Notebookcheck

Critique de la tablette Microsoft Surface Pro

Tobias Winkler, Sabine Kückemanns (traduit par Valentin Wittwe), 05/15/2013

Un numéro d'équilibriste. La Surface Pro est un concept de tablette intéressant développé par Microsoft pour montrer la force de la plate-forme Windows 8 sur une tablette tactile. c'est une collaboration Wintel qui permet d'utiliser l'écosystème d'applications disponible sur la plate-forme Windows X86. Cette critique montre les forces et faiblesses de ce facteur de forme.

Pour l'article original en allemand, c'est ici.

Le Microsoft Surface RT possédait un grand nombre de désavantages au niveau de son utilité pour l'utilisateur normal. Il tombe toujours dans les incompatibilité avec les logiciels existants de l'écosystème développé autour de la version X86 de Windows 8. Le Surface Pro est proche de la tablette Windows RT mais utilise un processeur Intel bien connu. Les avantages sont évidents: Les logiciels exclusifs à Windows et des composants utilisables sans problèmes, comme les autres PC sous Windows, ce qui évite d'avoir à attendre sur des logiciels compatibles. À part cela, les périphériques disponibles vont du disque dur à l'imprimante ou un receveur DVB-T qui peuvent être utilisés sans aucun problème de compatibilité. Ce qui signifie que le développement et le coût pour l'utilisateur sont très bons finalement.

Le Microsoft Surface Pro n'étant pas dispo en Europe au moment du test, nous avons utilisé la version US avec une capacité de 64 Go. Il existe aussi l'option 128 Go. Avec un prix autour de 900€ pour le modèle de base.

Boîtier

Ce sont les abords droits et lisses qui offrent un style tout particulier à la machine. L'alliage de magnesium du boîtier possède une excellente finition et les éléments individuels ont été assemblés avec précision. La rigidité du boîtier est excellente, et peut être directement comparée avec l'iPad. Il y a un pied intégré à l'arrière pour élever l'écran, ce qui est très pratique pour regarder des vidéos; mais il n'y a qu'une seule position disponible.

Les puissants composants et les matériaux utilisés pour la construction contribuent au poids de l'appareil de 920 g. C'est assez léger pour le transporter facilement dans un sac ou un pochette mais ce sera fatigant à bout de bras rapidement. Par comparaison, le iPad 3 est presque 300 g plus léger à 650 g, ce qui est bien plus pratique à une main. On s'attendait à rencontrer des problèmes avec l'épaisseur de l'appareil, mais il est suffisamment léger pour pouvoir le porter à une main pendant quelques minutes.

Connectivité

Pour rendre la pareille attirant aux entreprises, Microsoft a inclut un port mini-Display et un port mini-HDMI pour les connexions à des écrans externes. Nous n'avons pas testé au delà de 1080p en l'absence de mieux pour tester. Mais pas de port Thunderbolt. Le port USB est compatible avec la norme USB 3.0 avec des vitesses jusqu'à 238 Mo/s avec un SSD.

Sous le logo Windows, il y a une forme de port de dock qui permet l'intégration d'un clavier externe si nécessaire. Mais il n'y a pas d'autres ports son appareil. Sur la droite de la tablette, il une version plus petite, mais du même type de connecteur, qui est prévu pour l'alimentation ou pour le stylet. L'alimentation électrique est aussi intégrée au bord USB (5 watts) pour recharger les appareils externes tels que des Smartphones ou des baladeurs MP3.

Droite: Mini DisplayPort, alimentation magnétique, lecteur de cartes
Droite: Mini DisplayPort, alimentation magnétique, lecteur de cartes
Dessous: port de dock magnétique
Dessous: port de dock magnétique
Gauche: sortie casque, contrôle du volume, USB 3.0
Gauche: sortie casque, contrôle du volume, USB 3.0
Dessus: Bouton On/Off
Dessus: Bouton On/Off

Communication

Microsoft a incorporé un module Wifi assez rare de chez Marvell avec deux antennes qui est capable de fonctionner sur les bandes 2.4 GHz et 5 GHz. Ce type de module n'est normalement pas souvent vu sur des appareils basés sur des processeurs Intel. De plus, la puce supporte déjà le standard Wifi 802.11ac, avec un transfert théorique à 867 Mbit/s. en usage pratique on arrive à avoir un très bon signal qui ne montre aucun comportement inhabituel. Avec dans le même module, le Bluetooth 4.0 une puce NFC. Les deux webcams possèdent toutes deux une résolution de 1280 x 720 pixels, ce qui sera suffisant pour envoyer des photos sur eBay ou faire de la visiophonie, mais on est loin de la qualité des photo de l'iPad. Il n'y a pas de version du Microsoft Surface Pro avec un module 3G/4G de prévue. Dans ce cas, les utilisateurs devront utiliser une clé USB, ou de partager la connexion de leur Smartphone.

Maintenance

Le boîtier n'est pas prévu pour être ouvert par les utilisateurs. La batterie et les autres composants sont intégrées et ne devraient être changés ou réparés que par les partenaires autorisés pour ce service.

Garantie

Microsoft offre une garantie fabricant de deux ans.

Dispositifs d'entrées

 

Écran tactile

C'est un écran full HD, qui comparativement, peut montrer plus de choses qu'un iPad. Du point de vue de l'utilisateur, cela rend les symboles et les icônes un peu trop petites pour pouvoir appuyer dessus confortablement; on aurait bien voulu tester l'entrée avec le stylet mais ce n'a pas été le cas car notre appareil n'en était pas pourvu. Alternativement, il est possible d'augmenter la taille des icônes de 125 ou 150 % ce qui compensera avec ce problème. L'ajustement est bien supporté par la plupart des applications, et offre des icônes lisibles pour les options dans les menus. La finesse est aussi bonne que sur un iPad, avec un peu de flou. Sinon, l'écran répond bien aux commandes tactiles, avec des bonnes caractéristiques de glisse, et supporte bien les gestes multitouch classiques comme le zoom ou le fait de tourner.

Clavier virtuel avec écran

Le clavier à l'écran ne possède que les touches minimum, il sera pratique à utiliser dans de nombreux cas pour des petites tâches. Le clavier peut être transformé en de nombreuses formes. Il existe de nombreuses combinaison avec aussi de quoi taper des chiffres en grande quantité.

Clavier seul
Clavier seul
Clavier séparé
Clavier séparé

Notre modèle de test a été reçu avec l'une des deux covers disponibles. La Touch Cover (120 Euros/~$160) qui fait 3 mm d'épaisseur avec un surface matte qui réagît au toucher sans pression mécanique. Il est très fin et léger et il sert aussi à protéger l'écran. Après une courte periode d'adaptation, le Touch Cover devient très pratique. Au lieu du retour mécanique d'un clavier traditionnel, il y a une confirmation audio qui permet de savoir si la touche a été pressée. Il faut un peu de temps pour s'habituer mais le bruit n'est pas un problème. Le Touchpad intégré est très petit et en fait assez superflu, vu que le contrôle via l'écran tactile est plus rapide et plus facile. Le Touch Cover augmente le poids du Surface Pro de 210 g. Vous trouverez le reste de nos impressions à ce sujet sur notre test du Microsoft Surface RT.

L'alternative offerte par Microsoft est la Type Cover, qui elle possède des touches classiques. Il pèse environ 50 g, il est en plastique dur et coûte 130 Euros (~$170). Avec une épaisseur de 6 mm, il est un peu plus épais, mais il offre le retour des touches conventionnel. Mais nous n'avons pas pu non plus tester la Type Cover pour cette critique.

Le stylet normalement livré avec l'appareil, s'attache au port d'alimentation magnétique, et donc on ne peut l'attacher que si l'alimentation est débranchée. Le stylet supporte les niveau de pression, bien qu'il ne soit pas supporté dans toutes les applications. Le stylet est maintenant compatible avec Photoshop CS6, SketchBook Pro 6 et Art Rage 4 (avec les tout derniers pilotes). Le stylet n'est compatible ni avec le Dell Latitude XT3 ni avec le HP Elitebook 2760p.

Nous avons eu le droit à la version QWERTY
Nous avons eu le droit à la version QWERTY
Les touches n'offrent aucun retour physique.
Les touches n'offrent aucun retour physique.
Le clavier est aussi une protection pour l'écran
Le clavier est aussi une protection pour l'écran

Écran

 

L'écran brillant de 10.6-pouces possède une résolution de 1920 x 1080 pixels soit une densité de pixels de 207 dpi. C'est très élevé pour cette surface ce qui fait que certains menus ou icônes sont tout petits. La présentation est très fin et on a beaucoup de place mais cela fatigue les yeux rapidement. Il est possible de changer les échelles mais cela mène à une distortion de certaines polices ou menus dans certains programmes.

150% d'échelle de l'affichage
150% d'échelle de l'affichage
125% d'échelle de l'affichage
125% d'échelle de l'affichage
Résolution native
Résolution native

 

 

La luminosité de cet écran Samsung a été mesurée sur 9 points. En bas à gauche c'est le plus sombre à 337 cd/m², avec un maximum au centre de 371 cd/m². Ce changement de luminosité est invisible sur les à-plats. En moyenne, l'écran atteint un maximum de 355 cd/m² avec une homogénéité à 91%. Vu que la luminosité se règle avec un curseur glissant sans gradation, il est difficile de préciser une valeur. Avec environ un tier de la puissance, on mesure 151 cd/m²- ce qui serait suffisant pour un écran mat en intérieur. Mais pour éviter les reflets il faudra mettre la luminosité au maximum dehors.

355
cd/m²
363
cd/m²
351
cd/m²
355
cd/m²
371
cd/m²
363
cd/m²
337
cd/m²
347
cd/m²
361
cd/m²
Homogénéité de la luminosité
X-Rite i1Pro 2 // Gossen Mavo-Monitor
Maximum: 371 cd/m² Moyenne: 355.9 cd/m²
Homogénéité de la luminosité: 91 %
Valeur mesurée au centre, sur batterie: 371 cd/m²
Contraste: 742:1 (Valeurs des noirs: 0.5 cd/m²)
Espace colorimétrique
Espace colorimétrique

À l'exterieur, les utilisateurs devront faire comme avec les autres tablettes et se contenter des reflets. Plus les environs sont lumineux, plus l'écran paraîtra sombre. Au moins, avec la luminosité de 371 cd/m² - est aussi disponible sur batterie, ce qui permet de contrer le manque de luminosité de l'écran.

Le niveau de contraste of 741:1 est bien moindre que celui du Microsoft Surface RT (1079:1) que nous avons déjà testé, mais à peine moins que le iPad 4 (838:1). Pour des raisons pratiques, l'écran possède un très bon niveau de contraste. Des couleurs saturées et des noirs relativement profonds donc une très bonne représentation des images, vidéos et jeux. L'espace des couleurs est relativement petit et reste loin de l'espace sRGB. Alors que les gris et la saturation des couleurs peut être améliorée avec un peu de calibration, la correction est minimale.

Color accuracy
Color accuracy
Greyscale
Greyscale
Color saturation
Color saturation
Greyscale calibrated
Greyscale calibrated
Color accuracy calibrated
Color accuracy calibrated
Color saturation calibrated
Color saturation calibrated

L'écran IPS est lisible depuis tout les angles et le contenu ne change pas de couleur. A certains angle, il y a de très légers changements de couleurs. Avec ça, l'écran de la Microsoft Surface Pro est au même niveau que la compétition grand public, et ne montre pas de faiblesse. Pour certains usages, les professionnels seront déçus par l'écran. Mais le grand plus reste la très haute résolution. L'espace des couleurs, les niveaux de contraste, de luminosité et la surface brillante de l'écran sont des points qui auraient pu facilement améliorés.

Angles de vision Microsoft Surface Pro
Angles de vision Microsoft Surface Pro

Performances

La Microsoft Surface Pro possède des composants que l'on trouve traditionnellement dans les Ultrabooks. Un Intel Core i5-3317U avec une Intel HD Graphics 4000 intégrée, 4 Go de RAM et un SSD de 64 Go donc avec une promesse de grandes performances. Une version 128Go de la Surface Pro sera bien plus utile.

ASSD
Systeminfo HDTune
Systeminfo HWinfo
Systeminfo CPUZ RAM
Systeminfo CPUZ Mainboard
Systeminfo CPUZ Cache
Systeminfo CPUZ CPU
 
Informations système Microsoft Surface Pro

Processeur

Video conversion
Video conversion
MP3 conversion
MP3 conversion

Le processeur Intel Core i5-3317U est un processeur ultra-bas-voltage, qui est conçu pour consommer le moins possible. La conception thermique (TDP) est à 17 watts, avec des fréquences entre 1.7 et 2.6 GHz. Les technologies Turbo Boost et Hyper-Threading sont supportées, ce qui garantie les meilleures performances. Le processeur sera efficace dans les tâches mono et multi processeurs. 

Au niveau des benchmarks CPU, les résultats sont identiques aux Ultrabooks qui utilisent les mêmes composants. Cinebench R11.5 (64-bit), par exemple, donne un score de 0.9 (mono-tâche) et 2.39 points (multi-tâche). Super Pi 32M (mono-tâche) prend 727 seconds, alors que wPrime 1024M (multi-tâche) a pris 653 secondes. Donc les résultats concordent avec le haut de gamme des Intel Core i5-3317U.

On a testé la puissance du processeur en convertissant des fichiers MP3 au format AAC avec iTunes. La conversion CPU pure de vidéos avec MediaEspresso est assez longue et pas très adapté à cette machine. Les choses vont bien plus vite avec Intel Quick Sync, et de plus en consommant bien moins (environs 20 % au lieu de 90%).

En utilisation maximum du CPU et du GPU (Prime95 et Furmark), on a constaté une réduction d ela fréquence de 2.4 GHz à 1.2 GHz en quelques minutes. En utilisation CPU pure, le logiciel HWinfo montre une baisse de performances minimum de 2.4 GHz à 2.3 GHz. Sans résultat visible dans nos test.

Sur batterie, il n'y a pas plus de problème de baisse de performances. On a le même résultat de 2.39 points dans Cinebench R11.5 (multi, 64-bit).

Cinebench R10 Rendering Single 32Bit
3577
Cinebench R10 Rendering Multiple CPUs 32Bit
7276
Cinebench R10 Shading 32Bit
5382
Cinebench R10 Rendering Single CPUs 64Bit
4544 Points
Cinebench R10 Rendering Multiple CPUs 64Bit
7899 Points
Cinebench R10 Shading 64Bit
5537 Points
Cinebench R11.5 CPU Single 64Bit
0.9 Points
Cinebench R11.5 CPU Multi 64Bit
2.39 Points
Cinebench R11.5 OpenGL 64Bit
15.78 fps
Aide

Performances système

Avec PC Mark 7, la Microsoft Surface Pro est au niveau du Dell XPS 13 et du Acer Aspire S7-191 avec 4813 points. Une large portion de ces performances sont imputables à la RAM en mode Dual-Channel et le disque dur SSD (solid state drive) très rapide. En pratique, les programmes de Windows peuvent tous être utilisés sans exception. Il n'y a que les applications en 3D qui pourront être lentes.

Au niveau des benchmarks pour tablettes comme Geekbench ou Sunspider, la Microsoft Surface Pro est bien loin devant.

Geekbench 2 - 32 Bit
Stream (Classer selon les valeurs)
Microsoft Surface Pro
3594 Points ∼29%
Apple iPad 4
1012 Points ∼8% -72%
Samsung Galaxy Note 10.1
638 Points ∼5% -82%
Google Nexus 10
968 Points ∼8% -73%
Memory (Classer selon les valeurs)
Microsoft Surface Pro
5196 Points ∼47%
Apple iPad 4
2053 Points ∼19% -60%
Samsung Galaxy Note 10.1
952 Points ∼9% -82%
Google Nexus 10
2480 Points ∼22% -52%
Floating Point (Classer selon les valeurs)
Microsoft Surface Pro
4926 Points ∼14%
Apple iPad 4
2262 Points ∼6% -54%
Samsung Galaxy Note 10.1
2946 Points ∼8% -40%
Google Nexus 10
3916 Points ∼11% -21%
Integer (Classer selon les valeurs)
Microsoft Surface Pro
4659 Points ∼14%
Apple iPad 4
1330 Points ∼4% -71%
Samsung Galaxy Note 10.1
1640 Points ∼5% -65%
Google Nexus 10
1794 Points ∼6% -61%
Total Score (Classer selon les valeurs)
Microsoft Surface Pro
4753 Points ∼18%
Apple iPad 4
1768 Points ∼7% -63%
Samsung Galaxy Note 10.1
1859 Points ∼7% -61%
Google Nexus 10
2591 Points ∼10% -45%

Légende

 
Microsoft Surface Pro Intel Core i5-3317U, Intel HD Graphics 4000, Micron RealSSD C400 MTFDDAT064M
 
Apple iPad 4 Apple A6x, PowerVR SGX554MP4, 32 GB SSD
 
Samsung Galaxy Note 10.1 Samsung Exynos 4412 Quad, ARM Mali-400 MP4, 16 GB SSD
 
Google Nexus 10 Samsung Exynos 5250 Dual, ARM Mali-T604 MP4, 32 GB SSD
Sunspider - 0.9.1 Total Score (Classer selon les valeurs)
Microsoft Surface Pro
135.3 ms * ∼1%
Apple iPad 4
895.3 ms * ∼8% -562%
Google Nexus 10
1345.7 ms * ∼13% -895%
Microsoft Surface RT
997.5 ms * ∼9% -637%

Légende

 
Microsoft Surface Pro Intel Core i5-3317U, Intel HD Graphics 4000, Micron RealSSD C400 MTFDDAT064M
 
Apple iPad 4 Apple A6x, PowerVR SGX554MP4, 32 GB SSD
 
Google Nexus 10 Samsung Exynos 5250 Dual, ARM Mali-T604 MP4, 32 GB SSD
 
Microsoft Surface RT NVIDIA Tegra 3, NVIDIA GeForce ULP (Tegra 3), 32 GB SSD

* ... Moindre est la valeur, meilleures sont les performances

5.6
Indice de performance Windows 8 (WEI)
Processeur
Calculs par seconde
6.9
Mémoire vive
Opérations mémoire par seconde
5.9
Graphiques
Performances du Bureau pour Windows Aero
5.6
Graphiques de jeu
Performances graphiques pour jeux et applications professionnelles 3D
6.4
Disque dur principal
Taux de transfert des données sur le disque
8.1
PCMark 7 Score
4813 points
Aide

Stockage

Pour le stockage on a le droit à un SSD Micron Real C400 via un port SATA III. Le SSD utilise de toute la bande passante. La lecture séquentielle est à 500 Mo/s alors que l'écriture séquentielle est à 87 Mo/s. C'est une limitation du firmware du SSD et du type de puce flash utilisé. La version 128Go du SSD Crucial SSD est certainement la même que celle de la version 128Go de la Surface Pro et devrait être un peu plus rapide. Un usage normal inclue finalement peu d'écriture proportionnellement et il y a aussi le problème de l'OS qui prend beaucoup de place. S'en est suivit la critique du public et des médias, il est tout de même indiqué sur le site de microsoft que le système d'exploitation prend une place considérable. Précisément: Sur le total de 64 Go, il y aura 26 Go de disponible sur le SSD. Il est possible d'étendre facilement le stockage avec une carte SD ou avec un disque dur externe.

Micron RealSSD C400 MTFDDAT064M
Débit de transfert minimal: 214.5 MB/s
Débit de transfert maximal: 288 MB/s
Débit de transfert moyen: 276.6 MB/s
Temps d'accès: 0.1 ms
Débit en pointe: 86.2 MB/s
Utilisation du processeur: 4.7 %

Carte graphique

La Intel HD Graphics 4000 possède une fréquence de 1050 MHz dans la Microsoft Surface Pro et on ne constate pas de baisse de performances inopinée. Dans 3D Mark 11, on note le score de 626 points alors que 3D Mark Vantage donne un score de 2935 points. Les performances dans la section OpenGL Shading est de 5537 points dans Cinebench R10, et 15.78 fps dans Cinebench R11.5. Ces scores sont tout à fait dans la moyenne des autres Intel HD Graphics 4000. Vous pouvez trouver plus d'infos sur notre liste des GPU.

Sur batterie, le GPU est à 350 MHz, on note donc des performances bien inférieures dans Cinebench R11.5 à 6.67 fps. Sur alimentation, il n'y a jamais ce problème.

3DMark 06 Standard
4951 points
3DMark Vantage P Result
2935 points
3DMark 11 Performance
626 points
3DMark Ice Storm Standard Score
32347 points
3DMark Cloud Gate Standard Score
3503 points
3DMark Fire Strike Score
487 points
Aide

Performances dans les jeux

Les performances sont suffisantes pour jouer en basse résolution avec des détails réduits. Et c'est seulement possible avec l'alimentation connectée. Sur batterie, on perd 30 à 50% de performances à cause de la baisse de fréquence du GPU. Les jeux pour tablettes comme Angry Birds Space ou Galaxy on Fire 2 HD sont très fluides dans tout les cas de figure.

Galaxy on Fire 2 HD
Galaxy on Fire 2 HD
F1 2012
F1 2012
Angry Birds
Angry Birds
Bas Moyen Élevé Ultra
World of Warcraft (2005) 1176216fps
Diablo III (2012) 46252114fps
F1 2012 (2012) 31fps

Emissions

Bruit système 

Le système de ventilation est constamment actif bien que le niveau de bruit soit assez délicat en bureautique - on mesure environ 29.5 dB (A). C'est le scenario classique pour les tablette en mode bureautique, le surf Internet et les vidéos. Avec plusieurs tâches simultanées on monte à 32.6 dB (A), et même 38.2 dB (A) avec une bonne charge, et on monte à 40 dB (A) avec le CPU et le GPU à 100%. Avec des cahrges élevées, ce genre de composants chauffe beaucoup plus que d'autres. Les processeurs ARM et Intel Atom possèdent un TDP bien moins élevé donc chauffent moins sans nécessité pour un système de refroidissement actif, contrairement au processeur Core i5 de la Surface Pro, qui arrive tout de même à juguler le problème en usage normal. Les systèmes ARM (Android/iOS) n'arrivent pas à la cheville d'un i5. De plus, la Surface Pro ne sera jamais bruyante en bureautique.

Degré de la nuisance sonore

Au repos
29.5 / 29.5 / 29.5 dB(A)
Fortement sollicité
38.2 / 40.9 dB(A)
  red to green bar
 
 
30 dB
silencieux
40 dB(A)
audible
50 dB(A)
bruyant
 
min: dark, med: mid, max: light   PCE-322A (à 15 cm de distance)

Température

La Microsoft Surface Pro est toujours un peu chaude. La différence entre basse et lourde charge de calcul pèse peu dans la balance de la température. Avec un minimum de 30 °C et un maximum de 40 °C, mais les surfaces ne sont jamais trop chaudes. Le système de refroidissement est fait pour être le plus silencieux possible, tout en évitant la surchauffe des composants externes.

 38 °C40.3 °C37.1 °C 
 37.6 °C40.3 °C36.8 °C 
 37.3 °C39.4 °C36.8 °C 
Maximum: 40.3 °C
Moyenne: 38.2 °C
27.1 °C40.6 °C40.1 °C
34.3 °C40.4 °C35.1 °C
36.4 °C40.1 °C35.2 °C
Maximum: 40.6 °C
Moyenne: 36.6 °C
Alimentation (valeur maximale)  43.5 °C | Température ambiante de la pièce 21 °C | Fennel Firt 550
(-) The average temperature for the upper side under maximal load is 38.2 °C / 101 F, compared to the average of 30.4 °C / 87 F for the devices in the class Convertible.
(±) The maximum temperature on the upper side is 40.3 °C / 105 F, compared to the average of 35.5 °C / 96 F, ranging from 21.8 to 55.7 °C for the class Convertible.
(±) The maximum temperature on the bottom side is 40.6 °C / 105 F, compared to the average of 36.6 °C / 98 F, ranging from 20.8 to 67.1 °C for the class Convertible.
(±) In idle usage, the average temperature for the upper side is 33.2 °C / 92 F, compared to the device average of 30.4 °C / 87 F.
(±) The palmrests and touchpad can get very hot to the touch with a maximum of 39.4 °C / 102.9 F.
(-) The average temperature of the palmrest area of similar devices was 29.2 °C / 84.6 F (-10.2 °C / -18.3 F).

Haut parleurs

Coté audio, c'est le minimum syndical. Avec tout dans les aigus et peu de place pour les basses ou les mediums, les haut parleurs seront suffisants pour lire des vidéos. Mais il reste possible d'utiliser son casque en Bluetooth, USB ou sur le jack 3.5 mm.

Gestion de l'énergie

Gestion de l'énergie

 

 

la consommation d'énergie (mesurée sur l'adaptateur secteur) est beaucoup plus élevée qu'une tablette classique. Avec un minimum de 8 watts et un maximum de 43.2 watts, c'est donc vraiment un Ultrabook à ce niveau tout comme le 13 pouces Asus Zenbook Prime UX31A. Pour avoir une bonne autonomie avec un aussi grosse consommation, Microsoft a inclue une batterie de 42 Wh sur la Surface Pro. Sans pouvoir la démonter facilement. Il faut faire ouvrir l'appareil par un revendeur agréé.

Consommation énergétique
Éteint/en veilledarklight 0.1 / 0.3 Watts
Au reposdarkmidlight 8 / 10.7 / 11.8 Watts
Fortement sollicité midlight 36.8 / 43.2 Watts
 color bar
Légende: min: dark, med: mid, max: light        Voltcraft VC 940

Autonomie

Autonomie minimum  (Classic Test)
Autonomie minimum (Classic Test)
Autonomie Maximale(Readers Test)
Autonomie Maximale(Readers Test)

Avec le test de Reader de Battery Eater (autonomie maximum, luminosité minimum, WiFi off, profil économie d'énergie), la batterie tient 7-h. La Microsoft Surface RT possède deux fois plus d'autonomie avec une batterie plus petite. Pendant le de Surf WiFi (profil économie d'énergie, approx. 150 cd/m² de luminosité d'écran, avec donc le module sans fil activé), on mesure 5 hours - soit 4 h de moins qu'avec la Surface RT. Avec Battery Eater Classic Test (autonomie minimum, luminosité maximum, tout allumé, profil haute performances), qui représente plus ou moins une conversion de média, on arrive à 1:33 h.

Autonomie
Au repos (module WiFi éteint, luminosité au minimum)
6h 56min
En navigation internet via le module WiFi WLAN
4h 45min
Fortement sollicité (luminosité au maximum)
1h 33min

Verdict

Microsoft Surface Pro
Microsoft Surface Pro

Microsoft essaye ici de combiner une tablette et un Ultrabook et la Surface Pro est un succès. La consommation est identique à un Ultrabook, mais cela pose quelques désavantages.

En termes de mobilité, la comparaison avec les autres tablettes montre bien les compromis, avec un poids double et une autonomie de moitié. Le système de refroidissement du Surface Pro le rend assez bruyant par rapport à la compétition.

Mais on a le droit à une vrai version de Windows 8, donc on a accès à toutes les possibilités d'un véritable ordinateur x86. Les accessoires sont communs et pas chers. Le nombre de ports limité et le GPU pas très puissant sont des défauts qui sont compensés par la puissance d'un Ultrabook.

De nombreux utilisateurs se tournerons vers la version 128 Go de la Surface Pro car la version 64 Go est déjà mangée à moitié par le système. Sans possibilité d'extension et avec le problème de baisse des performances avec le disque dur plein.

L'écran n'a rien d'exceptionnel à par pour sa résolution Full-HD. La luminosité, le contraste et l'écran brillant, sont dans la moyenne des autres tablettes. L'écran est tactile avec la possibilité d'utiliser un vrai stylet Wacom pour le dessin.

Le clavier Touch Cover sert aussi de protection pour l'écran, et taper du texte est bien plus facile. De l'autre coté, le poids est au niveau d'un Ultrabook avec un poids de 200 g.

Les acheteurs de la Microsoft Surface Pro auront une tablette unique et puissante pour 800 Euros. Mobilité, capacité de stockage et le bruit système sont des paramètres à prendre en compte pour cette première génération de Surface Pro.

Im Test: Microsoft Surface Pro
In Review: The Microsoft Surface Pro

Spécifications de l'ordinateur portable

Microsoft Surface Pro (Surface Gamme)
Carte graphique
Intel HD Graphics 4000, Processeur: 350 - 1050 MHz, Mémoire: 800 MHz, Mémoire partagée, igdumd64 9.17.10.2867 Win8 64
Mémoire
4096 Mo 
, Mode Dual-channel, non modifiable
Écran
10.6 pouces 16:9, 1920 x 1080 pixel, multi-touch 10 doigts, SEC3242, 106HL01-001, IPS, brillant: oui
Carte mère
Intel HM77 (Panther Point)
Disque dur
Micron RealSSD C400 MTFDDAT064M, 64 Go 
Carte son
Realtek ALC280 @ Intel Panther Point PCH - High Definition Audio Controller
Connexions
1 USB 3.0 / 3.1 Gen1, 1 DisplayPort, 1 Port pour Station d'accueil, Connectique audio: Casque, Lecteur de cartes mémoires: microSDXC, Capteurs: Capteur de lumière ambiante, accéléromètres, gyroscope, boussole
Réseau
Marvell AVASTAR 350N Wireless Network Controller (a/b/g/n), Bluetooth 4.0
Taille
Hauteur x Largeur x Profondeur (en mm): 14 x 275 x 173
Batterie
42 Wh Lithium-Ion
Système d'exploitation
Microsoft Windows 8 64 Bit
Appareil photo
Webcam: 720p
Fonctionnalités additionnelles
Clavier: Clavier virtuel affiché à l'écran + Touch Cover, Rétroéclairage du clavier: non, 24 Mois Garantie
Poids
920 g, Alimentation: 250 g
Prix
900 euros

 

The USB 3.0 port allows maximum data rates.
The USB 3.0 port allows maximum data rates.
The memory card reader only accepts micro formats.
The memory card reader only accepts micro formats.
Other peripheral devices can also be used without difficulties.
Other peripheral devices can also be used without difficulties.
Elgatos Tivizen DVB-T WLAN hotspot works without any problems, and represents one of the more elegant solutions to watching television.
Elgatos Tivizen DVB-T WLAN hotspot works without any problems and represents one of the more elegant solutions for watching television.
The speed of external USB 3.0 hard drives can be fully utilized.
The speed of external USB 3.0 hard drives can be fully realized.
The power supply provides approximately 43.2 watts, and also contains a USB port for charging.
The power supply provides approximately 43.2 watts to the tablet and also contains a USB port for charging.
As an alternative the input pen can also be attached to the same magnet.
As an alternative, the input pen can also be attached to the same port.
The power input attaches to the case magnetically.
The power adapter attaches to the case magnetically.
The solid hinge is in line with the overall very good manufacturing quality.
The solid hinge is indicates very good manufacturing quality.
64GB doesn't always mean 64GB is available.
64GB doesn't always mean that allo of it is available to the user.
The cooling vent provides for sufficient cooling.
The cooling vent provides sufficient cooling.
Snapshot quality is limited with the integrated cameras.
Snapshot quality is limited with the integrated cameras.
The volume control can be easily operated.
The volume control can be easily operated.
An additional microphone input is not available.
An additional microphone input is not available.
The Microsoft Surface Pro is a potent tablet.
The Microsoft Surface Pro is a potent tablet.
The Windows button helps with navigating quickly or for screenshots.
The Windows button helps navigating quickly or for screenshots.
Both of the cameras only provide a 720p resolution.
Both the cameras only provide a maximum resolution of 720p.
Increasing the size of displayed contents to 125 or 150 percent, leads to slightly blurred images.
Increasing the size of displayed contents to 125 or 150 percent leads to slightly blurred images.
The display surface is glossy - as with most other touchscreens.
The display surface is glossy like most other touchscreens.
The high resolution display provides good contrast and brightness levels.
The high resolution display provides good contrast and brightness levels.
In terms of the colors there are of course alternatives - pink is not the only option.
In terms of the colors, there are alternatives - pink is not the only option.
The kickstand is always available, while the magnetically attached keyboard has to be ordered separately.
The kickstand is always available, while the magnetically attached keyboard has to be ordered separately.
...and can be controlled with the fingers or with a pen.
...and can be controlled with touch or with a pen/stylus.
The Microsoft Surface Pro provides a Full-HD resolution...
The Microsoft Surface Pro has a Full-HD resolution...
While the high performance components have many similarities, the form factor is the most obvious difference compared to the Sony Vaio Tap 20.
While the high performance components have many similarities, the form factor is the most obvious difference when compared to the Sony Vaio Tap 20.
...it will outperform many of its rivals.
...it outperforms many of its rivals.
With components that are often only found in Ultrabooks...
With components that are commonly found in Ultrabooks...
The DisplayPort is a typical business port, and should provide resolutions up to 2560 x 1600 pixels.
The DisplayPort is a typical port for a business device and should provide images at resolutions up to 2560 x 1600 pixels.

Portables similaires

Ordinateurs portables avec la même carte graphique

Courte critique du PC convertible HP Split x2
HD Graphics 4000, Core i3 3229Y, 13.3", 2.3 kg
Courte Critique du Asus Transformer Book TX300CA Convertible
HD Graphics 4000, Core i7 3537U, 13.3", 1.932 kg
Courte critique du PC portable convertible Panasonic Toughbook CF-AX2
HD Graphics 4000, Core i5 3427U, 11.6", 1.13 kg
Courte critique du PC Convertible Acer Aspire P3-171-3322Y2G06as
HD Graphics 4000, Core i3 3229Y, 11.6", 1.338 kg
Courte critique du Convertible Toshiba Portégé Z10t
HD Graphics 4000, Core i5 3339Y, 11.6", 1.435 kg
Courte critique du HP EliteBook Revolve 810 Convertible
HD Graphics 4000, Core i5 3437U, 11.6", 1.352 kg

Ordinateurs portables avec les mêmes diagonale d'écran et/ou poids

Links

  • Manufacturer's information

Comparer les prix

Points positifs

+Excellente performance pour une tablette
+Écran lumineux avec un contraste élevé
+Multi-touch + Stylet
+Excellente qualité du boîtier
+Support de l'écran intégré (présentoir)
+USB 3.0 + DisplayPort
+Connexion de l'alimentation magnétique
+Alimentation avec un port USB
 

Points négatifs

-Capacité disponible (version 64Go)
-Ventilation clairement audible lorsqu'il est utilisé
-Poids élevé
-Résolution de la caméra faible
-Autonomie limitée

En bref

Ce qu'on aime

Les hautes performances, le stylet inclus, la version x86 de Windows 8 pour la compatibilité.

Ce qui manque

Plus de stockage, moins de bruit système, moins de poids avec plus d'autonomie.

Ce qui nous a surpris

Que la Surface Pro vienne d'arriver en Europe seulement maintenant.

La compétition

Microsoft Surface RT, Asus Zenbook Prime UX21A, iPad 4, Acer Iconia W700, Asus VivoTab Smart, Google Nexus 10 et plein d'autres.

Notes

Microsoft Surface Pro - 03/27/2013 v3(old)
Tobias Winkler

Châssis
90%
Clavier
77%
Dispositif de pointage
89%
Connectivité
56%
Poids
96%
Autonomie
85%
Écran
87%
Performances en jeu
68%
Performances dans les applications
97%
Chauffe
83%
Nuisance sonore
91%
Extras
90%
Moyenne
84%
88%
Convertible - Moyenne compensée
Please share our article, every link counts!
> Revues et rapports de ordinateurs portatifs et smartphones, ordiphones > Critiques > Archives de nos critiques > Critique de la tablette Microsoft Surface Pro
Tobias Winkler, 2013-05-15 (Update: 2013-06- 6)