Notebookcheck

Critique complète de l'ordinateur portable Apple MacBook Pro Retina 13 Fin 2013

Merci Haswell. La dernière génération des processeurs Intel est finalement arrivée dans les MacBook Retina de la marque à la pomme. Quels avantages ? Une bien meilleure autonomie pour commencer ! Notre critique en détails va tâcher de vous révéler les autres nouveautés.
Klaus Hinum, Sabine Kückemanns (traduit par Kevin Li), 🇺🇸 🇩🇪 ...
Le MacBook Pro 13 Retina - Fin 2013.
Le MacBook Pro 13 Retina - Fin 2013.

La mise à niveau vers l'architecture Intel Haswell du 13 pouces de la famille MacBook Pro Retina n'a pas que fait intégrer de nouveaux composants, Apple a réussi l'exploit de réduire encore et toujours l'épaisseur du châssis mais si cette fois-ci, il ne s'agit que d'un millimètre (passant ainsi de 19 à 18 mm). La chose a été possible par la chauffe contenue par la nouvelle génération des processeurs Intel. Pas une grande différence face aux 17 mm du MacBook Air 13 au final, mais la face avant n'est pas aussi affinée.

MacBook Pro 13 Retina 2013MacBook Pro 13 Retina 2012 MacBook Air 13MacBook Pro 15 Retina
Poids1.57 kg1.62 kg / +3%1.35 kg / -14%2.02 kg / +29%
Epaisseur18 mm19 mm17 mm18 mm
Longueur31.4 cm31.4 cm32.5 cm35.9 cm
Largeur21.9 cm21.9 cm22.7 cm24.7 cm

Notre unité de test comprend un processeur Core i5-4258U, un SSD de 256 Go et une quantité de mémoire vive de 8 Go. La machine que nous tenons entre les mains ne nous pas a été fournis par Apple : nous l'avons commandé de notre chef sur l'Apple Store comme n'importe quel autre client.

Avec son faible poids et son boitier encore une fois aminci, le MacBook Pro 13 appartient clairement à la catégorie des ultraportables, mais la puissance de son processeur le démarque facilement du reste de la concurrence du marché visé.

Châssis

Malgré un tout nouveau châssis, l'essence même du design du MacBook Pro 13 Retina est resté complètement inchangé face à l'ancien modèle : et pour cause, qu'y a-t-il à améliorer ? Le boitier monolithique unibody est toujours fait d'une seule pièce en aluminium, toujours aussi convaincant quant à sa stabilité, sa qualité au toucher, son design et le soin apporté à son assemblage. Seuls les bords du repose-poignets sont perfectibles d'un point de vue ergonomique : ils sont toujours aussi tranchants. Mais avec une épaisseur toujours moindre, cela devient de moins en moins un problème sur le MacBook Pro 13 Retina.

Connectivité

Se démarquant des autres fabricants, Apple a choisi encore une fois d'opter pour une approche différente en ce qui concerne la connectivité. Une des caractéristiques spécifiques de l'appareil sont ses deux ports Thunderbolt version 2, qui peuvent tout autant servir comme mini DisplayPort. Version 2 car contrairement à son prédécesseur, le contrôleur embarqué est bien plus rapide. La connectique est identique à son grand frère de 15 pouces mais face au MacBook Air 13, le MacBook Pro 13 Retina arbore un port HDMI et un second port Thunderbolt en plus. Tous ces ports vidéo peuvent selon Apple transmettre un signal haute résolution (nous n'avons testé que le mini DisplayPort avec un écran externe de 27 pouces et d'une résolution de 2560x1440 pixels). La carte graphique parviendrait à prendre ainsi en charge trois moniteurs externes en simultanée : un net avantage par rapport à la majorité des ordinateurs portables tournant sous Windows, qui n'offrent en général que deux sorties vidéo. En contrepartie, il vous faudra faire avec deux ports USB seulement, mais surtout l'absence de port Ethernet.

MagSafe 2, Thunderbolt 2, Thunderbolt 2, USB 3.0, prise audio casque (numérique/analogique), microphone.
MagSafe 2, Thunderbolt 2, Thunderbolt 2, USB 3.0, prise audio casque (numérique/analogique), microphone.
Lecteur de cartes SD, HDMI, USB 3.0.
Lecteur de cartes SD, HDMI, USB 3.0.

Communication

Le module de communication sans fil du MacBook Pro Retina est compatible avec les normes 802.11 b/g/n/ac (2.4 et 5 GHz) et le Bluetooth 4.0. L'Ethernet ne sera possible qu'avec un adaptateur USB ou Thunderbol en optiont. Pour ce qui est de l'internet mobile via la 3G/4G, ces réseaux ne seront accessibles que via le Bluetooth, le WiFi ou l'USB via une partage de connexion (il vous faudra un pilote tiers comme HoRNDIS pour associer le MacBook avec un smartphone Android).

Pour ce qui est des tests WiFi WLAN, nous les avons menés avec un routeur Linksys E4200 802.11n. Si la norme AC est supportée par le module du MacBook Pro Retina, nous n'avions malheureusement pas de routeur compatible sous la main. Nous avons comparé les résultats avec ceux que nous avons obtenus avec le MacBook Pro de 2010, et le Schenker S413 (Clevo W740SU). Comme attendu, la connexion est de très bonne qualité, mais fluctuant dès 1 mètre de distance (en espace libre, sans obstacle). iperf donne un débit maximal de 297 Mbps, mais le transfert se faisait quelque fois en-dessous des 207 Mbps, soit plus lentement que sur l'ancien MBP 13. Le Schenker S413 a été l'appareil le plus lent avec seulement 156 Mbps, et ce malgré l'utilisation d'un des tout nouveaux module WiFi Intel en norme AC. Le fait d'avoir associé une tour de bureau sous AMD A8-5600K en LAN Ethernet à un Asus F2A85-V n'a pas influencé les performances : nous avons pu mesurer un taux de transfert maximal de 865 Mbps lorsque le Schenker était connecté en Ethernet. 

Un étage en-dessous du routeur (un vrai étage, avec une dalle et des murs), les performances du module sans-fil du Retina chute à 42 Mbps. Le MBP 13 et le S413 firent bien mieux avec respectivement 59 Mbps et 55 Mbps. 

Nous ne nous sommes pas contentés de ces deux tests seuls: au sous-sol, soit deux étages en-dessous du routeur, nous avons testé nos différents protagonistes. Le Retina a du mal à maintenir sa connexion à 7,4 Mbps, perdant 3 paquets sur 60. Le Schenker fait presque deux fois mieux et s'intercale entre le Retina et l'ancien MBP 13 avec une vitesse de 13.8 Mbps sans perte. Vous l'aurez compris, c'est l'ancien MBP qui s'est le mieux comporté dans ce test avec un débit de 15.6 Mbps sans perte de paquet.

En bref, le Retina n'offre pas les meilleures performances sur les réseaux sans-fil en norme WiFi N, mais cela reste toujours bien au-dessus de nombreux ordinateurs équipés avec des modules entrée de gamme. Nous pensons que la portée et le débit se verraient nettement améliorés avec un réseau AC, mais cela serait tout aussi vrai pour le Schenker S413...

Garantie

Apple n'accorde que 12 mois de garantie pour son MacBook Pro 13 Retina. L'extension Apple Care soit 3 ans de garantie et support téléphonique, sale la facture de 249 euros supplémentaires.

Maintenance

Tout comme son petit frère le MacBook Air, la maintenance n'est pas vraiment le point fort du MacBook Pro Retina : s'il est dans les faits assez facile d'accéder aux composants en ôtant la trappe de maintenance de la base (SSD, ventilateur, ...) Apple a décidé d'utiliser des vis pentagones propriétaires, des modules de mémoire vive RAM et un processeur soudés. La batterie est malheureusement collée (ce qui permet de protéger le pavé tactile). Beaucoup de composants internes vitaux sont soudés sur la carte mère : une panne sera en conséquence très coûteuse. iFixit, le site internet qui adore désosser les iDevices a accordé la note de 1/10 au MacBook Pro 13 Retina pour sa très grande difficulté de maintenance, soit autant que pour le MacBook Air...

Les composants sont protégés avec des vis pentagone, très faciles à retirer tant que le bon tournevis est entre nos mains. Néanmoins, seul le ventilateur, le SSD et le module sans-fil WiFi peuvent être remplacés.
Les composants sont protégés avec des vis pentagone, très faciles à retirer tant que le bon tournevis est entre nos mains. Néanmoins, seul le ventilateur, le SSD et le module sans-fil WiFi peuvent être remplacés.

Webcam FaceTime HD

La Webcam intégrée d'une résolution 720p FaceTime HD est toujours l'un des points faibles du MBP 13 Retina. Les images en visiophonie sont moyennes, nous nous attendions vraiment à mieux de la part d'Apple du fait de l'importance que la marque accorde à iMessage et les appels vidéo. La qualité de la voix est par contre excellente grâce à la présence de deux microphones.

Lumière d'une journée nuageuse + lumière artificielle.
Lumière d'une journée nuageuse + lumière artificielle.
Le soir, avec une source de lumière artificielle.
Le soir, avec une source de lumière artificielle.
Lumière naturelle, soleil par la fenêtre.
Lumière naturelle, soleil par la fenêtre.

Périphériques d'entrée

Clavier

L'excellent clavier chiclet du MBP 13 Retina 2012 reprend du service avec son rétroéclairage intégré. Le confort, la réponse et la taille des touches sont bons et permettent une frappe rapide, aussi rapide qu'avec un clavier mécanique Cherry MX 3000 (86 mots par minute). Un seul défaut, mais un moindre mal : le marquage minimaliste des lettres (vous avez dit tilde ? Mais où est la tilde ?), ce qui peut s'avérer encore plus décourageant pour les utilisateurs Windows, car la disposition des touches est différente, comme pour les touches (@,{}.[])...

Pavé tactile

Le pavé tactile en verre d'Apple est le périphérique multi-touch par excellence. Le mariage de la finition soyeuse de la surface en verre, au dégrée de détection du niveau de pression, à la reconnaissance précise des entrées et à l'efficacité de la prise en charge du matériel par les pilotes sous Mac OS X ne laissent aucune chance à tout prétendant appartenant au monde Windows. C'est ici, que nous pouvons voir les bénéfices d'un lien étroit entre la partie logicielle et la partie matérielle d'un ordinateur. Le défilement, le zoom, le passage d'une fenêtre à une autre fonctionnent de manière fluide et sans problème. Le seul petit souci à noter : les coins tranchant sur le devant du pavé tactile.

Après une semaine d'utilisation, nous avons connu des problèmes au niveau du clavier et du pavé tactile. Le problème est plutôt rare, mais cela est synonyme d'un temps d'attente d'environ 1 minute (de quoi s'ennuyer devant l'ordinateur !).

Écran

L'écran de 13 pouces est de type glossy brillant et affiche une résolution de 2560x1600 pixels, dans un ratio 16:10 pourtant porté disparu depuis quelques temps. L'espace de travail est le même qu'avec un écran standard d'une résolution de 1280x800, les textes et les icônes apparaissent bien plus précis et nets (avec des applications compatibles avec la technologie Retina). L'avantage ne se limite pas seulement aux nouvelles applications, même les anciens programmes profitent largement de la haute résolution sans que l'utilisateur n'ait à modifier certains paramètres; le résultat n'est juste pas aussi probant. Sous Windows, le problème est sans conteste la mise à l'échelle de la DPI (Densité de pixels) : dans nos tests sous BootCamp, les textes étaient souvent trop petits et illisibles dans les anciennes versions de 3D Mark et de X-Rite. Parfois, certains éléments s'enchevêtraient (les cases à cocher sous Fraps par exemple). Il est possible de baisser la résolution à 1680x1050 pixels avec une perte minimale de la qualité (en conservant un ratio 16:10, afin de limiter au plus des déformations d'image).

Windows 8.1 ayant encore des problèmes dans la gestion dynamique de la luminosité, nous avons fait l'expérience de nombreuses fluctuations inutiles et inconfortables de la luminosité. Le résultat sous OS X est légèrement mieux avec une luminosité maximale de 388 cd/m² et un noir à 0.4 cd/m². Le ratio contraste est tout aussi bon avec une valeur de 970:1. Nos impressions subjectives vont totalement dans le sens de ces valeurs chiffrées : l'écran est très bon.

1) X-Rite i1Pro 2 2) Gossen Mavo-Monitor
329
cd/m²
316
cd/m²
317
cd/m²
368
cd/m²
360
cd/m²
337
cd/m²
314
cd/m²
338
cd/m²
298
cd/m²
Homogénéité de la luminosité
APPA020
X-Rite i1Pro 2
Maximum: 368 cd/m² Moyenne: 330.8 cd/m²
Homogénéité de la luminosité: 81 %
Valeur mesurée au centre, sur batterie: 360 cd/m²
Contraste: 900:1 (Valeurs des noirs: 0.4 cd/m²)
ΔE Color 1.87 | 0.59-29.43 Ø5.6
ΔE Greyscale 2.19 | 0.64-98 Ø5.8
63% AdobeRGB 1998 (Argyll 1.6.3 3D)
Gamma: 2.58
297
cd/m²
290
cd/m²
294
cd/m²
327
cd/m²
327
cd/m²
304
cd/m²
285
cd/m²
305
cd/m²
275
cd/m²
Homogénéité de la luminosité
APPA020
Gossen Mavo-Monitor
Maximum: 327 cd/m² Moyenne: 300.4 cd/m²
Homogénéité de la luminosité: 84 %
Valeur mesurée au centre, sur batterie: 327 cd/m²
Contraste: 779:1 (Valeurs des noirs: 0.42 cd/m²)

Notre exemplaire de test montrait une très bonne fidélité des couleurs, même sans étalonnage de notre part. La déviation DeltaE sous ColorChecker est la plus petite que n'ayons jamais mesurée : à l'œil nu, personne ne devrait pouvoir différencier les couleurs affichées sur l'écran et celles du vrai objet. Les gris ne sont pas aussi bons, mais notre sonde i1Pro 2 n'est pas aussi fiable à faible luminosité. L'espace sRGB est totalement couvert par l'écran Retina.

Certaines des mesures ci-dessous n'ont été prises que sous Windows 8.1 : X-Rite n'étant pas reconnu notre i1Pro 2 sous OS X. C'est aussi la raison qui explique les différences de luminosité entre le texte et les graphiques.

Un ré-étalonnage avec le logiciel X-Rite permet de s'approcher encore un peu plus de la perfection. L'écran du MacBook Pro 13 Retina sera sans conteste le meilleur ami des professionnels de l'édition de photos et de vidéos.

ColorChecker OS X pré-étalonnage.
ColorChecker OS X pré-étalonnage.
ColorChecker Windows, étalonné.
ColorChecker Windows, étalonné.
Niveaux de gris sous OS X pré-étalonnage.
Niveaux de gris sous OS X pré-étalonnage.
Niveaux de gris sous Windows, étalonné.
Niveaux de gris sous Windows, étalonné.
Espace de couleurs sous OS X, pré-étalonnage.
Espace de couleurs sous OS X, pré-étalonnage.
Saturation sous OS X, pré-étalonnage.
Saturation sous OS X, pré-étalonnage.
Mesures spectrales sous Windows, écran étalonné.
Mesures spectrales sous Windows, écran étalonné.
Luminosité sous OS X, pré-étalonnage.
Luminosité sous OS X, pré-étalonnage.

Du fait d'un très haut niveau de la luminosité maximale, il est possible d'emporter le MacBook Pro 13 Retina dehors avec vous même si son écran est glossy brillant. Les reflets sont par ailleurs réduits par une teinte rougeâtre : Apple utilise un revêtement antireflet de sa propre recette. Comparé à son prédécesseur le MacBook Pro 13, le Retina 13 n'a plus de verre protecteur devant l'écran, ce qui évite le phénomène de double reflet.

Reflets avec un beau soleil d'automne.
Le MacBook Pro 13 Retina sous un beau soleil d'automne.
Reflet d'une source de lumière sur le MacBook Pro 13 Retina 2013.
MacBook Pro 13 Retina 2013.
Reflet d'une source de lumière sur le MacBook Pro 13 2010.
MacBook Pro 13 2010.

L'écran à dalle IPS est particulièrement bon pour la constance de son image : pas de distorsions des couleurs même avec des angles très ouverts (voire extrêmes). Nous n'avons pas non plus constaté de réduction des contrastes aussi rapide que sur le Schenker S413, même si les reflets sur l'écran de l'iDevice peuvent rapidement devenir gênants à mesure que l'angle par lequel on dévie du centre de l'écran devient grand.

Angles de vision du MacBook Pro 13 Retina 2013.

Windows 8.1 via Boot Camp

L'installation via Boot Camp n'a pas du tout été triviale. Nous avons rencontré pas mal de soucis pour installer Windows comme il le fallait, (cf. le forum Apple). Nous avons finalement réussi à installer une version d'évaluation de Windows 8.1 (via une image ISO sur une clé USB neuve), mais le support des pilotes est toujours aussi perfectible : le pavé tactile par exemple, ne marche pas convenablement et ne peut reconnaitre les gestes propres à Windows 8; il en a été de même avec le contrôle de la luminosité qui était tout simplement non-fonctionnel. La mise à l'échelle des polices sous Windows ne peut tenir la comparaison avec celle de OS X. Mais ceci n'est pas le seul problème du MacBook lorsqu'il tourne sous Windows...

Performances

Intel a significativement amélioré les performances de la carte graphique intégrée avec les processeurs de la génération Haswell. Des conditions parfaites pour donner libre cours au MacBook Pro 13 Retina. La version 2012 du MBP 13 Retina devait faire avec une HD Graphics 4000 de l'architecture Ivy Bridge : une puce trop faible pour convenir à la résolution Retina. Les sites et applications se sont révélés dorénavant fluides et sans latences.

DPC Latencies sous Windows 8.1, constamment à 1000 µs au repos, allant jusqu'à 2000 voire plus de 4000 µs lors des tests.
GPU-Z GPU
GPU-Z Sondes, au repos.
GPU-Z Furmark (baisse de la fréquence, de 1000MHz à 800MHz avec la chauffe).
CPU-Z CPU
CPU-Z Caches
HWInfo64
HWInfo64 Sondes, au repos.
Informations système de l'Apple MacBook Pro Retina 13 Fin 2013

Processeur

Le processeur retenu dans notre configuration est le Core i5-4258U, celui-ci n'a montré une avance que de l'ordre de 4-9% sur le Core i5-3210M de la génération précédente (2012). Le Zenbook UX301 avec un i7-4558U, processeur disponible en option sous le Retina, montre des performances améliorées d'environ 10%.

La comparaison entre Windows 8.1 et OS X tourne en la faveur de Windows dans tous les tests synthétiques Cinebench, exception faite de CineBench 10 même si la version 64-Bit était belle et bien plus rapide sous Windows que sous OS X.

Cinebench R10
Rendering Single 32Bit (Classer selon les valeurs)
MBP Retina 13 2013 OS X
4831 Points ∼43%
MBP Retina 13 2013 Win 8.1
4312 Points ∼39% -11%
MBP Retina 13 2012
4245 Points ∼38% -12%
MBP Retina 15 2012
4480 Points ∼40% -7%
MB Air 11 i7
4707 Points ∼42% -3%
Zenbook UX301LA i7
4793 Points ∼43% -1%
Rendering Multiple CPUs 32Bit (Classer selon les valeurs)
MBP Retina 13 2013 OS X
10604 Points ∼16%
MBP Retina 13 2013 Win 8.1
9638 Points ∼15% -9%
MBP Retina 13 2012
8942 Points ∼14% -16%
MBP Retina 15 2012
17054 Points ∼26% +61%
MB Air 11 i7
8943 Points ∼14% -16%
Zenbook UX301LA i7
10305 Points ∼16% -3%
Cinebench R11.5
CPU Single 64Bit (Classer selon les valeurs)
MBP Retina 13 2013 OS X
1.21 Points ∼39%
MBP Retina 13 2013 Win 8.1
1.27 Points ∼40% +5%
MBP Retina 13 2012
1.22 Points ∼39% +1%
MBP Retina 15 2012
1.32 Points ∼42% +9%
MB Air 11 i7
1.42 Points ∼45% +17%
Zenbook UX301LA i7
1.45 Points ∼46% +20%
CPU Multi 64Bit (Classer selon les valeurs)
MBP Retina 13 2013 OS X
2.92 Points ∼6%
MBP Retina 13 2013 Win 8.1
3.15 Points ∼6% +8%
MBP Retina 13 2012
2.87 Points ∼6% -2%
MBP Retina 15 2012
5.52 Points ∼11% +89%
MB Air 11 i7
2.82 Points ∼6% -3%
Zenbook UX301LA i7
3.48 Points ∼7% +19%
Cinebench R15
CPU Single 64Bit (Classer selon les valeurs)
MBP Retina 13 2013 OS X
112 Points ∼41%
MBP Retina 13 2013 OS X
106 Points ∼39% -5%
MBP Retina 13 2013 Win 8.1
113 Points ∼42% +1%
CPU Multi 64Bit (Classer selon les valeurs)
MBP Retina 13 2013 OS X
283 (281.95min - 284.07max) Points ∼6%
MBP Retina 13 2013 OS X
261 Points ∼6% -8%
MBP Retina 13 2013 Win 8.1
291 Points ∼6% +3%

Légende

 
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2013-10 Intel Core i5-4258U, Intel Iris Graphics 5100, Apple SSD SM0256F
 
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2013-10 Intel Core i5-4258U, Intel Iris Graphics 5100, Apple SSD SM0256F
 
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2012-10 Intel Core i5-3210M, Intel HD Graphics 4000, Apple SSD SM256E (Samsung)
 
Apple MacBook Pro Retina 15 inch 2012-06 Intel Core i7-3615QM, NVIDIA GeForce GT 650M, Apple SSD SM256E (Samsung)
 
Apple MacBook Air 11 inch 2013-06 1.7 GHz 256 GB Intel Core i7-4650U, Intel HD Graphics 5000, Apple SSD SD0256F
 
Asus Zenbook UX301 Intel Core i7-4558U, Intel Iris Graphics 5100, 2x Sandisk X110 SD6SP1M-128G RAID 0
Cinebench R10 Rendering Single 32Bit
4831
Cinebench R10 Shading 32Bit
6612
Cinebench R10 Rendering Multiple CPUs 32Bit
10604
Cinebench R11.5 OpenGL 64Bit
22.44 fps
Cinebench R11.5 CPU Multi 64Bit
2.92 Points
Cinebench R11.5 CPU Single 64Bit
1.21 Points
Cinebench R15 Ref. Match 64Bit
99.3 %
Cinebench R15 OpenGL 64Bit
20.77 fps
Cinebench R15 CPU Multi 64Bit
261 Points
Cinebench R15 CPU Single 64Bit
112 Points
Aide

Performances Globales

Un SSD véloce et un très bon processeur Haswell de milieu de gamme donnent un mélange détonnant sous PCMark. Le MacBook Pro 13 Retina est au même niveau que le MacBook Pro 15 Retina de 2012 (disposant pourtant d'une carte graphique dédiée).

PCMark 7 Score
5460 points
PCMark 8 Home Score Accelerated
3112 points
PCMark 8 Creative Score Accelerated
3297 points
PCMark 8 Work Score Accelerated
3681 points
Aide
PCMark 7 - Score (Classer selon les valeurs)
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2013-10
Iris Graphics 5100, 4258U, Apple SSD SM0256F
5460 Points ∼60%
Apple MacBook Air 11 inch 2013-06 1.7 GHz 256 GB
HD Graphics 5000, 4650U, Apple SSD SD0256F
4723 Points ∼52%
Apple MacBook Air 13 inch 2013 MD760D/A
HD Graphics 5000, 4250U, Apple SSD SM0128F
4308 Points ∼47%
Apple MacBook Air 11 inch 2013-06 MD711D/A
HD Graphics 5000, 4250U, Apple SSD SM0128F
4333 Points ∼47%
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2012-10
HD Graphics 4000, 3210M, Apple SSD SM256E (Samsung)
4728 Points ∼52%
Apple MacBook Pro Retina 15 inch 2012-06
GeForce GT 650M, 3615QM, Apple SSD SM256E (Samsung)
5545 Points ∼61%
Asus Zenbook UX301
Iris Graphics 5100, 4558U, 2x Sandisk X110 SD6SP1M-128G RAID 0
5825 Points ∼64%
Sony Vaio Pro 13 SVP-1321C5ER
HD Graphics 4400, 4500U, Toshiba HG5d THNSNH512GDNT
4740 Points ∼52%
Lenovo ThinkPad T440s 20AQ-S00500
HD Graphics 4400, 4200U, Hitachi Travelstar Z7K500 HTS725050A7E630
2287 Points ∼25%
Geekbench 2 - 32 Bit - Total Score (Classer selon les valeurs)
MacBook Pro Retina 13 2013 OS X
7205 Points ∼17%
MacBook Pro Retina 13 2013 Win 8.1
6528 Points ∼15% -9%
MacBook Air 13 OS X 10.8
6015 Points ∼14% -17%
Zenbook UX301
7300 Points ∼17% +1%

Légende

 
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2013-10 Intel Core i5-4258U, Intel Iris Graphics 5100, Apple SSD SM0256F
 
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2013-10 Intel Core i5-4258U, Intel Iris Graphics 5100, Apple SSD SM0256F
 
Apple MacBook Air 13 inch 2013 MD760D/A Intel Core i5-4250U, Intel HD Graphics 5000, Apple SSD SM0128F
 
Asus Zenbook UX301 Intel Core i7-4558U, Intel Iris Graphics 5100, 2x Sandisk X110 SD6SP1M-128G RAID 0

Dispositifs de stockage

Tout comme les MacBook Air sous Haswell, Apple a décidé d'équiper son MacBook Pro 13 Retina d'un SSD en PCIe. Cela permet des débits en séquentiel bien plus importants qu'avec un seul SSD en SATA. La solution peut même tenir tête aux solutions RAID 0 plus fragiles et encombrants, comme ce qu'on trouve sur l'Asus Zenbook Infinity UX301LA. Le SSD Apple de désignation SM0256F utilise un contrôleur (S4LNO53X01-8030) et des modules mémoires (K9HFGY8S5C-XCK0) de chez Samsung. 

Le score général sous AS SSD montre bien que la solution à un seul SSD n'a pas de quoi rougir face à deux SanDisk X110 montés en RAID 0 dans le Zenbook UX301. La configuration RAID ne parvient qu'à faire 16% de mieux en général, n'atteignant une avance entre 58% et 94% que dans nos tests synthétiques en séquentiel. Un rapide regard sur les scores montre que la solution choisie par Apple est particulièrement rapide sur des opérations séquentielles. Les opérations sur des petits blocs 4K en aléatoire n'étant apparemment pas son domaine de prédilection.

Malgré ses soucis en 4K, le SSD Samsung s'est révélé très rapide sous le test Tracing de PCMark 7 et PCMark 8, prenant même la première place dans nos classements.

SSD Samsung dans le MBP 13 Retina.
AS SSD
Score Total (Classer selon les valeurs)
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2013-10
1112 Points ∼12%
Apple MacBook Air 11 inch 2013-06 1.7 GHz 256 GB
805 Points ∼9%
Apple MacBook Air 13 inch 2013 MD760D/A
612 Points ∼7%
Apple MacBook Air 11 inch 2013-06 MD711D/A
709 Points ∼8%
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2012-10
690 Points ∼8%
Apple MacBook Pro Retina 15 inch 2012-06
650 Points ∼7%
Asus Zenbook UX301
1297 Points ∼14%
4K Read (Classer selon les valeurs)
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2013-10
16.2 MB/s ∼6%
Apple MacBook Air 11 inch 2013-06 1.7 GHz 256 GB
14.28 MB/s ∼5%
Apple MacBook Air 13 inch 2013 MD760D/A
13.46 MB/s ∼5%
Apple MacBook Air 11 inch 2013-06 MD711D/A
15.36 MB/s ∼6%
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2012-10
15.77 MB/s ∼6%
Apple MacBook Pro Retina 15 inch 2012-06
13.09 MB/s ∼5%
Asus Zenbook UX301
27.78 MB/s ∼10%
PCMark 7 - System Storage (Classer selon les valeurs)
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2013-10
5545 Points ∼78%
Apple MacBook Air 11 inch 2013-06 1.7 GHz 256 GB
5364 Points ∼75%
Apple MacBook Air 13 inch 2013 MD760D/A
5465 Points ∼77%
Apple MacBook Air 11 inch 2013-06 MD711D/A
5257 Points ∼74%
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2012-10
5246 Points ∼74%
Apple MacBook Pro Retina 15 inch 2012-06
5201 Points ∼73%
Asus Zenbook UX301
5389 Points ∼76%

Légende

 
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2013-10 Intel Core i5-4258U, Intel Iris Graphics 5100, Apple SSD SM0256F
 
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2013-10 Intel Core i5-4258U, Intel Iris Graphics 5100, Apple SSD SM0256F
 
Apple MacBook Air 11 inch 2013-06 1.7 GHz 256 GB Intel Core i7-4650U, Intel HD Graphics 5000, Apple SSD SD0256F
 
Apple MacBook Air 13 inch 2013 MD760D/A Intel Core i5-4250U, Intel HD Graphics 5000, Apple SSD SM0128F
 
Apple MacBook Air 11 inch 2013-06 MD711D/A Intel Core i5-4250U, Intel HD Graphics 5000, Apple SSD SM0128F
 
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2012-10 Intel Core i5-3210M, Intel HD Graphics 4000, Apple SSD SM256E (Samsung)
 
Apple MacBook Pro Retina 15 inch 2012-06 Intel Core i7-3615QM, NVIDIA GeForce GT 650M, Apple SSD SM256E (Samsung)
 
Asus Zenbook UX301 Intel Core i7-4558U, Intel Iris Graphics 5100, 2x Sandisk X110 SD6SP1M-128G RAID 0
Apple SSD SM0256F
Sequential Read: 705 MB/s
Sequential Write: 634 MB/s
512K Read: 461 MB/s
512K Write: 571 MB/s
4K Read: 17.4 MB/s
4K Write: 30.9 MB/s
4K QD32 Read: 342 MB/s
4K QD32 Write: 240 MB/s

Carte graphique

La carte graphique intégrée Intel Iris Graphics 5100 est la version GT3 de la puce graphique Haswell GPU avec toutes ses unités de calcul, mais sans la mémoire dédiée de l'Iris Pro 5200. Sa fréquence varie dynamiquement en fonction de la charge, entre 200 et 1100 MHz via le Turbo Boost. La version du Core i7 peut aller 100 MHz plus loin pour atteindre les 1200 MHz, ce qui devrait donner un léger boost en théorie (dans la mesure où le système de refroidissement suit).

Les tests synthétiques sous Windows 8.1 montrent le vrai potentiel de cette nouvelle puce graphique. L'avantage sur la HD 4400 (GT2), qui équipe nombre d'Ultrabooks, est impressionnant. La plupart des machines que nous avons eu la chance de tester n'arrivent qu'à 70% des performances de l'Iris 5100; l'écart avec l'ancien MacBook Pro Retina avec son Intel HD Graphics 4000 est encore plus creusé. Le Retina de 2012 ne se hisse qu'à 47% des performances de la HD 5100 sous le test GPU de 3D Mark 11 (qui ne tient pas compte de la largeur du bus mémoire, il faut le noter). La HD Graphics 5000 du MacBook Air est basée sur la même puce, mais avec des fréquences revues à la baisse; la différence sous 3DMark 2013 et sa version 2011 n'est que d'environ 5%...

3DMark 11 - 1280x720 Performance GPU (Classer selon les valeurs)
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2013-10
Iris Graphics 5100, 4258U, Apple SSD SM0256F
1164 Points ∼2%
Apple MacBook Air 11 inch 2013-06 1.7 GHz 256 GB
HD Graphics 5000, 4650U, Apple SSD SD0256F
1072 Points ∼2%
Apple MacBook Air 13 inch 2013 MD760D/A
HD Graphics 5000, 4250U, Apple SSD SM0128F
1035 Points ∼2%
Apple MacBook Air 11 inch 2013-06 MD711D/A
HD Graphics 5000, 4250U, Apple SSD SM0128F
1050 Points ∼2%
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2012-10
HD Graphics 4000, 3210M, Apple SSD SM256E (Samsung)
549 Points ∼1%
Apple MacBook Pro Retina 15 inch 2012-06
GeForce GT 650M, 3615QM, Apple SSD SM256E (Samsung)
2151 Points ∼4%
Asus Zenbook UX301
Iris Graphics 5100, 4558U, 2x Sandisk X110 SD6SP1M-128G RAID 0
1279 Points ∼2%
Sony Vaio Pro 13 SVP-1321C5ER
HD Graphics 4400, 4500U, Toshiba HG5d THNSNH512GDNT
698 Points ∼1%
Lenovo ThinkPad T440s 20AQ-S00500
HD Graphics 4400, 4200U, Hitachi Travelstar Z7K500 HTS725050A7E630
722 Points ∼1%
3DMark 06 Standard
7474 points
3DMark 11 Performance
1270 points
3DMark Ice Storm Standard Score
39510 points
3DMark Cloud Gate Standard Score
5286 points
3DMark Fire Strike Score
863 points
Aide

Performances en jeu

Le rival déclaré sous Windows pour ce qui est des jeux est sans conteste l'Asus UX301, qui embarque un processeur plus véloce, le Core i7-4558U mais la même puce graphique Iris Graphics 5100. Le i7 procure néanmoins 100 MHz à la HD 5100 avec la technologie Turbo Boost. Les résultats obtenus dans tests sont hétérogènes : l'Asus est plus performance de 5 à 10% sous FIFA and Company of Heroes 2, mais 5% plus lent sous Tomb Raider et Total War: Rome II. Il se peut que le système de refroidissement n'ait pas réussi à laisser la libre expression au Turbo Boost, que les pilotes et les patches aient amélioré les choses depuis notre test initial, ou que les approximations faites dans nos mesures aient conduit à cela. Dans son ensemble, l'expérience de jeu sous Windows est comparable avec l'Asus UX301.

Notre récapitulatif des performances de l'Iris Graphics 5100 montre que les jeux actuels tournent avec les détails au minimum.

Nous avons aussi testé deux jeux de manière native sous OS X Mavericks via Steam. Left 4 Dead 2 n'était pas complètement fluide avec 19 images par seconde à 2560x1600 pixels et les détails au maximum : baisser la résolution à 1290x800 améliore grandement les choses. Même Civilization V était jouable et plutôt beau en 1280x800 et les détails par défaut (un mélange de Moyen et de Bas).

Bas Moyen Élevé Ultra
Tomb Raider (2013) 64.4 32.8 19.7 10.4 fps
Company of Heroes 2 (2013) 18.5 15.2 fps
Total War: Rome II (2013) 49 36.7 27.9 9.2 fps
Fifa 14 (2013) 47.5 fps
F1 2013 (2013) 60 38 29 15 fps
Batman: Arkham Origins (2013) 44 25 14 7 fps
Battlefield 4 (2013) 36.1 26.1 15 small graphical problems 5 small graphical problems (3) fps
Call of Duty: Ghosts (2013) 40.5 26.5 10.3 4.9 fps
Thief (2014) 20.8 13.2 10.7 5.1 fps
The Elder Scrolls Online (2014) 46 26.6 18.4 10.1 fps

Performances vidéo

Le Core i5-4258U comprend un décodeur matériel pour les codecs H.264, WMV et VC-1 pour des vidéos dont la résolution va jusqu'aux 4K. Apple ne tire malheureusement pas avantage du décodeur pour le codec H.264 sous OS X, bien que nos tests fussent menés sans rencontrer de problème. Un échantillon vidéo 4K 100 Mbps H.264 ne sollicite que peu le processeur : le résultat est fluide et transparent. Une vidéo 1080p H.264 montre un comportement similaire pour ce qui est de la charge sur le processeur : cela confirme bien que décodeur matériel était en action.

Les vidéos YouTube en Flash ne posent pas non plus de problème au MacBook Pro Retina. Même avec des vidéos 4K, nous n'avons constaté aucune chute du nombre d'images par seconde (et ainsi de la fluidité) tandis que le processeur ne travaillait presque pas.

VC-1 et WMV n'étaient pas supportés en standard par le lecteur multimédia fourni avec le système d'exploitation, nous avons donc dû installer le lecteur gratuit VLC. La lecture de vidéos 1080p codées en WEBM, WMV et VC-1 se traduit par une plus grande activité du processeur, mais tout restait fluide. Les échantillons 4K sont une autre affaire et ont clairement poussé le processeur dans ses retranchements : utilisation à 100%, lecture saccadée... des signes évidents de la non-utilisation du décodeur matériel.

Il est ainsi possible de profiter pleinement du décodeur matériel pour ces codecs via DXVA-Hooks sous Windows 8.1 (via Boot Camp).

Vidéo 4K sous QuickTime.
Vidéo 4K sous QuickTime.
4K YouTube videoVidéo YouTube 4K.
Vidéo YouTube 4K.
Vidéo 1080p sous QuickTime.
Vidéo 1080p sous QuickTime.
Vidéo 4K sous VLC.
Vidéo 4K sous VLC.
Vidéo VC-1 sous VLC.
Vidéo VC-1 sous VLC.

Nuisances

Nuisance sonore du ventilateur (27.3 dB(A), 0.93 sones - jusqu'à 6199 tpm, 47 dB(A), 5.9 sones).
Nuisance sonore du ventilateur (27.3 dB(A), 0.93 sones - jusqu'à 6199 tpm, 47 dB(A), 5.9 sones).
Nuisance sonore du ventilateur sous 3DMark06 (jusqu'à 42.5 dB(A), les pics provenant de l'environnement sonore et non du ventilateur en lui-même).
Nuisance sonore du ventilateur sous 3DMark06 (jusqu'à 42.5 dB(A), les pics provenant de l'environnement sonore et non du ventilateur en lui-même).

Nuisance sonore

Contrairement au modèle précédent, Apple n'utilise qu'un seul ventilateur pour son nouveau Retina 13 pouces. Un ventilateur unique, mais très convainquant par son silence : il est inaudible à une vitesse de 1200-1300 tours par minute selon smcFanControl. Nos sondes ne pouvaient différencier le bruit produit par le ventilateur du fond sonore ambiant à une distance de 15 cm (27.3 dB/0.93 sones). Des tâches légères ne feront pas augmenter la vitesse du ventilateur, même une vidéo 4K, une vidéo Youtube en 1080p et plusieurs onglets dans votre navigateur internet préféré ne changeront rien à la situation.

Seule une charge plus lourde fait tourner le ventilateur à plus haute vitesse. Une passe de Cinebench R15 Multicore fait grimper la vitesse à 1900 tpm pour une nuisance sonore de 27.5 dB(A)/0.95 sones. Légèrement audible... si vous coller votre oreille à l'extraction d'air.

Unigine Heaven Valley 1.0 avec les paramètres sur Ultra fait exploser la vitesse qui atteint alors 4200 tpm et un bruit de 36.2 dB(A) et 2.45 sones, ce qui reste encore relativement très bon. La nuisance est surtout dominée par le bruit de l'air qui circule et non des pales du ventilateur : la nuisance n'en est donc pas une. Le volume maximal produit par le ventilateur sous Mac OS X était de 42.4 dB(A)/4, atteint en lançant simultanément Unigine Valley et Cinebench R15. 

Les vitesses du ventilateur sont subjectivement plus hautes sous Windows 8.1. 3DMark 06 (voir le graphique en bas) produit un maximum de 42.5 dB(A) (bien plus que sous Mac OS X). La nuisance sonore est clairement audible à 44.5 dB(A)/4.6 sones sous FIFA 14, mais l'empreinte sonore était toujours agréable, marquée par le bruit de l'air qui circule et non des pales.

Notre test de torture usuel associant Prime95 et FurMark poussèrent le ventilateur à 5800 tpm pour un bruyant 44.7 dB(A)/4.8 sones. Nous n'avons pas réussi à atteindre la vitesse maximale de 6199 tpm (selon les simulations 47.9 dB(A) et 5.9 sones) avec une température ambiante de 22 °C. Cela veut donc dire que les chaudes journées d'été ne feront pas peur au MBP 13 Retina.

En bref, le MacBook Pro 13 Retina nous a vraiment convaincus par sa très faible nuisance sonore. L'appareil est généralement silencieux dans la plupart des scénarii quotidiens qui ne font pas appel à la carte graphique. Même à charge, le comportement du ventilateur est agréable avec une vitesse constante, sans sursaut. Et ce pour un niveau de bruit très acceptable.

Degré de la nuisance sonore

Au repos
27.4 / 27.4 / 27.4 dB(A)
Disque dur
27.4 dB(A)
Fortement sollicité
42.5 / 44.7 dB(A)
  red to green bar
 
 
30 dB
silencieux
40 dB(A)
audible
50 dB(A)
bruyant
 
min: dark, med: mid, max: light   Arta + ECM-8000 (à 15 cm de distance)

Chauffe

Habituellement, une faible vitesse du ventilateur associée à un châssis en aluminium se traduit par un problème au niveau de la chauffe. Apple est connu pour être tolérant sur ce point.

Les tâches légères (au repos, navigation internet) ne sont pas un problème, le châssis dans son ensemble reste tiède. Nos mesures étaient légèrement plus faibles que celles observées sur son prédécesseur : dans tous les cas, il est certain que la majorité des ultraportables passés entre nos mains faisait moins bien que le nouveau Retina.

La chauffe reste raisonnable lorsque l'ordinateur est en activité. Le plus important, le repose-poignets : et celui-ci reste tiède dans toutes les situations. Le MBP 13 Retina ayant adopté l'architecture Haswell montre indubitablement une amélioration par rapport à son prédécesseur, parvenant même à faire mieux que la plupart des autres ultraportables.

Les parties les plus chaudes sont sans surprise autour de l'extraction d'air et vers la zone en haut à droite du clavier.

Les températures des composants internes révèlent des stratégies de refroidissement différentes que l'on soit sous Windows 8.1 ou OS X Mavericks. Si le processeur atteignait jusqu'à 85 °C sous Windows lors de notre test de torture, il nous a été possible de mesurer 93 °C sous OS X en séance de jeu.

L'autolimitation des performances n'est pas un problème que le MacBook Pro 13 Retina connait, que ce soit sous Windows ou OS X. Avec un ventilateur inaudible, la 13ème passe de Cinebench R15 Multi affichait des résultats inchangés (avec une marge de fluctuation de 1.5%). HWInfo64 sous Windows indiquait toujours une fréquence de 2.3 GHz après une heure de test de torture... un test synthétique lancé juste après donna le même score qu'avant la séance de torture.

 38 °C43 °C40 °C 
 37 °C39 °C33 °C 
 29 °C30 °C29 °C 
Maximum: 43 °C
Moyenne: 35.3 °C
40 °C36 °C33 °C
37 °C37 °C34 °C
32 °C32 °C32 °C
Maximum: 40 °C
Moyenne: 34.8 °C
Alimentation (valeur maximale)  56 °C | Température ambiante de la pièce 21.8 °C | Fluke 62 Mini
(±) The average temperature for the upper side under maximal load is 35.3 °C / 96 F, compared to the average of 30.7 °C / 87 F for the devices in the class Subnotebook.
(±) The maximum temperature on the upper side is 43 °C / 109 F, compared to the average of 35.7 °C / 96 F, ranging from 22 to 57 °C for the class Subnotebook.
(±) The bottom heats up to a maximum of 40 °C / 104 F, compared to the average of 39.5 °C / 103 F
(+) In idle usage, the average temperature for the upper side is 28 °C / 82 F, compared to the device average of 30.7 °C / 87 F.
(+) The palmrests and touchpad are cooler than skin temperature with a maximum of 30 °C / 86 F and are therefore cool to the touch.
(±) The average temperature of the palmrest area of similar devices was 28.4 °C / 83.1 F (-1.6 °C / -2.9 F).

Haut-parleurs

Les haut-parleurs intégrés sont puissants, avec un niveau sonore maximal de 80 dB(A). Du fait de leur taille, ils manquent incontestablement de basses mais l'expérience sonore est dans son ensemble satisfaisante pour des mélomanes occasionnels.

Le système sonore est bien meilleur que sur celui du vieux MacBook Pro 13 sous Core 2 Duo 2,4GHz. 36 sones contre 44 sones, un son bien plus riche de surcroit. Les haut-parleurs Logitech Lapdesk sont du même calibre avec 41 sones, mais procurent plus de basses et par conséquent un meilleur son.

Le port casque n'as connu aucun problème avec les écouteurs haute impédance AKG K701; le volume étant suffisant et nous ne pouvions détecter aucun bruit parasite en fond sonore.

MacBook Pro 13 Retina - Bruit blanc.
MacBook Pro 13 Retina - Bruit blanc.
MacBook Pro 13 Core 2 Duo 2.4 GHz - Bruit blanc.
MacBook Pro 13 Core 2 Duo 2.4 GHz - Bruit blanc.
Haut-parleurs Logitech Lapdesk - Bruit blanc.
Haut-parleurs Logitech Lapdesk - Bruit blanc.

Gestion énergétique

Consommation énergétique

Face à l'ultraportable moyen, le nouveau Retina est clairement plus frugal au repos. La consommation minimale est seulement battue par les MacBook Air 11 et Sony Vaio Pro 13. D'un autre côté, on voit tout aussi clairement la gourmandise du processeur et de la carte graphique lorsque les deux puces sont sollicitées : le Retina est alors en fin de liste, aux côtés d'ultraportables avec carte graphique dédiée comme le Samsung Ultra Touch 740U3E ou le Satellite L840-15L. 

Il faut deux heures pour recharger complètement le MBP13 lorsque celui-ci est en utilisation légère, le rechargement était déjà à 60% après seulement 54 minutes. 

Consommation énergétique
Éteint/en veilledarklight 0 / 0.2 Watts
Au reposdarkmidlight 2.8 / 8.8 / 9 Watts
Fortement sollicité midlight 58 / 60.6 Watts
 color bar
Légende: min: dark, med: mid, max: light        Voltcraft VC 940
Currently we use the Metrahit Energy, a professional single phase power quality and energy measurement digital multimeter, for our measurements. Find out more about it here. All of our test methods can be found here.

Autonomie

Certainement l'un des points forts de ce MacBook Pro Retina 13. Malgré la présence d'un puissant processeur Core i5, l'appareil Apple est l'un des meilleurs ultraportables au niveau de l'autonomie dans nos tests repos et navigation internet via WiFi WLAN. C'est seulement à charge que les composants montrent leur gourmandise : mais contrairement à beaucoup d'ordinateurs sur le marché, le MacBook Pro 13 Retina ne bride pas ses performances en mode batterie.

OS X Mavericks n'est pas fourni par défaut avec Flash Player. Sans celui-ci, le Retina tient 51 minutes de plus dans notre test WiFi WLAN (YouTubeen HTML 5, les publicités en Flash n'étant pas affichées).

Un petit coup d'œil à la concurrence sur le marché des Ultraportables montre que le produit Apple a un net avantage dans le scénario WiFi. Le Retina n'étant battu que par les MacBook Air de 11 et 13 pouces. Il est néanmoins bien plus endurant que le ThinkPad Edge E145 embarquant pourtant un processeur E1-2500 plus lent (et frugal), ainsi que l'EliteBook Folio 9470M.

Autonomie
Au repos (module WiFi éteint, luminosité au minimum)
25h 35min
En navigation internet via le module WiFi WLAN
9h 29min
En lecture de Big Buck Bunny encodé en H.264 1080p
7h 47min
Fortement sollicité (luminosité au maximum)
1h 39min
Autonomie de la batterie - WiFi (Classer selon les valeurs)
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2013-10
Iris Graphics 5100, 4258U, Apple SSD SM0256F
569 min ∼148%
Apple MacBook Air 11 inch 2013-06 1.7 GHz 256 GB
HD Graphics 5000, 4650U, Apple SSD SD0256F
801 min ∼208%
Apple MacBook Air 13 inch 2013 MD760D/A
HD Graphics 5000, 4250U, Apple SSD SM0128F
623 min ∼162%
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2012-10
HD Graphics 4000, 3210M, Apple SSD SM256E (Samsung)
402 min ∼104%
Apple MacBook Pro Retina 15 inch 2012-06
GeForce GT 650M, 3615QM, Apple SSD SM256E (Samsung)
364 min ∼95%
Asus Zenbook UX301
Iris Graphics 5100, 4558U, 2x Sandisk X110 SD6SP1M-128G RAID 0
385 min ∼100%

Verdict

Le MacBook Pro 13 à écran Retina est un excellent ordinateur portable. En comparaison avec son prédécesseur, le nouveau MacBook Pro 13 Retina fait la prouesse d'être encore plus fin et léger avec des performances supérieures pour une meilleure autonomie. Le châssis, les périphériques d'entrées, les faibles nuisances et l'écran deviennent même nos étalons-mesures dans bien des domaines. Il y a néanmoins quelques défauts par-ci par-là. Nos tests ont montré des performances sans-fil WiFi WLAN moyennes mais ce sont surtout la maintenance et son habilité à être réparé par l'utilisateur qui posent problème. Nous regrettons par la même la faible compatibilité de Boot Camp avec Windows.

Son plus gros concurrent est sans conteste son petit frère l'Apple MacBook Air 13. Celui-ci offre un espace de travail de 1440x900 pixels un peu plus conventionnel par rapport à la résolution Retina. La mise à l'échelle de l'écran Retina est sans défaut, la très haute résolution n'est donc pas un problème pour le système d'exploitation. On a donc d'un côté la finesse et la légèreté du Air et les performances et l'écran de l'autre avec le Pro 13.

L'Asus Zenbook Infinity UX301LA, équipé de manière similaire, est l'ennemi sister-ship parmi les machines tournant sous Windows. Plus léger mais moins autonome en contrepartie, l'Asus tout comme le MacBook Pro 13 Retina auront à faire avec le Lenovo Yoga 2 Pro qui devrait bientôt arriver sur le marché. Comme tous les autres Ultrabooks, ces appareils sont proposés avec un écran tactile, certains pouvant même être utilisés comme une tablette (comme dans le cas du Yoga).

Grâce à la nouvelle politique tarifaire d'Apple, le MacBook Pro 13 est devenu étonnamment très compétitif. Avec des spécifications comparables, la version Core i7 du MBP 13 est plus abordable que le Zenbook Infinity UX301 et même que le Yoga 2 Pro (qui est moins cher en ce moment du fait d'un processeur moins véloce).

Appendice

Tests synthétiques Openbenchmarking.org sous OS X et Ubuntu.
Tests synthétiques Openbenchmarking.org sous OS X et Ubuntu.
Andreas Osthoff
Editor of the original article: Andreas Osthoff - Managing Editor Business Laptops - 1282 articles published on Notebookcheck since 2013
Please share our article, every link counts!
Dans les laboratoires de Notebookcheck aujourd'hui : l'Apple MacBook Pro Retina 13 Fin 2013, directement acheté sur l'Apple Store.
Dans les laboratoires de Notebookcheck aujourd'hui : l'Apple MacBook Pro Retina 13 Fin 2013, directement acheté sur l'Apple Store.

Spécifications de l'ordinateur portable

Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2013-10 (MacBook Pro 13 Gamme)
Processeur
Intel Core i5-4258U 2 x 2.4 - 2.9 GHz, Haswell
Carte graphique
Intel Iris Graphics 5100, Processeur: 1100 MHz
Mémoire
8192 Mo 
, DDR3L 800MHz 11-11-11-28 Double canal
Écran
13.30 pouces 16:10, 2560 x 1440 pixel, APPA020, IPS, brillant: oui
Carte mère
Intel Lynx Point-LP
Disque dur
Apple SSD SM0256F, 256 Go 
, UXM2JA1Q, PCIe, 232 Go libres
Carte son
Intel Lynx Point-LP - High Definition Audio Controller
Connexions
2 USB 3.0 / 3.1 Gen1, 2 Thunderbolt, 1 HDMI, 2 DisplayPort, Connectique audio: Port audio combo casque (analogique/numérique), Lecteur de cartes mémoires: SD card, Capteurs: Capteur de luminosité ambiante
Réseau
Broadcom 802.11ac (a/b/g/n = Wi-Fi 4/ac = Wi-Fi 5), Bluetooth 4.0
Taille
Hauteur x Largeur x Profondeur (en mm): 18 x 314 x 219
Batterie
72 Wh Lithium-Polymère, Autonomie de la batterie (selon les données du fabricant): 540 h
Système d'exploitation
Apple OS X 10.9 Mavericks
Appareil photo
Webcam: 720p FaceTime HD
Fonctionnalités additionnelles
Haut-parleurs: Stéréo, Clavier: Chiclet, Rétroéclairage du clavier: oui, Lingette en microfibre, iLife
Poids
1.563 kg, Alimentation: 247 g
Prix
1499 euros

 

Pas de fuite de luminosité visible.
Pas de fuite de luminosité visible.
L'unique ventilateur est silencieux à faible vitesse.
L'unique ventilateur est silencieux à faible vitesse.
Il est possible de remplacer le module WLAN/Bluetooth de chez Broadcom, du moins en théorie...
Il est possible de remplacer le module WLAN/Bluetooth de chez Broadcom, du moins en théorie...
Le processeur Haswell es soudé, celui-ci comprend la puce graphique intégrée, le Northbridge et ses deux noyaux.
Le processeur Haswell es soudé, celui-ci comprend la puce graphique intégrée, le Northbridge et ses deux noyaux.
Il n'est pas possible de remplacer la mémoire vive qui est soudée : en l'occurence, 8 Go DDR3 à 800 MHz.
Il n'est pas possible de remplacer la mémoire vive qui est soudée : en l'occurence, 8 Go DDR3 à 800 MHz.
Le rétroéclairage du clavier comprend plusieurs niveau d'intensité, controlâble par le capteur de luminosité ambiante.
Le rétroéclairage du clavier comprend plusieurs niveau d'intensité, controlâble par le capteur de luminosité ambiante.
Les pilotes OpenGL pour Mac OS X sont bien meilleurs que ceux pour Windows sous Boot Camp.
Les pilotes OpenGL pour Mac OS X sont bien meilleurs que ceux pour Windows sous Boot Camp.
smcFanControl montre une chauffe de 97°C pour le processeur.
smcFanControl montre une chauffe de 97°C pour le processeur.
Des vis en pentagone sécurisent la trappe de maintenance.
Des vis en pentagone sécurisent la trappe de maintenance.
Du fait de l'écran brillant, il faudra éviter de se placer devant une source lumineuse.
Du fait de l'écran brillant, il faudra éviter de se placer devant une source lumineuse.
La connectique est placée sur les deux côtés.
La connectique est placée sur les deux côtés.
Placés bien en arrière, les ports ne gêneront pas l'utilisateur.
Placés bien en arrière, les ports ne gêneront pas l'utilisateur.
Des patins en caoutchouc familiers, pour une bonne prise.
Des patins en caoutchouc familiers, pour une bonne prise.
L'extraction d'air se trouve à l'arrière.
L'extraction d'air se trouve à l'arrière.
D'épaisses clés USB peuvent soulever la machine.
D'épaisses clés USB peuvent soulever la machine.
Windows 7, 8 et 8.1 sont supportés par Boot Camp. Mais leur installation peut s'avèrer compliquée à l'heure actuelle.
Windows 7, 8 et 8.1 sont supportés par Boot Camp. Mais leur installation peut s'avèrer compliquée à l'heure actuelle.
Même l'édition vidéo ne fait pas chauffer l'ordinateur.
Même l'édition vidéo ne fait pas chauffer l'ordinateur.
Le pavé tactile en verre est toujours exemplaire, et pas seulement du fait de sa très bonne partie logicielle.
Le pavé tactile en verre est toujours exemplaire, et pas seulement du fait de sa très bonne partie logicielle.
Un usage en extérieur sous le soleil peut être compliqué.
Un usage en extérieur sous le soleil peut être compliqué.
Même en intérieur, des reflets !
Même en intérieur, des reflets !
La petite fente qui permet d'ouvrir son MacBook est légèrement différente que celle qu'on toruve sur les MacBook Pro non Retina.
La petite fente qui permet d'ouvrir son MacBook est légèrement différente que celle qu'on toruve sur les MacBook Pro non Retina.
OS X offre toujours une très bonne expérience utilisateur du MultiTouch.
OS X offre toujours une très bonne expérience utilisateur du MultiTouch.
Une disposition des touches inhabituelle pour les utilisateurs Windows.
Une disposition des touches inhabituelle pour les utilisateurs Windows.
Les cartes SD dépassent du boitier.
Les cartes SD dépassent du boitier.
Le nouveau MagSafe 2 est plus fin.
Le nouveau MagSafe 2 est plus fin.
MacBook Pro Retina 13 versus 15.
MacBook Pro Retina 13 versus 15.
Différence de taille.
Différence de taille.

Appareils similaires

Ordinateurs portables similaires d'autres fabricants et/ou avec un processeur différent

Ordinateurs portables avec les mêmes diagonale d'écran et/ou poids

Test du MacBook Pro 13 2020 (i5-1038NG7, FHD+) : mise à jour minimale pour l'ultraportable d'Apple
Iris Plus Graphics G7 (Ice Lake 64 EU), Ice Lake i5-1038NG7, 13.30", 1.384 kg
Test de l'Apple MacBook Air 2020 (i5-1030NG7, Iris Plus G7, FHD+) : pas le meilleur MacBook
Iris Plus Graphics G7 (Ice Lake 64 EU), Ice Lake i5-1030NG7, 13.30", 1.289 kg

Liens

En bref...

Ce que nous avons aimé

Encore une fois, Apple fixe les nouveaux standards.

Ce que nous aurions aimé voir

Un écran mat, du moins en option.

La bonne surprise

Nous n'avons pas su trouver de quoi critiquer.

La concurrence

Sans conteste le MacBook Air 13". Parmi ceux qui tournent sous Windows, les Asus Zenbook Infinity UX301LALenovo Yoga 2 Pro, Samsung Ativ Book 9 et le Toshiba Kirabook 13.

Note

Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2013-10 - 06/27/2014 v4(old)
Klaus Hinum

Châssis
94 /  98 → 96%
Clavier
92%
Dispositif de pointage
99%
Connectivité
73 / 80 → 91%
Poids
68 / 35-78 → 77%
Autonomie
92%
Écran
89%
Performances en jeu
70 / 68 → 100%
Performances dans les applications
88 / 87 → 100%
Chauffe
85 / 91 → 93%
Nuisance sonore
90%
Audio
82 / 91 → 90%
Appareil photo
63 / 85 → 74%
Moyenne
83%
89%
Subnotebook - Moyenne compensée
> Revues et rapports de ordinateurs portatifs et smartphones, ordiphones > Critiques > Archives de nos critiques > Critique complète de l'ordinateur portable Apple MacBook Pro Retina 13 Fin 2013
Klaus Hinum, 2013-11-11 (Update: 2021-05-18)