Notebookcheck

Critique du Kindle Fire 7" de chez Amazon

Allen Ngo, 02/20/2012

L'experience Amazon complète. Amazon a annoncé sa première tablette multimédia pour $199 USD seulement. Qu'en est-il du rapport performances/prix? ou le Kindle Fire se la joue un peu trop?

Amazon.com a démarré en 1995, et s'est d'abord fait un nom dans la vente de livres et de CD. 15 plus tard, ce marchand vend à peu près tout tant que ce n'est pas mangeable. 

Amazon a sortit son premier Kindle pour commencer une famille de eReaders fin 2007, mais bien plus qu'un eReader, le Kindle Fire se place en concurrence avec le iPad

Mais en regardant de près, cet appareil à peu de choses en commun avec iOS ou Android. Le Fire est un appareil centré sur Amazon avec toute l'interface basée sur des services de la marque. Dans ce test nous verrons ce que le Fire sait faire et ce qu'il ne peut pas faire. 

Note: Nous avions la version 6.2.1., qui était la toute dernière version officielle.

Boîtier

Très solide partout
Très solide partout

Le Kindle Fire a été lancé pour $199 sans frais de port. En fait c'est son prix et le bouche à oreille qui a fait ses ventes énormes. Mais pour moins de $200, est-ce que la qualité est là?

Mais le Kindle Fire les vaut bien. On ne sent pas de coupe trop coupante dans la conception du produit, il laisse une relative impression de stabilité. L'avant est recouvert d'un verre très résistant de chez Corning, le Gorilla Glass, pratiquement sur toutes les tablettes et smartphones du moment. Sinon, l'avant est bien propre et il n'y a aucun bouton ou de stickers intrusifs le détecteur de luminosité est en haut à gauche.

Les bords sont en plastique, mais avec une très bonne résistance à la pression. Par ailleurs l'arrière est bien costaud, avec sa surface caoutchoutée on a une bonne prise sur l'appareil. La solidité en torsion est plutôt bonne et il faut vraiment forcer pour le sentir céder. La tablette pèse 0.41kg (Comparé aux 0.43kg 7-pouces du BlackBerry PlayBook et des 0.42kg du HTC Flyer) et donne une impressione de haute qualité, Mais on aurai aimé un produit plus léger pour lire à une main. Au bout d'un moment il faut s'appuyer sur quelque chose. Mais il est facile d'éteindre la tablette par inadvertence vu le placement du bouton Power.

En bref, l'apparence exterieure du Kindle Fire est assez impressionnante vu le prix; Il a l'air même plus solide que le Lenovo K1. Mais sans connecteurs externes il perd de son intérêt. Mais le Fire ne possède pas de chassis ou même toute la tablette en aluminium comme le iPad 2 qui garde la main dans ce domaine avec des choix de matériaux très haut de gamme.

Connectivité

Si Amazon n'a pas sacrifié la finition, la connectivité est passé à la trappe. Le Kindle Fire est aussi minimaliste que possible. Vous aurez la WiFi N, un port microUSB et un 3.5mm audio. Le reste est hors de question. Il n'y a même pas de bouton physique pour le volume du son. Mais il y a bien un accéleromètre, pour les jeux et pour incliner l'affichage dans le sens de l'appareil.

Donc il sera possible de surfer sur le Web et connecter le Fire pour le charger à un ordinateur et transférer des données facilement.

Avant: prise casque 3.5mm, micro USB 2.0, Bouton Power
Avant: prise casque 3.5mm, micro USB 2.0, Bouton Power
Droite et gauche: rien
Droite et gauche: rien
En haut: Haut parleurs stéréo
En haut: Haut parleurs stéréo
Slide-to-unlock
Slide-to-unlock
Déverrouillage par code
Déverrouillage par code

Sécurité

Il est possible de mettre un code au déverrouillage de l'écran. On a même pas le système de pattern d'Android.

Le Fire laisse sélectionner les droits d'administrateur avec des réglages personnalisables (VPN, contrôle parental).

Accessoires

Bien que rien ne sort de l'ordinaire, Amazon propose quelques accessoires pour Kindle Fire. Avec la pochette, on peut aussi trouver des protections qui servent de dock, des coques et des adaptateur allume cigare. Donc rien comme une souris ou un clavier.

La boite comprend un adaptateur secteur, le manuel est un PDF inclus dans le Fire comme un eBook.

Garantie

Comme els autres Kindle, Le Kindle Fire est garantit 1 an. Pour $44.99 vous pouvez étendre la garantie à 2 ans et avec garantie pour les dommages accidentels.

Logiciels

Le Carousel en mode paysage. avec l'App la plus récente en premier.
Le Carousel en mode paysage. avec l'App la plus récente en premier.

L'OS propriétaire d'Amazon n'est pas si original que ça. En son coeur Android Gingerbread fonctionne admirablement, mais l'interface est grandement remaniée.

Sur l'écran de départ. L'interface du Kindle est conçue comme une bibliothèque, La première rangée “carousel” montre les dernières Apps, mais l'interface ralentit avec beaucoup d'icônes. Il est possible de faire des favorits, enlever ou désinstaller directement depuis le carousel. Le favorits apparaissent en dessous. 

la fonction recherche en haut permet de retrouver vos applications. C'est une interface très épurée.

les favorits du carousel
les favorits du carousel
La découverte de livres et BD est bien fichue
La découverte de livres et BD est bien fichue

Amazon Markets

Une des raison pour laquelle le Kindle Fire coûte moins de $200 c'est parce que Amazon compte bien se rembourser avec les magazines, la musiquevidéoseBooks et les App. Il faut se connecter avec un compte Amazon et il devient très facile d'acheter et télécharger tout ces produits. Chaque type de média possède son propre store mais il n'y a pas de fonction de recherche pour tout les stores simultanément.

mais il n'y a pas d'accès directe à l'Android Market. En ce moment les App du Amazon store sont bien moins nombreuses que sur l'Android Store. Par exemple pas de DropBox ou MoboPlayer sur le Amazon App store, il y a bien Netflix et quelques applications de messagerie. Le Kindle Fire est capable d'installer les fichiers Android APK, mais la compatibilité est loin d'être garantie.

The Dark Knight Rises trailer (720p) très fluide sur YouTube
The Dark Knight Rises trailer (720p) très fluide sur YouTube
Le lecteur de musique est très limité
Le lecteur de musique est très limité

Vidéo et Musique

Avec seulement 8Go de stockage, et seulement 1.17Go pour les applications et 5Go pour les autres téléchargement. Mais le contenu se fait télécharger automatiquement depuis le Could. Par contre votre contenu est limité à 5 Go dans le Cloud. Mais à faut une connexion WiFi bien entendu.

Le lecteur vidéo est très bon. Mais les fonctions sont rudimentaires. Le streaming est de très bonne qualité avec un démarrage immédiat. Amazon Prime permet de streamer tutes les vidéos du catalogue gratuitement.

Le Kindle Fire supporte le format MP4 vidéo mais ce sera plus compliqué pour les formats AVI, MKV ou WMV. La tablette lit du 480p et 720p MP4 sans problème.

Le lecteur audio est encore plus basique, on trouve le réglage du volume et l'illustration d'album. Il est possible de lire ses propres MP3 ou WAV mais pas de lecteur WMA de base.

eReader

Au niveau de l'application eReader on retrouve les fonctions des Kindles à écran e-Ink. Taille de la police, espacement entre les lignesmarges et même la police elle même peut être ajustée. Le Fire possède aussi des options d'inclinaison de l'écran et de coloration des pages, il est possible de choisir un "papier" blanc, légèrement sépia ou texte blanc sur fond noir. Ces réglages se font en fonction de l'éclairage.

Ces réglages sont universels. Donc les changements s'appliquent pour tout les comptes Amazon.

Le Fire rend les marques pages très simples d'utilisation, il est possible de souligner et ajouter des notes il y a une fonction de définition des mots (avec une connexion WiFi active. On tourne les pages en appuyant une fois sur la page ou en tournant la page naturellement. Vous revenez sur la dernière page consultée en revenant dans l'App.

Vu qu'avec le changement de police de taille et de forme du texte, les numéros de pages n'ont plus de sens alors il y a ce qu'on appelle des “locations” sur tout les Kindle. Ces endroits sont placés en fonction de chaque ligne. on aurai voulu une option pour pouvoir citer facilement un passage.

Style et fontes se changent facilement.
Style et fontes se changent facilement.
On conseille les pages couleur blanche pour l'exterieur.
On conseille les pages couleur blanche pour l'exterieur.
Et les pages noires pour l'obscurité.
Et les pages noires pour l'obscurité.
Mais les couleurs du Fire sont sans égal.
Mais les couleurs du Fire sont sans égal.

Dispositifs d'entrées

Clavier Virtuel
Clavier Virtuel

Contrairement aux autres Kindles, le Fire possède un écran tactile avec un clavier virtuel.

Le clavier est assez basique, mais le temps de réponse est assez bon. Même si on sent un délais c'est assez jouable, maison peut continuer à taper sa s'en soucier. La réponse n'est pas aussi instantanée que l'iPad. Le logiciel prédit votre frappe au dessus du clavier à la manière du logiciel SwiftKeyOn à le droit à la correction orthographique et la casse automatique, le bruit du clavier peut se désactiver.

Le clavier ne possède pas tout les caractères communs comme @ par exemple ou les points d'exclamation, il faudra passer au second écran pour cela.

Mais le problème du Fire n'est pas tant son clavier que l'absence des boutons  Home et Retour . Android 4.0 a enlevé le besoin de touches physiques, le logiciel ICS montre quasiment tut le temps ces touches à l'écran. Dans le Fire, les boutons Home et retour sont quasiment toujours cachées. Il faut faire plus de gestes pour arriver au même résultat.

Ecran

Le Kindle Fire propose un écran 7-pouces IPS d'excellente qualité. Les pages internet sont lumineuses et fines à 1024x600 pixels (WSVGA), le Fire donne 16 millions de couleurs sur son écran 169 ppi, pareil que le RIM PlayBook et le HTC Flyer, tout deux sortit 2x plus cher.

Avec notre Mavo-Monitor, on mesure 371 nits au centre de l'écran. Même sans le chargeur, l'écran maintient sa luminosité. Donc on est à égalité avec le Flyer mais pas aussi bon que le PlayBook. Les niveaux de contrastes sont assez impressionnants.

349
cd/m²
327
cd/m²
320
cd/m²
363
cd/m²
371
cd/m²
323
cd/m²
370
cd/m²
317
cd/m²
322
cd/m²
Homogénéité de la luminosité
Gossen Mavo-Monitor
Maximum: 371 cd/m² Moyenne: 340.2 cd/m²
Homogénéité de la luminosité: 85 %
Valeur mesurée au centre, sur batterie: 371 cd/m²
Contraste: 863:1 (Valeurs des noirs: 0.43 cd/m²)
Le brillant intense interdit l'usage en plein soleil
Le brillant intense interdit l'usage en plein soleil

pour un usage en plein soleil, l'écran brillant du Kindle Fire devient difficile d'utilisation. Mais avec l'écran brillant, il suffit de se mettre à l'ombre, mais il faudra régler la luminosité au maximum. Mais au aurai préféré un écran mat bien plus adapté à un eReader. Si vous comptez lire en plein soleil, les autres Kindles eInk sont bien plus adaptés.

Les angles de vision de l'écran sont excellents depuis tout les angles, comme tout les écrans IPS. Le fait que Amazon nous mette un écran IPS pour ce prix est un exploit. Mais les iPad 2, Motorola XoomSony S1, RIM PlayBook et Galaxy Tab 10.1 possèdent le même écran.

Performances

Le Kindle Fire contient un CPU dual-core 1GHz TI OMAP4430, le Même CPU SoC que dans le RIM PlayBook. Donc le même GPU: PowerVR SGX540 avec support DirectX 10.1 et Shader 4.1. Avec la moitié de RAM à 512Mo et la moitié du stockage à 8Go sans possibilités d'extension.

System info 1 (Quadrant)
System info 1 (Quadrant)
System info 2 (Quadrant)
System info 2 (Quadrant)
System info (SystemPanel)
System info (SystemPanel)
Informations système du Amazon Kindle Fire 7"

Comparé aux autres tablettes Tegra 2, le Kindle Fire est assez mitigé pour ses résultats CPU/GPU. Dans Linpack Pro, par example, le Fire est noté 36.882 MFLOPS, alors que le Motorola Xoom (34.514 MFLOPS), ThinkPad tablet (39.451 MFLOPS), Galaxy Tab 10.1v (53.376 MFLOPS) et le Toshiba AT100 (54.8333 MFLOPS) sont au dessus. Dans Quadrant, le Fire est à 1681 points, soit un peu meilleur que le Nexus One Froyo.

L'indice de productivité et des jeux dans SmartBench 2011 est respectivement à 3494 et 2161 points. La note de productivité est plus élevée que le ThinkPad tablette, Toshiba A100 et Motorola Xoom. Mais moins élevé qu'un système Honeycomb Tegra 2.

La navigation dans le Fire répond vite et bien, mais tout de même loin du iPad 2. Le men déroulant pour le Volume, la luminosité et le contrôle du Wi-Fi est très lent à s'ouvrir, c'est souvent le seul moyen d'avoir les boutons “Home” et “Back” de plus, l'orientation de l'écran est un peu lente à la détente.

Performances du navigateur Web

Le navigateur par défaut du Kindle Fire est assez unique dans sa conception “split browser”. En gros, la page que vous voulez est envoyée à l'Amazon Cloud pour être compressée puis elle est envoyée sur votre Fire. cette technologie nommée “Silk” est sensée accélérer les grosses pages Web. mais en pratique ce n'est pas vraiment évident.

Par ailleurs, les gestes multitouch ne sont pas très fluides bien qu'ils répondent effectivement mais avec du retard.

Dans Browsermark et Google V8 version 6, le Fire est noté 78664 et 613 points, respectivement. Browsermark note bien mieux le Fire que le RIM PlayBook (47337 points), tout en restant loin du Sony S1 (89600 points) et du Motorola Xoom (92331 points). Ces tests englobent les scripts JavaScript et HTML.

Au niveau du support Flash, le Fire se débrouille très bien mais il ne faut pass'attendre à du multitâche exemplaire. Il est possible de regarder le The Daily Show mais le son n'était pas toujours très synchronisé. Toute autre action arrêtera la vidéo et ralentit le reste du système. Même des jeux Flash assez obscurs passent sans problème.

Emissions

Bruit système

Le Kindle Fire est totalement silencieux vu qu'il n'y a aucune partie mécanique comme un disque dur ou de la ventialtion.

Température

A vide, le Fire est frais comme s'il était éteint. A pleine puissance, il devient un peu tiède mais jamais chaud. C'est le coté du bouton Power qui chauffe le plus. Mais les températures restent tout de même plus correctes que celles du Sony S1.

 23.6 °C24.6 °C29.8 °C 
 24.2 °C26.2 °C31.6 °C 
 27.2 °C29.6 °C31.4 °C 
Maximum: 31.6 °C
Moyenne: 27.6 °C
31.6 °C28.4 °C25.6 °C
32 °C26.8 °C25.4 °C
31.4 °C25.6 °C24.8 °C
Maximum: 32 °C
Moyenne: 28 °C
Alimentation (valeur maximale)  23.2 °C | Température ambiante de la pièce 18 °C | Fluke 62 Mini IR Thermometer
(+) The average temperature for the upper side under maximal load is 27.6 °C / 82 F, compared to the average of 30.7 °C / 87 F for the devices in the class Tablet.
(+) The maximum temperature on the upper side is 31.6 °C / 89 F, compared to the average of 34.8 °C / 95 F, ranging from 22.2 to 51.8 °C for the class Tablet.
(+) The bottom heats up to a maximum of 32 °C / 90 F, compared to the average of 34.3 °C / 94 F
(+) In idle usage, the average temperature for the upper side is 22.1 °C / 72 F, compared to the device average of 30.7 °C / 87 F.

Haut parleurs

Les haut parleurs stéréos du Fire sont du coté opposé au bouton power. Mais le son est puissant et de bonne qualité comparé a sa taille. Ils ne rendent pas justice aux basses mais on peut mettre son casque pour ça.

Mais vu que tout le son ne vient que d'un coté, l'experience est assez particulière pour els vidéos. De plus la position des main bloquera le son en mode paysage. Le RIM PlayBook et le Sony S1 ont leurs haut parleurs bien mieux distribués.

Autonomie

Selon Battery Monitor, c'est une batterie 1200mAh Li-ion dans le Kindle Fire. Amazon promet 8 h de lecture en continu et 7.5 h de lecture vidéo.

Pour le test de batterie, le Kindle Fire reste sur la même page de eBook avec la luminosité minimum sans WiFi avec l'écran allumé. La tablette dure 9 h et 44 minutes. On a refait le même test avec la luminosité maximum. L'autonomie tombe à 5 h et 32 minutes. Avec la WiFi l'autonomie ne baisse que de 10 minutes.

Pour la vidéo on a fait du streaming depuis le Amazon Market avec la luminosité maximum et bien sûr en WiFi. Le Fire ne dure que 4 h et 54 minutes. A 60 % de luminosité en surf Web et en regardant quelque vidéos, la tablette dure 6h. La charge complète se fait en 2 h 30 minutes.

Mais comparé aux autres, le Fire a moins d'autonomie en moyenne, le Galaxy Tab 10.1v, ThinkPad tablet, Toshiba AT100 et Motorola Xoom dépassent parfois les 10-15 h à vide avec la luminosité minimum. L'autonomie du Fire est comparable à celle du HTC Flyer.

On est pas forcément déçus de l'autonomie du Fire car il tiend ses promesses. En veille, il peut durer des jours sans charge. On note que c'est la luminosité de l'écran comme bien souvent qui est le facteur déterminant de l'autonomie d'un produit.

Autonomie
Au repos (module WiFi éteint, luminosité au minimum)
9h 44min
En navigation internet via le module WiFi WLAN
6h 02min
Fortement sollicité (luminosité au maximum)
5h 32min
Warning: No power consumption data found

Verdict

Ceux qui veulent l'experience Android complète avec des performances proches d'iOS vont être déçus par le Kindle Fire. Il faut le dire: La tablette Amazon possède moins de jeux, moins d'apps, moins de possibilités, moins de place à l'écran, moins de réglages et moins de puissance que la compétition. 

Mais vous aurez un produit solide, sans faille dans sa finition dédié au public d'Amazon. Le Fire est un peu le nexus d'Amazon. Si vous ne comptez pas utiliser les services d'Amazon, le produit perd de son intérêt.

Le potentiel est là mais il manque certaines choses. Avec ce prix dérisoire on aura un petit écran de qualité, une autonomie décente, un navigateur décent et des haut parleurs aut dessus de la moyenne. La réactivité et les performances auraient pu être meilleures, mais vu que la tablette est 2x moins cher que la concurrence, le Fire est un très bon début. Il y a de la place pour des améliorations mais si vous savez ce que vous achetez, c'est le meilleur rapport qualité prix.

En test:  Amazon Kindle Fire 7"
En test: Amazon Kindle Fire 7", grâce à:

Spécifications de l'ordinateur portable

Amazon Kindle Fire 7" (Kindle Fire Gamme)
Carte graphique
Mémoire
512 Mo 
Écran
7 pouces 16:10, 1024 x 600 pixel, IPS, brillant: oui
Disque dur
8 GB SSD, 8 Go 
Connexions
1 USB 2.0
Réseau
802.11 b/g/n (b/g/n = Wi-Fi 4)
Taille
Hauteur x Largeur x Profondeur (en mm): 11.4 x 120 x 190
Fonctionnalités additionnelles
12 Mois Garantie
Poids
413 g, Alimentation: 85 g
Prix
200 euros

 

Après un an de rumeurs, le Kindle Fire sort à $199.
Après un an de rumeurs, le Kindle Fire sort à $199.
L'Amazon est très facile à utiliser.
L'Amazon est très facile à utiliser.
Le Amazon app store mais il reste possible d'installer des applications Android.
Le Amazon app store mais il reste possible d'installer des applications Android.
Ecran avec la luminosité maximum au soleil.
Ecran avec la luminosité maximum au soleil.
Ou aurait aimé un écran mat.
Ou aurait aimé un écran mat.
Le chargeur USB et son cable sont les seuls accessoires avec le Kindle Fire.
Le chargeur USB et son cable sont les seuls accessoires avec le Kindle Fire.
L'arrière est difficile à nettoyer.
L'arrière est difficile à nettoyer.
...qui attire les traces de doigts aussi facilement que l'avant.
...qui attire les traces de doigts aussi facilement que l'avant.
L'arrière est en partie caoutchouté...
L'arrière est en partie caoutchouté...
Les ports sont proches les uns des autres.
Les ports sont proches les uns des autres.
Bien qu'il soit en plastique la solidité est bonne.
Bien qu'il soit en plastique la solidité est bonne.
On voit à peine le capteur de luminosité en haut à gauche.
On voit à peine le capteur de luminosité en haut à gauche.
Le son est assez bon pour sa taille.
Le son est assez bon pour sa taille.
L'écran brillant est un problème dehors.
L'écran brillant est un problème dehors.
Comme toutes les tablettes, son écran brillant ramasse les empreintes de doigts.
Comme toutes les tablettes, son écran brillant ramasse les empreintes de doigts.
Il fallait bien tester Angry Birds.
Il fallait bien tester Angry Birds.

Tablette dans le genre

Ordinateurs portables similaires d'autres fabricants et/ou avec un processeur différent

Ordinateurs portables avec la même carte graphique

Critique de la tablette Motorola Xoom 2 MZ607
SGX540, OMAP 4430, 8.2", 0.382 kg
Critique du Samsung 10.1" Galaxy Tab 2
SGX540, OMAP 4430, 10.1", 0.585 kg

Ordinateurs portables avec les mêmes diagonale d'écran et/ou poids

Courte critique de la tablette Amazon Fire HD 8 (2018)
Mali-T720, MT8163 V/B 1.3 GHz, 8", 0.363 kg

Links

  • Manufacturer's information

Compare Prices

Points positifs

+Prix très agressif
+Excellente connectivité aux services d'Amazon
+Très bon avec avec du Gorilla Glass
+Bon haut parleurs
+Performances Acceptables
+Autonomie acceptable
 

Points négatifs

-Relativement peu de fonctionnalités
-Peu d'évolutions possibles
-Ecran un peu trop petit pour certains
-Pas de retour tactile
-Pas de boutons Retour/Home
-Surface solide mais brillante

En bref

Ce qu'on aime

Le Kindle Fire éclipse les autres tablettes à $200. il est solide, le Amazon cloud et la bibliothèque Amazon de livres et de vidéo sont bien plus faciles à utiliser que la concurrence. Les membres de Amazon Prime pourront télécharger des vidéos et des livres gratuitement.

Ce qui manque

un écran plus grand. Il est un peu lourd pour sa taille. On aurai aimé un lecteur de cartes microSD.

Ce qui nous a surpris

Amazon offre un bon compromis de performances, une bonne finition et un système efficace pour une première génération de produit. Les successeurs du Fire sont en bonne voie.

La compétition

HTC FlyerRIM PlayBook, Toshiba AT100Sony S1Lenovo IdeaPad K1Apple iPad 2Archos 101Asus Eee Pad Transformer TF101Samsung Galaxy Tab 10.1v,

Notes

Amazon Kindle Fire 7" - 01/07/2012 v2(old)
Allen Ngo

Châssis
85%
Clavier
40%
Dispositif de pointage
85%
Connectivité
19%
Poids
99%
Autonomie
89%
Écran
83%
Performances en jeu
25%
Performances dans les applications
40%
Chauffe
95%
Nuisance sonore
100%
Extras
80%
Moyenne
70%
84%
Tablet - Moyenne compensée
Please share our article, every link counts!
> Revues et rapports de ordinateurs portatifs et smartphones, ordiphones > Critiques > Archives de nos critiques > Critique du Kindle Fire 7" de chez Amazon
Allen Ngo, 2012-02-20 (Update: 2012-03- 2)