Notebookcheck

Critique complète du PC portable MSI GS60 Ghost Pro 3K Edition (2PEWi716SR21)

Florian Wimmer, Stefanie Voigt (traduit par Mehdi Rafenne), 06/20/2014

Plate compagnie. Le jeu plat est en vogue. Non, nous ne parlons pas du jeu en 2D, mais des fins ordinateurs portables de jeu, comme le MSI GS60. Cet ordinateur 15,6 pouces est censé offrir une excellente mobilité malgré un paradoxe : une épaisseur de presque 2 centimètres et de puissants composants embarqués. Notre critique vous révélera en quoi nous avons affaire à un cocktail chaud bouillant.

Au banc d'essai : MSI GS60. Merci à MSI Allemagne.

Pour le test original en allemand, voyez ici.

Qu'est ce qu'un fantôme, ghost en anglais ? Quelque chose que vous ne verrez que très rarement, à moins que vous ne travailliez dans une vieille caserne de pompiers à New-York, portant l'inscription "Ghostbusters". MSI tente de changer les choses, et propose aux joueurs de faire l'acquisition d'un fantôme, ou du moins, un ordinateur portant le nom de Ghost ! Le GS60 Ghost est un ordinateur portable 15,6 pouces, épais de moins de 2 centimètres, mais qui embarque tout de même de puissants composants internes. Evidemment, cet appareil se destine aux joueurs qui voudraient éviter d'avoir à porter leurs machines de guerre à chaque LAN party. Le GS60 Ghost pourrait également se prêter à vos entraînements, sur la route du prochaine événement de e-sport. Ou tout simplement, peut-être aimeriez-vous prendre le train et profiter de vos jeux en haute-qualité sans vous encombrer d'un monstre de 5 kg dans votre sac.

Un ordinateur de jeu léger, fin, mais puissant malgré tout. Il semblerait que ce marché intéresse les constructeurs, car cette gamme de produits ne cesse de s'agrandir : l'Alienware 14 de Dell est plus petit et plus léger que ses semblables de ce type, le Razer Blade 14, bien qu'il soit difficile à trouver dans nos contrées, a initié la tendance de l'ordinateur de jeu fin, et le Gigabyte P34G, quant à lui, a cassé les prix de ces machines en concevant une machine très élégante. Peut-être que les ordinateurs de jeu 15,6 pouces et leurs boîtiers imposants sont une meilleure alternative ? Nous utiliserons donc les One K56-4NMSI GE60 et MSI GT60 aux fins de comparaison.

Notre appareil de test est une MSI GS60 2PE Ghost Pro 3K Edition, qui embarque un Intel Core i7-4700HQ et une Nvidia GeForce GTX 870M. Vous obtiendrez également une très haute résolution d'écran, de 2880x1620 pixels, d'où la dénomination de l'écran, 3K. Mais quid du refroidissement ? Des nuisances sonores ? Le MSI GS70, plus gros, avait déjà quelques problèmes dans ces domaines : voyons si MSI a réussi à les régler avec son GS60.

Boîtier

Fin et élégant
Fin et élégant

Il y a maintenant près de neuf mois que nous avons testé le MSI GS70, et nous avions adoré son châssis mat, les divers éléments d'aluminium qui le composent et son design chic. MSI reste dans la même veine avec le GS60 : la partie basse du boîtier est de nouveau fait de métal brossé et mat, mais le métal dans lequel est conçu le repose-poignet conserve bien trop les traces de doigts.

MSI a fait un choix osé en abaissant le clavier, qui est en tout point identique à celui du GS70 : une police d'écriture futuriste, anguleuse, mais facile à lire. Juste au-dessus du clavier, on trouve une longue grille, le haut-parleur, et encore au-dessus, centré, le bouton de démarrage, rond et rétroéclairé.

De nombreuses LEDs de statut sont placées à l'avant-gauche de l'ordinateur, qui indiquent l'état du Bluetooth et du WLAN, ou encore si la batterie est en train de charger, ou si le disque dur est utilisé. Le rétroéclairage est un véritable spectacle : le clavier peut s'illuminer de plusieurs couleurs différentes, et en de multiples endroits, un peu comme les Alienware.

Pour un ordinateur de jeu 15,6 pouces, l'épaisseur est vraiment faible : à peine 19,9 millimètres. En d'autres termes, bien que les deux appareils soient de longueur et de largeur presque identiques, le GS60 est à peu près deux fois moins épais que le MSI GT60. De tous les ordinateurs comparés ici, seul le Razer Blade est plus fin : il n'est haut que de 16 millimètres. Niveau poids, pour une machine de cette trempe, on peut dire que le GS60 est plutôt léger, avec moins de 2 kilogrammes sur la balance. L'alimentation pèse, quant à elle, environ 650 grammes. Le GT60 pèse presque 3,3 kilogrammes, plus 600 grammes si on y ajoute l'alimentation secteur.

L'écran est lui aussi très fin, et fermement tenu en position par deux petites charnières, une à droite, et une à gauche. L'angle d'ouverture est d'environ 160 degrés, suffisant dans la grande majorité des cas. Léger, fin, oui, mais l'écran est également très flexible : vous pouvez le tordre, mais le cadre qui l'entoure n'appréciera pas et émettra des bruits de craquement. La pression à l'arrière n'est pas un problème, et ne provoque aucune distorsion de l'image affichée. La partie basse de l'ordinateur est très solide, insensible à la torsion, et n'émet que de rares craquèlements peu audibles.

La construction très compacte, un impératif pour loger tout ce matériel au sein de ce fin boîtier, rend plus difficiles les opérations de maintenabilité que pour les autres ordinateurs portables de jeu. Certains appareils sont même accompagnés d'une notice expliquant comment remplacer certains composants internes, ce qui n'est pas le cas de la machine testée ici. Retirez le cache du dessous, vissé, et vous aurez un accès aisé au disque dur et au ventilateur. Le reste des composants, comme la batterie ou la RAM, restent cachés, et il vous faudra retirer plusieurs câbles entre autres pour y accéder.

395 mm 267 mm 55 mm 3.3 kg419 mm 287 mm 27 mm 2.7 kg376 mm 256 mm 43 mm 3.1 kg383 mm 249 mm 33 mm 2.7 kg390 mm 266 mm 19.9 mm 2 kg335 mm 258 mm 42 mm 2.9 kg345 mm 235 mm 17 mm 1.9 kg340 mm 239 mm 21 mm 1.8 kg

Connectique

Du fait de la complexe solution de refroidissement à l'arrière, les ports se situent sur les côtés, plutôt vers l'avant de la machine. Même si les évacuations d'air occupent toute la façade arrière, on trouve des grilles de ventilateur même sur les côtés, au fond. Aucun port n'est logé à l'avant.

De ce fait, le connecteur d'alimentation du côté gauche est très à l'avant lui aussi, ce qui pourrait s'avérer gênant pour les gauchers qui utiliseraient une souris. De même pour les ports USB des deux côtés, qui gênent l'utilisation d'un périphérique d'entrée externe. Au moins, les ports de sortie vidéo sont placés de telle manière que vous pouvez faire passer vos câbles vers l'arrière. Au fond, étant donnée la bête, c'est peut être le meilleure agencement possible des ports.

A l'avant : LEDs de statut
A l'avant : LEDs de statut
A l'arrière : évacuation d'air
A l'arrière : évacuation d'air
Left side: évacuation d'air, verrou Kensington, connecteur d'alimentation, 2 ports USB 3.0, entrée audio, sortie audio
Left side: évacuation d'air, verrou Kensington, connecteur d'alimentation, 2 ports USB 3.0, entrée audio, sortie audio
A droit : USB 3.0, lecteur carte SD, HDMI, DisplayPort, LAN, évacuation d'air
A droit : USB 3.0, lecteur carte SD, HDMI, DisplayPort, LAN, évacuation d'air

Communication

Le MSI GS60 ne fait pas l'économie d'un port Ethernet de taille standard, malgré sa silhouette fine. MSI intègre par ailleurs une carte réseau Killer-2000, supposée détecter les paquets de données envoyés et reçus par les jeux, et les favoriser pour permettre des sessions de jeu en ligne sans perte de connexion. Nous n'avons pas décelé traces d'un meilleur signal ou d'une latence moindre par rapport à un Alienware M17x R4 avec une Atheros AR8151, mais les connexions ont toutes montré rapidité et stabilité.

Les connexions sans-fil sont gérées par une Intel Wireless-AC 7260, qui supporte le dernier standard 802.11 ac et permet de très hautes vitesses de transfert avec un routeur compatible. Selon Windows, le signal est de très bonne qualité : même à dix mètres et à travers trois murs, nous le captions parfaitement. Deux mètres et un mur plus loin, et nous avions toujours 4 barres sur 5. Seule une sortie de la maison a résulté en une perte du signal. Quant aux pages web, elles chargeaient très rapidement.

Accessoires

Outre le bloc d'alimentation, le guide de démarrage rapide et quelques autres brochures, la boîte de l'ordinateur n'inclut aucun accessoire. MSI ne propose pas d'accessoires spécifiques dans sa boutique en ligne non plus.

Garantie

MSI offre pour sa machine une garantie constructeur de 24 mois. Il vous faudra envoyer l'appareil à MSI pour réparation. Cependant, certains composants, comme la batterie, ne bénéficient que d'une couverture d'un an. Il est possible d'étendre la garantie d'une année supplémentaire pour 139 euros.

Périphériques d'entrée

Clavier

Nous l'avons déjà dit : le clavier est très similaire à celui du MSI GS70. Pour faire court, il présente les mêmes avantages et inconvénients : il vous faudra du temps pour vous adapter à cet agencement particulier, pas forcément adapté pour les joueurs, avec une touche Ctrl très large, un bouton Windows déplacé à droite de la barre espace, et une touche Retour arrière de taille réduite. Pareil pour la police d'écriture des touches, qui plaît néanmoins par son côté futuriste.

Nous avons également aimé la frappe molle des touches, qui font de l'entrée des textes les plus longs une promenade de santé. Elles s'enfoncent peu, adhèrent bien et le point de pression est bien défini : que du positif pour les gamers. L'optimisation pour les frappes multiples est un autre aspect positif de ce clavier, qui lui permet de gérer plusieurs entrées à la fois.

Terminons avec le rétroéclairage multicolore et configurable du clavier, similaire à ce qu'on peut trouver sur les ordinateurs Alienware, pour aller plus loin dans la personnalisation.

 

Touchpad

La surface tactile du touchpad est plutôt grande : sa diagonale mesure plus de 12 centimètres. Mais aucun bouton dédié n'est présent : il faut appuyer tout en bas de la surface, du côté correspondant (ClickPad). En général, les ClickPad ne sont pas aussi précis que les touchpad avec boutons dédiés, et posent souvent problème : la reconnaissance des entrées du deuxième doigt est difficile, en ce qu'il repose sur le bouton de gauche. Bien heureusement, ce n'est pas le cas du MSI GS60.

Les gestes multitouch, comme le zoom ou le défilement, sont supportés, et fonctionnent correctement. La surface n'est ni trop rugueuse, ni trop collante : très agréable.

Clavier
Clavier
Touchpad
Touchpad

Ecran

Achetez le MSI GS60 2PE 3K Edition, et vous obtiendrez, comme son nom l'indique, un écran à résolution 3K. En d'autres termes, cela signifie que la dalle a une résolution native de 2880x1620 pixels. Ajoutons que sa surface est brillante, tandis que les écrans Full HD embarqués dans les autres configurations du GS60 sont, quant à eux, mats. Les ordinateurs portables de jeu, en général, utilisent des dalles mates, pour réduire les reflets gênant la visibilité de l'écran. Cependant, l'avantage des écrans brillants réside dans la vivacité des couleurs qu'ils affichent, et subjectivement, la qualité d'image de cette dalle 3K est excellente : on distingue un grand nombre de détails, et les couleurs semblent très riches.

Un mot à propos de Windows 8 : si l'interface Metro et ses grosses tuiles tirent profit de la haute résolution, qui leur offre beaucoup de place et permet une large vue d'ensemble, c'est autre chose en mode Bureau. Les polices et les symboles seront trop petits pour certains utilisateurs, même à leur taille maximale, et certaines applications un peu anciennes ne sauront pas se mettre à l'échelle : ainsi, vous devrez faire avec certaines fenêtres très étroites, aux textes très petits. Nous avions déjà soulevé ce problème dans notre test du MSI GT60.

Si vous utilisez pluieurs écrans à la fois, bonne nouvelle : le port HMDI, le DisplayPort et l'écran interne peuvent être utilisés simultanément par la carte graphique. MSI appelle cette technologie Matrix-Display, et elle a pour but de vous permettre d'avoir la meilleure vue possible en jeu.

La luminosité moyenne de 309,9 cd/m² en haut de l'écran est caractéristique de ce type de machine, et largement suffisant en intérieur. Niveau distribution de la lumière, les 82% mesurés montrent une répartition pas totalement équitable, et l'oeil nu est capable de déceler ces différences de luminosité au niveau des blancs. Le niveau de noir est correct à 0,42 cd/m², sans être époustouflant pour autant. Toujours est-il que les zones noires s'affichent noires, avec tout au plus un léger voile gris.

326
cd/m²
342
cd/m²
315
cd/m²
311
cd/m²
323
cd/m²
308
cd/m²
286
cd/m²
298
cd/m²
280
cd/m²
Homogénéité de la luminosité
Panasonic VVX16T029D00
X-Rite i1Pro 2
Maximum: 342 cd/m² Moyenne: 309.9 cd/m²
Homogénéité de la luminosité: 82 %
Valeur mesurée au centre, sur batterie: 323 cd/m²
Contraste: 751:1 (Valeurs des noirs: 0.43 cd/m²)
ΔE Color 3.25 | 0.6-29.43 Ø6
ΔE Greyscale 3.1 | 0.64-98 Ø6.3
59% AdobeRGB 1998 (Argyll 3D)
Gamma: 2.16

Le contraste est également correct, avec une valeur de noir moyenne et une luminosité légèrement améliorée. Comme nous l'avons déjà dit plus haut, les couleurs sont vives et riches. L'écran nous rappelle celui du GT60, et en effet, les deux ordinateurs partagent la même dalle Panasonic VVX16T029D00

A l'aide du logiciel CalMAN et d'un colorimètre, nous avons pu mener une analyse détaillée de l'écran. Dans chaque cas, nous avons utilisé l'espace de couleurs sRGB comme référence pour comparaison. Nous avons effectué les mesures une fois avant et une fois après la calibration, pour déceler toute trace éventuelle d'amélioration.

Avant calibration, l'écran montre une petite déviation des couleurs par rapport aux valeur idéales : nous avons constaté une légère teinte rouge sur l'échelle de gris. Les déviations de couleurs sont également bien loin de la zone critique. La sursaturation des rouges est certainement censée compenser une teinte bleutée, qu'on trouve sur de nombreux écrans, mais elle est peut-être un peu trop exagérée. La calibration automatique a eu pour effet de réduire l'intensité des rouges, et les couleurs n'en sont devenues que plus fidèles.

L'espace de couleur disponible ne suffira pas aux professionnels : l'écran ne couvre en effet que 79% du spectre sRGB et 59% du spectre AdobeRGB.

CalMAN Grayscale (avant calibration)
CalMAN Grayscale (avant calibration)
CalMAN Color Management (avant calibration)
CalMAN Color Management (avant calibration)
CalMAN Saturation Sweeps (avant calibration)
CalMAN Saturation Sweeps (avant calibration)
CalMAN ColorChecker (avant calibration)
CalMAN ColorChecker (avant calibration)
CalMAN Grayscale (calibré)
CalMAN Grayscale (calibré)
CalMAN Color Management (calibré)
CalMAN Color Management (calibré)
CalMAN Saturation Sweeps (calibré)
CalMAN Saturation Sweeps (calibré)
CalMAN ColorChecker (calibré)
CalMAN ColorChecker (calibré)
MSI GS60 vs. sRGB
MSI GS60 vs. sRGB
MSI GS60 vs. AdobeRGB
MSI GS60 vs. AdobeRGB

En extérieur, l'écran est très réfléchissant, ce qui se remarquera également dans les lieux clos les plus lumineux. Dans ces conditions, la luminosité ne sera alors pas toujours suffisante pour permettre une bonne visibilité du contenu affiché. Les dalles mates ont un avantage considérable dans ce domaine. 

La stabilité des angles de vue s'avère convaincante : MSI promet une bonne visibilité jusqu'à 170 degrés sur son site web, et la technologie IPS permet de voir clairement le contenu de l'écran sous n'importe quel angle. Nous n'avons constaté qu'une légère réduction de la luminosité sous des angles plats, mais rien d'important en pratique.

Outdoor use
Outdoor use
Viewing angles
Viewing angles

Performances

Le MSI GS60 2PE Ghost Pro 3K Edition, malgré sa finesse, veut jouer dans la cour des grands. MSI y intègre un Intel Core i7-4700HQ, avec quatre coeurs et une vitesse d'horloge de 2,4 GHz. Une Nvidia GeForce GTX 870M est également de la partie, cadencée à 976 MHz, avec 3 Go de mémoire dédiée. 16 Go de RAM sont inclus sous la forme de deux modules, le maximum que peut loger cet ordinateur.

Informations système MSI GS60 - 2PEWi716SR21

Processeur

Avec une enveloppe thermique (TDP) de 47 Watts, l'Intel Core i7-4700 n'a sa place qu'au sein de boîtiers embarquant une solution de refroidissement très efficace. Le processeur quad-core tourne en général à 2,4 GHz, mais peut monter jusqu'à 3,4 GHz grâce au Turbo Boost. Il existe quelques processeurs plus puissants que celui-ci, mais ce quad-core devrait être plus que suffisant dans la grande majorité des situations.

L'Intel Core i7-4700HQ est un choix plutôt commun pour les ordinateurs portables de jeu, et est utilisé par plusieurs des appareils du comparatif. Les résultats similaires obtenus par les différentes machines testées au Cinebench ne sont donc pas surprenants. Cependant, ils permettent de révéler que le MSI GS60 est capable d'utiliser toute la puissance de son processeur.

Cinebench R11.5
CPU Single 64Bit (Classer selon les valeurs)
MSI GS60 - 2PEWi716SR21
1.5 Points ∼61%
Razer Blade 14 inch
1.39 Points ∼57% -7%
Alienware 14
1.51 Points ∼62% +1%
MSI GT60-2PC81B
1.6 Points ∼66% +7%
MSI GE60-2PEi781B
1.5 Points ∼61% 0%
One K56-4N
1.51 Points ∼62% +1%
Gigabyte P34G
1.51 Points ∼62% +1%
MSI GS70-65M21621
1.49 Points ∼61% -1%
CPU Multi 64Bit (Classer selon les valeurs)
MSI GS60 - 2PEWi716SR21
7.12 Points ∼16%
Razer Blade 14 inch
6.32 Points ∼14% -11%
Alienware 14
6.95 Points ∼16% -2%
MSI GT60-2PC81B
7.08 Points ∼16% -1%
MSI GE60-2PEi781B
6.97 Points ∼16% -2%
One K56-4N
6.94 Points ∼16% -3%
Gigabyte P34G
7 Points ∼16% -2%
MSI GS70-65M21621
6.65 Points ∼15% -7%
Cinebench R15
CPU Single 64Bit (Classer selon les valeurs)
MSI GS60 - 2PEWi716SR21
130 Points ∼60%
MSI GT60-2PC81B
137 Points ∼63% +5%
MSI GE60-2PEi781B
135 Points ∼62% +4%
One K56-4N
132 Points ∼61% +2%
Gigabyte P34G
134 Points ∼61% +3%
CPU Multi 64Bit (Classer selon les valeurs)
MSI GS60 - 2PEWi716SR21
652 Points ∼15%
MSI GT60-2PC81B
639 Points ∼15% -2%
MSI GE60-2PEi781B
642 Points ∼15% -2%
One K56-4N
643 Points ∼15% -1%
Gigabyte P34G
643 Points ∼15% -1%

Légende

 
MSI GS60 - 2PEWi716SR21 Intel Core i7-4710HQ, NVIDIA GeForce GTX 870M, 2x Kingston RBU-SNS8100S3128GD (RAID 0)
 
Razer Blade 14 inch Intel Core i7-4702HQ, NVIDIA GeForce GTX 765M, Samsung SSD PM841 MZMTD128HAFV mSATA
 
Alienware 14 Intel Core i7-4700MQ, NVIDIA GeForce GTX 765M, Liteonit LMT-256M6M
 
MSI GT60-2PC81B Intel Core i7-4800MQ, NVIDIA GeForce GTX 870M, HGST Travelstar 7K1000 HTS721010A9E630
 
MSI GE60-2PEi781B Intel Core i7-4700HQ, NVIDIA GeForce GTX 860M, WDC Scorpio Blue WD10JPVX-22JC3T0
 
One K56-4N Intel Core i7-4700MQ, AMD Radeon R9 M290X, Samsung SSD 840 EVO 500GB
 
Gigabyte P34G Intel Core i7-4700HQ, NVIDIA GeForce GTX 760M, Liteonit LMT-128M6M
 
MSI GS70-65M21621 Intel Core i7-4700HQ, NVIDIA GeForce GTX 765M, 2x Intel SSD 510 Series SSDSC2MH250A2 (RAID 0)

Performances système

Le très rapide système RAID 0 aux deux SSDs (!) influe lui aussi de manière positive sur le score du MSI GS60 au test PCMark 7. La généreuse quantité de mémoire vive, 16 Go, joue peut-être aussi un rôle dans ce bon résultat. Cependant, si l'on regarde les scores obtenus au PCMark 8 et qu'on compare les chiffres des uns et des autres appareils, on constate que le MSI GS60 n'est pas tant devant ses concurrents qu'au même niveau.

PCMark 7 - Score (Classer selon les valeurs)
MSI GS60 - 2PEWi716SR21
6164 Points ∼67%
Razer Blade 14 inch
5599 Points ∼61% -9%
Alienware 14
5919 Points ∼65% -4%
MSI GT60-2PC81B
3425 Points ∼37% -44%
MSI GE60-2PEi781B
3142 Points ∼34% -49%
One K56-4N
6408 Points ∼70% +4%
Gigabyte P34G
5951 Points ∼65% -3%
MSI GS70-65M21621
6076 Points ∼66% -1%
PCMark 8
Work Score Accelerated (Classer selon les valeurs)
Razer Blade 14 inch
4800 Points ∼92%
Gigabyte P34G
4804 Points ∼92%
MSI GS70-65M21621
4785 Points ∼92%
Creative Score Accelerated (Classer selon les valeurs)
Razer Blade 14 inch
4566 Points ∼77%
Gigabyte P34G
4459 Points ∼75%
MSI GS70-65M21621
4322 Points ∼73%
Home Score Accelerated (Classer selon les valeurs)
Razer Blade 14 inch
3769 Points ∼77%
Gigabyte P34G
4000 Points ∼81%
MSI GS70-65M21621
3713 Points ∼75%
PCMark 7 Score
6164 points
PCMark 8 Home Score Accelerated v2
3004 points
PCMark 8 Creative Score Accelerated v2
4817 points
PCMark 8 Work Score Accelerated v2
3701 points
Aide

Périphériques de stockage

Comme nous l'avons déjà souligné, MSI utilise deux SSDs mSATA produits par Kingston, d'une capacité de 128 Go chacun, au sein d'un système RAID 0. Les données sont donc lues et écrites alternativement sur l'un ou l'autre des disques flash, ce qui améliore considérablement les performances. Les ordinateurs portables embarquant un unique SSD sont clairement à la traîne en termes de performances en lecture, et seul le MSI GS70 est encore plus rapide, avec ses deux SSD Intel. Le MSI GS60 ne tient cependant pas la route quant aux performances en écriture : qu'à cela ne tienne, pour jouer, ce qui compte, c'est la vitesse de lecture.

Un disque dur mécanique d'une capacité de 1 To est également de la partie, parfait pour stocker votre musique, vos photos, vos films ou les jeux les moins gourmands.

AS SSD
4K Write (Classer selon les valeurs)
MSI GS60 - 2PEWi716SR21
39.2 MB/s ∼18%
Razer Blade 14 inch
63.22 MB/s ∼30% +61%
Alienware 14
61.07 MB/s ∼29% +56%
One K56-4N
107.25 MB/s ∼51% +174%
Gigabyte P34G
59.54 MB/s ∼28% +52%
MSI GS70-65M21621
25.75 MB/s ∼12% -34%
4K Read (Classer selon les valeurs)
MSI GS60 - 2PEWi716SR21
30.61 MB/s ∼11%
Razer Blade 14 inch
28.06 MB/s ∼11% -8%
Alienware 14
28.26 MB/s ∼11% -8%
One K56-4N
41.01 MB/s ∼15% +34%
Gigabyte P34G
28.29 MB/s ∼11% -8%
MSI GS70-65M21621
18.24 MB/s ∼7% -40%
Seq Write (Classer selon les valeurs)
MSI GS60 - 2PEWi716SR21
89.07 MB/s ∼2%
Razer Blade 14 inch
126.67 MB/s ∼3% +42%
Alienware 14
399.11 MB/s ∼10% +348%
One K56-4N
492.97 MB/s ∼12% +453%
Gigabyte P34G
301.12 MB/s ∼7% +238%
MSI GS70-65M21621
551.2 MB/s ∼13% +519%
Seq Read (Classer selon les valeurs)
MSI GS60 - 2PEWi716SR21
854.35 MB/s ∼17%
Razer Blade 14 inch
509.94 MB/s ∼10% -40%
Alienware 14
491.85 MB/s ∼10% -42%
One K56-4N
508 MB/s ∼10% -41%
Gigabyte P34G
494.76 MB/s ∼10% -42%
MSI GS70-65M21621
1006.1 MB/s ∼21% +18%
2x Kingston RBU-SNS8100S3128GD (RAID 0)
Sequential Read: 854.35MB/s
Sequential Write: 89.07MB/s
4K Read: 30.61MB/s
4K Write: 39.2MB/s
4K-64 Read: 358MB/s
4K-64 Write: 169.05MB/s
Access Time Read: 0.135ms
Access Time Write: 0.056ms
Score Read: 474Points
Score Write: 217Points
Score Total: 905Points

Carte graphique

La GeForce GTX 870M est, à l'heure actuelle, l'une des plus puissantes cartes graphiques sur le marché. La version embarquée dans le MSI GS60 est appuyée par 3 Go de mémoire GDDR5, et tourne à 976 MHz.

Si on compare la GeForce GTX 870M à ses consoeurs Nvidia dernière génération qui se trouvent au sein, par exemple, des Alienware 14 et Razer Blade 14, on constate qu'elle est largement au-dessus, avec des résultats meilleurs de plus de 40% au 3DMark11. Le GS60 est à peu près au même niveau que d'autres appareils, tels que le MSI GT60, en termes de performances graphiques. Dans la prochaine section, nous nous intéresserons plus en détail aux performances en jeu dans la pratique.

3DMark 11
1280x720 Performance Combined (Classer selon les valeurs)
MSI GS60 - 2PEWi716SR21
5934 Points ∼26%
Razer Blade 14 inch
3189 Points ∼14% -46%
Alienware 14
3145 Points ∼14% -47%
MSI GT60-2PC81B
5953 Points ∼26% 0%
MSI GE60-2PEi781B
5131 Points ∼23% -14%
One K56-4N
6589 Points ∼29% +11%
Gigabyte P34G
3086 Points ∼14% -48%
MSI GS70-65M21621
3118 Points ∼14% -47%
1280x720 Performance (Classer selon les valeurs)
MSI GS60 - 2PEWi716SR21
7089 Points ∼20%
Razer Blade 14 inch
4028 Points ∼11% -43%
Alienware 14
4042 Points ∼12% -43%
MSI GT60-2PC81B
6974 Points ∼20% -2%
MSI GE60-2PEi781B
5049 Points ∼14% -29%
One K56-4N
6859 Points ∼20% -3%
Gigabyte P34G
3914 Points ∼11% -45%
MSI GS70-65M21621
4044 Points ∼12% -43%
3DMark
1920x1080 Fire Strike Score (Classer selon les valeurs)
MSI GS60 - 2PEWi716SR21
4294 Points ∼16%
Razer Blade 14 inch
2249 Points ∼8% -48%
Alienware 14
2262 Points ∼8% -47%
MSI GT60-2PC81B
4312 Points ∼16% 0%
MSI GE60-2PEi781B
3679 Points ∼14% -14%
One K56-4N
4793 Points ∼18% +12%
Gigabyte P34G
2319 Points ∼9% -46%
MSI GS70-65M21621
2191 Points ∼8% -49%
1280x720 Cloud Gate Standard Score (Classer selon les valeurs)
MSI GS60 - 2PEWi716SR21
16697 Points ∼27%
Razer Blade 14 inch
11874 Points ∼19% -29%
Alienware 14
12388 Points ∼20% -26%
MSI GT60-2PC81B
15688 Points ∼25% -6%
MSI GE60-2PEi781B
14746 Points ∼24% -12%
One K56-4N
17182 Points ∼28% +3%
Gigabyte P34G
12313 Points ∼20% -26%
MSI GS70-65M21621
12170 Points ∼20% -27%
1280x720 Ice Storm Standard Score (Classer selon les valeurs)
MSI GS60 - 2PEWi716SR21
97464 Points ∼9%
Razer Blade 14 inch
90024 Points ∼8% -8%
Alienware 14
86088 Points ∼8% -12%
MSI GT60-2PC81B
32780 Points ∼3% -66%
MSI GE60-2PEi781B
101592 Points ∼9% +4%
One K56-4N
87614 Points ∼8% -10%
Gigabyte P34G
85253 Points ∼8% -13%
MSI GS70-65M21621
86957 Points ∼8% -11%
3DMark 11 Performance
7089 points
3DMark Ice Storm Standard Score
97464 points
3DMark Cloud Gate Standard Score
16697 points
3DMark Fire Strike Score
4294 points
Aide

Performances en jeu

Nous avons déjà souligné le fait que la GeForce GTX 870M est actuellement l'une des plus puissantes cartes graphiques du marché. Ainsi, même en résolution Full HD et en niveau de détail ultra, peu de jeux lui poseront problèmes. Mais les performances ne suffiront pas forcément toujours pour faire tourner les jeux les plus récents, comme Watch Dogs par exemple, sorti il y a quelques semaines à peine, en niveau de détail maximal et en Full HD : il vous faudra revoir vos attentes à la baisse.

L'écran a une résolution de 2880x1620 pixels, soit plus que nos paramètres ultras, et donc, nous avons également testé quelques titres avec cette résolutions et le paramétrage maximal. Les résultats se retrouvent dans le tableau ci-dessous : réduire le niveau de détails est un impératif pour les jeux récents comme Watch Dogs, mais les jeux plus anciens ou simplement moins gourmands, tels que Bioshock : Infinite ou Anno 2070 tournent en détails ultras.

Evidemment, jouer sur batterie est possible, mais pas très longtemps, et les performances sont limitées dans ce scénario. Le 3DMark 06 nous montre à quel point l'impact est drastique : le MSI GS60 obtient 11.795 points, et 4.639 points pour le CPU sous le profil d'énergie Performances Maximales sur batterie. Branchez l'alimentation, et les résultats seront presque deux fois meilleurs : 26.471 et 7.211 pour le CPU. En jeu, les performances sont également significativement réduites : ainsi, pour Tomb Raider par exemple, l'ordinateur n'affiche que 21,9 images par seconde en détails ultra, contre 38 fps lorsque branché à une prise.

Bas Moyen Élevé Ultra
Anno 2070 (2011) 1671308942fps
Diablo III (2012) 17811610375fps
Tomb Raider (2013) 30821513038fps
SimCity (2013) 106796642fps
StarCraft II: Heart of the Swarm (2013) 110987938fps
BioShock Infinite (2013) 20315013354fps
Metro: Last Light (2013) 86836335fps
The Bureau: XCOM Declassified (2013) 1201186536fps
Watch Dogs (2014) 79693224fps
Games in 3K resolution (ultra-high details)
BioShock Infinite 28 fps
Tomb Raider 21 fps
Anno 2070 35 fps
Watch Dogs 12 fps

Emissions

Nuisance sonore

La technologie Cooler Boost de MSI est un mécanisme constitué de deux ventilateurs qui dissipent l'air chaud émis, l'un par le CPU, l'autre par le GPU, de manière distincte. But recherché : conserver les températures et les nuisances sonores résultantes les plus basses possibles.

Dans la pratique, le ventilateur fait à peu près autant de bruit que celui de la plupart des autres ordinateurs portables destinés au jeu. Par rapport aux autres machines de jeu MSI actuelles, les GE60 et GT60, il est, malgré son boîtier plus fin, un peu moins bruyant.

Cependant, les ventilateurs tournent tout le temps, même lorsque la GeForce GTX 870M n'est pas active. Au minimum, les nuisances sonores atteignent 32,4 dB(A), ce qui est moins bien que d'autres appareils : le Gigabyte P34G ou le Razer Blade 14 restent sous la barre des 30 dB(A). En charge maximale, nous avons mesuré jusqu'à 51,4 dB(A), ce qui est dans la moyenne des appareils testés ici.

Degré de la nuisance sonore

Au repos
32.4 / 34.2 / 36.6 dB(A)
Disque dur
34.6 dB(A)
Fortement sollicité
47.4 / 51.4 dB(A)
  red to green bar
 
 
30 dB
silencieux
40 dB(A)
audible
50 dB(A)
bruyant
 
min: dark, med: mid, max: light   Voltcraft sl-320 (à 15 cm de distance)

Températures et test en stress

Test en stress: l'horloge du GPU ralentit, le Turbo du CPU ne peut plus être utilisé.
Test en stress: l'horloge du GPU ralentit, le Turbo du CPU ne peut plus être utilisé.

Nous vous avions parlé d'un cocktail chaud bouillant, et ce qualificatif s'applique non seulement aux performances de jeu exceptionnelles, mais également aux températures du boîtier, qui peuvent atteindre des niveaux dangereux.

Au repos, aucun problème : les températures sous la machine peuvent monter jusqu'à 36,5°C, suffisamment pour que la chaleur soit perceptible, mais relativement convenable compte tenu de la finesse du boîtier, et en n'oubliant pas que d'autres appareils, comme l'Alienware 14, chauffent bien plus.

En charge système maximale, cependant, nous avons mesuré jusqu'à 78°C sous l'appareil, pour une température moyenne de 53,7°C à cet endroit. Nous avons rarement mesuré d'aussi hautes températures sur un ordinateur portable, et ces chiffres sont clairement trop élevés : la plupart des radiateurs, même réglés sur la température maximale, n'atteignent même pas 78°C, et il existe de vrais risques de brûlure. N'utilisez sous aucun prétexte le MSI GS60 sur vos genoux !

Sur la face du dessus, les températures sont également très élevées : jusqu'à 50,5°C, voilà qui n'est pas vraiment agréable au toucher. Le repose-poignet est la zone, sinon la plus "fraîche", du moins la moins chaude, à 42.2°C en son centre.

Du reste, ces températures sont excessivement hautes, et peuvent s'avérer dangereuses pour l'utilisateur. Nous aimons toujours voir un maximum de performances dans un boîtier le plus petit possible, mais la sécurité de l'utilisateur doit rester la priorité. Un autre point problématique, bien que moins grave : la carte graphique atteint rapidement des températures supérieures à 90°C, ce qui ne laisse rien présager de bon quant à son espérance de vie.

Notre test en stress a également montré que l'horloge du GPU est bridée, peut-être à cause des températures déjà très élevées. Nous avons donc voulu vérifier les effets qui en découle avec 3DMark06 : nous avons lancé le benchmark, qui ne pèse pas du tout sur les cartes graphiques actuelles, une fois juste après le test en stress, et une autre après un démarrage à froid, avant que le GPU soit sollicité. Les résultats ne sont pas mauvais : les scores obtenus sont quasiment identiques, ce qui nous fait penser que le GPU ne se bride qu'en charge maximale du processeur et de la carte graphique en même temps. La fréquence d'image en jeu permise par ce GPU n'a par ailleurs pas non à rougir face à d'autres ordinateurs portables.

Au repos/à faible charge
 30.3 °C30.9 °C30.8 °C 
 30 °C31.6 °C31.7 °C 
 30 °C31 °C31 °C 
Maximum: 31.7 °C
Moyenne: 30.8 °C
36.5 °C36.3 °C32 °C
33.4 °C33.6 °C31.7 °C
31 °C30.9 °C30.1 °C
Maximum: 36.5 °C
Moyenne: 32.8 °C
Alimentation (valeur maximale)  31.8 °C | Température ambiante de la pièce 26 °C | Voltcraft IR-550
(-) The average temperature for the upper side under maximal load is 45.4 °C / 114 F, compared to the average of 33.1 °C / 92 F for the devices in the class Gaming.
(-) The maximum temperature on the upper side is 50.5 °C / 123 F, compared to the average of 39.6 °C / 103 F, ranging from 21.6 to 68.8 °C for the class Gaming.
(-) The bottom heats up to a maximum of 78 °C / 172 F, compared to the average of 42.2 °C / 108 F
(+) In idle usage, the average temperature for the upper side is 30.8 °C / 87 F, compared to the device average of 33.1 °C / 92 F.
(-) The palmrests and touchpad can get very hot to the touch with a maximum of 42.2 °C / 108 F.
(-) The average temperature of the palmrest area of similar devices was 28.8 °C / 83.8 F (-13.4 °C / -24.2 F).

Haut-parleurs

De bons haut-parleurs, conçus avec Dynaudio.
De bons haut-parleurs, conçus avec Dynaudio.

Nous avons souvent loué les systèmes audio des ordinateurs portables de jeu conçus par MSI, et nous continuerons à le faire avec le GS60 2PE Ghost Pro 3K Edition. On peut entre autres expliquer la bonne qualité sonore par la présence de deux hauts-parleurs et de deux subwoofers sous le boîtier. Pour comparer, l'actuel Alienware 17 n'a même pas un subwoofer.

Le logiciel Sound Blaster Cinema 2 est un autre facteur important expliquant cette qualité : les nombreux réglages qu'il offre permettent de créer une expérience sonore unique. Il permet également la désactivation du subwoofer, ce qui a pour effet de réduire la puissance du son.

Certes, la qualité sonore est au rendez-vous, mais le volume maximum est un peu faible. Les tons moyens, les aigus et les graves sont bien équilibrés, et la musique, ainsi que le son des jeux et des films sont très précis.

Depuis le GS70, MSI a fait l'économie d'un port audio : le troisième jack stéréo, qui était destiné aux systèmes 7.1, a disparu, mais le son émis par des haut-parleurs externes ou par un casque reste très bon malgré tout.

Gestion de l'énergie

Consommation énergétique

Une grande puissance implique une grande consommation d'énergie. MSI offre à son GS60 2PE Ghost Pro 3K Edition un bloc d'alimentation 150 Watts, qui devrait fournir suffisamment d'énergie même en charge processeur maximale. Grâce à la technologie Optimus de Nvidia et aux fonctionnalités d'économie d'énergie d'Intel, même les ordinateurs portables de jeu embarquant de puissantes cartes graphiques dédiées et des processeurs rapides consomment relativement peu d'énergie au repos.

Le MSI GS60 2PE Ghost Pro 3K Edition consomme au moins 10,5 Watts au repos, soit légèrement plus que les MSI GS70 et GE60. Le GT60, quant à lui, consomme au moins 15 Watts dans cette situation. MSI justifie cette consommation d'énergie plus élevée par l'utilisation d'un écran 3K, plus énergivore qu'une dalle Full HD. Nous n'avons pas pu vérifier cette affirmation, mais le GS60, malgré son écran 3K, consomme légèrement moins que d'autres machines similaires. 

Notre test en stress, qui simule une charge système maximale, le confirme : le MSI GS60 consomme jusqu'à 168,5 Watts, lorsque le GT60 en consomme bien plus, et que des appareils 14 pouces comme le Razer Blade et le Gigabyte P34G sont bien moins énergivores. Cette consommation, cependant, est un problème : en effet, le bloc d'alimentation n'a qu'une puissance nominale de 150 Watts. C'est très certainement pour cela que le chargeur chauffe énormément en charge système élevée, et qu'en charge maximale, la batterie se vide très rapidement, même lorsque l'ordinateur est relié à une prise. A vous de décider si c'est le prix à payer pour un bloc d'alimentation plus fin et plus léger qui ne bride pas les performances de la machine à laquelle il est branché, ou plutôt un inconvénient.

Consommation énergétique
Éteint/en veilledarklight 0.1 / 0.3 Watts
Au reposdarkmidlight 10.5 / 16.9 / 23.3 Watts
Fortement sollicité midlight 113.4 / 168.5 Watts
 color bar
Légende: min: dark, med: mid, max: light        Voltcraft VC 940

Autonomie

Par rapport à un ordinateur portable de jeu de taille standard, la batterie est de capacité moindre, du fait du manque de place : la solution lithium-polymère fournit 52 Wh. Pour comparaison, le MSI GT60 a une batterie de 87 Wh, et limite également la puissance du GPU de manière significative lorsque l'appareil n'est pas branché au secteur. La batterie du Razer Blade est également plus grosse, avec 71 Wh. 

Vous pourrez rester environ 50 minutes loin d'une prise en jouant à un jeu comme Tomb Raider réglé en niveau de détails élevé. Mais les performances sont clairement limitées sur batterie, comme nous l'avons déjà souligné dans la section Performances en jeu. L'autonomie est suffisante pour permettre de regarder un long film sur batterie, mais les 2h43 qu'a tenu  l'ordinateur se sont avérées insuffisantes pour le visionnage complet de la version longue du "Seigneur des Anneaux : la Communauté de l'Anneau". Il tiendra 3h13 en navigation web via WLAN.

L'autonomie du MSI GS60 dans ces différents scénarios est du même acabit que celle de la plupart des ordinateurs portables de jeu comparés ici. Le Razer Blade tient près d'une demi-heure de plus en navigation web et en lecture vidéo.

Autonomie
Au repos (module WiFi éteint, luminosité au minimum)
5h 07min
En navigation internet via le module WiFi WLAN
3h 14min
En lecture de Big Buck Bunny encodé en H.264 1080p
2h 43min
En jeu
0h 47min
Fortement sollicité (luminosité au maximum)
0h 36min

Verdict

Un amas de puissance et un écran très haute-résolution, le tout dans un boîtier très fin. Whaou : l'ordinateur parfait existe-t-il vraiment ? MSI a failli réussir le pari fou de répondre aux besoins des joueurs, en concevant un appareil ultra-mobile bien que très puissant, et ce, sans faire de concessions. Failli, seulement.

Commençons par le design impressionnant du MSI GS60 : le boîtier est de très bonne facture, et nous a plu tout autant que son look fin et son poids plume. Les performances logicielles et en jeu sont, elles aussi, très élevées : en niveau de détail maximal, les jeux les moins gourmands tournent avec fluidité, et ce même dans la résolution native 3K de l'écran. N'oublions pas les haut-parleurs, qui émettent un son de très bonne qualité, les nombreux ajustements apportés à l'agencement du clavier, son rétro-éclairage et la maintenabilité, possible quoique limitée. Les périphériques d'entrée, convenables mais perfectibles, nous ont également convaincu, et les nuisances sonores, la consommation énergétique et l'autonomie sont passables.

MAIS, car il y a un mais, et pas des moindres : l'ordinateur a tendance à chauffer au repos, à devenir très chaud pendant les sessions de jeu, et vous pourriez même vous brûler si vous touchiez le dessous de l'appareil après un usage intense pendant un long moment. C'est intolérable, d'autant que;a carte graphique atteint des températures qui pourraient réduire sadurée de vie. Du fait de l'existence de ces problèmes, nous avons retiré plusieurs points à la note finale de l'ordinateur : en effet, puisqu'il est impossible d'utiliser l'ordinateur posé sur ses genoux, la mobilité en est affectée.

Si vous cherchez simplement un ordinateur portable de jeu nomade, et que vous comptez l'utiliser sur une table ou un support résistant à la chaleur, ce ne sera sûrement pas un problème. Si ça l'est, jetez tout de même un oeil aux autres configurations du GS60, embarquant une GeForce GTX 860M, certes moins puissante, mais plutôt rapide malgré tout. Cette configuration ne devrait pas connaître ces problèmes de chauffe, mais il faudrait faire une nouvelle critique de ce modèle pour confirmation. On peut également inclure une dalle matte Full HD, si l'on veut; de toute façon, le GS60 n'est pas la machine idéale pour jouer à des jeux récents en haute résolution et en niveau de détail maximal.

En conclusion, le GS60 2PE Ghost Pro 3K Edition est un appareil qui impressionne et convainc dans bien des domaines. Les problèmes de chauffe extrême, cependant, sont à prendre en compte avant de débourser les presque 2.000 euros que coûte cet ordinateur.

In Review: MSI GS60. Review unit courtesy of MSI Germany.
In Review: MSI GS60. Review unit courtesy of MSI Germany.

In Review: MSI GS60 2PE Ghost Pro 3K Edition. Review unit courtesy of MSI Germany.
In Review: MSI GS60 2PE Ghost Pro 3K Edition. Review unit courtesy of MSI Germany.

Spécifications de l'ordinateur portable

MSI GS60 - 2PEWi716SR21 (GS60 Gamme)
Carte graphique
NVIDIA GeForce GTX 870M - 3072 Mo, Processeur: 976 MHz, mémoire GDDR5, Intel HD Graphics Haswell GT2
Mémoire
16384 Mo 
, DDR3L, jusqu'à 1600 MHz, 2 Slots, jusqu'à 16 Go
Écran
15.6 pouces 16:9, 2880 x 1620 pixel, Panasonic VVX16T029D00, IPS, brillant: oui
Disque dur
2x Kingston RBU-SNS8100S3128GD (RAID 0), 256 Go 
, + HGST HTS721010A9E630 (1000 Go), 1200 Go libres
Carte son
Intel Lynx Point PCH - High Definition Audio Controller
Connexions
3 USB 3.0 / 3.1 Gen1, 1 HDMI, 1 DisplayPort, 1 Encoche de Sécurité Kensington, Connectique audio: microphone 3.5 mm, casque 3.5 mm, Lecteur de cartes mémoires: lecteur SD (XC/HC)
Réseau
Killer E2200 (10/100/1000/2500/5000MBit/s), Intel Wireless-AC 7260 (a/b/g/n = Wi-Fi 4/ac = Wi-Fi 5), Bluetooth 4.0
Taille
Hauteur x Largeur x Profondeur (en mm): 19.9 x 390 x 266
Batterie
52 Wh Lithium-Polymère, 4840 mAh, 6 cellules
Système d'exploitation
Microsoft Windows 8.1 64 Bit
Appareil photo
Webcam: 1920x1080 Pixels
Fonctionnalités additionnelles
Haut-parleurs: hauts-parleurs stéréo Dynaudio + SoundBlaster Cinema 2 Software, Clavier: Chiclet SteelSeries, avec clavier numérique et rétroéclairage multicolore, Rétroéclairage du clavier: oui, SoundBlaster Cinema 2, Steelseries Engine, 24 Mois Garantie
Poids
1.96 kg, Alimentation: 648 g
Prix
1999 euros

 

Le MSI GS60 se veut fin, tout en offrant des solides performances en jeu.
Le MSI GS60 se veut fin, tout en offrant des solides performances en jeu.
Le boîtier est plutôt séduisant, et, comparé à ses semblables, fin.
Le boîtier est plutôt séduisant, et, comparé à ses semblables, fin.
Les arrêtes diagonales entourant le clavier font bonne figure.
Les arrêtes diagonales entourant le clavier font bonne figure.
Des matériaux bien assemblés qui donnent une impression de haute-qualité.
Des matériaux bien assemblés qui donnent une impression de haute-qualité.
Pas non plus de problèmes quant à la stabilité.
Pas non plus de problèmes quant à la stabilité.
Partout, de l'aluminium brossé.
Partout, de l'aluminium brossé.
De nombreuses LED de statut bleues garnissent l'avant.
De nombreuses LED de statut bleues garnissent l'avant.
Les charnières sont plutôt petites, mais tiennent l'écran fermement en place...
Les charnières sont plutôt petites, mais tiennent l'écran fermement en place...
... tout en permettant une ouverture facile de l'écran.
... tout en permettant une ouverture facile de l'écran.
C'est à l'arrière qu'on trouve les larges grilles du ventilateur : de grandes performances entraînent de grandes émissions de chaleur.
C'est à l'arrière qu'on trouve les larges grilles du ventilateur : de grandes performances entraînent de grandes émissions de chaleur.
Les pieds en caoutchouc sont supposés permettre une meilleure évacuation de la chaleur.
Les pieds en caoutchouc sont supposés permettre une meilleure évacuation de la chaleur.
Le clavier a été conçu avec SteelSeries.
Le clavier a été conçu avec SteelSeries.
Un clavier numérique est présent,...
Un clavier numérique est présent,...
... tout comme le rétroéclairage, dont on peut choisir la zone d'action et la couleur.
... tout comme le rétroéclairage, dont on peut choisir la zone d'action et la couleur.
Le bouton de démarrage est lui aussi rétroéclairé.
Le bouton de démarrage est lui aussi rétroéclairé.
La police des touches donne une impression futuriste, tout en restant simple à lire.
La police des touches donne une impression futuriste, tout en restant simple à lire.
L'agencement des touches, en revanche, requiert un certain temps d'adaptation.
L'agencement des touches, en revanche, requiert un certain temps d'adaptation.
Dans l'ensemble, nous aimons le clavier, qui offre une frappe douce et qui est très précis.
Dans l'ensemble, nous aimons le clavier, qui offre une frappe douce et qui est très précis.
Le touchpad, précis et efficace, a ses boutons intégrés à la surface.
Le touchpad, précis et efficace, a ses boutons intégrés à la surface.
Windows 8.1 est pré-installé. La Metro UI bénéficie de la haute résolution.
Windows 8.1 est pré-installé. La Metro UI bénéficie de la haute résolution.
Le GPU est très puissant. En contrepartie de cette puissance, il chauffe énormément.
Le GPU est très puissant. En contrepartie de cette puissance, il chauffe énormément.
Les haut-parleurs ont été conçus par Dynaudio, et convainquent par le son de bonne qualité et riche qu'ils émettent.
Les haut-parleurs ont été conçus par Dynaudio, et convainquent par le son de bonne qualité et riche qu'ils émettent.
Au-dessous du boîtier, deux subwoofers viennent les aider dans leur tâche.
Au-dessous du boîtier, deux subwoofers viennent les aider dans leur tâche.
L'écran rend bien les couleurs, mais sa surface brillante empêche une utilisation en extérieur.
L'écran rend bien les couleurs, mais sa surface brillante empêche une utilisation en extérieur.
Retirer la face du dessous, et vous accéderez à plusieurs composants, malgré la finesse de la machine.
Retirer la face du dessous, et vous accéderez à plusieurs composants, malgré la finesse de la machine.
Par exemple, vous pourrez changer le disque dur.
Par exemple, vous pourrez changer le disque dur.
Vous aurez aussi accès à la batterie, mais elle n'est pas aussi aisée à retirer que celles d'autres ordinateurs portables.
Vous aurez aussi accès à la batterie, mais elle n'est pas aussi aisée à retirer que celles d'autres ordinateurs portables.
Deux ventilateurs indépendants...
Deux ventilateurs indépendants...
... s'occupent du refroidissement du CPU et du GPU. On peut les nettoyer sans aucun problème.
... s'occupent du refroidissement du CPU et du GPU. On peut les nettoyer sans aucun problème.
Si vous n'aimez pas le bloatware, vous devrez supprimer bien des logiciels.
Si vous n'aimez pas le bloatware, vous devrez supprimer bien des logiciels.
Plusieurs logiciels de MSI permettent de configurer Windows 8 ou le clavier.
Plusieurs logiciels de MSI permettent de configurer Windows 8 ou le clavier.
Dans notre test intensif, ni le CPU ni le GPU n'ont atteint leur niveau de performances maximal.
Dans notre test intensif, ni le CPU ni le GPU n'ont atteint leur niveau de performances maximal.
En un mot, MSI a conçu une machine intéressante. Son seul problème reste les températures dangereusement élevées.
En un mot, MSI a conçu une machine intéressante. Son seul problème reste les températures dangereusement élevées.

Similar Laptops

Ordinateurs portables avec le même processeur et la même diagonale d'écran

Courte critique du PC portable MSI GT60 Dominator
GeForce GTX 870M, Core i7 4800MQ, 3.278 kg

Ordinateurs portables avec la même carte graphique

Courte critique du PC portable MSI GS70-2PEi71611
GeForce GTX 870M, Core i7 4700HQ, 17.3", 2.72 kg
Courte critique du PC portable de jeu Asus G750JS-T4064H
GeForce GTX 870M, Core i7 4700HQ, 17.3", 4.08 kg

Ordinateurs portables avec les mêmes diagonale d'écran et/ou poids

Critique complète du MSI GT76 9SG (i9-9900K, RTX 2080, FHD) : le titan des portables de jeu
GeForce RTX 2080 (Laptop), Core i9 (Desktop) 9900K, 17.3", 4.167 kg

Links

Compare Prices

Points positifs

+Boîtier fin et agréable à l’œil
+Matériaux bien choisis
+Solide
+Relativement léger
+Alimentation secteur peu encombrante
+Connectique plutôt variée
+Maintenance limitée, mais possible
+Hautes performances logicielles
+Beaucoup de jeux peuvent être exécutés en résolution Full HD et avec un niveau de détail maximal
+Bon écran
+Bons haut-parleurs
+Autonomie convenable
 

Points négatifs

-Chauffe beaucoup
-Performances limitées en charge élevée
-La batterie s'épuise vite en charge logicielle maximale
-Performances en jeu limitées sur batterie
-Agencement des ports pas forcément bien pensé
-Agencement inhabituel du clavier
-Résolution 3K pas toujours idéale en pratique
-Ecran brillant

En bref

On a aimé

Nous avons été impressionnés par une telle puissance dans un boîtier si fin, les excellents périphériques d'entrée et la qualité du son des haut-parleurs.

On aurait préféré

Nous aurions préféré un écran mat. Mais ce n'est pas un problème : MSI en propose également.

On a été surpris

De constater qu'un ordinateur puisse chauffer à ce point : aïe !

La concurrence

Alienware 14, Razer Blade 14, Gigabyte P34G, One K56-4N, MSI GE60, MSI GT60, MSI GS70

Rating

MSI GS60 - 2PEWi716SR21 - 06/26/2014 v4(old)
Florian Wimmer

Châssis
86 / 98 → 88%
Clavier
75%
Dispositif de pointage
94%
Connectivité
68 / 81 → 84%
Poids
63 / 10-66 → 95%
Autonomie
70%
Écran
85%
Performances en jeu
92%
Performances dans les applications
91%
Chauffe
48 / 95 → 51%
Nuisance sonore
64 / 90 → 71%
Audio
82%
Appareil photo
69 / 85 → 81%
Extras
-3%
Moyenne
70%
80%
Gaming - Moyenne compensée
Please share our article, every link counts!
> Revues et rapports de ordinateurs portatifs et smartphones, ordiphones > Critiques > Archives de nos critiques > Critique complète du PC portable MSI GS60 Ghost Pro 3K Edition (2PEWi716SR21)
Florian Wimmer, 2014-06-20 (Update: 2018-05-15)