Notebookcheck

Critique complète du PC portable Xiaomi Mi Air (13,3 pouces)

Benjamin Herzig (traduit par JBP), 11/25/2016

Débuts prometteurs. Avec le Mi Notebook Air, Xiaomi livre son premier PC portable. Le constructeur chinois fait les choses en grand, et veut s’imposer face à des concurrents installés. Vous lirez dans ce test détaillé dans quelle mesure ces débuts de la marque lui ouvrent la porte à un tel exploit.

Pour la critique en anglais, cliquez ici, et pour la critique originale en allemand, suivez ce lien.

L'arrivée d'un nouveau concurrent sur le marché des ordinateurs portables est toujours quelque chose d'appréciable. D'autant que, globalement, le marché des PC se réduit, ce qui signifie que des ventes en baisse se concentrent sur un nombre de plus en plus restreint de constructeurs – aujourd'hui l’acquisition des PC Futjitsu par le leader du marché Lenovo est en discussion.

Malgré cet engorgement du marché, les entrées de gamme de Huawei (avec le MateBook) et Xiaomi sont les bienvenues, même si elles vont à contre-courant de la tendance générale. En outre, ces nouveaux acteurs animent le marché, en augmentant la concurrence. Cependant, il est à noter que Xiaomi et Huawei ont choisi des branches spécifiques pour leur entrée sur le marché. Huawei a choisi le marché des 2-en-1, et Xiaomi celui des ultrabooks ultrafins. Ces marchés sont probablement ceux qui ont une plus grande marge de croissance.

Concentrons-nous sur le modèle Xiaomi : Xiaomi est un fabricant qui connaît un grand succès sur le marché des smartphones, même si ce succès est très concentré sur la Chine. Xiaomi propose de bons produits au prix le plus bas possible, afin de réduire la concurrence, si bien que la marque accepte des profits peu élevés, voire nuls, sur les achats de matériel. Cette stratégie a bien fonctionné sur le marché des smartphones, au moins jusqu’en 2015. Xiaomi s’est depuis quelque peu affaibli. Maintenant le succès pourrait se répéter sur le marché des PC, avec le Mi Notebook Air que nous testons ici.

Comme nous étudions ici le premier portable de Xiaomi, il n’y a pas de modèle précédent auquel le comparer. Le portable a néanmoins un petit frère, avec le Mi Notebook Air 12,5, équipé avec des CPU de la classe Y (TDP de 4,5 W). Notre modèle de 13,3 pouces est équipé d'un processeur plus puissant, de la classe U (TDP de 15 W). Aucun appareil n’est officiellement disponible en France : comme pour les smartphones, Xiaomi se concentre sur le marché intérieur chinois. Il est cependant possible de les importer (avec le risque que cela comporte d’avoir un appareil sans le label CE), par exemple via l’importateur Trading Shenzhen (pour l'Allemagne, en France il est possible de le commander sur Gearbest). C’est là que nous avons commandé notre modèle de test, dans la seule configuration proposée, avec un i5, un SSD de 256 GB, et 8 GB de RAM. En Allemagne, l’ensemble peut être acheté pour 867€ (sans frais de douane / d’import ou d’expédition !).

Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch) (Mi Notebook Air Gamme)
Carte graphique
NVIDIA GeForce 940MX - 1024 Mo, GDDR5, Nvidia Driver 369.09
Mémoire
8192 Mo 
, DDR4 2133 MHz, simple canal, soudée
Écran
13.3 pouces 16:9, 1920x1080 pixel 166 PPP, Samsung LTN133HL09-M01, IPS, brillant: oui
Carte mère
Intel Skylake-U Premium PCH
Disque dur
Samsung PM951 NVMe MZVLV256, 256 Go 
Carte son
Realtek High Definition Audio
Connexions
3 USB 3.0 / 3.1 Gen1, 1 HDMI, Connectique audio: 3,5 mm combo audio, Capteurs: G-Sensor
Réseau
Intel Dual Band Wireless-AC 8260 (a/b/g/n/ac), Bluetooth 4.1
Taille
Hauteur x Largeur x Profondeur (en mm): 14.8 x 309.6 x 210.9
Batterie
40 Wh Lithium-Polymère
Système d'exploitation
Microsoft Windows 10 Home 64 Bit
Appareil photo
Webcam: 1 MP
Fonctionnalités additionnelles
Haut-parleurs: stéréo, 12 Mois Garantie
Poids
1.28 kg, Alimentation: 218 g
Prix
867 Euro

 

Case

Xiaomi Mi Notebook Air
Xiaomi Mi Notebook Air

"Sobre" : c’est ce terme qui définit le mieux le design du Mi Notebook Air. Afin de lui donner un design soigné, le constructeur a même été jusqu’à omettre son logo sur le capot. Seul un petit logo Mi argenté a été placé sous l’écran. De même aucun marquage n’accompagne les différents ports et périphériques. Et de fait, le design est plutôt réussi, même s’il n’est pas très original : pas besoin d’être un expert pour y voir des points communs les MacBook d’Apple ; Xiaomi ne prend pas de gros risques sur ce point.

L’ensemble du châssis est de couleur argent – mis à part le cadre relativement fin de l’écran. Avec le touchpad, c’est la seule partie du châssis qui n’est pas en aluminium, parce qu’une vitre recouvre toute la face avant de l’écran. La solidité du châssis est convaincante, dans un design monocoque. Ni le repose-poignet, ni la surface du clavier, ni le fond ne peuvent être fortement enfoncés. La coque de l’écran, relativement fine, peut être un peu déformée par un simple mouvement de torsion, mais elle est malgré tout solide. Même en testant le retour tactile il n’y a rien à redire, l’appareil semble de très bonne qualité.

Quant à la charnière, elle prend presque toute la largeur du châssis, exactement comme le MacBook d’Apple. Elle permet une ouverture maximale d’environ 130°, ce qui est un peu réduit par rapport à plusieurs autres ordinateurs portables (comme les Latitude de Dell, ou les ThinkPad de Lenovo). Elle est bien ajustée, et l’écran peut être ouvert d’une seule main. Dans un contexte cahoteux, par exemple dans un train, l’écran tremble un peu. Mais globalement, la charnière maintient bien l’écran.

Le Xiaomi Mi Notebook Air...
...possède une ouverture maximale d'enviro 130°.
Le capot de l'écran...
...peut être ouvert d'une seule main.
Tout le châssis est fait en aluminium.
La coque du dessous est fixée avec des vis Torx.

Comparé à ses concurrents, le Mi Notebook Air 13 est un portable compact, grâce au cadre fin de son écran. Il est juste un peu plus gros que le XPS 13, réputé pour sa bordure d'écran réduite au minimum – mais au moins la webcam du Xiaomi n’est pas directement orientée vers votre nez (elle est située sous l'écran sur le XPS 13). Le MacBook 12 est encore plus compact et léger, mais il offre une puissance moindre, si bien que la version 12,5 pouces du Mi Notebook Air est un sérieux compétiteur.

Le châssis est donc réussi, et n’a pas à rougir face à la concurrence. Il n’y a pas vraiment de critique à formuler à son encontre. Il aurait juste été bien de pouvoir ouvrir l’écran un peu plus, et les bords de l’écran auraient pu être encore un peu plus réduits, mais ce ne sont pas de vraies critiques, juste des commentaires du style « cela pourrait être encore un peu mieux »…

Size comparison

Connectivity

Le Mi Notebook Air n’a pas seulement un design épuré, il a également une connectivité réduite. Son équipement est maintenu au minimum, mais il aurait pu être encore plus réduit. Comme la plupart des Ultrabooks, le Notebook Mi Air n’a pas de port Ethernet. Il n’y a malheureusement pas non plus de lecteur de carte, que les concurrent, de leur coté, conservent.

Le placement des ports ne pose pas de problème. Ils sont situés sur les côtés de l’ordinateur, vers l’arrière, ce qui ne fera aucune difficulté pour la souris, que l’utilisateur soit droitier ou gaucher. Il peut juste y avoir un léger problème avec les ports USB : il peut être difficile de connecter un périphérique USB de grande taille quand le port HDMI charge l’appareil. Pas si grave.

Le PC peut être chargé par le port USB-C, qui est également censé être utilisé pour connecter des écrans.

A droite : USB 3.0, UCB Type-C (pour la charge également), LED de chargement
A droite : USB 3.0, UCB Type-C (pour la charge également), LED de chargement
A gauche : HDMI, USB 3.0, audio 3,5 mm
A gauche : HDMI, USB 3.0, audio 3,5 mm

Communication

Le module de communication sans fil du Mi Notebook Air est fourni par Intel. L’Intel 8260 AC est l’une des cartes WLAN les plus installées sur les portables les plus chers, et devrait être familière à beaucoup de nos lecteurs. La carte est ici intégrée avec deux antennes. Nos tests de comparaison soulignent que la 8260 possède de bonnes performances : il n’y a rien de particulier à noter ici. Aucune anomalie n’a été trouvée en cours d’utilisation, la connexion est restée stable tout au long de nos tests.

Comme mentionné, le PC portable ne possède pas de port Ethernet.

Networking
iperf Server (receive) TCP 1 m
Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)
Intel Dual Band Wireless-AC 8260
634 MBit/s ∼100%
Acer TravelMate X3 X349-M-7261
Intel Dual Band Wireless-AC 7265 (jseb)
563 MBit/s ∼89% -11%
Medion Akoya S3409-MD60234
Intel Dual Band Wireless-AC 8265 (jseb)
385 MBit/s ∼61% -39%
iperf Client (transmit) TCP 1 m
Acer TravelMate X3 X349-M-7261
Intel Dual Band Wireless-AC 7265 (jseb)
547 MBit/s ∼100% +7%
Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)
Intel Dual Band Wireless-AC 8260
510 MBit/s ∼93%
Medion Akoya S3409-MD60234
Intel Dual Band Wireless-AC 8265 (jseb)
438 MBit/s ∼80% -14%

Accessories

Le portable est livré avec quasiment aucun accessoire, exception faite du câble d’alimentation chinois standard. Un adaptateur est également fourni. En payant un peu plus cher, en Allemagne, Trading Shenzhen fournit une clé USB avec une version allemande de Windows 10 Home, qui peut remplacer le système d’exploitation par défaut qui est, bien entendu, en chinois. En France, Gearbest propose Windows 10 en anglais, mais sans clé d'activation. Il vous faudra ensuite acheter celle clé auprès de Microsoft.

Le Notebook Mi Air n’a pas de station d’accueil, ni rien qui y ressemble, si ce n’est via USB. Mais ce n’est pas évident que ce soit important pour les ordinateurs perso. Des ordinateurs comme le XPS 13 ont des docks compatibles, grâce aux connexions Thunderbolt 3. Pas très grave, mais il aurait bien sûr été appréciable d’avoir un port Thunderbolt 3.

Maintenance

Intérieur du Mi Notebook Air (Source: blog.geekbuying.com)
Intérieur du Mi Notebook Air (Source: blog.geekbuying.com)

Le châssis du Notebook Mi Air est aisé à ouvrir, même si Xiaomi utilise des vis Torx au lien de Philips plus courantes. Cela peut compliquer les choses pour certains – ce qui a été le cas pour nous, puisque nous n’avons pas pu ouvrir le portable de test. A cet égard, d’autres testeurs ont déjà examiné de plus près les entrailles du portable (cf. notre commentaire, en allemand). Une fois la plaque intérieure enlevée, nous avons accès à la batterie, aux ventilateurs (le nettoyage en est aisé), ainsi qu’au SSD. Le SSD M.2 peut être facilement remplacé avec un autre de plus grande capacité. En plus de cela, le Notebook Mi Air possède un second emplacement M.2, pour intégrer un deuxième SSD M.2-2280. La mémoire vive et le processeur sont soudés, et ne peuvent donc être changés qu’en remplaçant la carte mère.

Warranty

En Allemagne, le Mi Notebook Air est considéré comme un produit importé : le problème de la garantie n’est pas simple. Néanmoins, Trading Shenzhen inclut une garantie de 12 mois qui lui est propre. Au moins il es possible de les contacter si vous rencontrez des problèmes durant cette période.

Nous devons également signaler que le Xiaomi Mi Notebook Air n’a pas de label CE. Les conséquences potentielles sont résumées plus loin dans cet article, si vous voulez en savoir plus.

Clavier

Xiaomi a intégré un clavier chiclet à six rangées. Les touches sont argentées, ont une surface lisse, et les lettres sont noires. La plupart de ces touches ont une taille standard, tandis que l’ensemble du clavier est un petit peu moins large que la norme habituelle. Ce qui fait que les touches du côté droit sont très légèrement plus petites, mais cela ne se remarque pas vraiment. En revanche le placement des touches fléchées verticales est plus gênant, parce qu’elles sont trop proches l’une de l’autre.

La sensation de frappe est très bonne. Classique pour les ultrabooks, la course des touches est relativement courte ; la frappe est plutôt ferme. Le clavier n’est pas bruyant, et ne ploie pas à cause du châssis unibody.

Le clavier est rétroéclairé, avec un seul niveau de luminosité. Il s’éteint automatiquement quand l’appareil n’est pas utilisé, ce qui est pratique. Il se réactive quand on tape une touche.

Un autre point à mentionner : il s’agit d’un clavier américain, QWERTY. Pour l’instant, le Mi Notebook Air n’est pas disponible avec un modèle AZERTY français, ce qui est un problème pour les acheteurs potentiels.

Paramètres du touchpad Precision.
Paramètres du touchpad Precision.

Touchpad

Une fois encore, Xiaomi a copié le design Apple. Le touchpad est en fait un clickpad, ce qui signifie que les boutons de la souris sont intégrés dans le zone tactile. Le clickpad est en verre, et possède une très bonne qualité de glisse.

De façon générale, le touchpad fonctionne très bien. Avec une précision et une réponse excellentes, les gestes multitouch sont enregistrés de manière très fiable par rapport à nombre d’autres touchpads Windows. Il faut dire qu’il s’agit d’un touchpad Microsoft Precision, censés être particulièrement réactifs, et réagir comme un écran multipoint moderne – et c’est bien le cas ici.

Le mécanisme de clic en lui-même convainc également. Les clickpads sont souvent mal ajustés et sonnent creux sur les appareils moins chers. Ce n’est pas le cas ici. Cependant, la précision des différentes fonctions n’est pas maximale.

Un problème qui s’est produit pendant le test : le clic droit n’a pas fonctionné sur la partie inférieure droite de la surface. Sans doute s’agit-il d’un problème de pilote. Le clic droit avec deux doigts a quant à lui parfaitement fonctionné.

Mi Notebook Air : clavier et touchpad.
Mi Notebook Air : clavier et touchpad.

Display

Grille de pixel LTN133HL09-M01.
Grille de pixel LTN133HL09-M01.
Fuite de lumière.
Fuite de lumière.

Le Mi Notebook Air 13 est disponible avec une seule version d’écran. Il s’agit d’un écran IPS de 13,3 pouces, Full HD. C’est un écran LC à LED, de Samsung, avec la référence LTN133HL09-M01. C'est sans doute d’un écran de type PLS, puisqu’il est fabriqué par Samsung. Bien que la dalle elle-même soit matte, l’écran est brillant à cause de la plaque de verre bord à bord ajoutée par le constructeur. Il n’y a pas de version tactile.

La luminosité de l’écran est indiquée comme étant à 300 cd/m². Non seulement ce chiffre est atteint, puisque le taux moyen se situe autour de 333,7 cd/m², mais le maximum indiqué à 347 cd/m² est également dépassé. Cependant, la luminosité n’est pas uniformément répartie : la partie la plus basse semble plus sombre, en-dessous même de 300 cd/m². Mais cela ne semblait pas flagrant en utilisation normale. En ce qui concerne les fuites de lumière, l’écran n’en affiche qu’un petit peu. L’image ci-jointe le souligne de façon légèrement exagérée : cette fuite de lumière n’est en fait pas vraiment visible, même sur un contenu sombre. L’écran n’a une faible faible MLI que lorsque la luminosité est réduite à 30% ou moins. Et avec un tel taux suffisamment élevé, cela ne devrait pas être un problème pour une majorité d’utilisateurs.

L’écran fait bonne figure, comparé à la concurrence. Il se situe au même niveau que l’écran IPS Full HD du XPS 13. L’écran QHD (2560x1600) du MacBook Pro 13 est également d’une qualité similaire.

368
cd/m²
368
cd/m²
351
cd/m²
347
cd/m²
347
cd/m²
327
cd/m²
304
cd/m²
297
cd/m²
294
cd/m²
Homogénéité de la luminosité
X-Rite i1Pro 2
Maximum: 368 cd/m² Moyenne: 333.7 cd/m² Minimum: 17 cd/m²
Homogénéité de la luminosité: 80 %
Valeur mesurée au centre, sur batterie: 347 cd/m²
Contraste: 1285:1 (Valeurs des noirs: 0.27 cd/m²)
ΔE Color 3.29 | - Ø
ΔE Greyscale 3.62 | - Ø
95% sRGB (Argyll) 62% AdobeRGB 1998 (Argyll)
Gamma: 2.23
Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)
Samsung LTN133HL09-M01, , 1920x1080, 13.3
Dell XPS 13 2016 9350 (FHD, i7-6560U)
Sharp SHP1449 LQ133M1, , 1920x1080, 13.3
Dell XPS 13 9360 QHD+ i5
Sharp SHP144A, , 3200x1800, 13.3
Apple MacBook Air 13 inch 2015-03
Apple APP9CF0, , 1440x900, 13.3
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2015-03
APPA02A, , 2560x1600, 13.3
Lenovo IdeaPad 710S-13ISK 80SW0031US
Sharp SHP 1447 / LQ133M1JW15, , 1920x1080, 13.3
Response Times
11%
11%
87%
Response Time Grey 50% / Grey 80% *
49 (20, 29)
42.8 (16, 26.8)
13%
31 (13, 18)
37%
56 (22, 34)
-14%
Response Time Black / White *
27 (8, 19)
24.8 (5.2, 19.6)
8%
31.2 (10.8, 20.4)
-16%
44 (9.2, 34.8)
-63%
PWM Frequency
50 (30)
219.3 (59)
339%
Screen
7%
-1%
-23%
6%
-31%
Brightness
334
350
5%
393
18%
310
-7%
342
2%
339
1%
Brightness Distribution
80
86
8%
82
3%
82
3%
81
1%
88
10%
Black Level *
0.27
0.17
37%
0.33
-22%
0.405
-50%
0.361
-34%
0.393
-46%
Contrast
1285
2265
76%
1345
5%
812
-37%
1000
-22%
888
-31%
Colorchecker DeltaE2000 *
3.29
4.17
-27%
4
-22%
3.96
-20%
1.82
45%
6.85
-108%
Greyscale DeltaE2000 *
3.62
5.39
-49%
2.83
22%
3.51
3%
1.8
50%
6.43
-78%
Gamma
2.23 108%
2.12 113%
2.05 117%
3.83 63%
2.49 96%
1.83 131%
CCT
7307 89%
7404 88%
6963 93%
6711 97%
6417 101%
7820 83%
Color Space (Percent of AdobeRGB 1998)
62
62.7
1%
59.3
-4%
38.4
-38%
61.9
0%
61.9
0%
Color Space (Percent of sRGB)
95
99.8
5%
91.4
-4%
59.8
-37%
96.9
2%
97.3
2%
Moyenne finale (programmes/paramètres)
9% / 8%
5% / 2%
-23% / -23%
6% / 6%
28% / 1%

* ... Moindre est la valeur, meilleures sont les performances

62% AdobeRGB
62% AdobeRGB
95% sRGB
95% sRGB

De façon subjective, l’écran paraît excellent. Les couleurs sont très vives, et les noirs semblent semblent être du vrai noir. Cette impression est confirmée par nos mesures du contraste, à 1285:1. L’écran Samsung est clairement dans le haut du panier. Seul un écran OLED pourrait être substantiellement meilleur. La précision de l’affichage est également bonne. Évitant les problèmes de mise à l’échelle, la taille de l’écran est idéale pour le Full HD, même si l’affichage aurait pu être plus net avec une plus grande résolution.

Les bonnes performances de l’écran sont complétées par une bonne couverture de l’espace colorimétrique. L’édition semi-professionnelle d’images est possible, grâce à une couverture sRGB de 95%.

Échelle de gris.
Échelle de gris.
ColorChecker.
ColorChecker.
Courbes de saturation.
Courbes de saturation.
Utilisation extérieure (temps nuageux).
Utilisation extérieure (temps nuageux).

A cause de la surface brillante de l’écran, l’utilisation de l’ordinateur à l’extérieur est limitée. Grâce à la luminosité relativement élevée, son utilisation à l’ombre ou les jours nuageux ne pose pas trop de problème, si l’utilisateur arrive à faire abstraction des reflets. C’est uniquement en plein soleil qu’il est vraiment difficile de reconnaître quoi que ce soit à l’écran. Un écran mat, comme dans l’XPS 13 Full HD de Dell, aurait été appréciable.

Temps de réponse de l'écran

Le temps de réponse d'un écran mesure la rapidité à laquelle l'écran est capable de changer une couleur pour une autre. Un temps de réponse élevé se traduit par une image floutée pour les objets en mouvement. Les joueurs bénéficieront de faibles latences d'affichage en jeu.
       Temps de réponse noir à blanc
27 ms ... hausse ↗ et chute ↘ combinées↗ 8 ms hausse
↘ 19 ms chute
L'écran souffre de latences relativement élevées, insuffisant pour le jeu.
En comparaison, tous les appareils testés affichent entre 0.8 (minimum) et 240 (maximum) ms. » 52 % des appareils testés affichent de meilleures performances.
Cela signifie que les latences relevées sont similaires à la moyenne (26.6 ms) de tous les appareils testés.
       Temps de réponse gris 50% à gris 80%
49 ms ... hausse ↗ et chute ↘ combinées↗ 20 ms hausse
↘ 29 ms chute
L'écran souffre de latences très élevées, à éviter pour le jeu.
En comparaison, tous les appareils testés affichent entre 0.9 (minimum) et 636 (maximum) ms. » 80 % des appareils testés affichent de meilleures performances.
Cela signifie que les latences relevées sont moins bonnes que la moyenne (42.5 ms) de tous les appareils testés.

Scintillement / MLI (Modulation de largeur d'impulsion)

Afin d'abaisser la luminosité de l'écran, certains ordinateurs portables font varier très rapidement le rétroéclairage entre éteint et allumé. La fréquence à laquelle le rétroéclairage s'éteint et se rallume est normalement fixée à une valeur qui permet de rendre la variation indétectable à l'œil nu? Si la fréquence est trop basse, certaines personnes peuvent être sujettes à une fatigue oculaire, des maux de tête ou même percevoir les variations.
Scintillement / MLI (Modulation de largeur d'impulsion) décelé 50 Hz30 Niveau de luminosité

Le rétroéclairage de l'écran scintille à la fréquence de 50 Hz (certainement du fait de l'utilisation d'une MDI - Modulation de largeur d'impulsion) à un niveau de luminosité inférieur ou égal à 30 % . Aucun scintillement ne devrait être perceptible au-dessus de cette valeur.

La fréquence de rafraîchissement de 50 Hz est extrêmement faible, de grands risques de fatigue oculaire accrue et de maux de tête en cas d'utilisation prolongée.

En comparaison, 54 % des appareils testés n'emploient pas MDI pour assombrir leur écran. Nous avons relevé une moyenne à 8586 (minimum : 43 - maximum : 142900) Hz dans le cas où une MDI était active.

Les angles de vue sont exceptionnels, et correspondent à ce qu’il se fait de mieux pour des écrans IPS. Heureusement, les couleurs ne s’inversent pas du tout, à la différence des écrans TN moins chers. Une baisse de luminosité, comme il en existe sur certains écrans IPS, est également à peine perceptible. Le plus gros point faible de l’écran est sa surface brillante, qui se reflète à des angles de vue élevés.

Angles de vue du Xiaomi Mi Notebook Air.
Angles de vue du Xiaomi Mi Notebook Air.

Performance

Puisque le Mi Notebook Air est le seul modèle de 13,3 pouces du constructeur pour l'instant, il n’y a pas grand chose à dire sur ses versions alternatives. Le Mi Notebook Air est équipé d'un processeur Core i5 de génération Skylake, le i5-6200U. Malheureusement, le changement vers Kaby Lake n'arrive que maintenant : si Xiaomi avait attendu un mois ou deux, il aurait probablement pu installer des CPU Kaby Lake.

Une des caractéristiques spécifiques du portable est la présence d’une carte graphique dédiée. La plupart des ultraportables possèdent juste une carte graphique Intel, intégrée au processeur, telle la Intel HD 520, qui est également intégrée dans le Mi Notebook Air. Mais Xiaomi a également installé une Nvidia GeForce 940MX.

Xiaomi a installé 8 GB de RAM DDR4 dans tous ses modèles Mi Notebook Air. C’est une bonne chose qu’il n’y ait pas de version 4 GB, parce que la RAM est soudée et ne peut donc être changée. A cet égard, il est en revanche quelque peu décevant qu’il n’y ait pas non plus de version 16 GB disponible. Fait curieux, la RAM fonctionne en mode monocanal. Cela ne doit cependant pas être vu comme un gros inconvénient : même si le GPU intégré bénéficie tout particulièrement du mode double canal, la présence d’un GPU dédié limite cet inconvénient.

HWInfo
HWInfo
CPU-Z Core i5-6200U
CPU-Z Core i5-6200U
LatencyMon
LatencyMon

Processor

Le i5-6200U est le modèle de base de la classe ULV. Le processeur double-cœur est soudé sur la carte-mère, et ne peut donc pas être mis à jour (comme pour tous les portables depuis Broadwell), et il a une enveloppe thermique de 15 W. Comme tous les modèles i5, le processeur est équipé de l’Hyper-threading et du Turbo boost.

Dans les tests Cinebench, Mi Notebook Air obtient de très bons résultats. Xiaomi a visiblement très bien optimisé le système de refroidissement : tout au long du test, le Turbo boost maximum de 2,7 GHz (test multi-cœur) a été aisément maintenu. Le Mi Notebook Air est positionné face au T460s (version i5), qui est une référence puisque son enveloppe thermique monte à 27 W. Sur batterie, le Mi Notebook Air peut également atteindre sa pleine puissance.

Cinebench R15
CPU Single 64Bit
Lenovo ThinkPad T460s 20FA003FPB
Intel Core i7-6600U
127 Points ∼64% +8%
Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)
Intel Core i5-6200U
118 Points ∼59%
Dell XPS 13-9350
Intel Core i5-6200U
116 Points ∼58% -2%
Lenovo ThinkPad T460s-20F9003SGE
Intel Core i5-6200U
116 Points ∼58% -2%
Apple MacBook Air 13 inch 2015-03
Intel Core i7-5650U
112 Points ∼56% -5%
Lenovo IdeaPad 710S-13ISK 80SW0031US
Intel Core i5-6200U
107 Points ∼54% -9%
CPU Multi 64Bit
Lenovo ThinkPad T460s 20FA003FPB
Intel Core i7-6600U
346 Points ∼16% +18%
Apple MacBook Air 13 inch 2015-03
Intel Core i7-5650U
296 Points ∼14% +1%
Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)
Intel Core i5-6200U
294 Points ∼14%
Lenovo ThinkPad T460s-20F9003SGE
Intel Core i5-6200U
288 Points ∼13% -2%
Dell XPS 13-9350
Intel Core i5-6200U
287 Points ∼13% -2%
Lenovo IdeaPad 710S-13ISK 80SW0031US
Intel Core i5-6200U
273 Points ∼13% -7%
Cinebench R11.5 OpenGL 64Bit
49.24 fps
Cinebench R11.5 CPU Multi 64Bit
3.23 Points
Cinebench R11.5 CPU Single 64Bit
1.21 Points
Cinebench R15 OpenGL 64Bit
51.34 fps
Cinebench R15 Ref. Match 64Bit
99.6 %
Cinebench R15 CPU Multi 64Bit
294 Points
Cinebench R15 CPU Single 64Bit
118 Points
Aide

System Performance

Il n’y a rien à redire concernant les performances générales. Les interactions entre les 8 GB de RAM, le SSD PCIe, et le processeur i5 nous gratifient d’un système toujours fluide ; il n’y a presque jamais de périodes de latence. Le système démarre très vite. Les résultats du test PCMark 8 confirment ces impressions.

PCMark 8
Work Score Accelerated v2
Apple MacBook Air 13 inch 2015-03
HD Graphics 6000, 5650U, Apple SSD SD0256F
4367 Points ∼67% +2%
Lenovo IdeaPad 710S-13ISK 80SW0031US
HD Graphics 520, 6200U, Samsung MZNLN128HCGR-000L2
4339 Points ∼67% +2%
Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)
GeForce 940MX, 6200U, Samsung PM951 NVMe MZVLV256
4274 Points ∼66%
Lenovo ThinkPad T460s-20F9003SGE
HD Graphics 520, 6200U, Samsung CM871 MZ7LF192HCGS
4121 Points ∼63% -4%
Lenovo Yoga 900-13ISK 80MK
HD Graphics 520, 6500U, Samsung SSD PM871 MZNLN512HCJH
3863 Points ∼59% -10%
Home Score Accelerated v2
Apple MacBook Air 13 inch 2015-03
HD Graphics 6000, 5650U, Apple SSD SD0256F
3579 Points ∼60% +14%
Lenovo IdeaPad 710S-13ISK 80SW0031US
HD Graphics 520, 6200U, Samsung MZNLN128HCGR-000L2
3414 Points ∼57% +9%
Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)
GeForce 940MX, 6200U, Samsung PM951 NVMe MZVLV256
3144 Points ∼53%
Lenovo ThinkPad T460s-20F9003SGE
HD Graphics 520, 6200U, Samsung CM871 MZ7LF192HCGS
3024 Points ∼51% -4%
Lenovo Yoga 900-13ISK 80MK
HD Graphics 520, 6500U, Samsung SSD PM871 MZNLN512HCJH
2837 Points ∼47% -10%
Dell XPS 13 9360 QHD+ i5
HD Graphics 620, 7200U, Toshiba NVMe THNSN5256GPUK
2761 Points ∼46% -12%
PCMark 8 Home Score Accelerated v2
3144 points
PCMark 8 Work Score Accelerated v2
4274 points
Aide

Storage Device

Benchmark SSD AS en copie.
Benchmark SSD AS en copie.

Xiaomi a installé un SSD Samsung, le PM951 pour être exact. C’est un SSD NVMe PCIe OEM de Samsung. Le PM951 est obsolète et le nouveau PM961 est déjà sur le marché. En outre, étant un modèle PM, ce SSD PCIe est plutôt lent : les SSD PCIe OEM plus rapides ont SM dans leur nom – les dérivés pour les clients privés sont des modèles comme le 950 Pro ou maintenant le 960 Pro (tests en allemand). Malgré tout, le PM951 se comporte bien dans les tests. Le SSD NVMe Thoshiba dans le nouveau XPS 13 Kaby Lake est d'un niveau similaire.

Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)
Samsung PM951 NVMe MZVLV256
Dell XPS 13 9360 QHD+ i5
Toshiba NVMe THNSN5256GPUK
Lenovo Yoga 900-13ISK 80MK
Samsung SSD PM871 MZNLN512HCJH
Lenovo ThinkPad T460s-20F9003SGE
Samsung CM871 MZ7LF192HCGS
Lenovo IdeaPad 710S-13ISK 80SW0031US
Samsung MZNLN128HCGR-000L2
CrystalDiskMark 3.0
-4%
-28%
-74%
-38%
Write 4k QD32
312.2
325
4%
96.78
-69%
36.43
-88%
157
-50%
Read 4k QD32
487.6
525
8%
313.8
-36%
94.91
-81%
397.5
-18%
Write 4k
153.4
132
-14%
100.1
-35%
35.47
-77%
99.42
-35%
Read 4k
43.4
33
-24%
36.34
-16%
5.78
-87%
36.57
-16%
Write 512
307
424.5
167.2
157.7
Read 512
1015
413.4
259.2
398.9
Write Seq
314
329
5%
459.5
46%
171.1
-46%
157.5
-50%
Read Seq
1209
1168
-3%
513.9
-57%
446.5
-63%
524
-57%
Samsung PM951 NVMe MZVLV256
Sequential Read: 1209 MB/s
Sequential Write: 314 MB/s
4K Read: 43.4 MB/s
4K Write: 153.4 MB/s
4K QD32 Read: 487.6 MB/s
4K QD32 Write: 312.2 MB/s

Graphics Card

GeForce 940MX (GM108)
GeForce 940MX (GM108)

C’est une Nvidia GeForce 940MX qui équipe le Mi Notebook Air. Comme mentionné précédemment, c’est plutôt inhabituel pour un ultraportable d’être équipé d’un GPU dédié. En plus, la 940MX n’est pas une mauvaise carte graphique. Peut-être pas suffisante pour des gamers, mais certainement assez puissante pour des joueurs occasionnels. Surtout grâce à Xiaomi, qui fait bien les choses, contrairement à beaucoup d’autres fabricants : la 940MX est intégrée avec de la mémoire GDDR5, et non GDDR3. Souvent, la 940MX est installée avec un modèle DDR3, même si la plus grosse innovation par rapport à la GeForce 940M est justement la DDR5.

Dans les comparatifs, le Mi Notebook Air arrive juste derrière la Surface Book avec carte graphique dédiée – logique, avec un GPU similaire installé dans les deux modèles. Les portables équipés avec un GPU Intel, qu’il s’agisse de GPU Iris ou Intel HD – arrivent clairement derrière. Sur batterie, les performances maximales du GPU sont également disponibles.

3DMark 11 - 1280x720 Performance GPU
Microsoft Surface Book Core i7
NVIDIA Maxwell GPU Surface Book (940M, GDDR5), Intel Core i7-6600U
2606 Points ∼5% +8%
Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)
NVIDIA GeForce 940MX, Intel Core i5-6200U
2417 Points ∼5%
Lenovo IdeaPad 710S-13ISK
Intel Iris Graphics 540, Intel Core i7-6560U
2101 Points ∼4% -13%
Dell XPS 13 2016 9350 (FHD, i7-6560U)
Intel Iris Graphics 540, Intel Core i7-6560U
1947 Points ∼4% -19%
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2015-03
Intel Iris Graphics 6100, Intel Core i5-5257U
1706 Points ∼3% -29%
Dell XPS 13 9360 QHD+ i5
Intel HD Graphics 620, Intel Core i5-7200U
1541 Points ∼3% -36%
3DMark
1920x1080 Fire Strike Graphics
Microsoft Surface Book Core i7
NVIDIA Maxwell GPU Surface Book (940M, GDDR5), Intel Core i7-6600U
2120 Points ∼5% +1%
Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)
NVIDIA GeForce 940MX, Intel Core i5-6200U
2091 Points ∼5%
Dell XPS 13 2016 9350 (FHD, i7-6560U)
Intel Iris Graphics 540, Intel Core i7-6560U
1194 Points ∼3% -43%
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2015-03
Intel Iris Graphics 6100, Intel Core i5-5257U
1020 Points ∼3% -51%
Dell XPS 13 9360 QHD+ i5
Intel HD Graphics 620, Intel Core i5-7200U
924 Points ∼2% -56%
1280x720 Cloud Gate Standard Graphics
Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)
NVIDIA GeForce 940MX, Intel Core i5-6200U
12078 Points ∼7%
Lenovo IdeaPad 710S-13ISK
Intel Iris Graphics 540, Intel Core i7-6560U
11531 Points ∼7% -5%
Microsoft Surface Book Core i7
NVIDIA Maxwell GPU Surface Book (940M, GDDR5), Intel Core i7-6600U
11420 Points ∼7% -5%
Dell XPS 13 2016 9350 (FHD, i7-6560U)
Intel Iris Graphics 540, Intel Core i7-6560U
9788 Points ∼6% -19%
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2015-03
Intel Iris Graphics 6100, Intel Core i5-5257U
7894 Points ∼5% -35%
Dell XPS 13 9360 QHD+ i5
Intel HD Graphics 620, Intel Core i5-7200U
7684 Points ∼5% -36%
3DMark 11 Performance
2578 points
3DMark Cloud Gate Standard Score
7168 points
3DMark Fire Strike Score
1832 points
Aide

Gaming Performance

Comme mentionné précédemment, la GeForce 940MX est adaptée aux joueurs occasionnels : il en va naturellement de même pour le Xiaomi Mi Notebook Air. Les jeux récents sont fluides avec des détails réduits, les jeux plus anciens peuvent être joués aux niveaux élevés voire maximums de détails, ce qui est en soit un argument de vente comparé à bon nombre de concurrents. Le XPS 13 est au mieux disponible avec un GPU Intel Iris, et la génération Kaby Lake n’est disponible qu’avec une Intel HD 620 pour l’instant. Cela ne permet pas de bonnes performances pour le jeu. Et même si Intel a largement amélioré ses cartes graphiques intégrées ces deux dernières années, une carte graphique dédiée ne peut être remplacée que par une meilleure carte graphique dédiée.

Une comparaison avec le Lenovo Yoga 710 (940MX avec de la DDR3, critique en allemand) et le Dell Inspiron 17 7778 (940MX avec de la GDDR5) souligne bien que la version GDDR5 du GPU est différente de la version DDR3.

Plus de résultats de tests peuvent être trouvés dans notre liste de jeux en allemand.

BioShock Infinite
1920x1080 Ultra Preset, DX11 (DDOF)
Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)
GeForce 940MX, 6200U, Samsung PM951 NVMe MZVLV256
19.82 fps ∼100%
Dell Inspiron 17 7778
GeForce 940MX, 6500U, Liteonit CV3-CE512
19.3 fps ∼97% -3%
Lenovo Yoga 710-14ISK
GeForce 940MX, 6200U, Samsung SSD PM871 MZNLN256HCHP
13.6 (min: 5.1) fps ∼69% -31%
1366x768 High Preset
Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)
GeForce 940MX, 6200U, Samsung PM951 NVMe MZVLV256
57.11 fps ∼100%
Dell Inspiron 17 7778
GeForce 940MX, 6500U, Liteonit CV3-CE512
53.1 fps ∼93% -7%
Lenovo Yoga 710-14ISK
GeForce 940MX, 6200U, Samsung SSD PM871 MZNLN256HCHP
39.5 (min: 7.4) fps ∼69% -31%
1366x768 Medium Preset
Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)
GeForce 940MX, 6200U, Samsung PM951 NVMe MZVLV256
65.55 fps ∼100%
Dell Inspiron 17 7778
GeForce 940MX, 6500U, Liteonit CV3-CE512
60.1 fps ∼92% -8%
Lenovo Yoga 710-14ISK
GeForce 940MX, 6200U, Samsung SSD PM871 MZNLN256HCHP
47.7 (min: 8.1) fps ∼73% -27%
1280x720 Very Low Preset
Dell Inspiron 17 7778
GeForce 940MX, 6500U, Liteonit CV3-CE512
107.8 fps ∼100% +1%
Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)
GeForce 940MX, 6200U, Samsung PM951 NVMe MZVLV256
106.48 fps ∼99%
Lenovo Yoga 710-14ISK
GeForce 940MX, 6200U, Samsung SSD PM871 MZNLN256HCHP
85.3 (min: 17.2) fps ∼79% -20%
Bas Moyen Élevé Ultra
Civilization 5 (2010) 70.920.7fps
BioShock Infinite (2013) 106.4865.5557.1119.82fps
Company of Heroes 2 (2013) 37.129.316.46fps
Total War: Rome II (2013) 82.764.85614.1fps
Rise of the Tomb Raider (2016) 35.723.213.2fps
Ashes of the Singularity (2016) 23.5fps
Doom (2016) 26.7511.97fps

Emissions

System Noise

Diagramme de fréquence du Mi Notebook Air.
Diagramme de fréquence du Mi Notebook Air.

Ventilateur ? Le Mi Notebook Air a-t-il un ventilateur ? En fait, on pourrait penser qu’il est refroidi passivement. Mais ce n’est bien sûr pas le cas : deux ventilateurs sont installés, qui ne font presque pas de bruit en utilisation courante. Comme il n’y a pas de disque dur, il n’y a pas d’autre source potentielle de bruit. C’est seulement durant les stress test, les benchmarks et les jeux, que les ventilateurs se mettent à fonctionner et sont bien audibles. C’est le fonctionnement normal pour que l’appareil ne surchauffe pas.

Degré de la nuisance sonore

Au repos
31.15 / 31.15 / 31.15 dB(A)
Disque dur
31.15 dB(A)
Fortement sollicité
38.2 / 41.7 dB(A)
 
 
 
30 dB
silencieux
40 dB(A)
audible
50 dB(A)
bruyant
 
min: dark, med: mid, max: light   Audix TM1, Arta (à 15 cm de distance)   environment noise: 31.15 dB(A)

Temperature

Stress test: Prime95 + FurMark
Stress test: Prime95 + FurMark

En usage quotidien, notre modèle de test n’a jamais chauffé – il est même resté littéralement froid. Le châssis est intégralement fait de métal et de verre, très conducteurs de chaleur. Que ce soit bien ou non, cela reste une question de goût. Quoi qu’il en soit, le châssis ne chauffe pas vraiment en utilisation normale.

En testant l’appareil avec Prime95 et FurMark à fond, nous voyons que Xiaomi a réussi à éviter toute baisse de fréquence. Après 60 minutes, le CPU tourne toujours au maximum du turbo, à 2,7 GHz (capacité avec plusieurs cœurs), et il en va de même pour le GPU. Des températures plus élevées sont acceptées à ce niveau : la température est montée à 50°C durant les stress tests, et l'a dépassé un peu, au-dessus du clavier. Ceci parce que les grilles de ventilation sont cachées sous la charnière, juste à droite dans cet zone. La température du processeur reste à un niveau non critique, à 82°C, le maximum atteint. Le système de refroidissement contrôle plutôt bien ces composants ; cependant le châssis chauffe relativement vite pendant les stress tests, à cause de la forte conductivité thermique.

Après ces stress tests, nous avons repassé une batterie de tests : les ressources maximales sont toujours disponibles.

 44.2 °C51 °C47 °C 
 42 °C50.3 °C32.2 °C 
 29.9 °C27.4 °C28.2 °C 
Maximum: 51 °C
Moyenne: 39.1 °C
47 °C46.6 °C45.2 °C
35 °C40.3 °C40.7 °C
30 °C32.6 °C33.8 °C
Maximum: 47 °C
Moyenne: 39 °C
Alimentation (valeur maximale)  37 °C | Température ambiante de la pièce 21.8 °C | FIRT 550-Pocket

Speakers

Les haut-parleurs du Mi Notebook Air délivrent un très bon son. Les sons graves sont présents dans une certaine mesure, le son est riche et ne connaît pas de distorsion à un volume plus élevé. Pas de surprise, Xiaomi a communiqué sur la bonne qualité sonore de son portable : les haut-parleurs sont signés AKG. Un son bien meilleur peut bien sûr être obtenu avec un système externe, à brancher sur la prise jack. Les haut-parleurs du Mi Notebook Air ne s’en sortent pas trop mal, ce qui est bien pour un portable à visée multimédias.

dB(A) 0102030405060708090Deep BassMiddle BassHigh BassLower RangeMidsHigher MidsLower HighsMid HighsUpper HighsSuper Highs2032.330.532.32532.232.232.23131.732.531.74029.930.829.95030.534.330.56327.729.227.78026.827.426.810026.625.926.612527.426.127.416033.624.433.620039.223.239.225051.622.851.63156121.86140065.921.465.950065.120.265.163061.719.661.780068.619.168.6100065.718.465.7125065.318.365.3160064.418.664.4200065.618.565.6250059.918.559.9315063.218.463.2400062.818.862.850006218.862630063.51963.5800061.319.161.31000067.419.167.41250067.718.967.71600061.11961.1SPL76.531.276.5N40.21.640.2median 62.8Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)median 19.1median 62.8Delta7.11.47.135.335.132.931.831.83236.535.132.428.93328.936.328.848.32761.52752.924.860.92462.822.763.32269.521.267.82174.82075.919.472.718.97117.770.117.86917.671.817.668.117.671.417.673.717.670.417.571.617.671.617.669.617.459.717.583.630.662.51.5median 69.6Apple MacBook 12 (Early 2016) 1.1 GHzmedian 17.84.62.4hearing rangehide median Pink Noise

Frequency Comparison (Checkboxes select/deselectable!)

Energy Management

Power Consumption

Au ralenti, Xiaomi aurait pu un peu mieux optimiser la consommation d’énergie. Ce n’est pas critique cependant : dans l’ensemble, il n’y a pas de problème majeur à cet égard. La consommation d’énergie lors des montées en charge augmente plus que sur d’autres portables sans GPU dédié, ce qui n’est pas une surprise.

Consommation énergétique
Éteint/en veilledarklight 0.2 / 0.7 Watts
Au reposdarkmidlight 4 / 6.6 / 7.4 Watts
Fortement sollicité midlight 41.7 / 52.4 Watts
 color bar
Légende: min: dark, med: mid, max: light        Metrahit Energy
Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)
6200U, GeForce 940MX, Samsung PM951 NVMe MZVLV256, IPS, 1920x1080, 13.3
Dell XPS 13 9360 QHD+ i5
7200U, HD Graphics 620, Toshiba NVMe THNSN5256GPUK, , 3200x1800, 13.3
Lenovo IdeaPad 710S-13ISK
6560U, Iris Graphics 540, Samsung PM951 NVMe MZVLV256, IPS, 1920x1080, 13.3
Microsoft Surface Book Core i7
6600U, Maxwell GPU (940M, GDDR5), Samsung MZFLV512 NVMe, IPS, 3000x2000, 13.5
Apple MacBook Pro Retina 13 inch 2015-03
5257U, Iris Graphics 6100, Apple SSD SM0128G, IPS-Panel, 2560x1600, 13.3
Lenovo ThinkPad T460s-20F9003SGE
6200U, HD Graphics 520, Samsung CM871 MZ7LF192HCGS, IPS, 1920x1080, 14
Power Consumption
19%
5%
-29%
-9%
15%
Idle Minimum *
4
3.7
7%
3.3
17%
4.5
-13%
2.8
30%
3.7
7%
Idle Average *
6.6
6.1
8%
7.4
-12%
9.8
-48%
7.8
-18%
6.8
-3%
Idle Maximum *
7.4
6.5
12%
8.2
-11%
12.2
-65%
8.1
-9%
7.3
1%
Load Average *
41.7
29.5
29%
36.5
12%
46
-10%
52.4
-26%
26.3
37%
Load Maximum *
52.4
33
37%
43.7
17%
56
-7%
62.8
-20%
34.6
34%

* ... Moindre est la valeur, meilleures sont les performances

Battery Runtime

Xiaomi a intégré une batterie au lithium-polymère, à 40 Wh. C’est un peu juste, en comparaison avec d’autres ordinateurs de la même classe. Par exemple, Dell a intégré une batterie de 60 Wh dans son XPS 13, offrant une capacité supérieure de 50%.

Par conséquent, l’autonomie est moyenne. Dans un test WLAN, le Mi Notebook Air affiche les résultats les moins bons. Il en est de même dans le test Big Buck Bunny, ainsi que dans les tests au ralenti et en cas de montée en charge.

Xiaomi pourrait faire beaucoup mieux la prochaine fois, en installant une plus grosse batterie. Le deuxième emplacement 2280-M.2 devrait être sacrifié, et l’appareil gagnerait un peu de poids.

Le Mi Notebook Air est équipé d’une fonction de recharge rapide. La batterie passe de 6 à 11% en 5 minutes, et à 75 % de la capacité maximale de la batterie en seulement 45 minutes. Fonctionnalité utile, surtout avec une batterie de capacité moyenne.

Autonomie
Au repos (module WiFi éteint, luminosité au minimum)
11h 58min
En navigation internet via le module WiFi WLAN v1.3
6h 29min
En lecture de Big Buck Bunny encodé en H.264 1080p
7h 03min
Fortement sollicité (luminosité au maximum)
1h 23min
Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch)
6200U, GeForce 940MX, 40 Wh
Lenovo IdeaPad 710S-13ISK
6560U, Iris Graphics 540, 46 Wh
Lenovo Yoga 900-13ISK 80MK
6500U, HD Graphics 520, 66 Wh
Lenovo ThinkPad T460s-20F9003SGE
6200U, HD Graphics 520, 49 Wh
Dell XPS 13 9360 QHD+ i5
7200U, HD Graphics 620, 60 Wh
Apple MacBook Air 13 inch 2015-03
5650U, HD Graphics 6000, 54 Wh
Autonomie de la batterie
11%
25%
24%
43%
65%
Reader / Idle
718
810
13%
844
18%
915
27%
1572
119%
H.264
423
486
15%
534
26%
547
29%
WiFi v1.3
389
418
7%
403
4%
395
2%
526
35%
620
59%
Load
83
89
7%
128
54%
116
40%
137
65%
97
17%

Verdict

Points positifs

+ Excellent rapport qualité-prix
+ très bon écran IPS
+ boîtier unibody
+ carte graphique Nvidia dans un format compact
+ bons périphériques d'entrée
+ deux emplacements SSD M2
+ ventilateurs presque jamais audibles
+ charge très rapide de la batterie

Points négatifs

- autonomie modérée
- absence de lecteur de carte SD
- écran sensible aux reflets
- un peu de MLI à luminosité faible
- portable qui doit être importé
- un peu chaud lors des montées en charge
- non disponible avec un clavier français
En test : le Mi Notebook Air, modèle de test fourni par Trading Shenzen Shop.
En test : le Mi Notebook Air, modèle de test fourni par Trading Shenzen Shop.

Le Mi Notebook Air est un premier essai réussi pour Xiaomi. Le plus intéressant est que le fabricant a évité les principaux écueils. Dans les côtés positifs, il y a le très bon écran, le châssis unibody, de très bonnes performances, un bon système de refroidissement (avec juste une petite restriction), de bons périphériques d’entrée, et une réserve de puissance utilisable immédiatement en cas de besoin – et le tout avec une carte graphique dédiée Nvidia, cas presque unique sur ce segment.

Les points négatifs se trouvent dans les détails : le portable n’a pas de lecteur de carte SD, l’écran est brillant, et le châssis devient très chaud lors de fortes charges. Le plus gros point faible est dans l’autonomie, plutôt moyenne. Les autres constructeurs font beaucoup mieux à cet égard. Par exemple Dell, avec le XPS 13 (test en allemand). Cela mis à part, les acheteurs potentiels devraient probablement considérer les ultrabooks Kaby Lake à venir, comme le HP Spectre x360 (présentation en allemand) et le Lenovo Yoga 910 (présentation en allemand). Il s’agit de convertibles, ce qui ne devrait pas séduire tout le monde, et il sont plus gros et plus lourds que le XPS et le Mi Notebook Air.

Le premier modèle de Xiaomi offre également de bonnes performances : là non plus, le constructeur n’a pas fait de grosses erreurs. Seul le fait de devoir être importé pourrait s’opposer à son succès.

Le prix est certainement le meilleur argument du Mi Notebook Air. Tous les concurrents mentionnés sont beaucoup plus chers. Le Lenovo IdeaPad 710s (test en allemand), dans la même tranche de prix, est également intéressant.

Est-ce que le Mi Notebook Air peut être recommandé ? Oui, même s’il faut préciser qu’il n’est pas officiellement disponible en France. Cela induit des difficultés, comme le clavier américain, l’absence de label CE, ou les difficultés de garantie. Plus d’informations peuvent être trouvées dans notre article dédié (label CE et importations, en allemand). Si Xiaomi introduisait le Mi Notebook Air en Europe, ce serait certainement un succès.

Xiaomi Mi Notebook Air (13.3 inch) - 10/15/2016 v5.1
Benjamin Herzig

Châssis
89 /  98 → 91%
Clavier
82%
Dispositif de pointage
86%
Connectivité
48 / 80 → 61%
Poids
72 / 78 → 86%
Autonomie
89%
Écran
86%
Performances en jeu
66 / 68 → 97%
Performances dans les applications
83 / 87 → 95%
Chauffe
89 / 91 → 98%
Nuisance sonore
88%
Audio
60 / 91 → 66%
Moyenne
78%
86%
Subnotebook - Moyenne compensée

Pricecompare

Please share our article, every link counts!
> Revues et rapports de ordinateurs portatifs et smartphones, ordiphones > Critiques > Critique complète du PC portable Xiaomi Mi Air (13,3 pouces)
Benjamin Herzig, 2016-11-25 (Update: 2017-05-23)