113
10%
124
20%

Verdict

In Review: Dell Latitude 12 E7250. Test model courtesy of Dell Germany.
In Review: Dell Latitude 12 E7250. Test model courtesy of Dell Germany.

Les ordinateurs portables professionnels ne sont que très rarement novateurs : en général, ils sont conçus pour être solides, et pour pouvoir être utilisés au quotidien sans restrictions. Dell a pourtant tenté de surprendre, avec son Latitude E7250, dont le boîtier est fait de matériaux haute-qualité, comme du carbone, de l'aluminium et du magnésium, et construit pour offrir de nombreuses possibilités de maintenances aux plus bidouilleurs des utilisateurs. Son autonomie lui permettra de tenir un long vol sans recharge.

Il intègre en outre la plupart des éléments attendus d'un ordinateur professionnel, à savoir des ports variés, une longue période de garantie, et de nombreuses fonctionnalités de sécurité. La qualité de réception WLAN est très bonne, et la vivacité de l'image affichée par son écran, ainsi que la fidélité des couleurs qu'il reproduit nous ont ravi. Ses périphériques d'entrée sont impressionnants, et Dell n'a bien sûr pas oublié l'indispensable port de docking.

Nous avons en revanche été déçus du développement de la chaleur en charge système, et du fait que le sifflement aigu du ventilateur soit plutôt bruyant. Vous pouvez choisir de ne pas équiper cet ordinateur d'un écran tactile, ce qui a pour effet de réduire son poids. L'absence d'un port VGA pourrait poser problème à certains, surtout si vous oubliez l'adaptateur correspondant.

Dans l'ensemble, nous n'avons pas grand-chose à critiquer au sujet du Latitude E7250. Mais si vous possédez déjà son prédécesseur, peu de nouveautés peuvent vous pousser à le remplacer par sa nouvelle mouture : la nouvelle génération de processeurs Intel n'est pas beaucoup plus rapide, ce qui se remarque à peine en pratique, son boîtier n'a pas beaucoup changé, et toutes ces fonctionnalités de sécurité étaient déjà intégrées audit prédécesseur.

En revanche, si vous cherchez un ordinateur portable professionnel solide et transportable, équipé d'un bon écran et à l'excellente maintenabilité, alors arrêtez vos recherches ici, d'autant que le positionnement tarifaire du Latitude 12 E7250 est plutôt intéressant, comparé à ses rivaux de chez HP ou Lenovo.

In Review: Dell Latitude 12 E7250. Test model courtesy of Dell Germany.
In Review: Dell Latitude 12 E7250. Test model courtesy of Dell Germany.

Spécifications de l'ordinateur portable

Dell Latitude 12 E7250 (Latitude 12 Gamme)
Carte graphique
Intel HD Graphics 5500, Processeur: 300 - 900 MHz, 10.18.10.3977
Mémoire
8192 Mo 
, Canal simple, 2 slots (1 occupé), DDR3L-1600
Écran
12.5 pouces 16:9, 1920x1080 pixel, écran tactile capacitif, LG Philips LGD0436 195C3 125W1, TN-LED, Corning Gorilla Glass NBT, Revêtement anti traces de doigts, brillant: oui
Carte mère
Intel Broadwell-U PCH-LP (Premium)
Disque dur
Samsung PM851 Series MZMTE256HMHP, 256 Go 
, 229 Go libres
Connexions
3 USB 3.0 / 3.1 Gen1, 1 HDMI, 1 DisplayPort, 1 Encoche de Sécurité Kensington, 1 Port pour Station d'accueil, Connectique audio: jack stéréo combiné 3.5mm, Lecteur de cartes mémoires: SD, 1 Lecteur de cartes à puce, 1 Lecteur d'empreintes digitales, NFC
Réseau
Intel I218-LM Gigabit (10/100/1000MBit), Intel Wireless-AC 7265 (a/b/g/n/ac), Bluetooth 4.0
Taille
Hauteur x Largeur x Profondeur (en mm): 19.4 x 310.5 x 211
Batterie
52 Wh Lithium-Polymère, batterie Sanyo 4 cellules
Système d'exploitation
Microsoft Windows 8.1 Pro 64 Bit
Appareil photo
Webcam: webcam HD
Fonctionnalités additionnelles
Haut-parleurs: haut-parleurs stéréo, Clavier: clavier chiclet, Rétroéclairage du clavier: oui, 36 Mois Garantie
Poids
1.5 kg, Alimentation: 130 g
Prix
1430 euros

 

Le Latitude 12 E7250 est le premier ordinateur professionnel de Dell de cette taille à tourner sous l'architecture Broadwell d'Intel.
Le Latitude 12 E7250 est le premier ordinateur professionnel de Dell de cette taille à tourner sous l'architecture Broadwell d'Intel.
En guise de processeur, à vous de choisir entre un Core i5 et un Core i7.
En guise de processeur, à vous de choisir entre un Core i5 et un Core i7.
Ses périphériques d'entrée nous ont impressionnés.
Ses périphériques d'entrée nous ont impressionnés.
Son clavier offre une frappe confortable, et un bon retour.
Son clavier offre une frappe confortable, et un bon retour.
L'écran est un écran tactile, mais malheureusement très réfléchissant.
L'écran est un écran tactile, mais malheureusement très réfléchissant.
Seule la configuration intégrant un écran tactile est dotée d'un capot en fibre de carbone.
Seule la configuration intégrant un écran tactile est dotée d'un capot en fibre de carbone.
C'était nécessaire : le poids supplémentaire de l'écran tactile est, au moins en partie, compensé par cela.
C'était nécessaire : le poids supplémentaire de l'écran tactile est, au moins en partie, compensé par cela.
Mais la stabilité du capot n'en est pas améliorée pour autant.
Mais la stabilité du capot n'en est pas améliorée pour autant.
Sa solution de refroidissement est efficace, sans plus, mais son ventilateur est trop bruyant en charge système.
Sa solution de refroidissement est efficace, sans plus, mais son ventilateur est trop bruyant en charge système.
De nombreux ports différents sont disponibles, et une station de docking peut même être branchée au-dessous.
De nombreux ports différents sont disponibles, et une station de docking peut même être branchée au-dessous.
Le bouton de démarrage est une des quelques nouveautés apportées au design du Latitude 12 E7250.
Le bouton de démarrage est une des quelques nouveautés apportées au design du Latitude 12 E7250.
Son boîtier est désormais entièrement gris sombre.
Son boîtier est désormais entièrement gris sombre.
Les charnières tiennent l'écran fermement en position, et permettent de l'ouvrir à un angle large.
Les charnières tiennent l'écran fermement en position, et permettent de l'ouvrir à un angle large.
Dans l'ensemble, Dell nous gratifie ici d'une machine très pratique, aux nombreuses fonctionnalités de sécurité.
Dans l'ensemble, Dell nous gratifie ici d'une machine très pratique, aux nombreuses fonctionnalités de sécurité.

Ordinateurs similaires

Ordinateurs portables similaires d'autres fabricants et/ou avec un processeur différent

Ordinateurs portables avec la même carte graphique

Courte critique du PC portable Lenovo E31-70
HD Graphics 5500, Core i3 5005U, 13.3", 1.584 kg
Courte critique du PC portable Toshiba Portege Z30t-B1320W10
HD Graphics 5500, Core i7 5600U, 13.3", 1.326 kg
Courte critique de l'Ultraportable Asus Zenbook UX305LA (Core i7)
HD Graphics 5500, Core i7 5500U, 13.3", 1.3 kg
Courte Critique du PC Portable Toshiba KIRAbook KIRA-10D (2015)
HD Graphics 5500, Core i7 5500U, 13.3", 1.1 kg

Liens

Comparateur de prix

Points positifs

+Boîtier d'excellente facture, fait d'un alliage d'aluminium et de carbone
+Nombreuses possibilités de maintenance
+Très bonne autonomie
+Bons périphériques d'entrée
+Longue durée de garantie
+Nombreuses fonctionnalités de sécurité
+Bonne qualité de réception WLAN
+Diversité de la connectique
+Ecran IPS, aux couleurs fidèles
 

Points négatifs

-Ecran brillant
-Poids
-Chauffe en charge système
-Nuisances sonores assez fortes en charge système
-Auto-bride en charge système

En bref

On a aimé

Les nombreuses possibilité de maintenance que Dell n'a pas oublié d'intégrer, la grande capacité de la batterie, la flopée de fonctionnalités de sécurité.

On aurait aimé

Un ordinateur plus léger. Les utilisateurs professionnels pourraient également regretter l'absence de port VGA.

On a été surpris

Par le nombre de ports que peut contenir un si petit boîtier.

La concurrence

Latitude 12 E5250, HP EliteBook 820 G1, Lenovo ThinkPad X240, Asus ASUSPRO Advanced BU201LA-DT036G

Note

Dell Latitude 12 E7250 - 02/05/2015 v4(old)
Florian Wimmer

Châssis
88 /  98 → 90%
Clavier
87%
Dispositif de pointage
89%
Connectivité
75 / 80 → 94%
Poids
69 / 78 → 79%
Autonomie
87%
Écran
83%
Performances en jeu
58 / 68 → 85%
Performances dans les applications
79 / 87 → 91%
Chauffe
83 / 91 → 91%
Nuisance sonore
89%
Audio
50 / 91 → 55%
Appareil photo
47 / 85 → 55%
Moyenne
76%
84%
Subnotebook - Moyenne compensée
Please share our article, every link counts!
> Revues et rapports de ordinateurs portatifs et smartphones, ordiphones > Critiques > Critique complète de l'Ultrabook Dell Latitude 12 E7250
Florian Wimmer, 2015-04-21 (Update: 2015-04-24)