Notebookcheck

World of Tanks 1.10 est mis en ligne avec des supports polonais, un système d'équipement retravaillé, et plus

Résultat de la mise à jour 1.10 de World of Tanks après deux batailles (Source : Own)
Résultat de la mise à jour 1.10 de World of Tanks après deux batailles (Source : Own)
À première vue, World of Tanks 1.10 comporte quelques changements intéressants, comme l'introduction d'une nouvelle branche moyenne dans l'arbre technologique polonais. Malheureusement, le remaniement du système d'équipement et quelques autres tentatives d'amélioration ont suffi pour me faire désinstaller le jeu après seulement deux batailles.
Codrut Nistor,

Depuis l'arrivée de World of Tanks 1.9, profiter des niveaux bas a été un réel plaisir une fois de plus. Je ne me suis jamais beaucoup soucié des niveaux supérieurs, à l'exception de divers événements spéciaux pour les clans, bien que je possède quelques véhicules des niveaux IX et X, mais même les batailles des niveaux supérieurs se sont avérées au moins supportables dernièrement lorsque j'ai fait des pelotons avec les bonnes personnes. Malheureusement, World of Tanks 1.10 est arrivé et a ruiné toute l'expérience de jeu pour moi.

Avant de passer aux parties qui m'ont poussé à désinstaller le jeu, voyons de plus près les éléments que j'ai aimé voir ajoutés à World of Tanks : les six nouveaux chars polonais de taille moyenne ont l'air intéressants, bien que la partie moteur à turbine à gaz soit loin de changer la donne à première vue ; le retour de la magnifique carte de Pearl River ; les nouveaux graphismes de l'interface utilisateur - du moins la plupart d'entre eux.

Le système d'équipement remanié est, à mon avis, un désastre complet. Je n'entrerai pas plus dans les détails que de mentionner que l'équipement standard de camouflage ou de télescope ne peut plus être retiré gratuitement - je suis sûr qu'il y en a beaucoup d'autres qui, tout comme moi, avaient l'habitude de déplacer le télescope, le camouflage ou la boîte à outils entre les réservoirs selon les besoins. Pire encore, il existe des bonus en fonction de la classe de certains équipements, de sorte qu'un télescope sera plus efficace sur un char léger que sur un char lourd. Vous vous amusiez dans les batailles de niveau II et III à monter la ventilation, le camouflage et le télescope ? Plus maintenant, car il y a un seul emplacement pour les chars de niveau II et deux pour les chars de niveau III !

Maintenant, la dernière partie que je dois mentionner aujourd'hui - les obligations. Dans le passé, un joueur pouvait obtenir des obligations pour diverses réalisations dans les niveaux inférieurs, même si le montant était assez faible. Après l'introduction de World of Tanks 1.10, la seule façon d'obtenir des obligations est de jouer des véhicules de niveau X, mais il y a encore plus : une limite de 100 obligations/semaine/véhicule. Cela semble être une initiative qui n'a qu'un seul but : forcer les gens à jouer davantage aux niveaux supérieurs. La plupart des joueurs seraient donc obligés d'ouvrir un compte Premium, de convertir des pièces d'or en argent ou simplement d'acheter des lots de pièces d'or et d'argent. Je ne peux qu'espérer que je me trompe, alors n'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires sur les statistiques post-1.10 et à nous prouver que c'est bien le cas.

Au total, World of Tanks 1.10 est assorti de pénalités sévères pour les joueurs moyens qui appréciaient le jeu de temps en temps sans dépenser un centime. Peut-être que la prochaine mise à jour corrigera certaines des mauvaises idées mises en œuvre dans celle-ci, d'autant plus que nous parlons de l'été qui marque le 10e anniversaire de ce titre.

Please share our article, every link counts!
> Revues et rapports de ordinateurs portatifs et smartphones, ordiphones > Archives des nouvelles 2020 08 > World of Tanks 1.10 est mis en ligne avec des supports polonais, un système d'équipement retravaillé, et plus
Codrut Nistor, 2020-08- 5 (Update: 2020-08- 5)
Codrut Nistor
Editor of the original article: Codrut Nistor - News Editor
Stefan Hinum
Translator: Stefan Hinum - Founder, CEO, CFO