Notebookcheck

Critique complète de la phablette Huawei Mate 9

Daniel Schmidt (traduit par Nicolas L), 1212/1616/pmpm

Voyez grand ! Si vous aimez les phablettes haut de gamme, jetez donc un œil sur cette dernière production signée Huawei. En plus du nouveau SoC Kirin 960, vous aurez droit à un appareil photo dual, au dernier Android 7.0 augmenté de la nouvelle interface EMUI 5.0, ainsi qu'à une batterie de grande capacité. Le point fort de l'appareil est un écran IPS de 5,9 pouces. Un bon produit, à n'en pas douter, mais notre article est aussi là pour révéler ses défauts.

Pour le test original en allemand, suivez ce lien.

L'Huawei Mate 9 est le successeur direct du Mate 8 sorti l'an dernier. Le fabricant chinois a choisi de le promouvoir à l'aide du slogan "A step ahead" (une étape d'avance), ambition confirmée par la liste des caractéristiques techniques. Huawei introduit ici son Kirin 960, en le décrivant comme le SoC le plus rapide pour Android à ce jour. Le Mate 9 est également l'un des tous premiers appareils commercialisés à proposer la LTE Cat.11. Un nouveau système de fichiers plus efficace est de plus censé assurer une utilisation plus fluide. Le nouveau système de stockage flash UFS 2.1 promet lui aussi des performances record. Le module photo du P9, développé en collaboration avec Leica, a été amélioré avec un capteur monochrome À 20 mégapixels et intégré à ce Mate 9. La fonction de charge rapide a également eu droit à des améliorations, et une capacité de batterie imposante de 4000mAh est reconduite. L'écran est l'élément qui détonne vraiment, sur le papier, avec sa résolution de 1080p seulement. 

Une dalle WQHD est également disponible, mais uniquement sur la version spéciale Porsche Design. Cette dernière est aussi un peu plus petite à 5,5 pouces, et a des bords plus arrondis. Son détecteur d'empreintes digitales avec support Smart Touch (comme le Lenovo ZUK Z2) est à l'avant, permettant à l'unique bouton central de remplacer les trois touches de navigation Android grâce à la reconnaissance de gestes. Elle a aussi plus de mémoire, avec 6GB de RAM et 256GB de Flash, contre 4 et 64 pour la version de base, respectivement. Cependant il lui manque l'emplacement pour carte microSD ou seconde carte SIM et est nettement plus cher à 1395 euros. Cette déclinaison sera disponible à partir de la fin de l'année, en boutique Porsche Design exclusivement dans un premier temps.

Le Mate 9 est beaucoup plus abordable du haut de ses 699 euros, mais tout de même 50 euros plus cher que son prédécesseur. Le principal rival a beaucoup souffert cette année, le Samsung Galaxy Note 7 ayant été l'objet d'un rappel global en raison de problèmes techniques. D'autres concurrents, tels que le Galaxy S6 Edge+ ou le Lumia 950 XL, sont aujourd'hui dépassés techniquement ou ont été remplacés par un modèle différent, comme le Nexus 6P. En conséquence, nous avons choisi de ne pas nous limiter à des phablettes pour nos comparaisons, mais d'inclure des téléphones haut de gamme de dimensions plus classiques à la sélection. 

Huawei Mate 9 (Mate Gamme)
Processeur
HiSilicon Kirin 960 2.4 GHz
Carte graphique
ARM Mali-G71 MP8, Processeur: 900 MHz
Mémoire
4096 Mo 
, LPDDR4-1800
Écran
5.9 pouces 16:9, 1920x1080 pixel 373 PPP, tactile capacitif, 10 points, IPS, filtre de lumière bleue (mode nuit), brillant: oui
Disque dur
64 GB UFS 2.1 Flash, 64 Go 
, 49.55 Go libres
Connexions
1 USB 2.0, Connectique audio: prise jack combo stéréo écouteurs/microphone 3,5mm , Lecteur de cartes mémoires: mcroSD jusqu'à 256GB (SD, SDHC, SDXC), 1 Lecteur d'empreintes digitales, NFC, Brightness Sensor, Capteurs: position, accéléromètre, orientation et G sensor, boussole, baromètre, OTG, DLNA, Miracast, transmission IR
Réseau
802.11 a/b/g/n/ac (a/b/g/n/ac), Bluetooth 4.2, GSP/GPRS/Edge (850, 900, 1.800 et.900 MHz), UMTS/HSPA+ (Band 1, 2, 4, 5, 6, 8 et19), LTE Cat. 11 (Bandes 1, 2, 3, 4, 5, 7, 8, 9, 12, 17, 18, 19, 20, 26, 28, 29 (toutes FDD), 38, 39, 40, 41 (TDD)), Dual SIM, LTE, GPS
Taille
Hauteur x Largeur x Profondeur (en mm): 7.9 x 156.9 x 78.9
Batterie
4000 mAh Lithium-Polymère, Autonomie de la batterie en communication 3G (selon les données du fabricant): 30 h, Autonomie de la batterie en veille 3G (selon les données du fabricant): 504 h
Système d'exploitation
Android 7.0 Nougat
Appareil photo
Appareil photo primaire: 20 MPix module photo dual avec capteur monochrome + capteur RGB 12MP Leica, autofocus hybride, OIS, zoom hybride, flash 2 couleurs, vidéo ultra HD
Appareil photo secondaire: 8 MPix autofocus, vidéo 1080p
Fonctionnalités additionnelles
Haut-parleurs: deux haut-parleurs, Clavier: virtuel, alimentation, câble USB, outil SIM, adaptateur OTG, guide de démarrage rapide, coque de protection, EMUI 5.0, Phone Manager, HiCare, Facebook, Smart Controller, Twitter, Todolist, WPS Office, 24 Mois Garantie, USB Type-C, quick-charge, 4 microphones avec suppression du bruit, SAR tête : 1.64 W/kg, SAR corps : 1.36 W/kg, fanless
Poids
192 g, Alimentation: 101 g
Prix
699 euros

 

Châssis

Le plus gros du châssis du Huawei Mate 9 est fait d'aluminium, avec seulement deux parties à l'arrière en plastique pour assurer une meilleure réception des signaux sans fil. La face avant est faite de verre 2.5D. La patte esthétique de la série Mate est facilement reconnaissable. Le châssis a une épaisseur de moins de 3 millimètres sur les bords, ce qui permet à la phablette de paraître plus fine que ses dimensions globales le suggèrent. L'épaisseur nominale est de 7,9mm, tandis que nos mesures indiquent 8,0mm. L'appareil photo dépasse de ce profil de 0,9mm additionnels. Malgré son vaste écran et sa batterie de grande capacité, l'appareil peut se targuer avec 192 gammes d'avoir gardé un poids raisonnable.

Le Mate 9 a été annoncé en 6 couleurs : Champagne Gold (or), Space Grey (gris), Mocha Brown (marron), Moonlight Silver (argenté), Ceramic White (blanc) and Rosé Gold (or rosé). Le noir Graphite Black est réservé à l'édition Porsche Design. En France comme en Allemagne, cette sélection de couleurs est malheureusement limitée aux Moonlight Silver et Space Grey. Nous avons quant à nous testé la version Mocha Brown.

La qualité de construction est très bonne. Les interstices sont fins, et même l'emplacement à cartes sur le côté se retrouve presque parfaitement aligné. Le tiroir correspondant, en métal, peut accueillir soit deux cartes au format nano-SIM soit une nano-SIM et une micro-SD. Une version comportant un seul emplacement pour carte SIM existe également.

La phablette résiste très bien à la pression. Il faut vraiment appliquer une force importante pour commencer à voir les familières vagues sur la dalle IPS. Les efforts de torsion restent également sans grand impact, le châssis ne produisant pas les sons de craquements typiques d'appareils de moindre qualité de construction.

La batterie est intégrée, mais aucune certification particulière de protection contre la poussière ou les liquides n'est présente. Les composants internes sont recouverts d'un fin film de protection, mais cela ne suffira pas à permettre au Mate 9 de survivre à un passage sous la douche.

Dimensions comparées

Le Mate est désormais équipé d'un port USB Type-C, mais qui ne supporte malheureusement que le standard USB 2.0. Le transfert de données ne sera donc pas rapide, et le port ne permettra pas non plus de sortie vidéo via un adaptateur. Il pourra cependant être utilisé pour attacher des périphérique d'entrée ou de stockage externe, grâce à la fonctionnalité OTG. La sortie vidéo reste possible via connexions sans fil par Miracast ou DLNA.

D'après le constructeur, l'emplacement mircro-SD est compatible avec toutes les tailles de cartes modernes, incluant 256GB et jusqu'à 2TB. Malheureusement, la carte ne peut pas être formatée comme extension de stockage interne sur ce modèle de Huawei, et les applications ne peuvent pas être transférées dessus non plus.

Le NFC et le Bluetooth 4.2 sont inclus. On a également droit à un transmetteur infrarouge, ce qui n'est plus considéré comme standard de nos jours, mais permettra à l'appareil de servir de télécommande pour vos home cinémas, télés, climatiseurs ou certains appareils photos. Pas de radio FM en revanche.

La LED intégrée pour les notifications peut être activée ou désactivée, mais pas configurée plus avant.

Droite : boutons de volume, d'alimentation
Droite : boutons de volume, d'alimentation
Dessus : audio, infrarouge
Dessus : audio, infrarouge
Gauche : tiroir à cartes nanoSIM et microSD
Gauche : tiroir à cartes nanoSIM et microSD
Dessous : microphone, USB, haut-parleur
Dessous : microphone, USB, haut-parleur

Logiciels

Le Mate 9 est équipé d'Android 7.0 Nougat, la toute dernière version du système. Huawei inclut ici pour la première fois la nouvelle version 5.0 de sa propre interface EMUI. Le système de fichiers F2FS constitue une autre nouveauté. Il est censé permettre une meilleure défragmentation et, en parallèle avec des algorithmes intégrés à EMUI, de limiter les pertes de performance du système qui tendent à s'accumuler avec le temps. Le fabricant promet que son Mate 9 tournera comme au premier jour même après 18 mois d'utilisation.

L'interface utilisateur bénéficie d'une plus grande maturité et d'une opération fluide. Toujours pas d'app drawer par défaut, le menu Android qui liste toutes les applications installées, mais vous pouvez sélectionner une version qui l'intègre via l'appli Design. Vous aurez aussi droit à tous les outils auxquels le Huawei P9 nous a déjà habitués.

Une nouvelle fonctionnalité vous permet de cloner des applis. Elle ne fonctionne pour le moment qu'avec Facebook et WhatsApp malheureusement. Il s'avère cependant très appréciable de pouvoir réunir deux comptes WhatsApp sur le même appareil, une capacité que de nombreux utilisateurs de deux cartes SIM en simultané ont probablement espérée depuis longtemps. Nous aimerions voir Huawei étendre cette fonction à d'autres applications de réseaux sociaux.

Quelques applis publicitaires sont également installées, mais peuvent être éliminées facilement et sans entrave.

Communication et GPS

Le Mate 9 supporte de nombreuses fréquences
Le Mate 9 supporte de nombreuses fréquences

Le Huawei Mate 9 est bien préparé pour l'international. Il peut se connecter sur cinq bandes GSM, sept 3G et vingt LTE. C'est aussi le seul appareil avec le Google Pixel XL a déjà offrir la LTE Cat.11, pour des taux de transfert maximaux descendants et montants de 600 et 75Mbps, respectivement. La connexion s'est révélée de qualité durant nos tests en zone urbaine, avec aucun problème à signaler sur les réseaux de Vodafone ou d'O2.

Le module Wifi offre l'habituel standard IEEE 802.11 a/b/g/n/ac et fonctionne par conséquent aussi bien à 2,4 qu'à 5,0GHz. Les taux de transfert en combinaison avec notre routeur de référence, un Linksys EA8500, sont néanmoins décevants. Les performances en réception sont équivalentes à celles du LG G5, mais en émission le Mate 9 est loin derrière tous les autres concurrents. On le remarquera rien qu'à l'atténuation sur le réseau 5,0GHz, de -43dBm directement à côté du routeur, tandis qu'à 2,4GHz elle n'Est que de -28dBm. La qualité du signal reste correcte à 12 mètres et à travers un mur, avec des atténuations autour de -53dBm aux deux fréquences.

Au final, et même si ses taux de transfert sont loin d'être les plus rapides, le module WiFi du Mate 9 bénéficie d'une bonne portée et d'un signal très stable.

Networking
iperf3 Client (receive) TCP 1 m 4M x10
Apple iPhone 7
A10 Fusion GPU, A10 Fusion, 128 GB NVMe
532 MBit/s ∼100% +105%
Google Pixel XL 2016
Adreno 530, 821 MSM8996 Pro, 32 GB eMMC Flash (Linksys EA8500, 5.0 GHz)
515 MBit/s ∼97% +99%
Samsung Galaxy S7 Edge
Mali-T880 MP12, 8890 Octa, 32 GB UFS 2.0 Flash (Linksys EA8500, 5.0 GHz)
281 MBit/s ∼53% +8%
Huawei Mate 9
Mali-G71 MP8, Kirin 960, 64 GB UFS 2.1 Flash (Linksys EA8500, 5.0 GHz)
259 MBit/s ∼49%
LG G5
Adreno 530, 820 MSM8996, 32 GB eMMC Flash (Linksys EA8500, 5.0 GHz)
257 MBit/s ∼48% -1%
iperf3 Client (transmit) TCP 1 m 4M x10
Apple iPhone 7
A10 Fusion GPU, A10 Fusion, 128 GB NVMe
485 MBit/s ∼100% +194%
Google Pixel XL 2016
Adreno 530, 821 MSM8996 Pro, 32 GB eMMC Flash (Linksys EA8500, 5.0 GHz)
435 MBit/s ∼90% +164%
Samsung Galaxy S7 Edge
Mali-T880 MP12, 8890 Octa, 32 GB UFS 2.0 Flash (Linksys EA8500, 5.0 GHz)
335 MBit/s ∼69% +103%
LG G5
Adreno 530, 820 MSM8996, 32 GB eMMC Flash (Linksys EA8500, 5.0 GHz)
256 MBit/s ∼53% +55%
Huawei Mate 9
Mali-G71 MP8, Kirin 960, 64 GB UFS 2.1 Flash (Linksys EA8500, 5.0 GHz)
165 MBit/s ∼34%
Test GPS en intérieur
Test GPS en intérieur
Test GPS en extérieur
Test GPS en extérieur

Le Huawei Mate 9 utilise à la fois les réseaux satellitaires GPS et BeiDou pour la localisation. L'absence de support pour le réseau GLONASS, devenu très commun, est quelque peu surprenante. La connexion au signal satellitaire de fait rapidement et de manière précise, aussi bien en intérieur qu'en extérieur, les différences entre les deux étant minimes. 

Pour vérifier la précision du module, nous avons emmené le Mate 9 pour une courte promenade à vélo et comparé les résultats à ceux obtenus par le navigateur dédié Garmin Edge 500. La différence entre les deux appareils est significative, avec pour exemple une distance totale mesurée de 12,2km sur le Garmin contre seulement 11,8km pour le Mate 9. 3,6% d'imprécision n'est cependant pas catastrophique, et la performance suffira aux besoins pratiques de navigation, mais nous nous attendions tout de même à mieux pour un tel appareil haut de gamme.

Garmin Edge 500
Garmin Edge 500
Garmin Edge 500
Garmin Edge 500
Garmin Edge 500
Garmin Edge 500
Huawei Mate 9
Huawei Mate 9
Huawei Mate 9
Huawei Mate 9
Huawei Mate 9
Huawei Mate 9

Téléphonie et voix

La qualité de voix sur le Mate 9 laisse une très bonne impression générale. En mode téléphone et l'appareil collé à l'oreille, les voix transmises se sont avérées claires et compréhensibles des deux côtés, sans problème ou bruit de fond. Les sons de l'environnement sont réprimés à l’aide des quatre microphones.

En mode main libres, vous pourrez activer un microphone directionnel. Il fonctionne très bien, mais nous avons distinctement pu entendre un léger murmure de fond dans cette configuration.

L'appli de téléphonie est simple et facile à utiliser, avec les fonctionnalités familières telles l'historique des appels, un accès aux contacts et aux favoris.

Photographie

Photo prise avec l'appareil secondaire
Photo prise avec l'appareil secondaire

L'appareil photo secondaire, sur la face avant du Mate 9, bénéficie d'un capteur 8 mégapixels, ainsi que d’un véritable autofocus qui lui permet de se distinguer de la concurrence. L'enregistrement vidéo est en Full HD (1920x1080 pixels). Le capteur est lumineux avec un nombre d'ouverture de f/1,9, ce qui résulte en de relativement bonnes photos en faible luminosité. Le module offre des images nettes ainsi qu'un bon équilibre de colorisation en plein jour. Des modes sont dévoués au selfie et au « flou artistique », par manipulation de la focalisation.

L'appareil photo principal est une évolution du module dual Leica du Huawei P9 (en anglais). Sur le Mate 9 aussi, deux capteurs distincts sont inclus : l'un monochrome et l'autre pour les couleurs. Ce dernier a toujours 12MP, mais le capteur monochrome est monté à 20MP. Le but est d'augmenter la sensibilité globale et donc la qualité de prise de vue en conditions de lumière faible, en combinant les signaux enregistrés par les deux capteurs. Le module monochrome permet aussi de prendre des photos en noir et blanc, caractérisées par un fort contraste et une large gamme dynamique. La présence d’un stabilisateur optique (OIS pour optical image stabilizer) est un avantage supplémentaire pour les photos prises dans la pénombre. Les modes de prise de vue proposés sont identiques à ceux présents sur le P9.

La qualité des photos est excellente en plein jour. L'effet Leica peut être appliqué sous la forme d'un gradient ou sur l'image entière. Il est néanmoins possible de le désactiver complètement si vous visez plutôt des couleurs naturelles. Le résultat est net, mais le Galaxy S7 et le Pixel XL (en anglais)  sont encore meilleurs sur ce point.

Les photos de nuit sont légèrement plus sombres que chez la concurrence et capturent donc moins de détails, mais apparaissent aussi plus naturelles. Si vous cherchez une gamme dynamique comparable à celle du S7 ou du Pixel XL, vous pourrez simplement activer la fonctionnalité HDR. Le résultat n'est cependant pas tout à fait à la hauteur de ces concurrents.

Il serait souhaitable que Huawei ajoute un mode HDR automatique dans le futur. La vitesse de déclenchement pourrait aussi être améliorée pour la prise de vue d'objets en mouvement, mais d'un autre côté le zoom hybride est remarquable. Les pixels gagnés grâce au capteur monochrome sont mis à profit pour simuler un zoom optique 2x, mais celui-ci est continu et fonctionne donc différemment de celui de l'iPhone 7 Plus (en anglais). Les résultats sont surprenants de qualité, si bien qu'on ne peut vraiment les distinguer de photos 12MP prises sans zoom.

Le Kirin 960 est enfin le premier SoC compatible avec la vidéo Ultra HD. La qualité d'enregistrement est satisfaisante et le son en particulier est convaincant, dans tous les formats. Comme c’était déjà le cas sur le P9 cependant, la prise vidéo en 1080p et 60 images par seconde est un peu trop sombre.

Comparaison des images

Choisir une scène pour naviguer dans la première image. Un clic permet de changer le niveau de zoom, un autre clic permet de revenir à l'image originale dans une nouvelle fenêtre. La première image montre l'original pris par l'appareil testé.

Scene 1Scene 2Scene 3
ColorChecker Passport : la couleur cible est affichée dans la moitié inférieure de chaque carré
ColorChecker Passport : la couleur cible est affichée dans la moitié inférieure de chaque carré

Nous avons également vérifié la qualité des capteurs du Huawei Mate 9 sous luminosité contrôlée. Les photos présentées ici n'ont pas été éditées et nous n'avons pas ajusté la balance des blancs manuellement. Sans le filtre Leica, les couleurs sont assez naturelles, en particulier pour les couleurs de peau et les tons de vert. Les tons rouges et bleus ressortent assez pâles en revanche. Le filtre Leica à deux niveaux améliore la situation et produit une colorisation beaucoup plus chaude et riche, comparable à ce à quoi le P9 nous a habitués.

Notre mire a été photographiée sous conditions d'illumination identiques, et démontre une grande netteté au crédit du Mate 9. Les bords des lettres sont très propres, et seules les lettres sur fond bleu ou brun foncé sont un peu moins précises. L'image RGB est extrapolée à partir du signal fourni par le capteur monochrome à 20MP, mais ne déçoit pas en termes de résultats.  Même le zoom hybride 2x convainc, avec une perte de qualité presque imperceptible.

12 MP (both sensors combined)
20 MP (both sensors combined)
both sensors combined (2x hybrid zoom)
20 MP (only monochrome sensor)

Accessoires et garantie

La boîte dans laquelle le Mate 9 est livré contient aussi une alimentation modulaire de 22,5 watts max. (5V et 2A ; 4,5V et 5,0A ; 5V et 4,5A), un câble USB (Type-C vers Type-A), un adaptateur USB-C vers micro-USB, un guide de démarrage rapide, des écouteurs et une coque de protection de la même couleur que le châssis. Un chargeur rapide utilisable en voiture est disponible, en option.

Huawei offre une garantie de 24 mois sur ce produit. Devenir membre VIP via l'appli HiCare est gratuit et étend cette garantie d’un an. Les membres VIP bénéficient également de garanties écran et remplacement du produit qui seront valides les trois premiers mois.

Périphériques d'entrée et ergonomie

L'écran tactile capacitif 5,9 pouces du Mate 9 est confortable au toucher et réagit rapidement. Nous n'avons remarqué aucun délai dans les animations en navigant l'interface utilisateur. La rotation de l'image selon l'orientation de l'appareil est rapide et fluide. En plus des gestes habituels, la phablette reconnaît les mouvements des jointures de doigt (Knuckle Touch). Il est ainsi possible de créer ou couper une capture d'écran, ou de démarrer un enregistrement vidéo (en 720p), a l’aide des jointures de deux doigts. Le microphone du Mate 9 est activé dans ce dernier cas, ce qui permet donc à l'utilisateur de commenter la vidéo prise.

Huawei n’installe pas son propre clavier virtuel, et c'est la première fois. SwiftKey est installé par défaut, et il est possible de télécharger d'autres claviers via le Play Store.

Les boutons physiques ont un point de pression ferme, un peu spongieux en ce qui concerne le bouton d'alimentation qui aurait bénéficié d'une meilleure définition. Le double bouton de contrôle de volume est du côté opposé et est mieux défini. Les boutons Android sont sur l'écran et leur ordre peut être ajusté dans les réglages.

Le scanner d'empreintes digitales à l'arrière est identique à celui du Huawei P9. Il réagit de manière rapide et fiable et peut déclencher l'appareil photo, faire défiler vos photos ou afficher le centre de notifications.

Le constructeur assure que 90% des actions possibles dans EMUI 5.0 peuvent être lancées en moins de trois mouvements. Difficile d'aller vérifier une telle affirmation, mais nous pouvons confirmer que l'interface est à la fois ergonomique et rapide.

Affichage

Réseau de sous-pixels
Réseau de sous-pixels

Le Mate 9 est légèrement plus petit que son prédécesseur le Mate 8 (6,0 pouces), mais une phablette 5,9" reste énorme. La résolution est toujours de 1920x1080 et la densité de pixels a donc logiquement augmenté un tout petit peu pour atteindre 373 points par pouce. Cette résolution relativement faible représente probablement l'un des plus gros désavantages de ce produit, si l'on considère la gamme de prix. Le WQHD et ses 1440p aurait été plus qu’envisageable pour une dalle aussi vaste. Le contenu reste cependant net et les faibles effets d'aliasing requièrent un peu de concentration (d'imagination?) avant d'apparaître.

Le fabricant a amélioré la luminosité de son écran IPS, qui peut désormais attindre 700 nits. L'utilisation du capteur de luminosité ambiante n'affecte pas ce maximum. Les valeurs obtenues sont identiques dans le test plus réaliste affichant une à la fois des images claires et sombres (APL 50). La luminosité est également très homogène et les quelques fuites du rétroéclairage se sont avérées très discrètes sur notre exemplaire de test.

Le noir est légèrement moins bon qu'auparavant à 0,43 cd/m², mais cela reste un résultat satisfaisant, confirmé par le contraste de 1657:1. Il est également bienvenu que le scintillement MLI ne soit pas utilisé pour contrôler la luminosité.

Une luminosité minimale de 5,3 nits est une autre bonne nouvelle, pour ceux qui aiment lire dans l'obscurité. Un filtre supprimant la lumière bleue protégera encore davantage vos yeux et votre sommeil dans ces conditions.

681
cd/m²
675
cd/m²
692
cd/m²
683
cd/m²
696
cd/m²
700
cd/m²
686
cd/m²
657
cd/m²
653
cd/m²
Homogénéité de la luminosité
X-Rite i1Pro 2
Maximum: 700 cd/m² Moyenne: 680.3 cd/m² Minimum: 5.3 cd/m²
Homogénéité de la luminosité: 93 %
Valeur mesurée au centre, sur batterie: 696 cd/m²
Contraste: 1657:1 (Valeurs des noirs: 0.42 cd/m²)
ΔE Color 4.3 | - Ø
ΔE Greyscale 4.8 | - Ø
Gamma: 2.33
Huawei Mate 9
IPS, 1920x1080, 5.9
Huawei Mate 8
IPS-NEO, 1920x1080, 6
Apple iPhone 7 Plus
IPS, 1920x1080, 5.5
Google Pixel XL 2016
AMOLED, 2560x1440, 5.5
LG G5
IPS Quantum, 2560x1440, 5.3
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
Super AMOLED, 2560x1440, 5.7
Microsoft Lumia 950 XL
AMOLED, 2560x1440, 5.7
Screen
-8%
23%
-2%
-16%
20%
6%
Brightness
680
513
-25%
553
-19%
408
-40%
774
14%
397
-42%
297
-56%
Brightness Distribution
93
94
1%
97
4%
85
-9%
91
-2%
91
-2%
93
0%
Black Level *
0.42
0.35
17%
0.35
17%
0.43
-2%
Contrast
1657
1469
-11%
1591
-4%
1823
10%
Colorchecker DeltaE2000 *
4.3
5.08
-18%
1.4
67%
4
7%
6.5
-51%
1.49
65%
2.67
38%
Greyscale DeltaE2000 *
4.8
5.49
-14%
1.3
73%
3.2
33%
8
-67%
1.98
59%
2.81
41%
Gamma
2.33 103%
2.08 115%
2.21 109%
2.19 110%
2.22 108%
2.19 110%
2.08 115%
CCT
7255 90%
7254 90%
6667 97%
7037 92%
8699 75%
6382 102%
6379 102%
Color Space (Percent of AdobeRGB 1998)
79.95
63.1
68.08
66.31
Color Space (Percent of sRGB)
99.84
99.83
97.46
99.79

* ... Moindre est la valeur, meilleures sont les performances

La dalle du Mate 9 et son fort contraste produisent des couleurs brillantes. Pour aller au-delà de cette simple impression subjective, nous avons soumis l'écran à une analyse basée sur le logiciel CalMAN et un spectromètre. Les couleurs tendent vers le froid par défaut, avec une teinte bleue dans la palette des gris (DeltaE 6,5) et une température de couleur trop haute à 8209K. Sans surprise, l'effet est amplifié si on sélectionne le profil Cold. La colorisation est plus naturelle sous le profil Warm, mais on distingue toujours une nuance cyan dans les blancs. Rien qui n'impacte vraiment l'impression générale en pratique, ni dans le profil par défaut ni dans le Warm, mais on soulignera que la concurrence propose des couleurs plus précises.

Comme Apple, Huawei utilise l'espace de couleurs P3 pour la calibration. D'après le fabricant, ce dernier est couvert a 96%. L’espace P3 est un peu plus large que la référence habituelle sRGB et inclut plus de couleurs dans les rouges et les verts. Nos captures d'écran suggèrent fortement que les promesses du Huawei sont tenues, même s'il faut noter que les mesures faites par CalMAN ne comptent que deux dimensions.

Échelle des gris (profil standard, cible : sRGB)
Échelle des gris (profil standard, cible : sRGB)
Échelle des gris (profil warm, cible : sRGB)
Échelle des gris (profil warm, cible : sRGB)
ColorChecker (profil standard, cible : sRGB)
ColorChecker (profil standard, cible : sRGB)
ColorChecker (profil warm, cible : P3)
ColorChecker (profil warm, cible : P3)
Saturation (profil standard, cible : sRGB)
Saturation (profil standard, cible : sRGB)
Saturation (Profile: Warm, cible : P3)
Saturation (Profile: Warm, cible : P3)
Espace de couverture cible : sRGB
Espace de couverture cible : sRGB
Espace de couverture cible : P3
Espace de couverture cible : P3

Scintillement / MLI (Modulation de largeur d'impulsion)

Afin d'abaisser la luminosité de l'écran, certains ordinateurs portables font varier très rapidement le rétroéclairage entre éteint et allumé. La fréquence à laquelle le rétroéclairage s'éteint et se rallume est normalement fixée à une valeur qui permet de rendre la variation indétectable à l'œil nu? Si la fréquence est trop basse, certaines personnes peuvent être sujettes à une fatigue oculaire, des maux de tête ou même percevoir les variations.
Scintillement / MLI (Modulation de largeur d'impulsion) non décelé

En comparaison, 60 % des appareils testés n'emploient pas MDI pour assombrir leur écran. Nous avons relevé une moyenne à 1341 (minimum : 43 - maximum : 30860) Hz dans le cas où une MDI était active.

Temps de réponse de l'écran

Le temps de réponse d'un écran mesure la rapidité à laquelle l'écran est capable de changer une couleur pour une autre. Un temps de réponse élevé se traduit par une image floutée pour les objets en mouvement. Les joueurs bénéficieront de faibles latences d'affichage en jeu.
       Temps de réponse noir à blanc
30 ms ... hausse ↗ et chute ↘ combinées↗ 7 ms hausse
↘ 23 ms chute
L'écran souffre de latences très élevées, à éviter pour le jeu.
En comparaison, tous les appareils testés affichent entre 0.8 (minimum) et 240 (maximum) ms. » 70 % des appareils testés affichent de meilleures performances.
Cela signifie que les latences relevées sont moins bonnes que la moyenne (27.2 ms) de tous les appareils testés.
       Temps de réponse gris 50% à gris 80%
57 ms ... hausse ↗ et chute ↘ combinées↗ 14 ms hausse
↘ 43 ms chute
L'écran souffre de latences très élevées, à éviter pour le jeu.
En comparaison, tous les appareils testés affichent entre 0.9 (minimum) et 636 (maximum) ms. » 90 % des appareils testés affichent de meilleures performances.
Cela signifie que les latences relevées sont moins bonnes que la moyenne (44.1 ms) de tous les appareils testés.

Grâce à un rétroéclairage puissant, le Mate 9 se montre tout à fait approprié à l'utilisation en extérieur. La forte luminosité, ajoutée au fort contraste de la dalle, permet une très bonne lisibilité même durant les jours les plus ensoleillés. Seules de fortes réflexions directes peuvent causer de réels problèmes ici.

Les écrans IPS offrent habituellement des angles de vue larges, et le Mate 9 ne fait pas figure d'exception. Le contenu affiché est facilement lisible jusqu'à des angles extrêmes. Une lueur ténue apparaît sur les surfaces sombres à des angles dépassant les 60°, mais sans inversion de couleur ni perte de luminosité.

Stabilité selon l'angle de vue
Stabilité selon l'angle de vue

Performances

Le Mate 9 est le premier appareil implémentant le Kirin 960 produit par Huawei eux-même (16nm FinFET Compact), une évolution du Kirin 950/955. Le processeur utilise toujours deux clusters de quatre cœurs chacun. Le cluster performance est désormais composé de cœurs Cortex-A73, supposés être plus rapides de 18% que les A72 utilisés par la génération précédente. Chaque cœur peut atteindre une fréquence de 2,4GHz. Le cluster efficacité utilise quatre Cortex-A53 cadencés à 1,8GHz. Huawei a aussi amélioré les capacités graphiques en intégrant l'ARM Mali-G71 MP8 dont la fréquence peut monter à 900 MHz et qui est censé être plus rapide de 180%. Le GPU est aussi compatible avec les APIs graphiques modernes tels qu'OpenGL ES 3.2 et Vulkan 1.0. Le système dispose enfin de 4GB de RAM rapide LPDDR4-1800 et d’un stockage flash avec la nouvelle interface UFS 2.1.

Comme ses caractéristiques le suggèrent, le Mate 9 est bien une bête de puissance. Notre exemplaire de test ne parvient pas tout à fait à atteindre les scores promis dans Geekbench 4 par Huawei, et le gain par rapport à son prédécesseur n'est ici que de 14%. Il n'en est pas de même pour la puce graphique, dont le gain de performance par rapport à celle du P9 est de 177% , et de 186% comparé au Mate 8 dans le test 3DMark Sling Shot OpenGL ES 3.1. Beaucoup d'autres benchmarks donnent des gains de performance compris entre 100 et 140%.

Ce n'est néanmoins pas assez pour faire mordre la poussière à la concurrence. AnTuTu, en particulier, classe les smartphones équipés de l'Exynos 8890, du Snapdragon 820/821 ainsi que de l'Apple A10 encore plus haut que le Mate 9 et son Kirin 960. Le processeur est très performant dans Geekbench cela dit, est seul l'iPhone 7 Plus (en anglais) peut le battre ici, dans le test à cœur unique. Quand tous les cœurs sont mis à contribution en revanche, la phablette d'Huawei est devant.

Le Mate 9 est bien plus performant que son prédécesseur dans les benchmarks graphiques, mais il est avantagé par sa résolution plus faible. Les rivaux équipés de l'Adreno 530, ou l'iPhone 7 Plus, sont parfois très supérieurs dans les tests Offscreen. L'appareil d’Apple est même souvent 70% plus véloce dans GFXBench, mais notons aussi qu'il est favorisé par le support de l'API Metal.

Notre exemplaire de test laisse enfin une grosse impression dans les benchmarks système PCMark for Android et ANDEBench Pro. Il n'est battu que par le Lenovo Moto Z et le OnePlus 3 dans PCMark, tandis que le Mate 9 finit premier dans ANDEBench. Ces résultats sont confirmés subjectivement, puisque l'utilisation d'Android sur le Mate 9 est parfaitement fluide.

AnTuTu Benchmark v6 - Total Score (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
124087 Points ∼67%
Huawei Mate 8
93767 Points ∼51% -24%
Microsoft Lumia 950 XL (v6.0.5 UWP Beta5)
94122 Points ∼51% -24%
Apple iPhone 7 Plus
165399 Points ∼90% +33%
Google Pixel XL 2016 (Version 6.2.1)
138641 Points ∼75% +12%
Samsung Galaxy S7 Edge
128749 Points ∼70% +4%
Lenovo Moto Z
129197 Points ∼70% +4%
Huawei P9
95743 Points ∼52% -23%
Geekbench 4.0
64 Bit Multi-Core Score (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
5629 Points ∼21%
Apple iPhone 7 Plus
5630 Points ∼21% 0%
Google Pixel XL 2016
4167 Points ∼16% -26%
Samsung Galaxy S7 Edge
5503 Points ∼21% -2%
Lenovo Moto Z
3946 Points ∼15% -30%
Huawei P9
4904 Points ∼18% -13%
64 Bit Single-Core Score (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
1947 Points ∼36%
Apple iPhone 7 Plus
3476 Points ∼63% +79%
Google Pixel XL 2016
1513 Points ∼28% -22%
Samsung Galaxy S7 Edge
1840 Points ∼34% -5%
Lenovo Moto Z
1480 Points ∼27% -24%
Huawei P9
1755 Points ∼32% -10%
3DMark
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1) Unlimited Physics (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
1997 Points ∼67%
Google Pixel XL 2016
2044 Points ∼68% +2%
Samsung Galaxy S7 Edge
1811 Points ∼61% -9%
Lenovo Moto Z
1813 Points ∼61% -9%
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1) Unlimited Graphics (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
2142 Points ∼52%
Google Pixel XL 2016
2863 Points ∼70% +34%
Samsung Galaxy S7 Edge
2394 Points ∼59% +12%
Lenovo Moto Z
2588 Points ∼63% +21%
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1) Unlimited (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
2108 Points ∼56%
Google Pixel XL 2016
2629 Points ∼70% +25%
Samsung Galaxy S7 Edge
2234 Points ∼59% +6%
Lenovo Moto Z
2363 Points ∼63% +12%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0 Unlimited Physics (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
2104 Points ∼86%
Apple iPhone 7 Plus
1528 Points ∼62% -27%
Google Pixel XL 2016
2009 Points ∼82% -5%
Samsung Galaxy S7 Edge
1773 Points ∼72% -16%
Lenovo Moto Z
1860 Points ∼76% -12%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0 Unlimited Graphics (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
2421 Points ∼41%
Apple iPhone 7 Plus
5141 Points ∼88% +112%
Google Pixel XL 2016
4406 Points ∼75% +82%
Samsung Galaxy S7 Edge
3071 Points ∼52% +27%
Lenovo Moto Z
3930 Points ∼67% +62%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0 Unlimited (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
2343 Points ∼49%
Apple iPhone 7 Plus
3371 Points ∼70% +44%
Google Pixel XL 2016
3483 Points ∼73% +49%
Samsung Galaxy S7 Edge
2641 Points ∼55% +13%
Lenovo Moto Z
3151 Points ∼66% +34%
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1) Physics (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
2117 Points ∼83%
Huawei Mate 8
2552 Points ∼100% +21%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
1606 Points ∼63% -24%
Google Pixel XL 2016
1935 Points ∼76% -9%
Samsung Galaxy S7 Edge
2121 (min: 1594) Points ∼83% 0%
Lenovo Moto Z
1797 Points ∼70% -15%
Huawei P9
2503 Points ∼98% +18%
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1) Graphics (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
2294 Points ∼43%
Huawei Mate 8
801 Points ∼15% -65%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
1155 Points ∼21% -50%
Google Pixel XL 2016
2820 Points ∼52% +23%
Samsung Galaxy S7 Edge
2229 (min: 2043) Points ∼41% -3%
Lenovo Moto Z
2336 Points ∼43% +2%
Huawei P9
829 Points ∼15% -64%
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1) (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
2240 Points ∼58%
Huawei Mate 8
945 Points ∼24% -58%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
1232 Points ∼32% -45%
Google Pixel XL 2016
2560 Points ∼66% +14%
Samsung Galaxy S7 Edge
2204 (min: 1923) Points ∼57% -2%
Lenovo Moto Z
2190 Points ∼56% -2%
Huawei P9
974 Points ∼25% -57%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0 Physics (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
2123 Points ∼82%
Huawei Mate 8
2432 Points ∼94% +15%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
1552 Points ∼60% -27%
Apple iPhone 7 Plus
1522 Points ∼59% -28%
Google Pixel XL 2016
1902 Points ∼74% -10%
Samsung Galaxy S7 Edge
2002 (min: 1539) Points ∼77% -6%
Lenovo Moto Z
1828 Points ∼71% -14%
Huawei P9
2510 Points ∼97% +18%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0 Graphics (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
2448 Points ∼32%
Huawei Mate 8
1092 Points ∼14% -55%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
1471 Points ∼19% -40%
Apple iPhone 7 Plus
4235 Points ∼55% +73%
Google Pixel XL 2016
3935 Points ∼51% +61%
Samsung Galaxy S7 Edge
3015 (min: 2895) Points ∼39% +23%
Lenovo Moto Z
3718 Points ∼48% +52%
Huawei P9
1080 Points ∼14% -56%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0 (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
2367 Points ∼49%
Huawei Mate 8
1244 Points ∼26% -47%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
1488 Points ∼31% -37%
Apple iPhone 7 Plus
3034 Points ∼62% +28%
Google Pixel XL 2016
3180 Points ∼65% +34%
Samsung Galaxy S7 Edge
2710 (min: 2421) Points ∼56% +14%
Lenovo Moto Z
3023 Points ∼62% +28%
Huawei P9
1237 Points ∼25% -48%
1280x720 offscreen Ice Storm Unlimited Physics (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
15104 Points ∼22%
Huawei Mate 8
15575 Points ∼23% +3%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
17380 Points ∼25% +15%
Apple iPhone 7 Plus
15626 Points ∼23% +3%
Google Pixel XL 2016
18222 Points ∼26% +21%
Samsung Galaxy S7 Edge
19610 Points ∼28% +30%
Lenovo Moto Z
20948 Points ∼30% +39%
Huawei P9
15517 Points ∼22% +3%
1280x720 offscreen Ice Storm Unlimited Graphics Score (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
35626 Points ∼8%
Huawei Mate 8
20537 Points ∼5% -42%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
26964 Points ∼6% -24%
Apple iPhone 7 Plus
63386 Points ∼14% +78%
Google Pixel XL 2016
32652 Points ∼7% -8%
Samsung Galaxy S7 Edge
33031 Points ∼7% -7%
Lenovo Moto Z
26659 Points ∼6% -25%
Huawei P9
21577 Points ∼5% -39%
1280x720 offscreen Ice Storm Unlimited Score (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
27364 Points ∼14%
Huawei Mate 8
19179 Points ∼10% -30%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
24020 Points ∼12% -12%
Apple iPhone 7 Plus
37746 Points ∼19% +38%
Google Pixel XL 2016
27766 Points ∼14% +1%
Samsung Galaxy S7 Edge
28671 Points ∼15% +5%
Lenovo Moto Z
25135 Points ∼13% -8%
Huawei P9
19854 Points ∼10% -27%
GFXBench (DX / GLBenchmark) 2.7
1920x1080 T-Rex HD Offscreen C24Z16 (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
80 fps ∼6%
Huawei Mate 8
41 fps ∼3% -49%
Microsoft Lumia 950 XL
27.11 fps ∼2% -66%
Apple iPhone 7 Plus
91.96 fps ∼7% +15%
Google Pixel XL 2016
91 fps ∼7% +14%
Samsung Galaxy S7 Edge
81 fps ∼6% +1%
Lenovo Moto Z
77 fps ∼6% -4%
Huawei P9
40 fps ∼3% -50%
T-Rex HD Onscreen C24Z16 (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
60 fps ∼13%
Huawei Mate 8
44 fps ∼10% -27%
Microsoft Lumia 950 XL
18.75 fps ∼4% -69%
Apple iPhone 7 Plus
57.71 fps ∼13% -4%
Google Pixel XL 2016
55 fps ∼12% -8%
Samsung Galaxy S7 Edge
51 fps ∼11% -15%
Lenovo Moto Z
53 fps ∼12% -12%
Huawei P9
43 fps ∼9% -28%
GFXBench 3.0
off screen Manhattan Offscreen OGL (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
34 fps ∼6%
Huawei Mate 8
18 fps ∼3% -47%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
18 fps ∼3% -47%
Microsoft Lumia 950 XL
17.54 fps ∼3% -48%
Apple iPhone 7 Plus
58.71 fps ∼11% +73%
Google Pixel XL 2016
48 fps ∼9% +41%
Samsung Galaxy S7 Edge
38 fps ∼7% +12%
Lenovo Moto Z
41 fps ∼8% +21%
Huawei P9
18 fps ∼3% -47%
on screen Manhattan Onscreen OGL (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
37 fps ∼16%
Huawei Mate 8
19 fps ∼8% -49%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
11 fps ∼5% -70%
Microsoft Lumia 950 XL
11.81 fps ∼5% -68%
Apple iPhone 7 Plus
55.17 fps ∼24% +49%
Google Pixel XL 2016
30 fps ∼13% -19%
Samsung Galaxy S7 Edge
27 fps ∼12% -27%
Lenovo Moto Z
26 fps ∼11% -30%
Huawei P9
19 fps ∼8% -49%
GFXBench 3.1
off screen Manhattan ES 3.1 Offscreen (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
24 fps ∼6%
Huawei Mate 8
10 fps ∼2% -58%
Apple iPhone 7 Plus
41.3 fps ∼10% +72%
Google Pixel XL 2016
32 fps ∼8% +33%
Samsung Galaxy S7 Edge
28 fps ∼7% +17%
Lenovo Moto Z
27 fps ∼6% +13%
Huawei P9
10 fps ∼2% -58%
on screen Manhattan ES 3.1 Onscreen (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
28 fps ∼16%
Huawei Mate 8
11 fps ∼6% -61%
Apple iPhone 7 Plus
41.5 fps ∼24% +48%
Google Pixel XL 2016
17 fps ∼10% -39%
Samsung Galaxy S7 Edge
15 fps ∼9% -46%
Lenovo Moto Z
15 fps ∼9% -46%
Huawei P9
11 fps ∼6% -61%
PCMark for Android - Work performance score (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
7403 Points ∼91%
Huawei Mate 8
7344 Points ∼90% -1%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
5113 Points ∼63% -31%
Google Pixel XL 2016
4739 Points ∼58% -36%
Samsung Galaxy S7 Edge
4660 Points ∼57% -37%
Lenovo Moto Z
7637 Points ∼94% +3%
Huawei P9
7058 Points ∼87% -5%
BaseMark OS II
Web (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
1076 Points ∼70%
Huawei Mate 8
1127 Points ∼73% +5%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
998 Points ∼65% -7%
Microsoft Lumia 950 XL
837 Points ∼54% -22%
Apple iPhone 7 Plus
1542 Points ∼100% +43%
Google Pixel XL 2016
977 Points ∼63% -9%
Samsung Galaxy S7 Edge
994 Points ∼64% -8%
Lenovo Moto Z
959 Points ∼62% -11%
Huawei P9
1029 Points ∼67% -4%
Graphics (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
3939 Points ∼46%
Huawei Mate 8
1636 Points ∼19% -58%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
2476 Points ∼29% -37%
Microsoft Lumia 950 XL
2040 Points ∼24% -48%
Apple iPhone 7 Plus
6875 Points ∼80% +75%
Google Pixel XL 2016
5017 Points ∼58% +27%
Samsung Galaxy S7 Edge
2203 Points ∼26% -44%
Lenovo Moto Z
4321 Points ∼50% +10%
Huawei P9
1583 Points ∼18% -60%
Memory (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
3850 Points ∼100%
Huawei Mate 8
2339 Points ∼61% -39%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
1138 Points ∼30% -70%
Microsoft Lumia 950 XL
1945 Points ∼51% -49%
Apple iPhone 7 Plus
1319 Points ∼34% -66%
Google Pixel XL 2016
1677 Points ∼44% -56%
Samsung Galaxy S7 Edge
2072 Points ∼54% -46%
Lenovo Moto Z
2190 Points ∼57% -43%
Huawei P9
2627 Points ∼68% -32%
System (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
3616 Points ∼55%
Huawei Mate 8
4064 Points ∼62% +12%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
3305 Points ∼50% -9%
Microsoft Lumia 950 XL
1386 Points ∼21% -62%
Apple iPhone 7 Plus
6582 Points ∼100% +82%
Google Pixel XL 2016
3889 Points ∼59% +8%
Samsung Galaxy S7 Edge
4080 Points ∼62% +13%
Lenovo Moto Z
3398 Points ∼52% -6%
Huawei P9
3930 Points ∼60% +9%
Overall (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
2772 Points ∼84%
Huawei Mate 8
2046 Points ∼62% -26%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
1746 Points ∼53% -37%
Microsoft Lumia 950 XL
1465 Points ∼44% -47%
Apple iPhone 7 Plus
3097 Points ∼94% +12%
Google Pixel XL 2016
2378 Points ∼72% -14%
Samsung Galaxy S7 Edge
2074 Points ∼63% -25%
Lenovo Moto Z
2356 Points ∼71% -15%
Huawei P9
2025 Points ∼61% -27%
Basemark X 1.1
High Quality (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
31104 Points ∼71%
Huawei Mate 8
16688 Points ∼38% -46%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
26108 Points ∼59% -16%
Google Pixel XL 2016
30724 Points ∼70% -1%
Samsung Galaxy S7 Edge
32273 Points ∼73% +4%
Lenovo Moto Z
33028 Points ∼75% +6%
Huawei P9
16610 Points ∼38% -47%
Medium Quality (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
42176 Points ∼94%
Huawei Mate 8
29659 Points ∼66% -30%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
36533 Points ∼81% -13%
Microsoft Lumia 950 XL
33082 Points ∼74% -22%
Google Pixel XL 2016
34695 Points ∼77% -18%
Samsung Galaxy S7 Edge
41091 Points ∼91% -3%
Lenovo Moto Z
41445 Points ∼92% -2%
Huawei P9
29662 Points ∼66% -30%
Basemark ES 3.1 / Metal - offscreen Overall Score (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9 (12.4 fps offscreen)
699 Points ∼37%
Huawei Mate 8
347 Points ∼19% -50%
Apple iPhone 7 Plus
1177 Points ∼63% +68%
Google Pixel XL 2016 (11.0 fps offscreen)
621 Points ∼33% -11%
Samsung Galaxy S7 Edge
733 Points ∼39% +5%
Lenovo Moto Z
542 Points ∼29% -22%
Huawei P9
328 Points ∼18% -53%
ANDEBench PRO
3D (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
46.18 fps ∼35%
Huawei Mate 8
30.14 fps ∼23% -35%
Google Pixel XL 2016
67.37 fps ∼51% +46%
Lenovo Moto Z
58.87 fps ∼45% +27%
Huawei P9
31.59 fps ∼24% -32%
Platform (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
489 Points ∼7%
Huawei Mate 8
286 Points ∼4% -42%
Google Pixel XL 2016
253.2 Points ∼4% -48%
Lenovo Moto Z
404.1 Points ∼6% -17%
Huawei P9
435.2 Points ∼6% -11%
Storage (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
12783 KB/s ∼34%
Huawei Mate 8
9634 KB/s ∼26% -25%
Google Pixel XL 2016
19319 KB/s ∼52% +51%
Lenovo Moto Z
14580 KB/s ∼39% +14%
Huawei P9
10534 KB/s ∼28% -18%
Memory Latency (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
6318 KOps/s ∼78%
Huawei Mate 8
4981 KOps/s ∼62% -21%
Google Pixel XL 2016
1948 KOps/s ∼24% -69%
Lenovo Moto Z
5740 KOps/s ∼71% -9%
Huawei P9
4614 KOps/s ∼57% -27%
Memory Bandwidth (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
20696 MB/s ∼98%
Huawei Mate 8
10559 MB/s ∼50% -49%
Google Pixel XL 2016
18672 MB/s ∼89% -10%
Lenovo Moto Z
19176 MB/s ∼91% -7%
Huawei P9
8721 MB/s ∼41% -58%
CoreMark-PRO/HPC (Base) (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
5902 Points ∼98%
Huawei Mate 8
5664 Points ∼94% -4%
Google Pixel XL 2016
5452 Points ∼90% -8%
Lenovo Moto Z
4834 Points ∼80% -18%
Huawei P9
5919 Points ∼98% 0%
Device Score (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
16616 Points ∼85%
Huawei Mate 8
11703 Points ∼60% -30%
Google Pixel XL 2016
14128 Points ∼72% -15%
Lenovo Moto Z
15951 Points ∼81% -4%
Huawei P9
13100 Points ∼67% -21%
Lightmark - 1920x1080 1080p (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
19.14 fps ∼53%
Huawei Mate 8
7.9 fps ∼22% -59%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
6.6 fps ∼18% -66%
Samsung Galaxy S7 Edge
13.31 fps ∼37% -30%
Lenovo Moto Z
24.33 fps ∼68% +27%
Huawei P9
7.9 fps ∼22% -59%

Légende

 
Huawei Mate 9 HiSilicon Kirin 960, ARM Mali-G71 MP8, 64 GB UFS 2.1 Flash
 
Huawei Mate 8 HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4, 32 GB eMMC Flash
 
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8, 32 GB UFS 2.0 Flash
 
Microsoft Lumia 950 XL Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430, 32 GB eMMC Flash
 
Apple iPhone 7 Plus Apple A10 Fusion, Apple A10 Fusion GPU / PowerVR, 128 GB NVMe
 
Google Pixel XL 2016 Qualcomm Snapdragon 821 MSM8996 Pro, Qualcomm Adreno 530, 32 GB eMMC Flash
 
Samsung Galaxy S7 Edge Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12, 32 GB UFS 2.0 Flash
 
Lenovo Moto Z Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530, 32 GB eMMC Flash
 
Huawei P9 HiSilicon Kirin 955, ARM Mali-T880 MP4, 32 GB eMMC Flash

Les performances du navigateur internet sont subjectivement excellentes et ne sont causes d'aucune critique. Les benchmarks confirment cette impression puisque l'appareil testé n'est battu que par le Galaxy S7 Edge et l'iPhone 7 Plus. Le Mate 9 n'est seul en pôle position que dans le benchmark Vellamo.

WebXPRT 2015 - Overall Score (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
Mali-G71 MP8, Kirin 960, 64 GB UFS 2.1 Flash (Chrome 54)
152 Points ∼26%
Huawei Mate 8
Mali-T880 MP4, Kirin 950, 32 GB eMMC Flash (Chrome 47)
139 Points ∼24% -9%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
Mali-T760 MP8, 7420 Octa, 32 GB UFS 2.0 Flash
96 Points ∼17% -37%
Microsoft Lumia 950 XL
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash (Edge 13.10586)
113 Points ∼20% -26%
Apple iPhone 7 Plus
A10 Fusion GPU, A10 Fusion, 128 GB NVMe
204 Points ∼35% +34%
Google Pixel XL 2016
Adreno 530, 821 MSM8996 Pro, 32 GB eMMC Flash (Chrome 53)
126 Points ∼22% -17%
Samsung Galaxy S7 Edge
Mali-T880 MP12, 8890 Octa, 32 GB UFS 2.0 Flash (Samsung Browser 4.0.01-81)
163 Points ∼28% +7%
Lenovo Moto Z
Adreno 530, 820 MSM8996, 32 GB eMMC Flash (Chrome 53)
112 Points ∼19% -26%
Huawei P9
Mali-T880 MP4, Kirin 955, 32 GB eMMC Flash (Chrome 48)
128 Points ∼22% -16%
Octane V2 - Total Score (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
Mali-G71 MP8, Kirin 960, 64 GB UFS 2.1 Flash (Chrome 54)
11897 Points ∼24%
Huawei Mate 8
Mali-T880 MP4, Kirin 950, 32 GB eMMC Flash (Chrome 47)
11329 Points ∼23% -5%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
Mali-T760 MP8, 7420 Octa, 32 GB UFS 2.0 Flash
7534 Points ∼15% -37%
Microsoft Lumia 950 XL
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash (Edge 13.10586)
8059 Points ∼16% -32%
Apple iPhone 7 Plus
A10 Fusion GPU, A10 Fusion, 128 GB NVMe (Safari Mobile 10.0)
26053 Points ∼53% +119%
Google Pixel XL 2016
Adreno 530, 821 MSM8996 Pro, 32 GB eMMC Flash (Chrome 53)
8690 Points ∼18% -27%
Samsung Galaxy S7 Edge
Mali-T880 MP12, 8890 Octa, 32 GB UFS 2.0 Flash (Samsung Browser 4.0.01-81)
13191 Points ∼27% +11%
Lenovo Moto Z
Adreno 530, 820 MSM8996, 32 GB eMMC Flash (Chrome 53)
7771 Points ∼16% -35%
Huawei P9
Mali-T880 MP4, Kirin 955, 32 GB eMMC Flash (Chrome 48)
11783 Points ∼24% -1%
Mozilla Kraken 1.1 - Total Score (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
Mali-G71 MP8, Kirin 960, 64 GB UFS 2.1 Flash (Chrome 54)
2733.7 ms * ∼5%
Huawei Mate 8
Mali-T880 MP4, Kirin 950, 32 GB eMMC Flash (Chrome 47)
3643 ms * ∼6% -33%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
Mali-T760 MP8, 7420 Octa, 32 GB UFS 2.0 Flash
5089.2 ms * ∼9% -86%
Microsoft Lumia 950 XL
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash (Edge 13.10586)
5552.9 ms * ∼9% -103%
Apple iPhone 7 Plus
A10 Fusion GPU, A10 Fusion, 128 GB NVMe (Safari Mobile 10.0)
1102.7 ms * ∼2% +60%
Google Pixel XL 2016
Adreno 530, 821 MSM8996 Pro, 32 GB eMMC Flash (Chrome 53)
2653.6 ms * ∼4% +3%
Samsung Galaxy S7 Edge
Mali-T880 MP12, 8890 Octa, 32 GB UFS 2.0 Flash (Samsung Browser 4.0.01-81)
2564.1 ms * ∼4% +6%
Lenovo Moto Z
Adreno 530, 820 MSM8996, 32 GB eMMC Flash (Chrome 53)
3154.7 ms * ∼5% -15%
Huawei P9
Mali-T880 MP4, Kirin 955, 32 GB eMMC Flash (Chrome 48)
2922.6 ms * ∼5% -7%
JetStream 1.1 - 1.1 Total Score (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
Mali-G71 MP8, Kirin 960, 64 GB UFS 2.1 Flash (Chrome 54)
68.6 Points ∼0%
Huawei Mate 8
Mali-T880 MP4, Kirin 950, 32 GB eMMC Flash (Chrome 47)
65 Points ∼0% -5%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
Mali-T760 MP8, 7420 Octa, 32 GB UFS 2.0 Flash
48.821 Points ∼0% -29%
Microsoft Lumia 950 XL
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash (Edge 13.10586)
46 Points ∼0% -33%
Apple iPhone 7 Plus
A10 Fusion GPU, A10 Fusion, 128 GB NVMe (Safari Mobile 10.0)
168.08 Points ∼1% +145%
Google Pixel XL 2016
Adreno 530, 821 MSM8996 Pro, 32 GB eMMC Flash (Chrome 53)
55.4 Points ∼0% -19%
Samsung Galaxy S7 Edge
Mali-T880 MP12, 8890 Octa, 32 GB UFS 2.0 Flash (Samsung Browser 4.0.01-81)
75.12 Points ∼0% +10%
Lenovo Moto Z
Adreno 530, 820 MSM8996, 32 GB eMMC Flash (Chrome 53)
47.5 Points ∼0% -31%
Huawei P9
Mali-T880 MP4, Kirin 955, 32 GB eMMC Flash (Chrome 48)
68.4 Points ∼0% 0%
BaseMark OS II - Web (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
Mali-G71 MP8, Kirin 960, 64 GB UFS 2.1 Flash
1076 Points ∼70%
Huawei Mate 8
Mali-T880 MP4, Kirin 950, 32 GB eMMC Flash
1127 Points ∼73% +5%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
Mali-T760 MP8, 7420 Octa, 32 GB UFS 2.0 Flash
998 Points ∼65% -7%
Microsoft Lumia 950 XL
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
837 Points ∼54% -22%
Apple iPhone 7 Plus
A10 Fusion GPU, A10 Fusion, 128 GB NVMe
1542 Points ∼100% +43%
Google Pixel XL 2016
Adreno 530, 821 MSM8996 Pro, 32 GB eMMC Flash
977 Points ∼63% -9%
Samsung Galaxy S7 Edge
Mali-T880 MP12, 8890 Octa, 32 GB UFS 2.0 Flash
994 Points ∼64% -8%
Lenovo Moto Z
Adreno 530, 820 MSM8996, 32 GB eMMC Flash
959 Points ∼62% -11%
Huawei P9
Mali-T880 MP4, Kirin 955, 32 GB eMMC Flash
1029 Points ∼67% -4%
Vellamo 3.x - Browser (Classer selon les valeurs)
Huawei Mate 9
Mali-G71 MP8, Kirin 960, 64 GB UFS 2.1 Flash (Android WebView 3.2.6)
7565 Points ∼100%
Huawei Mate 8
Mali-T880 MP4, Kirin 950, 32 GB eMMC Flash
7008 Points ∼93% -7%
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
Mali-T760 MP8, 7420 Octa, 32 GB UFS 2.0 Flash
4666 Points ∼62% -38%
Google Pixel XL 2016
Adreno 530, 821 MSM8996 Pro, 32 GB eMMC Flash (Android WebView 3.2.6)
6271 Points ∼83% -17%
Samsung Galaxy S7 Edge
Mali-T880 MP12, 8890 Octa, 32 GB UFS 2.0 Flash (Samsung Browser 4.0.01-81)
7198 (min: 6255) Points ∼95% -5%
Lenovo Moto Z
Adreno 530, 820 MSM8996, 32 GB eMMC Flash (Chrome 53)
5344 Points ∼71% -29%
Huawei P9
Mali-T880 MP4, Kirin 955, 32 GB eMMC Flash (Stock Browser Android 6.0)
6580 (min: 6523) Points ∼87% -13%

* ... Moindre est la valeur, meilleures sont les performances

Le Huawei Mate 9 est l'un des premiers smartphones tirant profit du stockage rapide UFS 2.1, et propose une capacité de 64GB. Au premier démarrage, l'utilisateur aura environ 50GB à sa disposition. Si cela n'est pas suffisant, les photos et autres données peuvent être transférée sur une carte SD à acquérir séparément.

Le stockage interne UFS est sans rival dans la lecture séquentielle, où il atteint près de 600MB/s. La lecture de petits fichiers est très rapide également. Les performances du Mate 9 en écriture ne sont cependant que moyennes par rapport à la concurrence, mais ce constat nous laisse sur un résultat très acceptable compte tenu de la qualité de cette concurrence. Seule l'écriture de petits fichiers détonne vraiment par sa lenteur, mais nous n'avons remarqué d'impact en pratique.

Les performances du lecteur de cartes micro SD ont également été mises à l’épreuve, au regard de notre carte de référence, la Toshiba Exceria Pro M401. Le résultat n'est que moyen. Ce n’est pas très surprenant rétrospectivement puisque Huawei ne propose ni le formatage en tant qu'espace de stockage interne, ni le transfert d'applications vers la carte SD (App2SD).

Huawei Mate 9
Mali-G71 MP8, Kirin 960, 64 GB UFS 2.1 Flash
Huawei Mate 8
Mali-T880 MP4, Kirin 950, 32 GB eMMC Flash
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
Mali-T760 MP8, 7420 Octa, 32 GB UFS 2.0 Flash
Google Pixel XL 2016
Adreno 530, 821 MSM8996 Pro, 32 GB eMMC Flash
Samsung Galaxy S7 Edge
Mali-T880 MP12, 8890 Octa, 32 GB UFS 2.0 Flash
Lenovo Moto Z
Adreno 530, 820 MSM8996, 32 GB eMMC Flash
Huawei P9
Mali-T880 MP4, Kirin 955, 32 GB eMMC Flash
AndroBench 3-5
-17%
25%
-10%
28%
145%
44%
Sequential Write 256KB SDCard
29.53 (Toshiba Exceria Pro M401)
50.36 (Toshiba Exceria Pro M401)
71%
45.64 (Toshiba Exceria Pro M401)
55%
24.83 (Toshiba Exceria Pro M401)
-16%
Sequential Read 256KB SDCard
53.97 (Toshiba Exceria Pro M401)
76.43 (Toshiba Exceria Pro M401)
42%
78.51 (Toshiba Exceria Pro M401)
45%
55.05 (Toshiba Exceria Pro M401)
2%
Random Write 4KB
8.77
15.74
79%
20.42
133%
14.56
66%
15.79
80%
74.93
754%
47.45
441%
Random Read 4KB
94.69
24.98
-74%
90.32
-5%
87.67
-7%
86.71
-8%
117.15
24%
39
-59%
Sequential Write 256KB
142.92
124.78
-13%
150.05
5%
83.38
-42%
145.11
2%
168.32
18%
72.19
-49%
Sequential Read 256KB
594.23
238.28
-60%
385.39
-35%
258.23
-57%
487.34
-18%
439.66
-26%
281.26
-53%

Jeux

Le Huawei Mate 9 est parfaitement équipé pour le jeu vidéo, l'ARM Mali-G71 MP8 étant un adaptateur graphique particulièrement puissant, avec support pour des API modernes telles qu’OpenGL ES 3.2 et Vulkan 1.0. Nous n'avons rencontré aucun problème durant nos tests. Tous les jeux tournent de manière fluide et les temps de chargement sont comparativement courts. À n'en pas douter, la résolution Full HD rend cette fluidité plus facile à atteindre. Le SoC sera mis à plus rude épreuve par la dalle WQHD de l'édition Porsche Design, mais probablement pas au point de causer le moindre souci pour des jeux tels qu'Asphalt 8. Ce dernier est limité à 30fps de toute manière.

L'écran tactile réagit très bien, les capteurs sont fiables et le joueur profitera de sons corrects en mode horizontal, grâce au second haut-parleur.

Dead Trigger 2
Dead Trigger 2
Asphalt 8: Airbourne
Asphalt 8: Airbourne
Asphalt 8: Airborne
 ParamètresValeur
 high30 fps
 very low30 fps
Dead Trigger 2
 ParamètresValeur
 high60 fps

Emissions

Nuisance sonore

L'appareil lui-même est entièrement silencieux, mais le chargeur se fera malheureusement entendre dans un environnement calme. Nous avons remarqué un curieux bruit de claquement qui pourra être dérangeant. Nous l'avons enregistré directement à travers le microphone du Mate 9, et vous pouvez télécharger ou écouter le fichier en suivant ce lien.

Température

GFXBench Manhattan 3.1 Battery Test
GFXBench Manhattan 3.1 Battery Test

La température de surface du Huawei Mate 9 est plutôt basse au repos, limitée à un maximum de 33,7°C sur le tiers bas de la face avant. Elle monte de manière sensible sous stress pour atteindre 44,4°C à l'avant, près du SoC. Certains concurrents chauffent moins, mais cela reste acceptable.

Nous avons mesuré le développement de chaleur du Kirin 960 à l'intérieur du châssis avec le GFXBench 3.1 Battery Test. Celui-ci répète l’éprouvant benchmark Manhattan 3.1 trente fois et prend note à chaque itération la capacité de la batterie ainsi que le nombre d'images par seconde. Malheureusement, le Mate 9 ne parvient pas à maintenir des performances stables, puisque ces dernières diminuent de 14% après 10 répétitions. Nous avons même constaté des baisses ponctuelles de 21%. Soulignons tout de même l’évidence : les chances de pousser l'appareil dans de tels retranchements en pratique sont infimes.

 44.4 °C42.9 °C40.2 °C 
 43.5 °C43.1 °C41.7 °C 
 41 °C40.8 °C40.9 °C 
Maximum: 44.4 °C
Moyenne: 42.1 °C
38 °C40.4 °C41.6 °C
38.4 °C39.5 °C40.6 °C
38.8 °C40 °C40.1 °C
Maximum: 41.6 °C
Moyenne: 39.7 °C
Alimentation (valeur maximale)  36.4 °C | Température ambiante de la pièce 21.3 °C | Voltcraft IR-260

Haut-parleurs

Courbes de bruit rose
Courbes de bruit rose

Le Huawei Mate 9 possède deux haut-parleurs. L'un est situé sous la grille à droite et l'autre dans l'écouteur. Ce dernier est bien moins puissant et le son qu’il produit n'est pas aussi riche. Il semble aussi se concentrer sur un spectre limité de fréquences hautes, tandis que le second haut-parleur en produit plus et inclut des fréquences moyennes. Ce concept n'est pas sans rappeler celui utilisé dans l'HTC 10, mais avec un résultat malheureusement moins convaincant. Le Mate 9 peut se montrer assez puissant à 84dB(A), mais le son est alors concentré sur les tons les plus aigus et en ressort très creux. Réduire le volume permet un bien meilleur équilibre. Nos courbes de bruit rose montrent elles aussi à quel point la marge de progression reste conséquente. Les performances sont néanmoins largement suffisantes pour la simple lecture occasionnelle d’un fichier vidéo.

Pour une meilleur expérience sonore, il conviendra d'utiliser soit des haut-parleurs externes, soit des écouteurs. La connexion Bluetooth est très stable pour la transmission audio et nous n'avons constaté ni distorsion ni pertes de signal, même lorsque le haut-parleur utilisé (un Teufel Bamster) était situé derrière un mur et à une distance d'environ 10 mètres du Mate.

La qualité de son à travers la prise jack audio 3,5mm s'est également révélée subjectivement très bonne, sans distorsion ni bruit de fond.

dB(A) 0102030405060708090Deep BassMiddle BassHigh BassLower RangeMidsHigher MidsLower HighsMid HighsUpper HighsSuper Highs2031.635.72525.424.83125.324.94032.925.65033.635.16331.630.18028.423.31002724.812520.828.71602235.520021.343.325020.849.331521.253.740019.455.150019.56063017.763.380017.961.9100017.863.5125017.367.1160017.461.1200016.770250017.272.6315018.274.1400017.976.2500017.675.7630017.773.9800017.871.51000017.972.51250018.166.71600018.254.1SPL3083.9N1.353.7median 17.9Huawei Mate 9median 63.3Delta1.310.731.630.925.43225.328.532.926.733.63531.626.628.4282733.820.837.62245.821.350.220.856.921.262.919.462.419.566.317.768.217.966.217.869.717.370.517.474.816.775.917.275.718.278.317.981.717.68017.776.617.877.517.974.418.163.318.248.83088.51.372.6median 17.9Google Pixel XL 2016median 68.21.310.726.428.426.42826.72825.828.725.829.133.229.126.12626.123.925.523.927.724.727.733.426.933.441.53741.540.320.240.343.720.243.745.521.845.547224752.822.252.860.121.860.166.517.266.569.217.869.271.619.871.669.919.169.96815.46869.515.669.56614.96671.514.771.571.214.271.272.21472.271.213.971.26713.86758.913.958.952.413.952.454.713.754.781.529.581.549.91.349.9median 66Apple iPhone 7 Plusmedian 17.2median 6610.93.810.9hearing rangehide median Pink Noise
Huawei Mate 9 audio analysis

(+) | speakers can play relatively loud (83.86 dB)
Bass 100 - 315 Hz
(-) | nearly no bass - on average 24.1% lower than median
(±) | linearity of bass is average (11.1% delta to prev. frequency)
Mids 400 - 2000 Hz
(+) | balanced mids - only 3.2% away from median
(±) | linearity of mids is average (8.6% delta to prev. frequency)
Highs 2 - 16 kHz
(±) | higher highs - on average 10.4% higher than median
(+) | highs are linear (3.8% delta to prev. frequency)
Overall 100 - 16.000 Hz
(±) | linearity of overall sound is average (24.5% difference to median)
Compared to same class
» 38% of all tested devices in this class were better, 12% similar, 50% worse
» The best had a delta of 15%, average was 26%, worst was 44%
Compared to all devices tested
» 63% of all tested devices were better, 8% similar, 30% worse
» The best had a delta of 3%, average was 22%, worst was 48%

Google Pixel XL 2016 audio analysis

(+) | speakers can play relatively loud (88.5 dB)
Bass 100 - 315 Hz
(-) | nearly no bass - on average 20.3% lower than median
(±) | linearity of bass is average (11.6% delta to prev. frequency)
Mids 400 - 2000 Hz
(+) | balanced mids - only 3.5% away from median
(+) | mids are linear (4.5% delta to prev. frequency)
Highs 2 - 16 kHz
(±) | higher highs - on average 9.6% higher than median
(+) | highs are linear (4.3% delta to prev. frequency)
Overall 100 - 16.000 Hz
(±) | linearity of overall sound is average (20.8% difference to median)
Compared to same class
» 10% of all tested devices in this class were better, 9% similar, 81% worse
» The best had a delta of 15%, average was 26%, worst was 44%
Compared to all devices tested
» 44% of all tested devices were better, 6% similar, 50% worse
» The best had a delta of 3%, average was 22%, worst was 48%

Apple iPhone 7 Plus audio analysis

(±) | speaker loudness is average but good (81.45 dB)
Bass 100 - 315 Hz
(-) | nearly no bass - on average 24.1% lower than median
(±) | linearity of bass is average (7.4% delta to prev. frequency)
Mids 400 - 2000 Hz
(+) | balanced mids - only 4.7% away from median
(±) | linearity of mids is average (7.6% delta to prev. frequency)
Highs 2 - 16 kHz
(+) | balanced highs - only 4.3% away from median
(+) | highs are linear (6.9% delta to prev. frequency)
Overall 100 - 16.000 Hz
(±) | linearity of overall sound is average (21.1% difference to median)
Compared to same class
» 11% of all tested devices in this class were better, 9% similar, 80% worse
» The best had a delta of 15%, average was 26%, worst was 44%
Compared to all devices tested
» 45% of all tested devices were better, 6% similar, 49% worse
» The best had a delta of 3%, average was 22%, worst was 48%

Frequency Comparison (Checkboxes select/deselectable!)

Gestion de l'énergie

Consommation

Les principaux rivaux du Huawei Mate 9 brillent dans les mesures de consommation d'énergie, grâce à leur efficace dalle OLED. L'écran IPS du modèle testé ici n'utilise pas davantage d'énergie qu’eux à la luminosité la plus faible, qui est déjà relativement élevée à 5,3 nits. Mais la luminosité maximale très haute a elle un fort impact sur la puissance nécessaire. Nous mesurons des valeurs en conséquence sous charge de calcul, même si certains concurrents à l'écran pourtant plus petit consomment encore plus.

Huawei met pour la première fois en œuvre sa technologie SuperCharge. Elle est censée permettre une charge complète en 90 minutes et une demi charge en seulement 20 minutes. Nous ne pouvons pas réellement confirmer ces promesses : notre exemplaire de test atteint une charge de 43% après 20 minutes, 80% après 46 minutes et une charge complète après 102 minutes. C'est plus long que promis mais cela reste rapide, d'autant plus que la capacité de batterie est grande. Le Mate 9 n'offre pas de solution de charge sans fil.

Consommation énergétique
Éteint/en veilledarklight 0.02 / 0.15 Watts
Au reposdarkmidlight 0.78 / 2.13 / 2.17 Watts
Fortement sollicité midlight 6.32 / 6.49 Watts
 color bar
Légende: min: dark, med: mid, max: light        Metrahit Energy
Huawei Mate 9
4000 mAh
Huawei Mate 8
4000 mAh
Microsoft Lumia 950 XL
3340 mAh
Samsung Galaxy S7 Edge
3600 mAh
Google Pixel XL 2016
3450 mAh
Lenovo Moto Z
2600 mAh
LG G5
2800 mAh
Power Consumption
11%
-88%
20%
29%
25%
4%
Idle Minimum *
0.78
0.85
-9%
2.85
-265%
0.63
19%
0.53
32%
0.66
15%
0.55
29%
Idle Average *
2.13
2.07
3%
2.95
-38%
1.1
48%
1.07
50%
1.01
53%
1.37
36%
Idle Maximum *
2.17
2.28
-5%
3.26
-50%
1.56
28%
1.12
48%
1.09
50%
2.25
-4%
Load Average *
6.32
3.91
38%
8.92
-41%
5.95
6%
5.53
12%
3.97
37%
6.24
1%
Load Maximum *
6.49
4.69
28%
9.39
-45%
6.7
-3%
6.26
4%
8.34
-29%
9.12
-41%

* ... Moindre est la valeur, meilleures sont les performances

Autonomie de batterie

Huawei n'a pas changé la capacité de la batterie depuis le Mate 8 et propose donc toujours un module de 4000 mAh pour le Mate 9. Les nouveaux composants promettent une meilleure efficacité malgré un gain en performances. Les tests les plus importants sont effectués à une luminosité de 150 nits. Le test WiFi ne confirme pas nos espoirs en termes de longévité. Le nouveau modèle aura besoin d'être rechargé deux heures plus tôt que son grand frère, même si le résultat reste bon. La raison derrière ce déficit n'est pas claire, mais le Pixel XL a également déçu nos attentes en termes d'autonomie de batterie, donc peut-être qu'il convient de suspecter Android 7.x Nougat. Une mise à jour pourrait permettre d’améliorer la longévité du Mate 9 si c’était le cas. Le Mate 9 et le Mate 8 sont plus proches l'un de l'autre dans le test vidéo mais là encore, c'est le plus ancien des deux qui peut se targuer d'une meilleure endurance.

Il est possible de rallonger l'autonomie de batterie en utilisant les différents profils d'économie d'énergie, bien que cela ne soit pas sans faire de compromis plus ou moins importants en termes de confort, de sélection d'applications ou de résolution de la dalle. Même la fonctionnalité de capture d'écran est désactivée dans le profil Ultra.

Autonomie
Au repos (module WiFi éteint, luminosité au minimum)
25h 38min
En navigation internet via le module WiFi WLAN v1.3
12h 38min
En lecture de Big Buck Bunny encodé en H.264 1080p
15h 47min
Fortement sollicité (luminosité au maximum)
3h 39min
Huawei Mate 9
4000 mAh
Huawei Mate 8
4000 mAh
Apple iPhone 7 Plus
2915 mAh
Microsoft Lumia 950 XL
3340 mAh
Google Pixel XL 2016
3450 mAh
Samsung Galaxy Note 5 SM-N920A
 mAh
Autonomie de la batterie
14%
-4%
-34%
-22%
6%
Reader / Idle
1538
1872
22%
1835
19%
1078
-30%
1333
-13%
1775
15%
Load
219
256
17%
225
3%
179
-18%
230
5%
322
47%
WiFi
WiFi v1.3
758
865
14%
587
-23%
369
-51%
505
-33%
431
-43%
H.264
947
963
2%
813
-14%
611
-35%
505
-47%

Points positifs

+ SoC rapide
+ très bon appareil photo, zoom hybride
+ stockage d'accès rapides
+ design compact et attractif
+ jusqu'à trois ans de garantie
+ LTE Cat.11
+ bonne couverture des fréquences
+ qualité de voix excellente avec suppression de bruit
+ clonage d'application
+ émetteur infrarouge
+ dual-SIM...

Points négatifs

- ... au coût de la carte micro-SD
- pas de formatage SD en stockage interne
- pas d'App2SD
- cliquetis émis par le chargeur
- vitesses d'accès SD réduites
- performances WiFi médiocres

Verdict

En test : Huawei Mate 9. Exemplaire fourni par Huawei.
En test : Huawei Mate 9. Exemplaire fourni par Huawei.

Le Mate 9 de Huawei est une stricte évolution dans cette série de phablettes haut de gamme. Une étape d'avance sur les fonctionnalités et les performances, et toujours l'un des appareils les plus grands dans la catégorie malgré une légère baisse des dimensions de l'écran. Des dimensions  imposantes qui n'empêchent cependant pas une manipulation aisée et confortable.

Les caractéristiques techniques sont excellentes. Le Kirin 960 est très rapide et tient la dragée haute aux autres SoC haut de gamme, pour la majeure partie. Le processeur est même l'un des plus rapides de notre sélection comparative, et nous aimons vraiment la solution multi-tâches. Le Mate embarque 4GB de RAM ainsi qu'à une espace de stockage interne généreux de 64GB (UFS 2.1) et aux performances élevées. Ce dernier peut être accompagné d’une carte micro-SD, mais c'est un point sur lequel Huawei devra travailler tant les vitesses de transfert par ce biais sont moyennes. La résolution de la dalle pourrait aussi être plus élevée compte-tenu de ses 5,9 pouces de diagonale.

Le Huawei Mate 9 offre des technologies puissantes en combinaison avec une bonne endurance. Si vous aimez les phablettes de grande taille, vous ne pouvez pas vous tromper en choisissant ce Mate 9.

L'appareil remplit presque tous les critères importants pour ce qui est de la connectivité. La véloce LTE Cat.11 est là, ainsi qu’une vaste couverture de fréquences qui assurera une compatibilité avec pratiquement tous les réseaux de la planète. Grâce au clonage des applis, vous pourrez utiliser deux comptes WhatsApp en parallèle sur le modèle dual SIM. La portée WiFi est excellente, mais les taux de transfert sont un peu décevants pour cette gamme de prix.

Une batterie de grande capacité assure enfin une bonne autonomie. Si vous cherchez un grand smartphone avec des composants et des caractéristiques haut de gamme, vous aurez du mal à trouver mieux que le Huawei Mate 9, d’autant qu’il n’existe pas beaucoup d’alternatives.

Huawei Mate 9 - 1111/88/pmpm v5.1
Daniel Schmidt

Châssis
91%
Clavier
73 / 75 → 97%
Dispositif de pointage
97%
Connectivité
53 / 60 → 89%
Poids
89%
Autonomie
96%
Écran
87%
Performances en jeu
60 / 63 → 95%
Performances dans les applications
65 / 70 → 93%
Chauffe
86%
Nuisance sonore
100%
Audio
73 / 91 → 80%
Appareil photo
82%
Moyenne
81%
89%
Smartphone - Moyenne compensée

Pricecompare

Please share our article, every link counts!
> Revues et rapports de ordinateurs portatifs et smartphones, ordiphones > Critiques > Critique complète de la phablette Huawei Mate 9
Daniel Schmidt, 2016-12-16 (Update: 2016-12-20)