Notebookcheck

Critique complète du Smartphone Samsung Galaxy S7

Andreas Osthoff (traduit par Mehdi Rafenne), 0303/2222/pmpm

Vers de nouveaux horizons ? Samsung vogue-t-il vers de nouveaux horizons ? Un SoC plus puissant, une batterie de plus grande capacité, un écran premium et un superbe design : la série S de Samsung rime avec "excellence", et nos attentes sont, de ce fait, très élevées. Elles sont globalement satisfaites, mais le Galaxy S7 n'est pas exempt de défauts.

Pour le test original en allemand, voyez ici.

Samsung a décidé, depuis ses Galaxy S6, d'abandonner le tout-plastique pour doter ses nouveaux hauts-de-gamme d'un élégant châssis en métal et en verre, au détriment toutefois de deux points forts de la série : sa batterie amovible, et son stockage extensible. C'est peut-être la raison pour laquelle les chiffres des ventes, loin de décoller, n'ont pas été à la hauteur des espérances du constructeur coréen, qui semble avoir retenu la leçon. Son nouveau porte-drapeau s'équipe d'un slot microSD et, comme le Galaxy S5 à son époque, s'habille d'une certification IP68 (protection contre l'eau et la poussière).

Autre différence apportée par cette nouvelle génération : les deux modèles qui la composent, le Galaxy S7 et le Galaxy S7 Edge, possèdent des écrans de tailles différentes. Là où le Galaxy S7 conserve sa dalle 5,1 pouces, le S7 Edge grimpe pour sa part à 5,5 pouces, pour, dans les deux cas, la même résolution de 2560x1440 (QHD). Il est donc peu probable qu'un Galaxy S7 Edge Plus voit le jour, cette fois, contrairement aux S6 de l'an dernier. Notre appareil de test est un Galaxy S7 standard, doté de 32 Go de mémoire interne, et de couleur Noir Onyx.

Que pouvons-nous attendre de ce Galaxy S7 ? Bien sûr, en tant que nouveau fleuron du constructeur, il a été mis à jour vers Android 6.0, toute dernière version du système d'exploitation mobile, et s'équipe d'un processeur plus puissant. Si l'on s'intéresse à l'appareil photo à l'arrière, on constate que sa résolution est en baisse, à 12 MP, ce qui n'empêche pas Samsung de déclarer que cette nouvelle lentille est meilleure que l'ancienne, surtout en basse luminosité. Une autre des nouveautés s'appelle l'Always On Display : il s'agit d'une fonctionnalité qui permet au smartphone d'afficher certaines informations (horloge, calendrier...) à l'écran, même lorsqu'il est en veille. Notons enfin la plus grande épaisseur de notre appareil de test par rapport à son prédécesseur, due à la plus grande capacité de sa batterie : culminant désormais à 3000 mAh, elle devrait lui offrir une meilleure autonomie.

Disponible à 700 euros, le Samsung Galaxy S7 est l'un des smartphones les plus chers sur le secteur du haut-de-gamme. Ses concurrents directs sont les porte-drapeau les plus "petits" (écrans de moins de 5.2 pouces), à savoir les Sony Xperia Z5Microsoft Lumia 950HTC One M9Nexus 5X ou encore l'Apple iPhone 6s. Les Huawei Mate 8LG G4Moto X StyleLumia 950 XL et OnePlus 2, plus grands pour leur part, sont plutôt des rivaux du Galaxy S7 Edge, ce qui ne nous empêchera pas de les comparer à notre appareil de test dans cet article.

En plus du simple smartphone, nous avons pu tester le casque Samsung Gear VR, offert pour toute précommande d'un des Galaxy S7. Nous vous parlerons de cet accessoire durant ce test.

Samsung Galaxy S7 (Galaxy Gamme)
Processeur
Samsung Exynos 8890 Octa 2.6 GHz
Carte graphique
ARM Mali-T880 MP12, Processeur: 650 MHz
Mémoire
4096 Mo 
, LPDDR4, 1794 MHz
Écran
5.1 pouces 16:9, 2560x1440 pixel, capacitif, SAMOLED, brillant: oui
Disque dur
32 GB UFS 2.0 Flash, 32 Go 
, 24.5 Go libres
Connexions
1 USB 2.0, Connectique audio: casque 3,5 mm, Lecteur de cartes mémoires: microSD (jusqu'à 200 Go), 1 Lecteur d'empreintes digitales, NFC, Brightness Sensor, Capteurs: accéléromètre, gyroscope, magnétomètre, baromètre, capteur de proximité, podomètre, capteur de position, boussole, WiFi-Direct, DAS corps : 0.62 W/kg, DAS tête : 0.41 W/kg, capteur de fréquence cardiaque
Réseau
802.11 a/b/g/n/ac (a/b/g/n/ac), Bluetooth 4.2, 2G (GSM 850/900/1800/1900 MHz), 3G (HSDPA 850/900/1900/2100 MHz), 4G (LTE Cat.9 450 Mbit/s Downstream, 50 Mbit/s Upstream), LTE, GPS
Taille
Hauteur x Largeur x Profondeur (en mm): 7.9 x 142.4 x 69.6
Batterie
11.55 Wh, 3000 mAh Lithium-Ion
Système d'exploitation
Android 6.0 Marshmallow
Appareil photo
Appareil photo primaire: 12 MPix f/1.7, Autofocus, OIS, Sony IMX260, 4K Video (30 fps)
Appareil photo secondaire: 5 MPix f/1.7
Fonctionnalités additionnelles
Haut-parleurs: Mono, Clavier: virtuel, Rétroéclairage du clavier: oui, alimentation modulaire 10 Watts, câble USB, adaptateur Micro-USB vers USB, écouteurs, outil d'éjection SIM, guides divers, TouchWiz, Google Apps, Galaxy Apps, Mein Galaxy, Samsung Gear, S Planner, S Health, S Voice, Microsoft Apps, 24 Mois Garantie, fanless
Poids
152 g, Alimentation: 61 g
Prix
700 euros

 

Châssis

Les smartphones de Samsung et d'Apple se valent, en termes de qualité de leur châssis.
Les smartphones de Samsung et d'Apple se valent, en termes de qualité de leur châssis.

Après la totale refonte du boîtier de la sixième génération, le nouveau Galaxy S7 tient, sur ce point, plus de l'évolution : il est, lui aussi, fait de verre et de métal, offrant une véritable impression d'élégance. Le changement le plus frappant nous a semblé être son épaisseur accrue, de 7.9 millimètres désormais, contre 6.8 mm pour le Galaxy S6. C'est principalement dû à sa batterie, de plus grande capacité, qui nécessite plus d'espace. Mais le constructeur coréen est parvenu à masquer légèrement cette hausse de l'épaisseur, en incurvant les bords de la face arrière, permettant une très bonne prise en main de ce smartphone. Le successeur du Galaxy S6 est également un peu plus lourd : il pèse 152 grammes, soit 14 grammes de plus que le S6, sans que cela ne desserve l'impression de qualité qui s'en dégage, au contraire, même. L'autre avantage de cette épaisseur supplémentaire, c'est qu'elle permet de réduire la protubérance qui faisait nettement ressortir l'appareil photo chez son prédécesseur. Rien à redire quant à sa qualité de fabrication : les matériaux choisis sont d'excellente qualité, les transitions entre les différentes parties assemblées sont soignées, et les boutons physiques sont très bien implémentés (seul le bouton d'accueil émet un assez net cliquetis lorsqu'on le presse). A l'arrière, on retrouve une face en verre Gorilla Glass, très lisse, peut-être même un peu trop, le téléphone s'avérant plutôt glissant, en mains. D'autant que cette surface se salit vite, et qu'il vous faudra la nettoyer assez régulièrement. En plus de notre version noire, Samsung propose son smartphone en Blanc Perle, et en Or Platine.

Nous n'avons pas de critiques particulières à lui faire sur le terrain de la stabilité : nos tentatives de pression ou de torsion de son châssis n'ont pas été un problème pour le S7. A noter le retour de la certification IP68, qui avait disparu avec le Galaxy S6, et qui protège le dernier bijou de Samsung de l'eau et de la poussière, sans cache supplémentaire pour le slot SIM ou pour le connecteur de charge. D'après Samsung, le S7 supporterait une immersion de 30 minutes dans l'eau (jusqu'à 1,5 mètres de profondeur) : aucune crainte à avoir, donc, si vous le gardez avec vous à la piscine, ou s'il pleut. Le slot SIM a été déplacé de la droite de l'appareil à son arrête supérieure, et c'est également par là que vous pourrez insérer une carte microSD. 

Nos collègues d'iFixit ont démonté le Samsung Galaxy S7 (voir ici), mais ne lui attribuent pas une bonne note. Le Galaxy S6 n'était déjà pas fameux sur ce point, et obtenait la note de 4/10. Son successeur fait pire : 3/10. De nombreux composants peuvent être remplacés, mais il est très difficile d'y accéder.

Malgré son écran 5,1 pouces, le Galaxy S7 est un smartphone plutôt compact : on s'en rend compte en le comparant directement à l'Apple iPhone 6s qui, malgré un écran de seulement 4,7 pouces, n'est que très légèrement plus fin et moins long.

Connectique

Sur ce point, le Galaxy S7 a du bon, et du moins bon. Les utilisateurs seront tout particulièrement intéressés par son stockage extensible, qu'ils regrettaient du temps de son prédécesseur. Il sera donc possible d'augmenter sa mémoire interne (32 Go) à moindre coût. Impossible, toutefois, d'utiliser cette carte microSD comme du stockage interne, et ce, bien qu'Android intègre par défaut cette fonctionnalité : l'interface TouchWiz ne la reprend pas. Les applications compatibles peuvent cependant être transférées vers le stockage externe après leur installation.

Mais le Galaxy S7 n'est pas pour autant exempt de défauts : son port micro-USB, par exemple, n'est qu'un port 2.0. Oubliez l'USB-C, l'USB 3.1, le MHL 3.1 ou un éventuel DisplayPort. Sur ce point, Samsung ne semble pas avoir exploré l'ensemble des possibilités qui s'offraient à lui, et nous en attendions plus de la part d'un smartphone aussi haut-de-gamme. Ce choix s'explique sûrement par des raisons de compatibilités avec le casque Gear VR, qui s'y branche. Le Galaxy S7 supporte au moins l'USB-OTG, vous permettant d'y connecter vos périphériques USB. Les connexions sans-fil utiliseront les réseaux Bluetooth 4.2, NFC et Wi-Fi Direct. Adieu le capteur infrarouge, et par suite, la possibilité d'utiliser ce smartphone comme télécommande multimédia.

Le bouton Home loge le lecteur d'empreintes digitales : il vous suffira de poser votre doigt dessus. Du fait de la relative étroitesse de la surface, quelques erreurs de reconnaissance seront à déplorer, qui vous seront indiquées par une légère vibration de l'appareil. Il n'empêche que ce capteur s'est avéré aussi efficace que rapide à l'issue de nos tests. Petite fonctionnalité intéressante : après cinq erreurs de scan consécutives, le smartphone se bloquera pendant 30 secondes, rendant impossible toute tentative de déverrouillage (même par code) pendant ce temps.

gauche : contrôle volume
gauche : contrôle volume
haut : microphone, slot microSD/SIM combiné
haut : microphone, slot microSD/SIM combiné
bas : port audio 3.5 mm, micro-USB 2.0, microphone, haut-parleur
bas : port audio 3.5 mm, micro-USB 2.0, microphone, haut-parleur
droite : bouton de démarrage
droite : bouton de démarrage

Interface Utilisateur

Le Galaxy S7 de Samsung tourne sous la dernière version d'Android, Marshmallow 6.0.1. Comme toujours, il y intègre son interface TouchWiz, qui diffère assez peu depuis sa précédente version. Elle nous offre une prise en main très aisée, et la plupart de ses fonctionnalités sont bien expliquées. Samsung vous permet toujours d'utiliser un tiroir d'application, si vous le désirez. Dans l'ensemble, TouchWiz nous a fait bonne impression, malgré un manque occasionnel de fluidité, notamment au lancement de l'agrégateur d'informations Upday (swipe vers la gauche, désactivable), ou lors du basculement entre applications.

Samsung préinstalle ses applications habituelles, plutôt utiles pour certaines d'entre elles : citons par exemple l'application S Health qui, couplée au capteur de fréquence cardiaque, permet d'obtenir des informations de santé très intéressantes. Des liens vers des applications populaires, comme Whatsapp ou Instagram, sont également présents. En pratique, ce n'est pas gênant, mais les applications pré-installées ne sont pas désinstallables, seulement désactivables. Nous aurions aimé qu'une plus grande liberté soit laissée à l'utilisateur. 

Autre nouvelle fonctionnalité : l'écran Always-On. Elle permet au smartphone d'afficher une horloge ou votre calendrier à l'écran, lorsque l'appareil est en veille : cela s'avère utile, d'autant que le Galaxy S7 est en mesure de détecter lorsqu'il est dans votre poche, et désactivera automatiquement cet affichage dans ce cas.

Communication & GPS

Download Booster
Download Booster

Le Samsung Galaxy S7 supporte le LTE Cat. 9, avec des taux de transfert maximum allant jusqu'à 450 Mbps (débit descendant, 50 Mbps en débit montant). La qualité de signal mesurée a été, durant tout notre test, similaire à celle de l'Apple iPhone 6s, en zone urbaine sur un réseau T-Mobile. Les réseaux Wi-Fi sans fil fonctionnent tout aussi bien, d'autant qu'il supporte le standard 802.11 ac sur la bande de fréquence 5 GHz. Nous n'avons pas rencontré de problèmes de réception, avec nos deux routeurs (Fritz!Box 7490 et Asus RT-AC56U). Deux étages sous ces derniers, nous recevions toujours un faible signal, mais les pages web s'affichaient très lentement. Dans l'ensemble, le Galaxy S7 fait du bon travail. Il intègre également la fonctionnalité Download Booster, lui permettant d'accélérer les téléchargements de gros fichiers en utilisant à la fois le réseau Wi-Fi et la connexion LTE mobile.

Test GPS : en appartement
Test GPS : en appartement
Test GPS : près d'une fenêtre
Test GPS : près d'une fenêtre
Test GPS : en extérieur
Test GPS : en extérieur

Pour la géolocalisation, le Galaxy S7 utilise les réseaux GPS, GLONASS et BeiDou. En intérieur, nous avons capté un signal pendant un instant, mais très peu précis. La situation allait en s'améliorant à l'approche d'une fenêtre (8 mètres d'écart), et en extérieur (6 mètres). Nous avons utilisé le smartphone pendant un trajet en voiture, et comparé les résultats obtenus avec ceux de notre système de navigation professionnel (Garmin Edge 500). Il s'est avéré excellent dans l'ensemble, avec une simple petite différence de longueur du parcours de 5 mètres. Dans les situations difficiles (zones boisées, points...), il commet quelques petits impairs : il rafraîchit moins souvent sa position, ce qui lui fait afficher un trajet un peu raccourci. Mais le Garmin a également a connu le même problème : selon lui, nous avons traversé la bande de gazon (troisième cliché). Vous devriez pouvoir utiliser le Galaxy S7 sans problèmes pour vous guider en voiture ou à vélo.

Galaxy S7: Complet
Galaxy S7: Complet
Galaxy S7: Intersection
Galaxy S7: Intersection
Galaxy S7: Intersection 2
Galaxy S7: Intersection 2
Garmin Edge 500: Complete
Garmin Edge 500: Complete
Garmin Edge 500: Intersection
Garmin Edge 500: Intersection
Garmin Edge 500: Intersection 2
Garmin Edge 500: Intersection 2

Téléphone & Qualité Voix

Application Téléphone
Application Téléphone

Nous retrouvons ici l'application Téléphone standard de Samsung, tout en simplicité, et au clavier suffisamment larges pour toutes les tailles de doigts. Elle vous offrira un accès à l'historique des appels récents, à vos favoris, ainsi qu'à vos contacts. Nous n'avons absolument rien à redire à propos de la qualité du Galaxy S7 en appel : ni nous, ni nos interlocuteurs n'avons ressenti le moindre élément gênant, coupure ou autre. Le microphone intégré au smartphone s'est avéré très efficace, bien que ses performances en matière de suppression des nuisances ambiantes soient perfectibles. Rien de suffisamment important, toutefois, pour affecter la clarté du discours. Le haut-parleur retranscrit les voix très clairement, sans les distordre. Sa qualité différera selon que le smartphone est posé sur une table ou pas. Le kit maints-libres fourni vous permettra de décrocher directement sans sortir le téléphone de votre poche, et de régler le volume. Ils ne nous ont en revanche pas vraiment impressionnés au niveau de l'audio. L'interlocuteur reste audible, mais sa voix sera légèrement distordue, et des parasites se font entendre en bruit de fond. Notons toutefois un détail de conception pratique à propos de ces écouteurs : leur câble étant plat, ils ne risquent pas de s'emmêler dans votre poche.

Appareils photos & MultimédiaL

Caméra avant
Caméra avant
Caméra arrière
Caméra arrière

Avant de nous pencher sur la caméra principale, nous commencerons par parler du capteur avant. Comme celui de son prédécesseur, il peut capturer des photos jusqu'à 5 MP (vidéos QHD), mais son ouverture a été augmentée à f/1.7 : cela lui sera particulièrement utile en faible luminosité ambiante, scénario au cours duquel il a pu capturer des clichés très lumineux. Impossible d'éviter un peu de bruit numérique, mais de nombreux détails restent visibles. Dans l'ensemble, les clichés restent un peu plus flous et un peu plus pâles que ceux capturés à l'aide de l'appareil photo arrière... Il n'en reste pas moins que ce capteur avant s'avère plutôt bon, tout particulièrement en conditions de faible luminosité.

A l'arrière, justement, nous avons droit à une petite surprise : la résolution est passées de 16 MP à l'époque du S6, à 12 MP aujourd'hui, au bénéfice d'une ouverture plus large (f/1.7 contre f/1.9) et de pixels plus gros. Et les résultats sont bluffants. Notre appareil de test est doté d'un capteur conçu par Sony (IMX260), mais d'autres modèles du S7 existent qui intègrent un module de Samsung lui-même. Impossible pour nous de comparer les clichés capturés par ces deux versions à l'heure actuelle. Notre lentille Sony prend des photos très nettes, aux couleurs riches. On ne peut regretter la résolution moins élevées du S7 que si l'on tente de zoomer sur les clichés. En faible luminosité, il reste excellent (scène 3) : les photos sont étonnamment lumineuses, et cela ne se fait pas au détriment de la qualité. Du bruit numérique reste évidemment présent, mais l'appareil photo du Galaxy S7 n'a pas du tout à rougir face à la concurrence. En luminosité normale, il se déclenche promptement, et n'est que très légèrement plus lent en mauvaise luminosité.

Comparaison des images

Choisir une scène pour naviguer dans la première image. Un clic permet de changer le niveau de zoom, un autre clic permet de revenir à l'image originale dans une nouvelle fenêtre. La première image montre l'original pris par l'appareil testé.

Scene 1Scene 2Scene 3
Camera modes
Camera modes
more modes available for download
more modes available for download

L'application Appareil Photo est l'application standard à laquelle Samsung a su nous habituer avec ses précédents smartphones. Un double clic sur le bouton Home vous permettra de la lancer aussitôt (option désactivable. De nombreuses modes de prises de vue sont disponibles (voir les captures d'écran), et de nombreux autres sont disponibles en téléchargement gratuit. Les réglages principaux peuvent être modifiés dans le menu correspondant. Nous avons trouvé le mode Pro particulièrement intéressant : il permet d'enregistrer les clichés capturés sous forme de fichiers RAW. L'exposition, la sensibilité ISO (100-800), la vitesse d'obturation (1/24000-10) et la balance des blancs peuvent être modifiés. Mentionnons également les quelques filtres qui vous sont proposés (délicieux, nostalgie, rétro, profond...).

Le mode Live Stream Video pourrait, lui aussi, trouver son public : il vous permettra de diffuser en direct les vidéos que vous capturez sur Youtube. Les modes Panorama et Ralenti (1280x720, fps) sont évidemment de la partie, bien que ce dernier aie tendance à capturer des vidéos chevrotantes.

Enfin, des clichés animés peuvent être capturés, le smartphone commençant à enregistrer un mini clip vidéo peu avant que vous n'appuyez sur le bouton de capture. Ces clichés particuliers sont signalés par une petite icône s'affichant dans leur coin supérieur droit, dans la Galerie. Un clic sur ladite icône lancera le mini clip.

Les vidéos peuvent être capturées en résolution 4K (3840x2160, 30 fps), QHD ou Full HD. Pour filmer en 60 fps, il faudra impérativement choisir cette dernière. Peu importe votre choix, vous devrez faire avec un certain nombre de limites, dans tous les cas : ainsi, le mode HDR n'est pas activable, aucun effet vidéo ne peut être appliqué durant la capture, de même que le suivi AF est indisponible. Il n'est en outre pas possible de prendre des photos en filmant.

La qualité vidéo est bluffante, notamment en résolution 4K. La caméra réagit plutôt bien aux mouvements rapides, et le smartphone tiédit à peine après avoir servi à filmer pendant un bon moment, ce qui nous permet d'écarte toute hypothèse de surchauffe dans ce scénario. Les vidéos 4K et FHD n'affichent pas de différences en termes de luminosité, mais le capteur nécessitera bien plus de temps pour s'adapter aux changements de conditions de lumière ambiante en mode FHD 60 fps. Vous devriez garder un oeil sur la capacité de stockage de votre appareil, surtout lorsque vous filmerez en résolution 4K : une vidéo de 10 minutes en 4K pèse environ 3,2 Go.

Précision des couleurs & Netteté

En plus de nos photos de test, qui agrémentent toute cette critique, nous avons vérifié la fidélité des couleurs de l'image affichée par l'écran du Galaxy S7, et sa netteté, en conditions spécifiques. Ces photos ont été prises en mode Automatique, et n'ont pas été modifiées après coup (pas même leur balance des blancs).

Nous avons mesuré la précision des couleurs à l'aide d'un X-Rite ColorChecker Passport. Les couleurs originales sont affichées dans la moitié inférieure de chaque mosaïque. Nos résultats indiquent une légère sursaturation des couleurs du Galaxy S7, mais ce défaut lui sert à rendre plus profondes les couleurs des images affichées. Notre motif de test nous a permis d'évaluer sa netteté : si l'on y regarde de très près, on constate un léger flou aux bordures, mais le smartphone du constructeur coréen reste très bon dans l'ensemble.

Photo des couleurs du ColorChecker. Les couleurs originales sont affichées dans la moitié inférieure de chaque case.
Photo des couleurs du ColorChecker. Les couleurs originales sont affichées dans la moitié inférieure de chaque case.
Centre de notre motif de test
Centre de notre motif de test

Accessoires

La première chose qui nous a sauté aux yeux, c'est le nouveau packaging du Samsung Galaxy S7. Sa boîte se déplie, ce qui participe de son élégance générale. A l'intérieur, on y trouve non seulement les accessoires habituels (chargeur, câble USB, écouteurs, brochures), mais également un adaptateur USB-vers-micro-USB, qui peut être utilisé pour brancher des périphériques USB classiques, et servira également au transfert de données depuis un autre smartphone. Très utile.

Samsung propose de nombreux accessoires optionnels pour son Galaxy S7, notamment plusieurs covers. Certaines sont même dotées des batteries intégrées, ou des claviers. Des batteries externes sont également proposées, de même que des chargeurs sans-fil compatibles avec la recharge rapide. Pour un aperçu des différents produits proposés, voyez ici.

joli boîte
joli boîte
état de délivrance
état de délivrance

Garantie

Samsung couvre son Galaxy S7 d'une garantie de 24 mois.

Samsung Gear VR

Si vous avez précommandé le Samsung Galaxy S7 ou S7 Edge, Samsung vous offrira un casque de réalité virtuelle Gear VR. Nous avons eu l'opportunité de tester ce gadget avec le Galaxy S7. Il se base sur la même technologie que l'Occulus Rift. Il utilisera l'écran d'un smartphone Galaxy compatible (Note 5, S6, S6 Edge, S6 Edge+, S7, S7 Edge) : sans l'un de ces smartphones, impossible d'utiliser ce casque.

Le Gear VR, vendu 99 euros, est fait en plastique léger. A l'avant, on trouve un point de fixation pour le smartphone. Nous aurions préféré un matériau lisse pour le clip sur lequel on monte le smartphone : après un certain temps d'utilisation, le smartphone pourra montrer des signes d'usure physique.

Avant de pouvoir commencer à utiliser le Gear VR, il vous faudra créer un compte Oculus via l'application dédiée. Il s'agit d'une simple formalité, et très vite, vous pourrez découvrir le monde de la réalité virtuelle. A droite du casque se trouvent un pavé tactile et le bouton Retour. Le curseur se contrôle par des mouvements de tête. Nous vous conseillons d'utiliser le Gear VR assis sur une chaise tournante : si vous restez debout, vous pourriez perdre le sens de l'orientation et heurter des objets alentours.

Nos premières expériences se sont avérées plutôt impressionnantes : le menu principal lui-même est déjà conçu à 360 degrés. La prise en main du casque est très intuitive, et si vous avez déjà joué à une console dernière génération (PS4 ou Xbox One), vous ne serez pas dépaysés. Plusieurs applications sont déjà disponibles, dont certaines sont gratuites. Nous avons particulièrement apprécié les vidéos à 360 degrés. Vous pourrez brancher une manette de jeu au casque pour un meilleur confort d'utilisation, si nécessaire.

Nous avons toutefois décelé quelques défauts, à commencer par le fait que le Gear VR ne fonctionne pas avec des lunettes. La résolution de l'image pose également un léger problème : chacun des deux yeux fera face à environ 1280x1440 pixels, l'image n'étant donc pas forcément très nette, notamment sur les zones périphériques. Certains utilisateurs se plaignent en outre d'avoir le tournis, ou des maux de tête, tout particulièrement à l'affichage d'un contenu dynamique rapide. A l'heure actuelle, le Gear VR est un gadget intéressant : son contenu n'est certes pas encore très développé, mais il reste, à notre sens, un supplément plutôt sympathique aux smartphones Galaxy, notamment au vu des 99 euros qu'il coûte.

Périphériques d'entrée & Prise en main

Notre première remarque concerne son écran tactile extrêmement sensible. Une simple défilement continu a pu provoquer des entrées accidentelles. Evitez simplement d'appliquer trop de pression sur l'écran, et vous vous adapterez après un certain temps. Cette sensibilité exacerbée a posé problème pendant la séance photo que nous avons fait passer au Galaxy S7. La simple petite goutte d'eau que nous avons versée sur son écran a suffit à lancer une application depuis d'écran d'accueil. Malheureusement, il est impossible de réduire la sensibilité de l'écran via un quelconque paramètre.

Il n'en reste pas moins que cet écran offre une bonne glisse, et reconnaît jusqu'à 10 entrées simultanées. Les boutons physiques sont, eux aussi, bien implémentés, et ne claquent pas lorsqu'on les presse. Les boutons de volume et de démarrage ont un point de pression bien défini et s'enfoncent peu, émettent un clic relativement peu dérangeant, et participent de l'impression d'élégance qui se dégage de ce smartphone. Le bouton d'accueil nous a laissé un sentiment un peu plus mitigé. Il est certes bien intégré au reste du châssis, mais est bien plus bruyant au clic. A sa droite et à sa gauche, on retrouvera les boutons haptiques classiques (Menu et Retour) auxquels Samsung nous a habitué, mais dont ne vous pourrez changer l'assignation.

La clavier virtuel par défaut est le clavier standard de Samsung, qui propose toutes les fonctionnalités de base auxquelles on pourrait s'attendre en 2016, de la prédiction des mots à la correction orthographique en passant par l'écriture par swipe (cette dernière requérant toutefois d'être activée au préalable). La rangée de touches supérieures est plus petite que les autres, et est dédiée aux chiffres.

clavier mode portrait
clavier mode portrait
clavier mode paysage
clavier mode paysage

Écran

Grille de pixels
Grille de pixels

Comme pour son prédécesseur, Samsung a doté le Galaxy S7 d'un écran SAMOLED 5.1 pouces, d'une résolution de 2560x1440 pixels, pour une densité de pixels très élevée (576 PPI). Ce n'est pas de l'Ultra HD, mais ce n'est, selon nous, pas un problème du tout : l'image affichée est toujours très nette, et les pixels ne sont pas discernables individuellement.

Nous avons mesuré un luminosité maximale de 354 cd/m² pour le Galaxy S7, à l'affichage d'une image totalement blanche, qui atteint tout de même 489 cd/m² à l'affichage d'une image contenant autant de noir que de blanc (APL50). En utilisant le capteur de lumière pour régler automatiquement la luminosité, notre appareil de test monte jusqu'à 684 cd/m², dépassant même le Sony Xperia Z5 dans ce domaine. Sa valeur de noir de 0.0 cd/m² lui permet d'offrir un niveau de contraste parfait. Subjectivement, cet écran nous a vraiment bluffés.

355
cd/m²
348
cd/m²
354
cd/m²
353
cd/m²
350
cd/m²
348
cd/m²
353
cd/m²
347
cd/m²
351
cd/m²
Homogénéité de la luminosité
X-Rite i1Pro 2
Maximum: 355 cd/m² Moyenne: 351 cd/m² Minimum: 2.03 cd/m²
Homogénéité de la luminosité: 98 %
Valeur mesurée au centre, sur batterie: 350 cd/m²
Contraste: ∞:1 (Valeurs des noirs: 0 cd/m²)
ΔE Color 2.04 | - Ø
ΔE Greyscale 1.63 | - Ø
99.35% sRGB (Argyll) 86.86% AdobeRGB 1998 (Argyll)
Gamma: 2.07
Samsung Galaxy S7
SAMOLED, 5.1
Sony Xperia Z5
IPS, 5.2
Apple iPhone 6S
IPS, 4.7
Microsoft Lumia 950
AMOLED, 5.2
HTC One M9
Super LCD 3, 5
Google Nexus 5X
IPS, 5.2
Samsung Galaxy S6
Super-AMOLED, 5.1
Screen
-199%
-35%
-16%
-103%
2%
-23%
Brightness
351
624
78%
549
56%
298
-15%
458
30%
498
42%
345
-2%
Brightness Distribution
98
85
-13%
87
-11%
92
-6%
85
-13%
97
-1%
89
-9%
Black Level *
0.68
0.39
0.4
0.38
Colorchecker DeltaE2000 *
2.04
7.96
-290%
3.4
-67%
2.48
-22%
6.32
-210%
2.09
-2%
2.51
-23%
Greyscale DeltaE2000 *
1.63
10.95
-572%
4.16
-155%
1.97
-21%
6.36
-290%
2.12
-30%
2.59
-59%
Gamma
2.07 116%
2.61 92%
2.21 109%
2.06 117%
2.43 99%
2.27 106%
2.43 99%
CCT
6391 102%
7402 88%
7288 89%
6640 98%
8218 79%
6621 98%
6424 101%
Color Space (Percent of AdobeRGB 1998)
86.86
62.18
-28%
58.81
-32%
Color Space (Percent of sRGB)
99.35
95.93
-3%
Contrast
984
1415
1185
1324

* ... Moindre est la valeur, meilleures sont les performances

Display modes
Display modes

Samsung nous y a habitué : différents modes d'affichage nous sont proposés pour l'écran SAMOLED du Galaxy S7. En plus du mode "Automatique", vous aurez donc le choix entre les modes AMOLED Cinéma, AMOLED Photo, et Normal. Nous avons préféré les couleurs naturelles du mode AMOLED Photo : nos mesures se sont avérées excellentes, tant pour les couleurs que pour l'échelle de gris, avec une déviation DeltaE-2000 moyenne de 2.07 dans le premier cas (par rapport à l'espace de couleurs AdobeRGB) et de 1.63 dans le second (espace de couleurs sRGB). A moins de 3, nous sommes donc pile dans les valeurs optimales. Parmi ses concurrents, seuls le Microsoft Lumia 950 et le Google Nexus 5X peuvent se targuer de faire à peu près aussi bien.

Nous avons également vérifié sa couverture des espaces de couleurs, et là encore, il obtient de très bons scores. Il couvre presque entièrement l'espace sRGB, et près de 87% de l'espace AdobeRGB, encore plus large. Il s'avère donc que Samsung est parvenu à améliorer encore un peu plus le déjà excellent écran du prédécesseur de ce Galaxy S7, et nous propose sur ce plan l'un des meilleurs smartphones du marché.

Grayscale (target color space: sRGB, profile: simple)
Grayscale (target color space: sRGB, profile: simple)
Grayscale (target color space: sRGB, profile: photo)
Grayscale (target color space: sRGB, profile: photo)
Grayscale (target color space: sRGB, profile: cinema)
Grayscale (target color space: sRGB, profile: cinema)
Saturation (target color space: sRGB, profile: simple)
Saturation (target color space: sRGB, profile: simple)
Saturation (target color space: sRGB, profile: photo)
Saturation (target color space: sRGB, profile: photo)
Saturation (target color space: sRGB, profile: cinema)
Saturation (target color space: sRGB, profile: cinema)
Mixed colors (target color space: sRGB, profile: simple)
Mixed colors (target color space: sRGB, profile: simple)
Mixed colors (target color space: sRGB, profile: photo)
Mixed colors (target color space: sRGB, profile: photo)
Mixed colors (target color space: sRGB, profile: cinema)
Mixed colors (target color space: sRGB, profile: cinema)
Mixed colors (target color space: Adobe RGB, profile: simple)
Mixed colors (target color space: Adobe RGB, profile: simple)
Mixed colors (target color space: Adobe RGB, profile: photo)
Mixed colors (target color space: Adobe RGB, profile: photo)
Mixed colors (target color space: Adobe RGB, profile: cinema)
Mixed colors (target color space: Adobe RGB, profile: cinema)
Color coverage sRGB: 99.35% (profile: photo)
Color coverage sRGB: 99.35% (profile: photo)
Color coverage Adobe RGB: 86.86% (profile: photo)
Color coverage Adobe RGB: 86.86% (profile: photo)
Color coverage ProPhoto RGB: 44.46% (profile: photo)
Color coverage ProPhoto RGB: 44.46% (profile: photo)

Sa très bonne luminosité en mode automatique et son excellent contraste permettent d'utiliser le Galaxy S7 très confortablement en extérieur. Les deux premières photos ci-dessous représentent le "pire scénario" : une utilisation par une journée très ensoleillée, et sous la lumière directe de l'astre diurne. Mais dans ces conditions, n'importe quel smartphone aurait beaucoup de mal à assurer une visibilité parfaite. A l'ombre, nous n'avons rencontré aucun problème.

au soleil (sans reflets)
au soleil (sans reflets)
au soleil (avec reflets)
au soleil (avec reflets)
à l'ombre
à l'ombre

Scintillement / MLI (Modulation de largeur d'impulsion)

Afin d'abaisser la luminosité de l'écran, certains ordinateurs portables font varier très rapidement le rétroéclairage entre éteint et allumé. La fréquence à laquelle le rétroéclairage s'éteint et se rallume est normalement fixée à une valeur qui permet de rendre la variation indétectable à l'œil nu? Si la fréquence est trop basse, certaines personnes peuvent être sujettes à une fatigue oculaire, des maux de tête ou même percevoir les variations.
Scintillement / MLI (Modulation de largeur d'impulsion) décelé 238.1 Hz100 Niveau de luminosité

Le rétroéclairage de l'écran scintille à la fréquence de 238.1 Hz (certainement du fait de l'utilisation d'une MDI - Modulation de largeur d'impulsion) à un niveau de luminosité inférieur ou égal à 100 % . Aucun scintillement ne devrait être perceptible au-dessus de cette valeur.

La fréquence de rafraîchissement de 238.1 Hz est relativement faible, les personnes les plus sensibles devraient percevoir un scintillement et être sujettes à une fatigue oculaire accrue (avec le niveau de luminosité indiqué)

En comparaison, 60 % des appareils testés n'emploient pas MDI pour assombrir leur écran. Nous avons relevé une moyenne à 965 (minimum : 43 - maximum : 30860) Hz dans le cas où une MDI était active.

Comme vous pouvez le voir, le Galaxy S7 offre des angles de vue très stables. Le contraste ne variera même pas lorsqu'on regardera l'écran depuis des angles extrêmes. Notons toutefois une légère distorsion des bleus dans les angles dépassant 30 degrés (toutes directions), sur les zones les plus lumineuses. Mais en pratique, rien de gênant.

angles de vue du Samsung Galaxy S7
angles de vue du Samsung Galaxy S7

Samsung propose son Galaxy S7 en deux versions. Le modèle européen est équipé d'un SoC-maison du constructeur coréen, un Exynos 8890 Octa, d'un GPU Mali-T880 MP12 et de 4 Go de RAM, tandis que son jumeau américain est animé par un Snapdragon 820 accompagné d'un GPU Adreno 530. Pour vous donner une idée du niveau de performances de la version Snapdragon 820, nous utiliserons des mesures obtenues à l'aide d'une version de développement de cet appareil, que nous pu tester à l'occasion d'un évènement organisé par Qualcomm.

Le Samsung Exynos 8890 Octa est un SoC octo-coeur, annoncé fin 2015 : le Galaxy S7 en est le tout-premier porteur. Elle se compose de deux clusters, de quatre coeurs chacun : quatre coeurs Samsung M1 pour l'un, qui peuvent atteindre jusqu'à 2.6 GHz (jusqu'à 2.3 GHz pour les quatre coeurs), et quatre coeurs Cortex-A53, plus efficients, cadencés à 1.6 GHz et se destinant aux tâches les plus simples, pour l'autre.

Nous avons commencé par évaluer les performances de son CPU : on constate tout de suite que l'Exynos 8890 se place parmi les puces les plus puissantes du marché. Il décroche même la première place du Geekbench Multi. Il obtient d'excellents résultats en test unicoeur également, mais reste derrière l'Apple A9 de l'iPhone 6s et le Snapdragon 820. La version américaine du Galaxy S7, de même que les prochains porte-drapeaux de chez LG ou HTC, devraient mieux faire que lui sur ce point.

AnTuTu Benchmark v5 - Total Score
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
80582 Points ∼100%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
72094 Points ∼89% -11%
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
60804 Points ∼75% -25%
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
59084 Points ∼73% -27%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
58535 Points ∼73% -27%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
52923 Points ∼66% -34%
AnTuTu Benchmark v6 - Total Score
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
131327 Points ∼71% +3%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
127902 Points ∼69%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
93767 Points ∼51% -27%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
65936 Points ∼36% -48%
Geekbench 3
32 Bit Multi-Core Score
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
5073 Points ∼16%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
4843 Points ∼16%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
4154 Points ∼13%
32 Bit Single-Core Score
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
1329 Points ∼29%
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
1146 Points ∼25%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
1066 Points ∼23%
64 Bit Multi-Core Score
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
6401 Points ∼20%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
6265 Points ∼19% -2%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
5619 Points ∼17% -12%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
5500 Points ∼17% -14%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
4804 Points ∼15% -25%
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
4422 Points ∼14% -31%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
3530 Points ∼11% -45%
64 Bit Single-Core Score
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
2539 Points ∼53% +15%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
2376 Points ∼50% +8%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
2199 Points ∼46%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
1721 Points ∼36% -22%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
1503 Points ∼32% -32%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
1246 Points ∼26% -43%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
1140 Points ∼24% -48%
PCMark for Android
Work 2.0 battery life
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
371 min ∼54%
Work 2.0 performance score
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
5220 Points ∼79% +47%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
3550 Points ∼53%
Work performance score
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
7344 Points ∼90% +52%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
6590 Points ∼81% +37%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8 (Android 5.0.2)
5050 Points ∼62% +5%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
4826 Points ∼59%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
4324 Points ∼53% -10%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430 (OxygenOS 2.0)
4282 Points ∼53% -11%
BaseMark OS II
Web
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
1207 Points ∼78% +26%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
1127 Points ∼73% +18%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
985 Points ∼64% +3%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
957 Points ∼62%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
923 Points ∼60% -4%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
778 Points ∼50% -19%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
769 Points ∼50% -20%
Graphics
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
4710 Points ∼55% +173%
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
4323 Points ∼50% +151%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
2631 Points ∼31% +53%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
2489 Points ∼29% +44%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
2038 Points ∼24% +18%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
1723 Points ∼20%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
1636 Points ∼19% -5%
Memory
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
2339 Points ∼61% +4%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
2244 Points ∼58%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
2035 Points ∼53% -9%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
1426 Points ∼37% -36%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
1297 Points ∼34% -42%
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
1281 Points ∼33% -43%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
1115 Points ∼29% -50%
System
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
4217 Points ∼64%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
4064 Points ∼62% -4%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
3989 Points ∼61% -5%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
3600 Points ∼55% -15%
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
3466 Points ∼53% -18%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
2536 Points ∼39% -40%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
1730 Points ∼26% -59%
Overall
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
2410 Points ∼73% +21%
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
2194 Points ∼67% +10%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
2046 Points ∼62% +3%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
1987 Points ∼61%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
1821 Points ∼55% -8%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
1681 Points ∼51% -15%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
1318 Points ∼40% -34%
PassMark PerformanceTest Mobile V1
3D Graphics Tests
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
2345 Points ∼71% +12%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
2094 Points ∼63%
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
1987 Points ∼60% -5%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
1548 Points ∼47% -26%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
1534 Points ∼46% -27%
2D Graphics Tests
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
6747 Points ∼66% +11%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
6055 Points ∼59%
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
5442 Points ∼53% -10%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
5395 Points ∼53% -11%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
5274 Points ∼51% -13%
Memory Tests
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
19060 Points ∼75% +241%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
7338 Points ∼29% +31%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
6924 Points ∼27% +24%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
6632 Points ∼26% +19%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
5590 Points ∼22%
Disk Tests
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
95049 Points ∼69% +165%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
74503 Points ∼54% +108%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
68872 Points ∼50% +92%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
44133 Points ∼32% +23%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
35808 Points ∼26%
CPU Tests
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
270825 Points ∼100% +31%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
207417 Points ∼76%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
176225 Points ∼65% -15%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
126720 Points ∼47% -39%
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
49848 Points ∼18% -76%
System
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
8438 Points ∼89% +9%
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
8296 Points ∼87% +7%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
7730 Points ∼81%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
6990 Points ∼74% -10%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
6462 Points ∼68% -16%
Vellamo 3.x
Metal
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
3402 Points ∼93% +1%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
3371 Points ∼92%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
2995 Points ∼81% -11%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
2583 Points ∼70% -23%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
2526 Points ∼69% -25%
Multicore Beta
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
3438 Points ∼77% +1%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
3425 Points ∼76% 0%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
3414 Points ∼76% 0%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
3408 Points ∼76%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
2272 Points ∼51% -33%
Browser
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
7570 Points ∼100%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
7008 Points ∼93% -7%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530 (Qualcomm Browser)
5954 Points ∼79% -21%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530 (Webview)
5142 Points ∼68% -32%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8 (Samsung Browser 3.0)
5463 Points ∼72% -28%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430 (Chrome 44)
4526 Points ∼60% -40%

La tendance se poursuit avec les benchmarks graphiques. Son Mali-T880 MP12 se montre parfois jusqu'à deux fois plus puissant que le Galaxy S6, dans les tests graphiques les plus exigeants, mais l'Adreno 530 de la Snapdragon 820 obtient toujours entre 15 et 20% de plus. Reste que le Galaxy S7 est sans aucun doute l'un des smartphones les plus puissants à l'heure actuelle, et que son GPU suffira à faire tourner tous les jeux récents. D'autant que ce dernier supporte la nouvelle API Vulkan, bien qu'aucun application ne l'utilise encore à l'heure actuelle (sauf quelques bêtas).

GFXBench 4.0
off screen Car Chase Offscreen
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
18 fps ∼5% +20%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
15 fps ∼4%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
11 fps ∼3% -27%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
6.2 fps ∼2% -59%
on screen Car Chase Onscreen
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
11 fps ∼9% +39%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
9.4 fps ∼8% +19%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
7.9 fps ∼7%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
6.7 fps ∼6% -15%
GFXBench 3.1
off screen Manhattan ES 3.1 Offscreen
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
31 fps ∼7% +11%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
28 fps ∼7%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
19 fps ∼5% -32%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
13 fps ∼3% -54%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
10 fps ∼2% -64%
on screen Manhattan ES 3.1 Onscreen
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
19 fps ∼11% +27%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
15 fps ∼9% 0%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
15 fps ∼9%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
11 fps ∼6% -27%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
6.1 fps ∼3% -59%
GFXBench 3.0
off screen Manhattan Offscreen OGL
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
48 fps ∼9% +20%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
40 fps ∼7%
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
39.5 fps ∼7% -1%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
25 fps ∼5% -37%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
23 fps ∼4% -42%
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
22 fps ∼4% -45%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
18 fps ∼3% -55%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
16 fps ∼3% -60%
on screen Manhattan Onscreen OGL
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
56 fps ∼25% +107%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
27 fps ∼12% 0%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
27 fps ∼12%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
23 fps ∼10% -15%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
19 fps ∼8% -30%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
17 fps ∼7% -37%
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
16 fps ∼7% -41%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
15 fps ∼7% -44%
GFXBench (DX / GLBenchmark) 2.7
1920x1080 T-Rex HD Offscreen C24Z16
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
91 fps ∼7% +8%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
84 fps ∼6%
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
79.6 fps ∼6% -5%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
53 fps ∼4% -37%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
48 fps ∼4% -43%
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
46 fps ∼3% -45%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
41 fps ∼3% -51%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
37 fps ∼3% -56%
T-Rex HD Onscreen C24Z16
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
59.1 fps ∼13% +12%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
56 fps ∼12% +6%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
53 fps ∼12%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
47 fps ∼10% -11%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
44 fps ∼10% -17%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
38 fps ∼8% -28%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
32 fps ∼7% -40%
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
30 fps ∼7% -43%
3DMark
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1) Unlimited Physics
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
1350 Points ∼45%
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1) Unlimited Graphics
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
1777 Points ∼43%
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1) Unlimited
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
1660 Points ∼44%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0 Unlimited Physics
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
1267 Points ∼53%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0 Unlimited Graphics
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
2686 Points ∼46%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0 Unlimited
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
2151 Points ∼45%
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1) Physics
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
2552 Points ∼100% +26%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
2022 Points ∼79%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
1517 Points ∼59% -25%
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
1320 Points ∼52% -35%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
1320 Points ∼52% -35%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
1288 Points ∼50% -36%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
1002 Points ∼39% -50%
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1) Graphics
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
2773 Points ∼52% +25%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
2216 Points ∼41%
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
1152 Points ∼21% -48%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
1152 Points ∼21% -48%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
1127 Points ∼21% -49%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
846 Points ∼16% -62%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
801 Points ∼15% -64%
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1)
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
2207 Points ∼57% +2%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
2170 Points ∼56%
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
1186 Points ∼31% -45%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
1186 Points ∼31% -45%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
1096 Points ∼28% -49%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
945 Points ∼24% -56%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
938 Points ∼24% -57%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0 Physics
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
2432 Points ∼94% +21%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
2010 Points ∼78%
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
1553 Points ∼60% -23%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
1553 Points ∼60% -23%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
1414 Points ∼55% -30%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
831 Points ∼32% -59%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0 Graphics
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
3018 Points ∼39%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
1942 Points ∼25% -36%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
1854 Points ∼24% -39%
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
1492 Points ∼19% -51%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
1492 Points ∼19% -51%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
1092 Points ∼14% -64%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
2715 Points ∼56%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
1734 Points ∼36% -36%
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
1505 Points ∼31% -45%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
1505 Points ∼31% -45%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
1497 Points ∼31% -45%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
1244 Points ∼26% -54%
1280x720 offscreen Ice Storm Unlimited Physics
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
19944 Points ∼29%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
19260 Points ∼28% -3%
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
18649 Points ∼27% -6%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
15575 Points ∼23% -22%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
14358 Points ∼21% -28%
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
13097 Points ∼19% -34%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
12451 Points ∼18% -38%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
10985 Points ∼16% -45%
1280x720 offscreen Ice Storm Unlimited Graphics Score
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
42686 Points ∼9% +28%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
33348 Points ∼7%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
31858 Points ∼7% -4%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
30585 Points ∼7% -8%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
23954 Points ∼5% -28%
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
23193 Points ∼5% -30%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
22180 Points ∼5% -33%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
20537 Points ∼5% -38%
1280x720 offscreen Ice Storm Unlimited Score
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
29015 Points ∼15%
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
28419 Points ∼14% -2%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
24446 Points ∼12% -16%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
22723 Points ∼12% -22%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
22400 Points ∼11% -23%
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
22002 Points ∼11% -24%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
19179 Points ∼10% -34%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418
18898 Points ∼10% -35%
Basemark ES 3.1 / Metal - offscreen Overall Score
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600
887 Points ∼47% +21%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
732 Points ∼39%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430 (7.6 fps offscreen)
427 Points ∼23% -42%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
347 Points ∼19% -53%
Basemark X 1.1
High Quality
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
35000 Points ∼79% +16%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
30097 Points ∼68%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
27059 Points ∼61% -10%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
21533 Points ∼49% -28%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
16688 Points ∼38% -45%
Medium Quality
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
41500 Points ∼92% +3%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
40252 Points ∼89%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
38701 Points ∼86% -4%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
33287 Points ∼74% -17%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
29659 Points ∼66% -26%
Lightmark - 1920x1080 1080p
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
22.7 fps ∼63% +64%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430
15.68 fps ∼44% +13%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
13.86 fps ∼39%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8
9.97 fps ∼28% -28%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
7.9 fps ∼22% -43%
Epic Citadel - Ultra High Quality
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430 (1920 x 1080 px)
59.1 fps ∼98% +2%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4
59 fps ∼98% +1%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
58.2 fps ∼96%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8 (2560x1440)
53.8 fps ∼89% -8%

Apple s'impose encore et toujours dans les benchmarks relatifs à la rapidité de la navigation Internet, et ce, dans tous les tests, et largement (+10 à 60% par rapport à ses concurrents). Mais le Galaxy S7 n'a pas à rougir de sa prestation : il fait mieux que tous les autres smartphones Android que nous avons pu tester jusqu'à présent. Le Snapdragon 820, avec le navigateur-maison de Qualcomm, s'avère plus lent dans la plupart des tests, sauf au Mozilla Kraken 1.1, où il fait légèrement mieux.

http://www.notebookcheck.net/Apple-iPhone-6S-Smartphone-Review.151403.0.html

Subjectivement, nous ne nous sommes pas sentis limités en navigation Internet. Avec une bonne connexion sans-fil, vous devriez pouvoir charger les pages web très rapidement, et surfer avec fluidité.

Octane V2 - Total Score
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600 (Safari Mobile 9.01)
16200 Points ∼33% +23%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
13161 Points ∼27%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4 (Chrome 47)
11329 Points ∼23% -14%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530 (Qualcomm Browser)
10559 Points ∼21% -20%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530 (Chrome 44)
8395 Points ∼17% -36%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8 (Samsung Browser 3.0)
8650 Points ∼17% -34%
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8 (Android 5.0.2)
8518 Points ∼17% -35%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418 (Chrome 46)
8202 Points ∼17% -38%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430 (Chrome 44)
6955 Points ∼14% -47%
Mozilla Kraken 1.1 - Total Score
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430 (Chrome 44)
6585.3 ms * ∼11% -157%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530 (Chrome 44)
6310 ms * ∼11% -146%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530 (Qualcomm Browser)
2460 ms * ∼4% +4%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418 (Chrome 46)
4733.8 ms * ∼8% -85%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8 (Samsung Browser 3.0)
4037.4 ms * ∼7% -58%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4 (Chrome 47)
3643 ms * ∼6% -42%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
2561.5 ms * ∼4%
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600 (Safari Mobile 9.0.1)
1715 ms * ∼3% +33%
WebXPRT 2015 - Overall Score
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600 (Safari Mobile 9.01)
187 Points ∼33% +13%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
166 Points ∼29%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4 (Chrome 47)
139 Points ∼24% -16%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530
108 Points ∼19% -35%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418 (Chrome 46)
107 Points ∼19% -36%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430 (Chrome 44)
80 Points ∼14% -52%
JetStream 1.1 - 1.1 Total Score
Apple iPhone 6S
Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600 (Safari Mobile 9.01)
118.6 Points ∼37% +60%
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, ARM Mali-T880 MP12
74 Points ∼23%
Huawei Mate 8
HiSilicon Kirin 950, ARM Mali-T880 MP4 (Chrome 47)
65 Points ∼20% -12%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530 (Qualcomm Browser)
64 Points ∼20% -14%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996, Qualcomm Adreno 530 (Chrome 44)
55 Points ∼17% -26%
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8 (Chrome 44)
49.193 Points ∼15% -34%
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8 (Chrome 44)
49.193 Points ∼15% -34%
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418 (Chrome 46)
45 Points ∼14% -39%
OnePlus 2
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430 (Chrome 44)
44.286 Points ∼14% -40%

* ... Moindre est la valeur, meilleures sont les performances

stockage disponible
stockage disponible

Comme pour son prédécesseur, le Galaxy S6, Samsung a opté pour de la mémoire flash UFS 2.0, un standard très récent et très rapide, allant encore plus loin en termes de performances. Avec des vitesses de transfert séquentiel de l'ordre de 500 Mo/s (lecture) et 150 Mo/s (écriture), notre appareil de test se place facilement en tête du classement. En lecture 4K, domaine très important en pratique, il impressionne tout autant avec ses 100 Mo/s. Il est en revanche un petit peu derrière son prédécesseur en écriture 4K aléatoire.

Environ 24.5 Go d'espace est disponible à l'utilisateur au premier démarrage, pour une puce dotée de 32 Go de mémoire. Vous pourriez, logiquement, vouloir utiliser une carte microSD (jusqu'à 200 Go) pour étendre cette capacité : nous avons donc vérifié les performances de son lecteur de cartes microSD. Notre carte-test, une Toshiba Exceria Pro M401, peut atteindre jusqu'à 95/80 Mo/s (lecture/écriture) selon son fabricant. Nous avons mesuré des taux de 72 et de 53 Mo/s respectivement, pour la Galaxy S7, des chiffres suffisamment élevés pour que vous n'ayez pas à vous soucier de sa lenteur éventuelle. Nous l'avons déjà dit : il est impossible d'utiliser cet espace additionnel comme de l'espace interne. Mais App2SD fonctionne tout de même avec les applications compatibles.

AndroBench 3-5
Sequential Write 256KB SDCard
Samsung Galaxy S7
32 GB UFS 2.0 Flash (Toshiba Exceria Pro M401)
53.6 MB/s ∼62%
Sequential Read 256KB SDCard
Samsung Galaxy S7
32 GB UFS 2.0 Flash (Toshiba Exceria Pro M401)
72.33 MB/s ∼75%
Random Write 4KB
Samsung Galaxy S6
32 GB UFS 2.0 Flash
19.9 MB/s ∼13% +24%
Samsung Galaxy S6 Edge
32 GB UFS 2.0 Flash
19.84 MB/s ∼13% +24%
Samsung Galaxy S7
32 GB UFS 2.0 Flash
16.01 MB/s ∼11%
Huawei Mate 8
32 GB eMMC Flash
15.74 MB/s ∼10% -2%
OnePlus 2
64 GB eMMC Flash
13.94 MB/s ∼9% -13%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
12.9 MB/s ∼8% -19%
Google Nexus 5X
32 GB eMMC Flash
12.21 MB/s ∼8% -24%
Random Read 4KB
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
101 MB/s ∼60% +18%
Samsung Galaxy S7
32 GB UFS 2.0 Flash
85.9 MB/s ∼51%
Samsung Galaxy S6
32 GB UFS 2.0 Flash
80 MB/s ∼48% -7%
Samsung Galaxy S6 Edge
32 GB UFS 2.0 Flash
77.43 MB/s ∼46% -10%
Huawei Mate 8
32 GB eMMC Flash
24.98 MB/s ∼15% -71%
Google Nexus 5X
32 GB eMMC Flash
24.8 MB/s ∼15% -71%
OnePlus 2
64 GB eMMC Flash
21.87 MB/s ∼13% -75%
Sequential Write 256KB
Samsung Galaxy S7
32 GB UFS 2.0 Flash
145.72 MB/s ∼77%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
142 MB/s ∼75% -3%
Samsung Galaxy S6 Edge
32 GB UFS 2.0 Flash
139.12 MB/s ∼73% -5%
Samsung Galaxy S6
32 GB UFS 2.0 Flash
138.9 MB/s ∼73% -5%
OnePlus 2
64 GB eMMC Flash
125.51 MB/s ∼66% -14%
Huawei Mate 8
32 GB eMMC Flash
124.78 MB/s ∼66% -14%
Google Nexus 5X
32 GB eMMC Flash
98.64 MB/s ∼52% -32%
Sequential Read 256KB
Samsung Galaxy S7
32 GB UFS 2.0 Flash
483.82 MB/s ∼66%
Qualcomm Snapdragon 820 MDP
439 MB/s ∼60% -9%
Samsung Galaxy S6 Edge
32 GB UFS 2.0 Flash
319.25 MB/s ∼43% -34%
Samsung Galaxy S6
32 GB UFS 2.0 Flash
319 MB/s ∼43% -34%
Google Nexus 5X
32 GB eMMC Flash
245.19 MB/s ∼33% -49%
Huawei Mate 8
32 GB eMMC Flash
238.28 MB/s ∼32% -51%
OnePlus 2
64 GB eMMC Flash
234.21 MB/s ∼32% -52%

Jeux

Le SoC Exynos 8890 Octa et son GPU Mali-T880 MP12 GPU sont suffisamment puissants pour faire tourner les jeux récents, même en résolution maximale (2560x1440 pixels). Vous pouvez donc jouer aux jeux les plus exigeantss, comme "Dead Trigger 2", ou "Asphalt 8 : Airborne", sans aucune difficulté. Comme nous l'avons déjà souligné, son écran tactile un peu trop sensible pourra s'avérer gênant en jeu, conduisant à des mouvements involontaires. Le haut-parleurs, situé sur l'arrête basse de l'appareil, est malheureusement couvert par les doigts lorsqu'on joue en mode paysage.

Asphalt 8: Airborne
Asphalt 8: Airborne
Dead Trigger 2
Dead Trigger 2

Samsung a ajouté deux fonctionnalités supplémentaires à TouchWiz, pour améliorer l'expérience utilisateur en jeu : Game Launcher et Game Tools. Nous ne comprenons pas vraiment pourquoi elles sont désactivées par défauts, mais elles restent aisément activables dans les paramètres. Le Game Launcher est une sorte de dossier centralisateur de tous vos jeux installés, qui permet également de modifier certains réglages. Ainsi, vous pourrez depuis ce dossier, changer de profil d'énergie, ou désactiver les notifications pendant les jeux. Game Tools est également très utile : il s'agit d'un bouton qui se superpose à l'écran de jeu, et sur lequel vous pouvez cliquer pour accéder à un menu vous permettant de désactiver les boutons haptiques, ou de prendre des captures d'écran/filmer le contenu de l'écran.

Game Launcher
Game Launcher
Game Launcher
Game Launcher
Game Tools
Game Tools
menu Game Tools superposé pendant un jeu
menu Game Tools superposé pendant un jeu
Asphalt 8: Airborne
 ParamètresValeur
 high30 fps
Dead Trigger 2
 ParamètresValeur
 high56 fps

Emissions

Températures

Les températures en surface du Galaxy S7 sont excellentes : il ne tiédit même pas au repos ou en utilisation légère, tandis qu'en charge système maximale, nous avons enregistré un maximum de 38.1 °C. Suffisamment pour que nous le percevions, mais loin d'être gênant. 

Ces températures sont-elles atteintes grâce à une réduction des performances ? Nous avons vérifié cela en exécutant le test de batterie GFXBench, qui répète le test T-Rex trente fois à la suite, enregistrant le niveau de performances et les températures. Les diagrammes des températures du Galaxy S7 sont cependant restés vierges. Nous avons pu constater une perte de puissance d'environ 50% après les 15 premières répétitions du test (~14 minutes), avant de chuter et de s'établir pas loin de 80% plus bas que son niveau initial. Nous avons immédiatement lancé le test une seconde fois, pour constater, une fois de plus, une fluctuation du niveau de performances, qui s'établit finalement à environ 75 à 85% de moins qu'au démarrage. Au vu de la puissance graphique monstrueuse du Galaxy S7, vous ne devriez pas ressentir de gêne en jeu, mais ce pourrait devenir problématique à l'exécution d'applications de réalité virtuelle complexes, qui demandent beaucoup en termes de performances.

GFXBench test capacité batterie, 1ère exécution
GFXBench test capacité batterie, 1ère exécution
GFXBench test fréquence d'image, 1ère exécution
GFXBench test fréquence d'image, 1ère exécution
GFXBench test performances, 1ère exécution
GFXBench test performances, 1ère exécution
GFXBench test performances, 2ème exécution
GFXBench test performances, 2ème exécution
 38.1 °C38.3 °C36 °C 
 37.9 °C37 °C35 °C 
 36.9 °C35.9 °C34.3 °C 
Maximum: 38.3 °C
Moyenne: 36.6 °C
35.4 °C37.6 °C37.2 °C
34.2 °C35.7 °C34.9 °C
32.9 °C33.4 °C33.2 °C
Maximum: 37.6 °C
Moyenne: 34.9 °C
Alimentation (valeur maximale)  32 °C | Température ambiante de la pièce 21.9 °C | Voltcraft IR-260

Haut-parleurs

speaker measurements
speaker measurements

Le haut-parleur mono, situé sur l'arrête inférieure du smartphone, peut monter très haut (87 dB(A)). Mais même à volume maximal, aucune distorsion n'est vraiment audible. On s'y attendait : le son manque de basses, et le tons aigus sont un peu accentués. Notons que l'application Musique de Samsung n'est pas préinstallée, mais téléchargeable gratuitement sur la boutique Galaxy Apps : par défaut, seul Google Musique est disponible. Dommage qu'aucun outil de configuration du son ne soit disponible non plus.

L'écoute via le jack stéréo 3.5 mm est d'assez bonne qualité. Le niveau de volume maximal est correct, pour des écouteurs normaux. Mais nous avons été un peu déçus, notamment par le manque de dynamisme du son, même des titres en haute-qualité. Nous avons déjà testé des smartphones meilleurs sur ce point : le HTC One A9 en est un exemple.

La connexion à une enceinte Bluetooth (Denon Envaya Mini) s'est établie sans problème, et nous n'avons constaté aucune perte particulière durant la lecture. La portée était, en outre, plutôt bonne (~10 mètres).

Gestion de l'énergie

Consommation énergétique

La consommation d'énergie du Samsung Galaxy S7 est très basse pour un smartphone aussi puissant. Notre comparatif, ici, doit être utilisé comme un simple indicateur : tous les appareils testés ne sont pas dotés des mêmes composants, ce qui peut faire varier leurs résultats. En plus de sa consommation en veille, nous avons testé sa consommation en activant l'Always On Display. Dans ce dernier scénario, avec le calendrier activé, la consommation oscillait constamment entre 0.24 et 0.6 Watts, ce qui n'est pas rien. Nous avons également laissé le smartphone, pleinement chargé, en veille toute une nuit (sans notifications push), et sa batterie a perdu 10% de sa capacité après environ 6 heures.

Le Galaxy S7 est fourni avec un chargeur 10 Watts, qui supporte la recharge rapide : il rechargera le smartphone en environ 1 heure et demi.

Consommation énergétique
Éteint/en veilledarklight 0.18 / 0.22 Watts
Au reposdarkmidlight 0.68 / 1.02 / 1.14 Watts
Fortement sollicité midlight 4.73 / 7.16 Watts
 color bar
Légende: min: dark, med: mid, max: light        Gossen Metrahit Energy
Samsung Galaxy S7
Samsung Exynos 8890 Octa, 5.1
Sony Xperia Z5
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, 5.2
Apple iPhone 6S
Apple A9, 4.7
Microsoft Lumia 950
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, 5.2
HTC One M9
Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, 5
Google Nexus 5X
Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, 5.2
Samsung Galaxy S6
Samsung Exynos 7420 Octa, 5.1
Power Consumption
-34%
-4%
-104%
-65%
-19%
15%
Idle Minimum *
0.68
0.7
-3%
0.5
26%
1.97
-190%
1.1
-62%
0.55
19%
0.4
41%
Idle Average *
1.02
1.7
-67%
1.6
-57%
2.42
-137%
2
-96%
1.44
-41%
0.6
41%
Idle Maximum *
1.14
1.8
-58%
1.9
-67%
2.96
-160%
2.4
-111%
1.9
-67%
1.2
-5%
Load Average *
4.73
5.6
-18%
2.5
47%
5.94
-26%
7.2
-52%
3.36
29%
5
-6%
Load Maximum *
7.16
8.7
-22%
4.8
33%
7.79
-9%
7.5
-5%
9.76
-36%
6.8
5%

* ... Moindre est la valeur, meilleures sont les performances

Autonomie

Le Galaxy S7 est doté d'une grosse batterie, d'une capacité de 3000 mAh, qui devrait lui permettre de viser d'excellentes autonomies. Cela se confirme, bien que nous ayons été très surpris par l'écart important mesuré entre son autonomie en lecture vidéo et en Wi-Fi (150 cd/m² de luminosité). Vous pourrez regarder près de 15 heures de vidéo : le Galaxy S7 marque un excellent score ici. Son autonomie en Wi-Fi s'établit à 7 heures et demi, ce qui n'est pas mauvais, mais moins bien que son prédécesseur, entre autres. Nous avons relancé le test Wi-Fi plusieurs fois (avec le navigateur de Samsung et avec Chrome), mais les résultats furent à peu près identiques à chaque fois. Il semble bien que le constructeur coréen ait des efforts à faire en termes de consommation Wi-Fi.

Son autonomie minimum (en utilisation intensive) est de 4 heures, soit, encore une fois, moins que son prédécesseur. On peut l'expliquer assez logiquement par le fait que le Galaxy S7 soit plus puissant que le Galaxy S6. En luminosité minimale et dans des conditions qu'on qualifiera de "parfaites", il culmine à plus de 30 heures.

Samsung dote son smartphone de deux modes d'économie d'énergie : le mode d'économie "normal" réduira les activités d'arrière plan et les performances du processeur, tandis que le mode extrême limitera assez drastiquement les fonctionnalités proposées, et passera l'affichage en noir et blanc.

Autonomie
Au repos (module WiFi éteint, luminosité au minimum)
30h 10min
En navigation internet via le module WiFi WLAN v1.3 (Chrome 44)
7h 36min
En lecture de Big Buck Bunny encodé en H.264 1080p
14h 52min
Fortement sollicité (luminosité au maximum)
4h 02min
Samsung Galaxy S7
5.1, 11.55 Wh
Sony Xperia Z5
5.2,  Wh
Apple iPhone 6S
4.7, 7 Wh
Microsoft Lumia 950
5.2, 12 Wh
HTC One M9
5,  Wh
Google Nexus 5X
5.2, 10 Wh
Samsung Galaxy S6
5.1, 10 Wh
Huawei Mate 8
6,  Wh
Autonomie de la batterie
-14%
-19%
-30%
-34%
-12%
-3%
27%
Reader / Idle
1810
1669
-8%
1510
-17%
1500
-17%
805
-56%
1775
-2%
1300
-28%
1872
3%
Load
242
213
-12%
137
-43%
187
-23%
236
-2%
245
1%
278
15%
256
6%
WiFi
573
575
WiFi v1.3
456
438
-4%
492
8%
250
-45%
348
-24%
412
-10%
475
4%
865
90%
H.264
892
600
-33%
699
-22%
570
-36%
421
-53%
555
-38%
963
8%

Points positifs

+ châssis très élégant, à l'excellente qualité de fabrication, et solide
+ excellentes performances
+ très bon écran
+ stockage extensible
+ certification IP68
+ bon appareil photo
+ module GPS précis

Points négatifs

- TouchWiz oublie quelques fonctionnalités d'Android 6.0
- face arrière glissante
- légère auto-limitation en charge système élevée
- seulement un port micro-USB 2.0 : ni USB-C, ni MHL, ni DisplayPort
- capteur infrarouge disparu
- PWM
- cher

Verdict

In review: Samsung Galaxy S7. Test model courtesy of Samsung Germany.
In review: Samsung Galaxy S7. Test model courtesy of Samsung Germany.

Si le Samsung Galaxy S6 et son châssis en métal, le premier chez un Galaxy S, marquait une révolution dans le haut-de-gamme chez Samsung, le nouveau Galaxy S7 tient, lui, plutôt de l'évolution. Samsung a su écouter les désirs de ses clients, et réintégrer certaines fonctionnalités à son dernier smartphone, comme un stockage extensible ou la certification IP68, qui lui assure une protection contre l'eau et la poussière. Son châssis, bien que toujours en verre et en métal, a été retravaillé : il rivalise avec les meilleurs appareils du marché sur ce point. A noter sa plus grande épaisseur, qui nous a légèrement surpris, mais qui ne gêne en aucun cas l'utilisateur dans sa prise en main, grâce à l'incurvation de ses bordures arrières. L'espace en plus est occupé par la batterie, de plus grande capacité. Son écran SAMOLED est meilleur que jamais : il impressionne, de par sa très forte luminosité et les couleurs très fidèles qu'il reproduit.

Le Galacy S7 nous a également laissé une véritable impression de puissance, bien que son SoC-rival, le Snapdragon 820, soit certainement globalement plus performant. Le SoC de Samsung doit composer avec une légère auto-limitation de ses capacités en utilisation lourde, mais ceci n'affectera pas énormément ses performances, tout en permettant de conserver un niveau de chauffe raisonnable. Soulignons également la présence d'une lentille 12 MP à l'arrière, en guise d'appareil photo, qui nous a bluffé par sa qualité : malgré une baisse en résolution par rapport à son prédécesseur, les clichés capturés étaient tout aussi nets que lumineux.

Le Samsung Galaxy S7 compte parmi les meilleurs smartphones du marché, mais n'apporte pas d'améliorations majeures par rapport à son prédécesseur.

Mais toutes ses différences par rapport à son prédécesseur ne sont pas forcément toutes aussi appréciables : ainsi, il n'intègre plus de capteur infrarouge, et Samsung nous a déçus en termes de connectique. L'absence de port USB-C s'explique entre autres par une question de compatibilité avec le Samsung Gear VR, mais rien n'excuse la non-utilisation d'un standard plus rapide. Surtout, pour nous, le principal problème du Galaxy S7 réside dans ce qu'il ressemble finalement beaucoup à tous les smartphones Galaxy récents, impression notamment due à son logiciel système. Plusieurs fonctionnalités d'Android 6 ne sont pas présentes par défaut, et TouchWiz n'a que très peu évolué depuis sa dernière version. Un manque d'innovation est à regretter. La seule véritable nouveauté est l'intégration de l'Always On Display, qui est un véritable gouffre en termes d'autonomie.

Nos critiques sont très pointilleuses, bien sûr : le Galaxy S7 reste très clairement l'un des meilleurs smartphones que vous pourriez acquérir aujourd'hui. Il faudra rester attentifs, les prochains mois promettant d'être intéressants à ce niveau : les nouveaux porte-drapeaux de ses concurrents ne devraient pas tarder à sortir. Nous publierons bientôt notre test du plus grand Galaxy S7 dans les jours à venir.

Samsung Galaxy S7 - 0404/2121/amam v5.1
Andreas Osthoff

Châssis
95%
Clavier
71 / 75 → 95%
Dispositif de pointage
91%
Connectivité
50 / 60 → 84%
Poids
92%
Autonomie
93%
Écran
91%
Performances en jeu
60 / 63 → 95%
Performances dans les applications
61 / 70 → 88%
Chauffe
91%
Nuisance sonore
100%
Audio
69 / 91 → 76%
Appareil photo
94%
Moyenne
81%
91%
Smartphone - Moyenne compensée

Pricecompare

> Revues et rapports de ordinateurs portatifs et smartphones, ordiphones > Critiques > Critique complète du Smartphone Samsung Galaxy S7
Andreas Osthoff, 2016-03-22 (Update: 2016-05- 6)