Notebookcheck

Critique du Apple MacBook Pro 15 Retina 2.3 GHz Mi 2012

Le MacBook Pro Retina. A la convention WWDC 2012, Apple a encore sortit un appareil en avance sur son temps. La firme à la pomme a donc sortit le MacBook Pro avec un écran Retina de 15 pouces. Ce nouveau modèle possède un boîtier en aluminium "unibody" et des composants dernier cri. Est-ce que le prix de 2279 Euro (TTC) est justifié pour l'avancée technologique ou faut-il attendre?
Felix Sold, Tanja Hinum (traduit par Valentin Wittwe), 🇺🇸 🇩🇪 ...

Apple a profité du WWDC (World Wide Developer Conference) pour sortir ses dernières nouveautés. Cette année, le CEO Tim Cook et le SVP Philip W. Schiller ont présenté des produit très attendus, mais ils ont aussi révélé le MacBook Pro avec son écran 15-pouces Retina. Apple utilise le terme "Retina" pour ses produits avec une résolution assez importante pour que les pixels soient invisibles à l'oeil nu. L'écran Retina a fait ses débuts avec l'iPhone 4 dans le dernier iPod Touch puis le iPad 3. La résolution maximum pour le MBP 15 pouces n'était que de 1680 x 1050 pixels avant. Le nouvel écran 15.4 pouces possède la résolution titanesque de 2880 x 1800 pixels soit une densité de 220 DPI. Un des nouveaux processeurs Intel Ivy Bridge, un chassis plus fin, un système de refroidissement revisité, et un nouveau système de son sont des caractéristiques qui le démarquent du MacBook Pro "classique" (qui reste disponible - la version 17 pouces a cessé d'être produite).

Deux modèles avec des configurations différentes sont proposées dès la sortie. Nous avons mis la main sur le modèle de base avec un processeur Intel Core i7-3615QM Quad-Core (2.3 GHz), 8 Go de RAM et un SSD de 256 Go. La version haut de gamme est équipée d'un CPU cadencé à 2.6 GHz, le  Intel Core i7-3720QM avec la possibilité d'un SSD de 512 Go. Ces deux modèles sont équipé de l'écran Retina avec une combinaison d'une Intel GMA HD 4000 et d'une Nvidia GeForce GT 650M (1 Go GDDR5-RAM). Il existe aussi la possibilité d'augmenter certains composants 16 Go de RAM (soudée) avec 768 Go en SSD pour 200 et 500 Euros respectivement. Le gros SSD est la seule option pour le modèle à 2889 Euro (MSRP). Dans ce test on se concentrera sur la version à 2279 Euro de base, qui est plus accessible.

Dans cette critique on va regarder de près les performances des composants, le nouvel écran, et toutes les caractéristiques imaginables. Le nouveau MacBook Pro est livré avec USB 3.0 et HDMI avec aussi deux ports Thunderbolt. Les ports FireWire et Ethernet sont possibles avec un adaptateur vendu séparément. Par où commencer?

Boîtier

Apple utilise toujours son chassis "Unibody" en aluminium
Apple utilise toujours son chassis "Unibody" en aluminium
18mm de haut avec un poids de 2 Kg
18mm de haut avec un poids de 2 Kg

Phil Shiller ne manque pas de superlatifs à propos du nouveau MacBook Pro. Apple continue d'utiliser son procédé de fabrication "unibody" taillé dans un bloc d'aluminium. C'est un design qui sert son utilisation et inversement. Le boîtier est d'une solidité à toute épreuve. Comparé au désormais MacBook Pro "Classique", le modèle Retina est plus fin et plus léger. La hauteur uniforme est de 18 mm (0.71 pouces), le poids de 2 kg (4.46 livres). Donc il est 6 mm (0.24 pouces) plus fin et env 500 g (1.1 livres) plus léger que le Apple MacBook Pro 15 fin 2011. Le MacBook Air 13 fait 17 mm à son point le plus élevé (0.67 pouces) soit à peine plus fin. Le Asus N56VZ qui fait à peu près la même puissance est bien plus épais (haut de 37 mm / 1.46 pouces). Par contre il fait la moitié du prix.

Par exemple, pour gagner en finesse, l'écran est maintenant dans la vitre plutôt que dessous. Ainsi, même si c'est un écran brillant, il pose moins de problèmes de reflets. Malgré sa construction très fine, l'écran est très rigide. La charnière est au centre en dessous d'un plastique noir. Cette charnière est assez bien conçue pour pouvoir travailler dans les transports.

Le design reste avant tout une avancée majeure mais pas une révolution pour autant. La finesse de l'appareil est la première chose visible, avec le logo Apple si familier. Bien qu'il soit solide, ce n'est pas un portable aux normes militaires pour des conditions extremes. L'appareil est difficile à rayer ou salir, mais on recommande une coque ou une pochette vu le prix. Apple a réussit à concevoir un produit plus fin mais tout aussi solide. Ce qui fait de lui le portable le plus fin de sa catégorie.

Connectivité

USB 3.0 Performance
USB 3.0 Performance

La sélection de ports a été revue pour le nouveau design. FireWire et Ethernet manquent à l'appel, mais il y a deux ports Thunderbolt à la place ce qui donne plus de possibilités finalement. On trouve aussi le connecteur secteur MagSafe 2. Pour brancher d'anciens adaptateurs Magsafe, il y a un adaptateur à 10 Euros. Les ports Gigabit Ethernet et FireWire sont disponibels chacun avec leur propre adaptateur Thunderbolt, chacun coûte 29 Euros (MSRP).

On trouve maintenant un port HDMI et ports USB 3.0. On confirme la vitesse plus élevée avec notre Corsair Flash Voyager GT 3.0. Les utilisateurs Windows connaissent le port depuis longtemps. En bref, il y a tout ce qu'il faut, mais il faut acheter quelques adaptateurs au besoin.

Apple propose ici un bon positionnement des ports, surtout pour les droitiers. Les ports sont vers l'arrière sur les bords. Il n'y a plus de lecteur de disques, et c'est une décision justifiée pour beaucoup. Il est agréable de travailler avec une souris externe grâce à la bone disposition des ports. 

Coté gauche: MagSafe 2, 2x Thunderbolt, USB 3.0, audio
Coté gauche: MagSafe 2, 2x Thunderbolt, USB 3.0, audio
Coté droit: lecteur de cartes, HDMI, USB 3.0
Coté droit: lecteur de cartes, HDMI, USB 3.0

Interfaces réseau

Du côté réseau, les choses n'ont pas beaucoup changé. Le MacBook possède toujours le port Gigabit-Ethernet (via adaptateur) et la WiFi (802.11 b/g/n) de chez Broadcom. On a le droit à la norme Bluetooth 4.0, le tout dernier standard de la connectivité sans fil, qui est à la fois plus puissant et plus économique en énergie. Les périphériques qui utilisent cette norme ont plus d'autonomie.  Le nouveau clavier sans fil de chez Apple et la Magic Mouse ne profitent pas encore de ce nouveau standard. Pour l'instant on ne trouve pas de module 3G sur les Macs.

Accessoires

La boîte ne contient que le strict minimum. En plus de l'ordinateur lui-même, Apple inclus 1 adaptateur secteur de 85 watts avec un embout MagSafe2, le cordon d'alimentation, de la documentation système et un petit chiffon en microfibre pour nettoyer l'écran. Rien de plus par défaut, mais on trouve sur le marché de très nombreux accessoire pour aller avec les produits Apple. Par exemple la pochette pour le MacBook pro Retina démarre à 15 Euros, mais on trouve aussi des étuis en cuir et en Néoprène pour tous les prix.

Peu de surprises du côté logiciel. En plus du système d'exploitation Mac OS X 10.7 Lion, le portable est aussi livré avec la suite logicielle iLife (qui contient les logiciels iPhoto, iMovie, et GarageBand). Pour le reste, il est facile de télécharger des logiciels adaptés dans le App Store. Ceux qui ont acheté leur Mac après 06.11.2012 pourront télécharger la mise à jour vers Mac OS X 10.8 Mountain Lion gratuitement. Sinon cette mise à jour coûte 15.99 Euros, à savoir que cet achat permet d'installer ce système surtout vos Mac compatibles. Un partition système cachée permet en appuyant sur la touche Alt au démarrage de restaurer le système d'exploitation.

Maintenance

Au premier abord, le dessous ressemble étrangement au modèle précédent. Mais vu de plus près on remarque les vis pentalobe à 5 points. Ce sont les mêmes vis pour le MacBook Air. Les bricoleurs seront très déçus de ce Mac. Il faut acheter un tournevis spécial à 5 Euro. Apple prévient que l'ouvrir fera sauter la garantie. Cet avertissement ne veut rien dire en Europe tat que l'appareil est ouvert de manière professionnelle.  Me faire sauter les labels de garantie jaune très visible peuvent en refroidir plus d'un. De plus ces vis sont très délicates. Une vis émoussée n'est pas seulement difficile à enlever, mais les remplacer peuvent coûter très cher.

Les modules de mémoire vive sont maintenant soudés à la carte mère, le SSD a été réduits à un PCB (Printed Circuit Board). Mais il faut prendre en considération le fait que la mémoire vive et soudée à l'appareil donc on conseille vivement de prendre tout de suite les 16 Go de RAM, Apple en demande 200 Euro de plus. la RAM DDR3 est normalement bien moins chère, mais les emplacements de mémoire vive amovibles auraient pris trop de place dans ce boîtier. En théorie le SSD n'est pas remplaçable mais en pratique c'est la seule pièce amovible, on retrouve depuis peu de tels SSD sur le marché, mais sont presque plus chers que les SSD de chez Apple. 

En enlevant la plaque en dessous tous les composant tous accessibles, et le nettoyage est très faciles. Ceux qui n'ont pas le coup de main nécessaire de l'amener chez un revendeur agréé et de le faire nettoyer de manière professionnelle (pour env. 20 Euros).

Garantie

La garantie par défaut comprend 1 an de garantie plus 90 jours de support téléphonique. La garantie Apple Care Protection Plan (ACPP) est la même que pour le MacBook Pro 15 et coûte bagatelle de 349 Euro (MSRP). Cette garantie étend la couverture à 3 ans, il est possible de l'acheter pendant la 1e année d'acquisition du produit.

Dispositifs d'entrée

Rétroéclairage du clavier, niveau 1
Rétroéclairage du clavier, niveau 1
Rétroéclairage du clavier, niveau 16
Rétroéclairage du clavier, niveau 16

Clavier

Le clavier reste exactement le même que sur tout les autres MacBook pro (et MacBook Air). Le bouton power est maintenant en haut à droite du clavier. Sur les modèles avec un lecteur optique c'est à cet endroit qu'on trouve le bouton d'éjection du disque. Les icônes sur les touches F3 et F4 ont été modifiées pour le système d'exploitation, avec ses touches qui contrôlent Mission Control et le Launchpad. Le clavier est rétro éclairé avec 16 niveaux de luminosité pour aller parfaitement avec la lumière ambiante. La sensation de frappe est très plaisante, le retour et précis même si la profondeur de frappe est légèrement plus courte, ce qui fait que les touches sont un petit peu plus raides en pratique. On aime les modifications et la disposition spacieuse et on pense que ce clavier mérite un score très élevé.

Touchpad

Le touchpad reste le même que sur les modèles précédents et combine une surface en verre avec des boutons intégrés. Il est plutôt grand (avec 105 x 76 mm / 4.13 x 2.99 pouces) et il reste le meilleur touchpad du marché. La précision, la facilité d'utilisation, la rapidité de l'opération, et du support pour les gestes multi-touch sous Mac OS X sont tout simplement sans équivalent. Le pilote BootCamp pour Windows s'est amélioré, mais il reste loin de celui de Mac OS X.

Mêmes si ces derniers mois on a eu les fabricants qui proposaient des solutions relativement équivalentes, personne n'arrive encore à la cheville de Apple. Le fait que Apple utilise ses propre logiciels et son propre matériel change tout.

Clavier "Minitel" avec rétroéclairage LED
Clavier "Minitel" avec rétroéclairage LED
Le touchpad familier avec sa surface en verre
Le touchpad familier avec sa surface en verre

Écran

Nouveau: écran 15,4 pouces Retina (2880 x 1800 Pixel, IPS)
Nouveau: écran 15,4 pouces Retina (2880 x 1800 Pixel, IPS)
Vous aimez la haute résolution? 2880 x 1800 Pixel effectifs sous Mac OS X
Vous aimez la haute résolution? 2880 x 1800 Pixel effectifs sous Mac OS X
SwitchResX en mode démo.
SwitchResX en mode démo.

 Les caractéristiques principales de ce nouveau MacBook Pro est son écran 15.4-pouces (39.11 cm de diagonale) Retina. Apple a déjà utilisé cette technologie sur le iPhone 4, iPod Touch et le nouvel iPad. On ne jamais vu d'ordinateur portable dépassant les 1900 x 1200 pixels (WUXGA) ou 2048x1536 (QXGA sur les ancients modèles Thinkpad). L'écran Retina possède une résolution démoniaque de 2880 x 1800  qui surpasse de loin l'écran 27-pouces Thunderbolt de chez Apple (2560 x 1440 pixels). On compte donc 5.2 millions de pixels soit une densité de pixels de 220 DPI.  un écran full HD normal affiche 2.1 millions de pixels soit une densité de 141 DPI en moyenne. Les pixels individuels sont maintenant virtuellement impossibles à voir et revenir même sur un écran FullHD devient difficile après quelques minutes avec cet écran.

Le problème que pose une résolution si élevée ce support logiciel. Si Apple a optimisé la suite iLife des programmes système pour être adapté à cette super haute résolution. Les autres programmes comme Word, Excel, Google Chrome, ou les applications de chez Adobe, nous sont pas encore optimisés. Mais les mises à jour ratina arrivent rapidement.

Après que les premiers MacBook pro Renita commençaient à partir, des problèmes d'écran commençaient à faire surface. Comme d'habitude avec des produits de chez Apple, le problème a vite été mis hors de proportion avec des hauteurs hystériques. Certains se plaignaient d'une teinte jaunâtre, qu'on n'a pas pu reproduire dans nos laboratoires. Les couleurs sont saturées et les blancs sont bien blanc. un autre problème dont on a entendu parler, c'est une persistance des éléments de l'écran, la même image reste après trop de temps sur le même écran (un peu comme les tubes cathodiques). On trouve plein d'exemples en images sur Internet. On a bien essayé de reproduire ce problème mais c'était en vain. Donc on imagine que c'est une problème des premiers essais de production. Apple prendra soin de remplacer les modèles d'effectuer très rapidement. Vu que notre MacBook pro vient de la boutique Apple, ça ne peut pas être un modèle "sélectionné".

Jetons donc un oeil à la résolution de ce nouvel écran. La résolution native de 2880 x 1800 pixels n'est pas à proprement parler disponible dans les réglages système. Il y a 5 réglages différents à choisir: 1024 x 600, 1280 x 800 (MacBook Pro 13), 1440 x 900 (MacBook Pro 15 Standard), 1680 x 1050 (MacBook Pro 15 Hi-Res) et 1920 x 1200 Pixels (MacBook Pro 17). En bref, vous choisissez les proportions de la résolution tout en restant effectivement à la résolution maximum. Le réglage 1440 x 900 pixels "Retina" utilisent par exemple 4 fois plus de pixels que cette résolution et même les polices les plus petites deviennent lisibles. Même avec le réglage le plus élevé, la densité de pixels est augmentée par un facteur de 1,5. Pour qu'une application ai l'air jolie, il faut quelle soit programmée pour prendre en charge le doublage des pixels. Le logiciel SwitchResX permet d'utiliser la résolution native ( la démo dure 10 jours). Nous avons ajouté une capture d'écran pour montrer qu'il est presque impossible de travailler effectivement avec une si haute résolution.

1024 x 640 Pixel (2048 x 1280 Pixel)
1024 x 640
1280 x 800 Pixel (2560 x 1600 Pixel)
1280 x 800
1440 x 900 Pixel (Retina Optimal, 2880 x 1800 Pixel)
1440 x 900
1680 x 1050 Pixel (3360 x 2100 Pixel, Upscaling)
1680 x 1050
1920 x 1200 Pixel (3840 x 2400 Pixel, Upscaling)
1920 x 1200

Pendant notre test complet de l'écran (type APPA00F), notre calibre colorimétrique Gossen Mavo a enregistré une luminosité maximum de 292 cd/m². La distribution de la luminosité atteint les 87%, donc on mesure la luminosité moyenne de 273 cd/m²  ce qui est proche du maximum. Comparé à l'écran brillant du MacBook Pro 15 début 2011, c'est une grosse amélioration. Pour ce modèle ont enregistré une moyenne de luminosité de 227 cd/m² et un éclairage pas tout à fait régulier, ce qui n'est pas remarquable en pratique. La version mate du MacBook Pro 15 début 2011 Hi-Res est comparable avec notre modèle de test, en tout cas dans les mesure ci-dessous.

266
cd/m²
277
cd/m²
268
cd/m²
278
cd/m²
292
cd/m²
279
cd/m²
255
cd/m²
279
cd/m²
259
cd/m²
Homogénéité de la luminosité
Apple APPA00F
Gossen Mavo-Monitor
Maximum: 292 cd/m² Moyenne: 272.6 cd/m²
Homogénéité de la luminosité: 87 %
Valeur mesurée au centre, sur batterie: 292 cd/m²
Contraste: 913:1 (Valeurs des noirs: 0.32 cd/m²)68.87% AdobeRGB 1998 (Argyll 2.2.0 3D)
95.33% sRGB (Argyll 2.2.0 3D)
68.28% Display P3 (Argyll 2.2.0 3D)

Toutes les autres valeurs restent très positives. La valeur du noir est très faible ce qui avec la luminosité relativement élevée donne 1 contraste très élevé. On mesure 1 contraste de 913:1 ce qui est bien plus élevé que la moyenne des portables multimédias, avec un contraste qui dépasse rarement les 600:1 et des noir un peu trop clairs. La différence notable pendant les films ou en travaillant sur des photos.

Le format 16:10 va de pair avec le côté professionnel de l'appareil avec donc des pages Internet plus hautes. Plus de 90% des portables utilise le format 16:9, ce qui évite les barres noires pendant le film. Mais vu que la valeur de noir est très faible ces barres sont quasiment invisibles pendant le visionnage de films.

Vu que cet appareil à une visée professionnelle, il est important que la reproduction des couleurs soit efficace. Le MacBook Pro Retina couvre presque complètement l'espace colorométrique sRGB. Le MacBook Pro 15 Fin 2011 avec écran brillant était légèrement mieux ici, alors que le Samsung Serie 9 900X4C-A04DE reste loin derrière.  Ce MBP Retina ne couvre pas entièrement l'espace Adobe RGB. Par contre ce sera très largement suffisant pour une grande majorité de professionnels.

MBP 15 Retina vs. MBP 15 2011 Glare (t)
MBP 15 Retina vs. MBP 15 2011 Glare (t)
MBP 15 Retina vs. Samsung 900X4C (t)
MBP 15 Retina vs. Samsung 900X4C (t)
MBP 15 Retina vs. sRGB Referenz (t)
MBP 15 Retina vs. sRGB Referenz (t)
MBP 15 Retina vs. Adobe RGB (t)
MBP 15 Retina vs. Adobe RGB (t)

Dehors, l'ordinateur peut être utilisé. On reste quand même sur un écran de type brillant donc en théorie cela devrait limiter la lisibilité a l'extérieur. Comparé à l'écran normal de la série MacBook Pro, l'écran est conçu en 2 couches. Selon Apple, c'est censé réduire les reflets jusqu'à 75%. En usage quotidien, c'est 1 vrai bonheur, avec la luminosité réglée au maximum, il est tout à fait possible de travailler dehors en gardant une très bonne visibilité de l'écran. Avec une luminosité de 50%, les reflets augmentent, mais l'écran reste lisible. De plus on pourra compter sur un réglage automatique de la luminosité en fonction de l'éclairage ambiant. Les habitués des écrans mats ne seront pas déçus avec cet écran brillant car il a toutes les qualités que l'on attend d'une version Matte.

Vu de côté, luminosité maximum de l'écran
Vu de côté, luminosité maximum de l'écran
Vu de face, luminosité de l'écran maximum
Vu de face, luminosité de l'écran maximum
50% de luminosité: les reflets deviennent apparents
50% de luminosité: les reflets deviennent apparents

L'écran Retina de ce MacBook Pro est le premier écran IPS (In-Plane Switching) pour macbook Pro. Cette technologie permet d'avoir des angles de vision de l'écran très larges. Pendant les tests, l'image reste stable à l'horizontale mais aussi verticalement.  En regardant de près on peut noter une perte de luminosité aux angles les plus extrêmes. À cause de l'ouverture fixe et de la vitesse de l'obturateur photo pour les photographies de comparaison, la perte de luminosité paraît plus extrême qu'il en est vraiment. Le prédécesseur avec le très bon écran TN étaient déjà très impressionnant, l'écran Retina est clairement supérieur, surtout à la verticale.

Les angles de vision du Apple MBP 15 Retina
Les angles de vision du Apple MBP 15 Retina

Performances

Intel Turbo Boost Widget

Apple propose 3 processeurs Ivy Bridge pour ce MacBook Pro. Tout en haut, on trouve le Intel Core i7-3720QM (2.6 GHz, 6 Mo de cache L3) ou le Intel Core i7-3820QM (2.7 GHz, 8 Mo L3-Cache). Ce dernier coûte 250 Euros de plus en plus du prix  élevé du modèle le plus cher. La version de base est livrée avec le processeur Intel Core i7-3615QM. Ce processeur possède une fréquence de 2.3 GHz avec 6 Mo de cache L3. Tous les processeurs sont des quadri-coeurs avec donc 4 coeurs physiques et 8 coeurs virtuels en tout, gravé à une finesse de 22nm avec des nouveaux transistors en 3D. Notre modèle de test a été capable de monter sur un seul coeur à 3.3 GHz, et avec les 4 coeurs 3.1 GHz avec Turbo Boost 2.0. A vide, le système baisse sa cadence à 800 MHz avec SpeedStep.

Pour le côté graphique, Apple propose un combo Intel GMA HD 4000 intégré au processeur avec une carte graphique dédiée Nvidia GeForce GT 650M. Cette dernière est 1 carte graphique milieu de gamme avec l'architecture Kepler, 384 ALUs, 1024 Mo de VRAM GDDR5, et un bus de 128-bit. Ce GPU possède une cadence de 900 MHz pour le coeur, mémoire à 1254 MHz. Pour ce test, nous avons utilisé Boot Camp pour installer Microsoft Windows 8 ( encore en bêta). En pratique, Turbo Boost fonctionne parfaitement,  mais SpeedStep (800 MHz) ne marche pas ( selon HWiNFO). Sous Windows on mesure une cadence du processeur entre 3.1 et 3.3 GHz mais perds de son efficacité.

Systeminfo CPU-Z CPU
Systeminfo CPU-Z Cache
Systeminfo CPU-Z Mainboard
Systeminfo CPU-Z RAM
Systeminfo GPU-Z
Systeminfo Gerätemanager
Systeminfo Über diesen Mac
Systeminfo Microsoft Windows 8 Leistungsindex (Release Preview)
Systeminfo DPC Latency Checker
 
Information système: Apple MacBook Pro 15 avec écran Retina (Mi 2012)

Processeur

Pour déterminer précisément la performance du processeur, nous avons utilisé Windows 8 pour une grande majorité de tests. Le Intel Core i7-3615QM de notre modèle était noté 21365 points avec CineBench R10 Multi-Coeur (64-Bit). Ce résultat mais ce processeur tout en haut de notre liste. Le Samsung Series 7 700Z7C ( avec le même processeur) ou le MSI GT70PH avec le Intel Core i7-3610QM sont au même niveau. Les versions plus haut de gamme du MacBook Pro sont plus puissantes de  8.2 et 12.6% respectivement.Le Apple MacBook Pro 15 fin 2011 avec le Intel Core i7-2760QM est à 18048 points dans le même test (-15.5%). 

 Dans le tout dernier CineBench R11.5, le Intel Core i7-3615QM est à 5.52 points. Le prédécesseur était à 5.49 points - presque identique. Ce nouveau processeur n'est pas forcément meilleur dans ce test. Les Intel Core i7-3720QM et Intel Core i7-3820QM sont 6.5 (+17,8 %) et 6.7 points (+21,4 %) plus puissants. Dans SuperPI et WPrime confirment que ce processeur est paré pour toutes les tâches.

Avec les 2 processeurs les plus puissants, Apple assouvit tous les désirs. On n'est pas sûr du gain de performances en pratique du Intel Core i7-3820QM par rapport à i7-3720QM. La différence de performances par rapport au modèle de génération Sandy Bridge est négligeable.

Cinebench R10 Rendering Single 32Bit
4480
Cinebench R10 Rendering Multiple CPUs 32Bit
17054
Cinebench R10 Shading 32Bit
6532
Cinebench R10 Rendering Single CPUs 64Bit
5732 Points
Cinebench R10 Rendering Multiple CPUs 64Bit
21365 Points
Cinebench R10 Shading 64Bit
6680 Points
Cinebench R11.5 CPU Single 64Bit
1.32 Points
Cinebench R11.5 CPU Multi 64Bit
5.52 Points
Cinebench R11.5 OpenGL 64Bit
44.46 fps
Aide

Performances sous Mac OS X 10.7.4 Lion

Il faut aussi tester les performances des processeurs sous Mac OS XTurbo Boost est actif. Selon la charge, avec soit 3 ou 4 coeurs cadencés à 3.1 GHz, 2 coeurs cadencés à 3.2 GHz, ou un coeur cadencé à 3.3 GHz. Le modèle  de base atteint les 18241 points dans CineBench R10 Multi Thread. La différence avec l'installation Boot Camp (21365 points) est de -17.1%. CineBench R11.5 sous Mac OS X 10.7 met notre système avant de 9.8% (OS X: 6.12 points, Windows: 5.52 points).

Dans GeekBench les résultats étaient de 11053 et 9633 points ( pour Windows 12,9 % plus lent). Le MacBook Pro 15 fin 2011 avec un Intel Core i7-2670QM et le MacBook Air 13 Mi 2011 étaient à 10435 (-5.6 %) et 5437 points (-50,8 %), respectivement. La différence avec les MacBook Pro précédents n'est pas particulièrement large, mais le Air est un peu derrière.

Un autre outil que l'on utilise est une application de banc d'essai dans le genre de celle que Futuremark propose nommée Xbench. On a relevé le plus important des 5 scores mesurés, mais ces valeurs sont à prendre avec des pincettes puisque la résolution élevée change la façon de calculer du logiciel de mesure.

Performances système

PCMark 7 est un outil précieux pour mesurer la performance totale d'un ordinateur. Le MacBook Pro Retina est à 5545 points, ce qui est un résultat exceptionnel (dans notre Top 50 il prend la seconde place). On peut le comparer directement avec le Alienware M18x ( qui prend la 1e place) ou le Asus Zenbook Prime UX31A Ultrabook. Le Apple MacBook Pro fin 2011 ne dépasse pas les 2389 points (-57%) à cause de l'absence du SSD. Le MacBook Air 13 Mi 2011 était meilleur avec un score de 3561 points (-36%). Nos impressions sont confirmés par des résultats : les temps de changement sont rapides et la puissance est très largement suffisante pour la grande majorité des applications.

PCMark 7 Score
5545 points
Aide

Stockage

Systeminfo AS SSD Benchmark
Benchmark
Systeminfo CrystalDiskMark
Benchmark

Pour le stockage interne, le portable peut être équipé de 256, 512 ou 768 Go de disque dur PCB SSD. La fonction TRIM est activée automatiquement. Tout comme le MacBok Air, le nouveau MacBook Pro ne possède pas d'emplacement 2.5 pouces. Donc changer le disque dur est donc très difficile mais aussi très cher. Il reste tout à fait possible de brancher une solution de stockage externe via Thunderbolt ou USB 3.0. Avec vitesse élevée de 10 Gbit/s, le port Thunderbolt sera très utile. Le seul gros problème c'est qu'il n'y a pas beaucoup d'appareils compatibles avec cette norme, et que les prix reste quand même très élevé.

Pour notre modèle de test nous avions la plus petite version (256 Go) de Solid State Drive (SSD). Le modèle (type SM256E) est fabriqués par Samsung (PM830 identique au Samsung SSD830) avec un contrôleur S4LJ204X01 avec 3 coeurs ARM. Certains modèles peuvent être équipée d'un contrôleur SandForce à la place. Grâce à l'interface SATA III ( jusqu'à 6 Gbit/s), les performances sont plutôt bonnes. CrystalDiskMark enregistre bande passante de 475 Mo/s pendant la lecture et 416 Mo/s pendant l'écriture. Les temps d'accès (selon AS SSD) extrêmement rapide. Mac OS X et Microsoft Windows 8 sont tous les deux rapides sans temps de latence.

Le Apple MacBook Air 13 Mi 2011 posséder un contrôleur SATA II, le SM256C. Ce nouveau modèle et 100 % plus rapide. L'avantage d'un MacBook Pro 15 pouces sans écran Retina: il est possible de remplacer facilement avec son propre disque dur SSD ou non. On peut citer en exemple les Intel SSD Serie 520 ou alors le OCZ Vertex 4

Systeminfo Blackmagic Disk Speed Test
Systeminfo Xbench (Durchgang 1)
Systeminfo Xbench (Durchgang 2)
Systeminfo Xbench (Durchgang 3)
Apple SSD SM256E (Samsung)
Débit de transfert minimal: 211.8 MB/s
Débit de transfert maximal: 242.5 MB/s
Débit de transfert moyen: 218.4 MB/s
Temps d'accès: 0.205 ms
Débit en pointe: 204.2 MB/s
Utilisation du processeur: 5.4 %

Cartes graphiques

Le MacBook pro Retina possède un des derniers GPU Nvidia. Il utilise une combinaison d'une Intel GMA HD 4000 intégrée au processeur pour les applications simples et une carte graphique dédiée Nvidia GeForce GT 650M. Le changement de carte graphique intervient automatiquement sous Mac OS X. Avec l'outil gfxCardStatus (freeware) il est possible de régler beaucoup de paramètres en plus. Sous Windows, la carte graphique dédiée est la seule option de disponible. Donc il ne sera pas possible de profiter des économies d'énergie sous Windows.

Pour tester les performances, on a utilisé des logiciels de test de chez Futuremark. Selon GPU-Z, la fréquence du coeur de la GT 650M atteint un maximum de 900 MHz à pleine puissance. Le système est noté 14848 points dans 3DMark 06, ce qui le place en haut de notre base de données de puissance. D'autre portable avec le même GPU, comme le Alienware M14x R2 ou le MSI GE70 ont des performances très comparables. La AMD Radeon HD 6770M du MacBook Pro 15 fin 2011, est à 10232 points (-31% de moins que la configuration test). L'ancienne Intel GMA HD 3000 du MacBook Air 13 Mi 2011 est très loin de la carte graphique dédiée avec seulement 3808 points (-74%). La Intel GMA HD 4000 du Asus Zenbook UX32VD était à 4840 points. La différence de performance de carte graphique intégré est de 21.3%.

Dans 3DMark 11 pour les cartes graphiques qui supportent DirectX 11, on est en mesure de confirmer les excellentes performances. Même s'il y a beaucoup de jeux vidéo disponibles sur la plate-forme Mac, les performances et le nombre de jeux proposés ne peut pas en faire un compromis intéressant pour les joueurs professionnels, de plus, il y a peu de jeux compatibles avec l'écran Retina.  

3DMark 2001SE Standard
44872 points
3DMark 03 Standard
38010 points
3DMark 05 Standard
19768 points
3DMark 06 Standard
14848 points
3DMark Vantage P Result
10648 points
3DMark 11 Performance
2384 points
Aide

Performances dans les jeux

La liste des jeux pour Mac OS X n'est pas très longue. Les meilleurs exemples de compatibilité sont Diablo III, StarCraft II et Civilization V. La plupart des joueurs préféreront Windows à la place. Le tableau ci-dessous indique que les jeux tournent en grande majorité parfaitement avec une résolution de 1920 x 1080. Pour certains jeux il faut réduire le nombre de détails. Diablo III est très fluide (à la base) même avec la résolution native de 2880 x 1800 et l'anti-aliasing allumée. On enregistre une vitesse moyenne de 28 fps. Même si la résolution extrêmement élevée peut poser quelques problèmes de fluidité, la très grande majorité des jeux passeront sans aucun trouble. En 1440 x 900 absolument tous les jeux tourneront de manière extrêmement fluide.

Bas Moyen Élevé Ultra
World in Conflict - Benchmark (2007) 251 100 88 29 fps
Trackmania Nations Forever (2008) 184 94.6 51.2 fps
StarCraft 2 (2010) 242.8 79 72.1 41.5 fps
Mafia 2 (2010) 82.5 70.4 60.6 34.9 fps
Diablo III (2012) 164.3 110.3 106.4 58.1 fps

Baisse de puissance

Le test ne serait pas complet, si on ne parlait pas des baisses de performances à pleine puissance. Prime 95 et Furmark sont capables d'extraire les performances maximum que le matériel est capable d'offrir. Avec les deux programmes simultanément, la fréquence des coeurs réduit ( à cause de Prime 95) à 1.2 Ghz. Avec Prime 95 seul, vos mesures de température entre 92 et 104°C (197.6 et 219.2 ° Fahrenheit), et le mot "Throttling" apparaît de façon répétée dans HWiNFO. Furmark seul  se stabilise au bout d'une heure à une température 85° Celsius (185° Fahrenheit)  avec la ventilation au maximum. On ne mesure pas plus de 100° Celsius (212° Fahrenheit) avec Furmark. Cette limitation est certainement due à l'adaptateur secteur, dans l'exemple ci-dessus, l'ordinateur demande approximativement 86.6 watts - mais l'adaptateur secteur n'est capable de fournir que 85 watts. Les résultats sont identiques avec un démarrage à froid.

Avec DiRT Showdown sous Windows avec le réglage maximum et une résolution de 1920 x 1080. Après 1h de jeu, on a enregistré 5 minutes de mesures avec Fraps. Après un départ assez lent (16 fps), le nombre d'images par seconde s'est stabilisé à 21 fps, sans baisse de performance après.

Emissions

Bruit système

Une des nouvelles caractéristiques du MacBook Pro Retina c'est son système de refroidissement revisité. Il possède maintenant deux ventilateurs asymétriques, qui sont censés réduire le bruit émis. A vide on mesure un bruit constant de 29.4 dB(A) avec les ventilateur qui tournent à une vitesse de 2000 rpm. C'est à peu près l'équivalent d'une pièces silencieuse en ville. Les ventilateurs sont la seule source de bruit du MacBook Pro. En lisant une vidéo YouTube le système reste très silencieux, bien que les ventilateurs atteignent des 2300 rpm de façon intermittente.

À pleine puissance la ventilation peut atteindre les 6000 rpm. Le portable peut atteindre les 47.4 dB(A) donc assez audible quand même. Le niveau de bruit n'est pas très dérangeant, la fréquence sonore est assez basse. Le MacBook Pro 15 Fin 2011 est comparativement aussi silencieux à 44.1 dB(A). Normalement, le niveau de bruit double tout les 7 à 10 db(A). Grâce au nouveau design et ventilateur, l'augmentation du niveau de bruit est imperceptible.

Degré de la nuisance sonore

Au repos
29.4 / 29.4 / 29.4 dB(A)
Fortement sollicité
46.7 / 47.4 dB(A)
  red to green bar
 
 
30 dB
silencieux
40 dB(A)
audible
50 dB(A)
bruyant
 
min: dark, med: mid, max: light   Voltcraft SL-320 (à 15 cm de distance)

Températures

On a souvent critiqué le châssis en aluminium Apple à cause des températures plus élevées que la moyenne. En bureautique, la ventilation tourne autour de 2000 rpm et 1 assez grosse proportion de la chaleur et transférer directement dans le châssis (refroidissement passif) avec une température ambiante de 27° Celsius (80.6° Fahrenheit), mesure maximum de 38.4° Celsius (101.1° Fahrenheit) près du clavier. Même si le châssis est assez chaud au toucher, ce ne sera pas un problème pratique. Le clavier n'est jamais vraiment très chaud. Le repose poignet ne dépasse jamais les 33.6° Celsius (92.5° Fahrenheit). Le MacBook Pro 15 fin 2011 et le MacBook Air 13 Mi 2012 sont un peu plus frais, bien qu'il faille toujours prendre en compte la température ambiante dans ces mesures.

À pleine puissance, la dissipation de la chaleur des composants et la température extérieure du châssis en prennent un coup. On a mesuré 50.1° Celsius (122.2° Fahrenheit) au-dessus du clavier. Mes c'est une surface que l'on touchera rarement car les touches du clavier restent toujours fraîche. Le dessous l'ordinateur peut devenir très chaud, assez chaud pour devenir assez inconfortable pour mettre sur les cuisses. Le prédécesseur (avec un châssis un petit peu plus épais) rester un peu plus frais à 43 ° Celsius (109.4° Fahrenheit) avec une température ambiante de 22° Celsius (71° Fahrenheit). En comparant ces résultats avec les mesures sous Windows, on note un petit avantage avec Mac OS. Ce n'est pas nécessairement une surprise, vu que Apple est capable de régler finement le logiciel avec le matériel. La différence est en fait plus grande avec le MacBook Air 11 mi 2012.

 43.3 °C50.1 °C40.1 °C 
 40.3 °C48.6 °C37.7 °C 
 35.5 °C34.7 °C35.1 °C 
Maximum: 50.1 °C
Moyenne: 40.6 °C
42 °C47.3 °C47 °C
37.4 °C41.5 °C41.4 °C
34.8 °C36.2 °C36.1 °C
Maximum: 47.3 °C
Moyenne: 40.4 °C
Alimentation (valeur maximale)  54.3 °C | Température ambiante de la pièce 27.6 °C | Voltcraft IR-360
(-) The average temperature for the upper side under maximal load is 40.6 °C / 105 F, compared to the average of 31 °C / 88 F for the devices in the class Multimedia.
(-) The maximum temperature on the upper side is 50.1 °C / 122 F, compared to the average of 36.6 °C / 98 F, ranging from 21.1 to 71 °C for the class Multimedia.
(-) The bottom heats up to a maximum of 47.3 °C / 117 F, compared to the average of 39 °C / 102 F
(±) In idle usage, the average temperature for the upper side is 35 °C / 95 F, compared to the device average of 31 °C / 88 F.
(+) The palmrests and touchpad are reaching skin temperature as a maximum (35.5 °C / 95.9 F) and are therefore not hot.
(-) The average temperature of the palmrest area of similar devices was 28.9 °C / 84 F (-6.6 °C / -11.9 F).

Haut parleurs

Les haut-parleurs stéréo sont positionnés à bretelle gauche du clavier. Ce ne sont pas les mêmes haut-parleurs que les modèles précédents. Les haut-parleurs du MacBook pro normal ne sont pas mauvais comparé à ceux de la même catégorie, mais le modèle Retina possède un son encore meilleur. Avec une bonne basse et des fréquences moyenne la qualité, l'ensemble du son est très agréable. Le volume de son maximum est parfaitement adéquat pour le living-room. On trouve deux microphones adaptatifs en-dessous de la grille de haut-parleurs gauche. La sortie audio supporte l'analogique, le digital et l'optique.

Consommation d'énergie

Avec les performances système, l'efficacité énergétique est très importante. Les nouveaux processeurs Intel Ivy Bridge sont capables de plus de performances tout en consommant moins. Le processeur que nous avons testé ici (Intel Core i7-3615QM), a été conçu pour dissiper un maximum d'énergie de 45 watts. Avec le MacBook Pro Retina sous Mac OS X, mesure une consommation entre 8.8 et 17.6 watts pendant  la bureautique. Le MacBook Pro 15 fin 2011 a besoin de plus d'énergie. Le niveau de consommation électrique minimum est comparable. Avec le moniteur désactivé la consommation électrique baisse de 0.2 watts (soit 8.6 watts). Bien que le processeur ULV équipé sur le MacBook Air 13 Mi 2012 consomme un maximum de 10.7 watts, il faut noter qu'il offre moins de performance.

À pleine puissance, la consommation électrique augmente et atteint un maximum de 77.2 watts. Pour ce test, on a utilisé Unigine 3.0 et Prime. Les MacBook Pro de 2011 avait besoin d'un peu plus énergie ici (89.2 watts).

Consommation énergétique
Éteint/en veilledarklight 0.1 / 0.6 Watts
Au reposdarkmidlight 8.8 / 17.2 / 17.6 Watts
Fortement sollicité midlight 68 / 77.2 Watts
 color bar
Légende: min: dark, med: mid, max: light        Voltcraft VC-940
Currently we use the Metrahit Energy, a professional single phase power quality and energy measurement digital multimeter, for our measurements. Find out more about it here. All of our test methods can be found here.

Autonomie

On pourra compter sur une grosse batterie lithium-polymère avec 1 capacité de 95 watt/h. Le MacBook Pro 15 classique possède lui une batterie de 77.5 watt/h (une différence de 19,4 %). De l'autre côté, la nouvelle batterie est collée au châssis, ce qui rend la maintenance très difficile. Cela coûte 199 Euro pour la changer au lieu de 129 € pour le modèle précédent. Considérant la capacité, on pense que le coût est toujours acceptable surtout que cette batterie est capable de se faire recharger 1000 fois avant de perdre des performances.

Le 1e test est celui de l'autonomie maximale. On a réglé l'écran avec la luminosité minimum ( niveau 1, capteurs du luminosité ambiante et rétroéclairage du clavier désactivé) en désactivant aussi toutes les options de connectivité. Avec 1 script, on a simulé la lecture d'un texte, quelque chose qui est vraiment peu gourmand pour ce système. Nous avons utilisé gfxCardStatus pour désactiver le changement automatique de cartes graphiques, en sélectionnant la Intel GMA HD 4000 comme seule option. Avec ce réglage, on enregistre une autonomie de presque 18 h. Mais ça reste quand même un test assez irréaliste vu le niveau de luminosité. Le test "Surf WiFi" est un peu plus réaliste. Avec une luminosité de 150 cd/m² et le changement de carte graphique automatique, Le navigateur Internet change de page toutes les 40 secondes. Sous Mac OS X, on enregistre 6 h et 4 minutes d'autonomie - un résultat respectable. L'écran avec la luminosité maximum leur rétro-éclairage du clavier activé, on arrive quand même à 5 h et 35 minutes. Le MacBook Pro 15 Fin 2011 ne dure que 4 h et 45 minutes dans les mêmes conditions.

Pour établir l'autonomie minimale, on utilise Battery Eater Classic Test sous Windows. En pratique ce test va mettre le matériel à genoux avec toutes les options activées ou au maximum. L'autonomie est de 1 h et 28 minutes au minimum. Le MacBook Pro 15 fin 2011 ne possède que 52 minutes d'autonomie dans ce cas.

Autonomie
Au repos (module WiFi éteint, luminosité au minimum)
17h 50min
En navigation internet via le module WiFi WLAN
6h 04min
Fortement sollicité (luminosité au maximum)
1h 28min

Verdict

Le buzz entourant la sortie du nouveau Apple MacBook Pro 15 avec son écran Retina immédiatement après le WWDC 2012 était immense. Après plusieurs semaines de tests intensifs, nous sommes capables le donner une impression générale très objective. Le châssis en aluminium avec le design unibody est encore plus fin. On apprécie beaucoup l'inclusion des ports HDMI et USB 3.0 sans compter les ports Thunderbolt. Comparé aux autres portables, la sélection du port est assez légère. Il est possible de rajouter de nombreux autres ports avec un adaptateur, mais ils sont tous en option. 

Le lancement des nouveaux portables dont l'introduction des nouveaux processeurs Intel Ivy Bridge. Les performances graphiques et dans les applications du processeur Intel Core i7-3615QM quad-core en combinaison avec la Nvidia GeForce GT 650M est assez impressionnante. La RAM sur la version Retina et maintenant soudée à la carte mère, le SSD et maintenant placé sur un PCB propriétaire, la batterie est collée au châssis. À ce niveau, le nouveau modèle est similaire aux membres de la famille Air. Vu que Apple utilise des vis pentalobe, et maintenant c'est encore plus difficile pour la maintenance de l'appareil. Les vis sont très délicates et on déconseille vivement d'ouvrir l'appareil. L'extension de garantie est assez chère à 349 Euros (TTC) ou 249 Euros (pour étudiants). Vu que l'ordinateur n'est pas du tout facile à modifier et que le prix d'achat de 2279 Euro est assez élevé, la garantie est un achat que l'on conseille vivement.

Notre modèle de base était équipé d'un disque dur SSD de 256 Go. Il utilise le protocole SATA III ce qui donne encore plus de puissance. Il n'est pas possible de sélectionner un SSD plus puissant pour le modèle de base. Le modèle suivant (2899 Euros) possède un disque dur SSD de 512 Go. Pour les professionnels qui travaillent avec beaucoup de photos de vidéo, 256 Go ce ne sera pas assez pour longtemps.

Mais le facteur déterminant pour l'achat de ce portable 15.4-pouces est son écran Retina. Nos mesures ainsi que la technologie IPS laissent une excellente impression générale. Bien que l'écran sont de type brillant, les reflets ne sont pas aussi remarquables que sur les anciens modèles grâce à la nouvelle technique l'inclusion de l'écran dans le panneau de verre. Ce qui fait qu'il n'y a plus de modèle avec un écran mat. La résolution ultime de 2880 x 1800 pixels avec 1 format 16:10 est vraiment le signe distinctif caractéristique de cet ordinateur. La résolution elle-même n'est pas proposée directement(ce qui est une bonne chose, comme mentionné au-dessus) mais le nombre de pixels bien là. Par exemple avec le réglage 1440 x 900 pixels le nombre de pixels est quadruplé par rapport la résolution finale ( soit une densité de 220 DPI). Pendant nos tests, nous avons réglé la densité de l'interface sur 1920 x 1200 ce qui pousse à ses limites le matériel. Nous n'avons pas eu le loisir de voir les problèmes au niveau de l'écran. On pourra mentionner le désavantage de certaines applications anciennes qui ne prennent pas en compte le nouveau nombre de pixels écran par rapport à la résolution effective même s'il sont mis à jour rapidement.

Les températures à pleine puissance sont un problème. Le système de refroidissement revisité, avec des ventilateurs asymétriques et des haut-parleurs meilleure qualité, laissent bonne impression. Ce système de refroidissement n'impacte par forcément le volume maximal mais plutôt sur la texture du son qui est plus agréable. La grosse batterie de 95 watt/h est plus efficace sous Mac OS X. Prendre un usage normal, la batterie pourra durer entre 5 et 10h selon l'usage. L'un dans l'autre, c'est un portable très impressionnant, il offre les toutes dernières technologies. Le nouveau Mac OS X 10.8 Mountain Lion est censé améliorer la présentation les performances. C'est vraiment un produit très haut de gamme, mais on conseil aux utilisateurs avec un budget serré d'attendre que les prix baissent et que la technologie s'étale sur les autres produits la marque à la pomme.

Please share our article, every link counts!
Critiques du Apple MacBook Pro 15 avec écran Retina (Mi 2012)
Critiques du Apple MacBook Pro 15 avec écran Retina (Mi 2012)

Spécifications de l'ordinateur portable

Apple MacBook Pro Retina 15 inch 2012-06 (MacBook Pro 15 inch Gamme)
Processeur
Intel Core i7-3615QM 4 x 2.3 - 3.3 GHz, Ivy Bridge
Carte graphique
NVIDIA GeForce GT 650M - 1024 Mo, Processeur: 900 MHz, GDDR5, 296.49, Intel GMA HD 4000
Mémoire
8192 Mo 
, DDR3L-12800S, 1600 MHz, soudée, Hynix, Typ: H5TC2G83CFR
Écran
15.40 pouces 16:10, 2880 x 1800 pixel, Apple APPA00F, IPS, Retina, 220 DPI, Diagonale: 39.11 Centimetres, LED, brillant: oui
Carte mère
Intel HM76 (Panther Point)
Disque dur
Apple SSD SM256E (Samsung), 256 Go 
, Samsung S4LJ204X01 3-core ARM Controller
Carte son
Cirrus Logic 4206BCNZ
Connexions
2 USB 3.0 / 3.1 Gen1, 2 Thunderbolt, 1 HDMI, Connectique audio: Audio-Komboport, S/PDIF, Lecteur de cartes mémoires: SD, SDHC, SDXC, Capteurs: Capteur de lumière ambiante
Réseau
Broadcom NetXtreme BCM57100 PCI-E Gigabit Ethernet (10/100/1000/2500/5000MBit/s), Broadcom BCM4331 (b/g/n = Wi-Fi 4), Bluetooth Broadcom BCM20702 4.0
Taille
Hauteur x Largeur x Profondeur (en mm): 18 x 358.9 x 247.1
Batterie
95 Wh Lithium-Polymère, 10.95 Volt, 8460 mAh, modèle: A1417
Système d'exploitation
Apple Mac OS X 10.7 Lion
Appareil photo
Webcam: 720p FaceTime HD
Fonctionnalités additionnelles
Haut-parleurs: Haut parleurs stéréo, Rétroéclairage du clavier: oui, Le portbale, l'adaptateur secteur de 85 watts, un cordon d'alimentation, manuels, chiffon doux, AppStore, DVD-Player, FaceTime, GarageBand, iCal, iChat, iDVD, iMovie, iPhoto, iTunes, Safari, 12 Mois Garantie, Connecteur MagSafe 2, modèle: A1398, deux ventilateurs internes asymétriques, extension de garantie à 3 ans pour 349 Euros
Poids
2.026 kg, Alimentation: 321 g
Prix
2279 euros

 

Critique du nouveau Apple MacBook Pro 15 avec écran Retina.
Critique du nouveau Apple MacBook Pro 15 avec écran Retina.
La charnière de l'écran est très solide et très stable.
La charnière de l'écran est très solide et très stable.
Le clavier est très légèrement modifié, la distance de frappe est très légèrement moins longue.
Le clavier est très légèrement modifié, la distance de frappe est très légèrement moins longue.
Le bouton power est inclut dans le clavier comme pour le MacBook Air.
Le bouton power est inclut dans le clavier comme pour le MacBook Air.
La plaque du dessous est énorme.
La plaque du dessous est énorme.
Il y a des vis spéciale de type  "pentalobe".
Il y a des vis spéciale de type "pentalobe".
Le système de son a été revisité.
Le système de son a été revisité.
Le nouveau système de ventilation, l'air est aspiré sur les côtés...
Le nouveau système de ventilation, l'air est aspiré sur les côtés...
... et éjecté à l'arrière
... et éjecté à l'arrière
L'adaptateur secteur est la version 85 W de base.
L'adaptateur secteur est la version 85 W de base.
Au bout du cordon d'alimentation on trouve le nouvel adaptateur MagSafe 2.
Au bout du cordon d'alimentation on trouve le nouvel adaptateur MagSafe 2.
L'adaptateur pour l'ancien connecteur coûte 10 Euros.
L'adaptateur pour l'ancien connecteur coûte 10 Euros.
On retrouve une batterie collée de 95 watts/h.
On retrouve une batterie collée de 95 watts/h.
Broadcom (BCM4331) pour la WiFi (avec 3 antennes).
Broadcom (BCM4331) pour la WiFi (avec 3 antennes).
8 Go de RAM soudés à la carte mère.
8 Go de RAM soudés à la carte mère.
Au-dessus de l'écran:Webcam 720p FaceTime HD.
Au-dessus de l'écran:Webcam 720p FaceTime HD.
Pas de surprise dans la boîte.
Pas de surprise dans la boîte.
Le sticker fait la liste des composants du portable
Le sticker fait la liste des composants du portable
Apple continue d'utiliser l'aluminium pour le châssis.
Apple continue d'utiliser l'aluminium pour le châssis.
En comparaison, le nouveau chassis est bien plus fin (18mm).
En comparaison, le nouveau chassis est bien plus fin (18mm).
La stabilité et la rigidité en torsion sont très impressionnantes.
La stabilité et la rigidité en torsion sont très impressionnantes.
Il pèse 2 Kg.
Il pèse 2 Kg.
La balance de cuisine enregistre ce résultat exact.
La balance de cuisine enregistre ce résultat exact.
Visuellement, peu de choses changent.
Visuellement, peu de choses changent.
La selection de ports a été modifiée.
La selection de ports a été modifiée.
Deux ports Thunderbolt, un nouveau connecteur MagSafe, et un port USB 3.0.
Deux ports Thunderbolt, un nouveau connecteur MagSafe, et un port USB 3.0.
Pour la première fois: un port HDMI.
Pour la première fois: un port HDMI.
Gigabit-Ethernet et FireWire pour 29 Euro chaque.
Gigabit-Ethernet et FireWire pour 29 Euro chaque.
L'adaptateur FireWire disponible depuis peu.
L'adaptateur FireWire disponible depuis peu.
Une encoche pour pouvoir ouvrir l'écran.
Une encoche pour pouvoir ouvrir l'écran.
L'écran 15.4 pouces Retina (2880 x 1800).
L'écran 15.4 pouces Retina (2880 x 1800).
Brillant mais pas trop: 75 % de reflets en moins, selon Apple.
Brillant mais pas trop: 75 % de reflets en moins, selon Apple.
Les angles de vision sont très impressionnant grâce à la technologie IPS.
Les angles de vision sont très impressionnant grâce à la technologie IPS.
Le système de ventilation double avec la sortie des haut-parleurs.
Le système de ventilation double avec la sortie des haut-parleurs.

Portables similaires

Ordinateurs portables similaires d'autres fabricants et/ou avec un processeur différent

Ordinateurs portables avec la même carte graphique

Critique du Alienware M14x R2
GeForce GT 650M, Core i7 3720QM, 14.00", 2.94 kg

Ordinateurs portables avec les mêmes diagonale d'écran et/ou poids

Critique complète du portable Apple MacBook Pro 15 2018 (i7-8850H, AMD 560X)
Radeon Pro 560X, Coffee Lake i7-8850H, 15.40", 1.83 kg

Links

  • Manufacturer's Information

Comparaison des prix

Points positifs

+Plus léger et plus fin
+Finition parfaite, prise en main & rigidité
+USB 3.0 et HDMI
+Dispositifs d'entrées, clavier rétro-éclairé
+Ecran révolutionnaire (220 DPI, Type IPS)
+Valeurs de couleurs/contraste excellents
+Bonnes performances et grosse puissance graphique
+Système de son haut de gamme
+Assez bonne autonomie (sous Mac OS X)
 

Points négatifs

-Le boîtier est capable de chauffer assez fort
-Peu de ports
-Adaptateur nécéssaire pour avoir plus de ports
-Maintenance presque impossible
-1 an de garantie de base
-Options de composants plus puissants assez chère
-De nombreux programmes sont encore à optimiser pour l'écran rétina (HiDPI)
-Assez bruyant à pleine puissance

En bref

Ce qu'on aime

Le chassis Unibody en aluminium encore plus fin avec une grande rigidité, un toucher exquis, et une finition sans pareil. LA très haute résolution de l'écran Retina, les mesures de l'écran, et les très grosses performances des composants.

Ce qui manque

Les applications HiDPI tierces parties encore incompatible, une méthode facile pour nettoyer la ventilation, des surfaces moins chaudes la possibilité de changer autre chose que le disque dur (et encore avec grande difficulté).

Ce qui nous a surpris

Que Apple limite tant les possibilités d'extension matérielle.

Du coté positif, on aime beaucoup l'ajout des ports HDMI et USB 3.0 et la sélection des ports moderne. Malheureusement, il n'y a encore que très peu de périphériques Thunderbolt.

La compétition

Il y a le MacBook Pro 15 Mi 2012 sans l'écran Retina, le MacBook Pro 13 ( qui pèse à peu près pareil) et le MacBook Air 13 Mi 2012. Tous équipés d'un processeur Intel Ivy Bridge. Sous Windows: Asus N56VZ ou MSI GT60 avec du matériel puissant pour la moitié du prix, le Acer Aspire Timeline Ultra M3 avec son châssis très fin et l'écran 15.6 pouces. Aussi le petit Asus Zenbook Prime UX31A et UX32VD avec écran 13.3-pouces Full-HD.

Notes

Apple MacBook Pro Retina 15 inch 2012-06 - 08/04/2012 v3(old)
Felix Sold

Châssis
98%
Clavier
90%
Dispositif de pointage
99%
Connectivité
69%
Poids
88%
Autonomie
89%
Écran
88%
Performances en jeu
89%
Performances dans les applications
99%
Chauffe
69%
Nuisance sonore
85%
Extras
91%
Moyenne
88%
88%
Multimedia - Moyenne compensée
> Revues et rapports de ordinateurs portatifs et smartphones, ordiphones > Critiques > Archives de nos critiques > Critique du Apple MacBook Pro 15 Retina 2.3 GHz Mi 2012
Felix Sold, 2012-08-16 (Update: 2013-06- 6)