Notebookcheck

Critique complète du smartphone Samsung Galaxy A50

Florian Schmitt, 👁 Florian Schmitt (traduit par Prévots), 05/13/2019

Triple capteur photo intéressant ? Triple capteur photo arrière et écran AMOLED lumineux sur un smartphone du milieu de gamme ? Cela est peut-être trompeur, mais le Galaxy A50 de Samsung pourrait nous surprendre ! Découvrez-le dans notre test complet.

Samsung Galaxy A50

La critique originale du Samsung Galaxy A50 est disponible en anglais sur cette page.

La série Galaxy A se situe entre les séries Galaxy J et Galaxy S, et forme la famille des appareils du milieu de gamme de Samsung. La série Galaxy A comporte actuellement l’A70, l’A50, l’A40 et le A20E, ce qui fait du Galaxy A50 l’appareil milieu de gamme de la série du milieu de gamme.

La fonctionnalité phare de l’A50 est son triple capteur photo arrière, qui devrait plaire aux amateurs de photographie au budget serré. L’appareil se vend environ 349 €, un prix classique pour un smartphone du milieu de gamme, et affiche un écran de 6,4 pouces Infinity-U, terme marketing de Samsung pour désigner ce que d’autres fabricants appellent une encoche en goutte d’eau, et qui contient l’appareil photo avant. Le A50 est équipé d’un lecteur d’empreintes digitales intégré à l’écran, et possède différents coloris.

Nous avons choisi de comparer l’A50 à d’autres smartphones du milieu de gamme au prix similaire ainsi qu’à son prédécesseur direct, le Galaxy A7 (2018). On retrouve ainsi le Motorola Moto G7 Plus, le Nokia 7.1, et le Xiaomi Mi 9. Ce dernier coûte environ 100 € de plus que notre modèle au moment du test, et le Moto G7 Plus est légèrement moins cher que l’A50.

Samsung Galaxy A50 (Galaxy A Gamme)
Processeur
Samsung Exynos 9610
Carte graphique
ARM Mali-G72 MP3
Mémoire
4096 Mo 
Écran
6.4 pouces 19.5:9, 2340 x 1080 pixel 403 PPP, capacitif, AMOLED, 2,5D incurvé, brillant: oui
Disque dur
128 GB UFS 2.1 Flash, 128 Go 
, 106 Go libres
Connexions
1 USB 2.0, Connectique audio: 3,5 mm, Lecteur de cartes mémoires: micro SD jusqu'à 512 Go, 1 Lecteur d'empreintes digitales, NFC, Brightness Sensor, Capteurs: accéléromètre, boussole, gyroscope, capteur de proximité, USB C
Réseau
802.11 a/b/g/n/ac (a/b/g/n/ac), Bluetooth 5.0, 2G : 850, 900, 1 800, 1 900. 3G : B1, B2, B5, B8. 4G : B1, B3, B5, B7, B8, B20, B38, B40, B41., Dual SIM, LTE, GPS
Taille
Hauteur x Largeur x Profondeur (en mm): 7.7 x 158.5 x 74.7
Batterie
15.2 Wh, 4000 mAh Lithium-Polymère, charge rapide Samsung Adaptive, 15 W
Système d'exploitation
Android 9.0 Pie
Appareil photo
Appareil photo primaire: 25 MPix f/1,7, autofocus à comparaison de phase, flash LED, vidéos à 1080p / 30 FPS (capteur photo 1) ; 8.0 MP, f/2,2, grand-angle (capteur photo 2) ; 5.0 MP, f/2,2, profondeur de champ (capteur photo 3)
Appareil photo secondaire: 25 MPix f/2,0
Fonctionnalités additionnelles
Haut-parleurs: mono sur la tranche inférieure, Clavier: virtuel, chargeur, câble USB, outil pour carte SIM, écouteurs, 24 Mois Garantie, DAS : 1,39 W/kg (corps), 0,27 W/kg (tête). LTE Cat. 6 (300 MBit/s en réception, 50 MBit/s en envoi). Radio FM., fanless
Poids
166 g
Prix
350 euros
Note: The manufacturer may use components from different suppliers including display panels, drives or memory sticks with similar specifications.

 

Châssis

Le fait que l’A50 soit un smartphone plus moderne que son prédécesseur saute aux yeux quand on regarde l’écran. Samsung a équipé l’A50 d’un écran de bordures légèrement plus étroites que le Galaxy A7 (2018), que la compagnie appelle écran Infinity-U. Cela n'est que du marketing, parce que l’A50 possède un écran avec encoche qui entoure le capteur photo avant, au lieu du trou pour l’appareil photo comme le fait la série Galaxy S10 avec ses écrans Infinity O.

Samsung recouvre de verre l’arrière de l'A50, qui a été largement poli, au point de ressembler à du métal. Il est interrompu par le logement de l’appareil photo, le flash LED, et le logo Samsung. L’A50 est disponible en noir, bleu et blanc. Samsung colorise le dos en verre et le cadre de toutes ces versions, sauf du blanc qui possède un cadre couleur argent. Tous les modèles ont des bordures d’écran noires.

L’A50 pèse 2 g de moins que le Galaxy A7 (2018), ce qui paraît identique en main. Notre modèle est plus léger que tous les autres appareils de notre comparatif, à l’exception du Xiaomi Mi 9. Il est néanmoins bien conçu et rigide. La zone autour des capteurs arrière craque légèrement quand on essaye de tordre l’appareil, mais cela n’empire pas si on augmente la pression. L’écran n’est pas déformé quand on appuie fort dessus. Les raccords entre les matériaux sont nets et fins, même si les bords supérieur et inférieur de l’écran sont un peu rugueux, pour une raison inconnue. Mis à part ces imperfections mineures, l’A50 est un appareil bien conçu.

Samsung Galaxy A50
Samsung Galaxy A50
Samsung Galaxy A50
Samsung Galaxy A50
Samsung Galaxy A50
Samsung Galaxy A50
Samsung Galaxy A50

Comparaison des tailles

159.8 mm 76.8 mm 7.5 mm 168 g158.5 mm 74.7 mm 7.7 mm 166 g157 mm 75.3 mm 8.3 mm 176 g157.5 mm 74.67 mm 7.61 mm 173 g149.7 mm 71.2 mm 8 mm 160 g

Connectivité

L’A50 possède 128 Go de stockage flash UFS 2.1 et 4 Go de RAM. Ce type de stockage est bien plus rapide que le stockage eMMC que les autres fabricants utilisent toujours dans leurs smartphones du milieu de gamme, comme Sony avec son Xperia 10. Vous aurez plus d’informations sur le stockage UFS 2.1 de l’A50 dans la partie Performances de ce test.

La série Galaxy A est passée à des ports USB C, ce qui est un bon point. Celui de l’A50 opère à des standards d’USB 2.0 plus lents plutôt qu’à de l’USB 3.1 des fleurons. Samsung a en revanche préservé la prise jack, ce qui est un point fort de l’A50 sur beaucoup de flagships lancés ces 18 derniers mois.

L’A50 supporte des cartes micro SD jusqu’à 512 Go, et peut lire l’exFAT, qui n’a pas de limitation de taille de fichier, à la différence du FAT32. Nous n’avons pas pu formater notre carte micro SD de référence comme du stockage interne, mais on peut stocker des applis et des données dessus - il faut pour cela activer l’option dans les Options de développement.

Au-dessus : micro.
Au-dessus : micro.
Au-dessous : jack 3,5 mm, USB C, micro, haut-parleur.
Au-dessous : jack 3,5 mm, USB C, micro, haut-parleur.
Côté droit : bouton de démarrage, volume.
Côté droit : bouton de démarrage, volume.
Côté gauche : lecteur de carte.
Côté gauche : lecteur de carte.

Système d'exploitation

Samsung a préinstallé Android 9.0 Pie sur l’A50, sur lequel il a ajouté sa surcouche One UI. La firme sud-coréenne a ajouté un mode sombre et a veillé à rendre son OS customisé plus peaufiné que Samsung Experience. Vous pouvez consulter nos tests des Galaxy S10 et S10+ pour avoir un avis plus détaillé sur One UI. Notre appareil avait également les derniers patch de sécurité installés, au moment de nos tests.

L’A50 ne possède pas de bouton Bixby dédié comme celui des Galaxy S, mais il est toujours possible de glisser vers la droite pour ouvrir l’assistant virtuel. La page d’accueil de Bixby est paramétrable, et intègre des informations sur les applis les plus récemment utilisées, ainsi que d’autres informations générales comme les actualités ou la météo. L’A50 intègre également les Routines Bixby, que nous avons analysées de plus près dans nos tests des S10 et S10+.

Samsung préinstalle plusieurs applis tierces, dont les réseaux sociaux et les services de streaming musical. Ces applis ne peuvent être que désactivées, et non désinstallées, ce qui est vraiment dommage. L’A50 possède la certification DRM Widevine de niveau 1, ce qui lui permet de lire des contenus HD protégés par DRM, comme Amazon Prime Vidéo ou Netflix.

Samsung Galaxy A50 - Informations de dernière mise à jour.
Informations de dernière mise à jour.
Samsung Galaxy A50 - Certaines de nos applis de test.
Certaines de nos applis de test.
Samsung Galaxy A50 - Écran d'accueil par défaut.
Écran d'accueil par défaut.

Communication et GPS

L’A50 peut opérer à des vitesses LTE Cat. 6, soit théoriquement 300 Mbit/s en téléchargement et 50 Mbit/s en envoi via LTE. Ce sont les mêmes vitesses que son prédécesseur, mais elles sont également au niveau des autres smartphones du milieu de gamme. Le Samsung Exynos 9610 peut atteindre des vitesses plus élevées ; il semble donc que le fabricant ait choisi de limiter arbitrairement les capacités LTE de l’A50.

L’appareil est compatible avec un bon nombre de bandes LTE, qui devraient suffire pour voyager au-delà de l’Europe. Nous conseillons malgré tout de vérifier que l’A50 possède bien les bandes LTE du pays où vous allez avant un voyage intercontinental. Notre modèle a maintenu un réception correcte au réseau mobile dans les bâtiments en zone urbaine.

Samsung n’a pas non plus amélioré les vitesses Wifi par rapport à son prédécesseur. Notre modèle atteint des vitesses légèrement meilleures en réception que le Galaxy A7 dans iperf3 Client, mais fait étrangement de 15 % moins bien que son prédécesseur en envoi. De plus, l’A50 est de 6 à 11 % plus lent que le Moto G7 Plus, même s’il est largement plus rapide que le Nokia 7.1 en envoi. Le Mi 9 fait quant à lui largement mieux.

Nous devons également préciser que l’A50 ne possède qu’environ la moitié de son signal quand il est placé à 10 mètres et 3 murs de notre routeur de référence. Et de fait, les pages web est les contenus prennent plus de temps à se charger que lorsque l’appareil est à côté du routeur.

Networking
iperf3 Client (receive) TCP 1 m 4M x10
Xiaomi Mi 9
Adreno 640, 855, 64 GB UFS 2.1 Flash
678 (min: 549, max: 725) MBit/s ∼100% +131%
Nokia 7.1
Adreno 509, 636, 32 GB eMMC Flash
334 (min: 311, max: 342) MBit/s ∼49% +14%
Motorola Moto G7 Plus
Adreno 509, 636, 64 GB eMMC Flash
332 (min: 314, max: 341) MBit/s ∼49% +13%
Samsung Galaxy A50
Mali-G72 MP3, Exynos 9610, 128 GB UFS 2.1 Flash
294 (min: 278, max: 302) MBit/s ∼43%
Samsung Galaxy A7 2018
Mali-G71 MP2, 7885, 64 GB eMMC Flash
279 (min: 265, max: 284) MBit/s ∼41% -5%
Average of class Smartphone
  (5.9 - 939, n=381)
221 MBit/s ∼33% -25%
iperf3 Client (transmit) TCP 1 m 4M x10
Xiaomi Mi 9
Adreno 640, 855, 64 GB UFS 2.1 Flash
534 (min: 430, max: 578) MBit/s ∼100% +96%
Samsung Galaxy A7 2018
Mali-G71 MP2, 7885, 64 GB eMMC Flash
320 (min: 164, max: 362) MBit/s ∼60% +18%
Motorola Moto G7 Plus
Adreno 509, 636, 64 GB eMMC Flash
288 (min: 138, max: 294) MBit/s ∼54% +6%
Samsung Galaxy A50
Mali-G72 MP3, Exynos 9610, 128 GB UFS 2.1 Flash
272 (min: 250, max: 285) MBit/s ∼51%
Nokia 7.1
Adreno 509, 636, 32 GB eMMC Flash
232 (min: 217, max: 244) MBit/s ∼43% -15%
Average of class Smartphone
  (9.4 - 703, n=381)
212 MBit/s ∼40% -22%
0102030405060708090100110120130140150160170180190200210220230240250260270280290300310Tooltip
; iperf3 Client (receive) TCP 1 m 4M x10; iperf 3.1.3: Ø293 (278-302)
; iperf3 Client (transmit) TCP 1 m 4M x10; iperf 3.1.3: Ø272 (250-285)
Samsung Galaxy A50 - GPS à l'intérieur.
GPS à l'intérieur.
Samsung Galaxy A50 - GPS à la fenêtre.
GPS à la fenêtre.
Samsung Galaxy A50 - GPS à l'extérieur.
GPS à l'extérieur.

L’A50 utilise BeiDou, Galileo, Glonass et le GPS pour se localiser. Nous avons eu un bug avec notre appli de test. Google Maps a pu nous localiser rapidement et de façon précise durant nos tests, alors que notre appli indiquait que l’appareil n’avait jamais trouvé de satellite. Même la boussole dans Google Maps a été précise, ce qui nous fait penser qu’il y avait un problème avec l’appli de test et l’A50, et rien de plus sérieux.

Quoi qu’il en soit, nous avons pris l’A50 pour faire un tour à vélo avec notre Garmin Edge 520 très fiable, pour comparer leurs données de localisation. Le Garmin a enregistré un parcours de 3,91 km, identifié de façon précise. L’A50 a quant à lui enregistré un parcours de seulement 3,54 km, ce qui fait 10 % de différence. En regardant de plus près, nous voyons que le modèle testé ne peut nous suivre totalement, et prend souvent des raccourcis pour continuer à effectuer son tracé. En bref, l’A50 est assez précis pour des tâches de navigation générales, mais pas pour nous situer précisément, comme pour un tour à vélo.

GPS Samsung Galaxy A50 : vue générale.
GPS Samsung Galaxy A50 : vue générale.
GPS Samsung Galaxy A50 : boucle.
GPS Samsung Galaxy A50 : boucle.
GPS Samsung Galaxy A50 : pont.
GPS Samsung Galaxy A50 : pont.
GPS Garmin Edge 520 : vue générale.
GPS Garmin Edge 520 : vue générale.
GPS Garmin Edge 520 : boucle.
GPS Garmin Edge 520 : boucle.
GPS Garmin Edge 520 : pont.
GPS Garmin Edge 520 : pont.

Fonctions téléphoniques et qualité d'appel

Samsung installe son appli de téléphonie avec One UI. Elle est assez intuitive. Elle propose des fonctionnalités que de nombreuses applis comparables n’ont pas, comme une fonction de recherche pour trouver les restaurants voisins.

Samsung affirme que l’A50 supporte la VoLTE (téléphonie via LTE) et la VoWifi sur les deux cartes SIM, mais votre fournisseur doit prendre en charge ces deux fonctionnalités sur ce téléphone pour fonctionner.

Notre modèle possède une bonne qualité d’appel, que ce soit sur le haut-parleur d’appel, ou sur le haut-parleur. Les deux peuvent être puissants, tandis que le micro capte la voix clairement, sans trop de bruit de fond.

Appareils photo

Samsung Galaxy A50 - Photo prise avec l'appareil photo frontal.
Photo prise avec l'appareil photo frontal.
Samsung Galaxy A50 - Photo prise avec l'appareil photo frontal.
Photo prise avec l'appareil photo frontal.

L’A50 possède trois capteurs photo arrière comme le Galaxy A7 (2018), et pas grand-chose n’a changé sur le papier. Le capteur avant et le capteur arrière principal de l’A50 sont de 1 MP plus élevés, à 25 MP. Le capteur principal arrière possède une ouverture f/1,7, tout comme son prédécesseur, et un champ de 78°. Sa sensibilité élevée rend l’A50 particulièrement bien adapté à la photographie en faible luminosité, où il excelle effectivement. Le deuxième capteur photo arrière reste à 8 MP, et peut prendre des photos grand-angle avec un champ de 123°. L’A50 utilise son troisième capteur photo arrière pour collecter des données de profondeur de champ, qu’il peut utiliser pour créer des effets bokeh.

Les photos paraissent un peu pâles en mode automatique, comme avec le prédécesseur, mais le capteur principal reproduit les couleurs de façon fidèle, et capte les objet de façon nette. L’A50 ne peut concurrencer les appareils photo des smartphones premium, mais il fait le tiers du prix d’un Galaxy S10+… Notre modèle parvient néanmoins à prendre de bonnes photos en faible luminosité, et capture plus de détails que le OnePlus 6T, comme on le voit dans la scène 3. Cependant, l’Apple iPhone XS Max expose la scène encore mieux, et réussit à capturer un peu plus de détails.

L’A50 peut enregistrer des vidéos jusqu’en FHD avec son capteur arrière principal. C’est une restriction de l’appli de l’appareil photo par défaut, parce qu’une appli tierce peut enregistrer en 4K. Les vidéos prises avec le capteur principal ont une bonne plage dynamique, tandis que le capteur ajuste le niveau d’exposition en cas de luminosité changeante de façon rapide, sans difficultés.

De façon décevante, le capteur avant 25 MP ne possède pas d’autofocus, mais un focus fixe. Cela signifie qu’il faut positionner soigneusement le viseur pour focusser sur les objets ou le visage, sinon les photos seront floues. L’A50 n’est donc pas un spécialiste des selfies. La plage dynamique, les couleurs et les détails sont corrects, mais il n’est pas aussi bon que le capteur principal en cas de faible luminosité.

En bref, l’A50 possède de bons appareils photo pour un smartphone du milieu de gamme. Cependant, nous n’avons pas pu noter de différence de qualité entre les photos qu’il propose et celles de son prédécesseur, à moins d’y regarder de très près.

Comparaison des images

Choisir une scène pour naviguer dans la première image. Un clic permet de changer le niveau de zoom, un autre clic permet de revenir à l'image originale dans une nouvelle fenêtre. La première image montre l'original pris par l'appareil testé.

Scene 1Scene 2Scene 3
Cliquer pour charger les images

Nous avons également soumis notre appareil à des tests plus poussés avec des conditions d’éclairage contrôlé. L’A50 est plutôt décevant dans la reproduction des couleurs ColorChecker Passport de référence, qui sont généralement surexposées. De plus, alors que notre mire de test paraît dans l’ensemble nette et que les couleurs se détachent bien sur les fonds noirs et gris, le capteur principal a du mal à reproduire les détails fins et les éléments comme les lignes, qui paraissent effilochées et ont des bords pixelisés.

Samsung Galaxy A50 - Mire de test.
Mire de test.
Samsung Galaxy A50 - Détail de la mire de test.
Détail de la mire de test.
Samsung Galaxy A50 - ColorChecker Passport : la couleur de référence se situe dans la partie inférieure de chaque bloc.
ColorChecker Passport : la couleur de référence se situe dans la partie inférieure de chaque bloc.

Accessoires et garantie

L’A50 est livré avec un câble USB, un outil pour carte SIM, divers documents, et des écouteurs. Samsung vend également deux coques pour l’appareil, la Coque évolution et l’Étui à rabat. Le premier est disponible en noir, violet ou rose et coûte environ 20 €, tandis que le deuxième est disponible en noir ou en blanc, et coûte environ 30 €. L’étui à rabat possède des couleurs internes qui contrastent avec l’extérieur.

L’A50 est livré avec une garantie de 24 mois, et de 12 mois pour la batterie.

Périphériques d'entrée et tactile

L’A50 possède un écran tactile multitouche 10 points, qui s’est avéré précis durant nos tests, même sur les bords de l’écran. Le revêtement en verre est bien glissant, si bien qu’il est facile d’effectuer des gestes à plusieurs doigts, ou des mouvements de glisse.

Samsung préinstalle son propre clavier par défaut, qui fonctionne aussi bien que sur les autres appareils équipés de One UI que nous avons testés, comme ceux de la série Galaxy S10. Vous pouvez toujours installer un clavier différent.

L’A50 utilise des boutons à l’écran pour la navigation, mais One UI possède également des contrôles basé sur des mouvements de glisse, que l'on peut activer dans les paramètres. Les seuls boutons physiques sont ceux du volume et de démarrage, situés à droite. Ils sont plutôt étroits, mais ils possèdent tous deux des points de pression précis, et sont faciles à trouver.

Samsung a équipé l’A50 d’un lecteur d’empreintes digitales intégré à l’écran, comme avec sa série Galaxy S10. Ces lecteurs prennent un peu plus de temps à détecter l’empreinte que les lecteurs traditionnels, et ce n’est pas toujours évident de savoir où placer le doigt quand l’écran est éteint. Cependant, le capteur de notre modèle a bien fonctionné au quotidien, et c’est indéniablement plus élégant que d’avoir un capteur circulaire apparent sur le dos en verre de l’appareil.

Il est également possible d’utiliser la reconnaissance faciale pour déverrouiller l’A50, mais il ne prend qu’une capture 2D du visage, ce qui n’est pas aussi sécurisé que des images 3D prises par FaceID d’Apple par exemple. L’A50 utilise son capteur avant pour identifier le visage, avec la lumière émise par l’écran permettant à l’appareil de reconnaître les personnes dans le noir. Il est possible de tromper le déverrouillage avec une photo, ce qui souligne bien que cette méthode n’est pas aussi sécurisée qu’une empreinte, un mot de passe, un motif ou un code PIN.

Samsung Galaxy A50 - Clavier en mode portrait.
Clavier en mode portrait.
Samsung Galaxy A50 - Clavier en mode paysage.
Clavier en mode paysage.

Écran

Samsung Galaxy A50 - Grille de sous-pixel.
Grille de sous-pixel.

Si vous n’achetez pas un smartphone d’entrée de gamme, il y a des chances pour que votre appareil ait un écran AMOLED. L’A50 fait ainsi, et reproduit des couleurs de façon vive, et possède une luminosité plus élevée que beaucoup de concurrents. Avec X-Rite i1Pro 2, nous enregistrons une luminosité maximale de 628 cd/m² avec le capteur automatique activé. Les autres appareils du comparatif ont une luminosité inférieure de 7 à 16 % - mais tous les appareils ont une distribution de la luminosité équivalente. Seul le Moto G7 Plus fait exception, avec une distribution de 85 % moins élevée et une luminosité maximale plus faible. Précisons qu’avec le capteur de luminosité ambiante désactivé, la luminosité maximale est réduite d’un bon 200 cd/m², mais c’est souvent le cas avec les smartphones modernes.

587
cd/m²
600
cd/m²
646
cd/m²
634
cd/m²
644
cd/m²
639
cd/m²
623
cd/m²
638
cd/m²
644
cd/m²
Homogénéité de la luminosité
X-Rite i1Pro 2
Maximum: 646 cd/m² Moyenne: 628.3 cd/m² Minimum: 1.97 cd/m²
Homogénéité de la luminosité: 91 %
Valeur mesurée au centre, sur batterie: 644 cd/m²
Contraste: ∞:1 (Valeurs des noirs: 0 cd/m²)
ΔE Color 2.64 | 0.4-29.43 Ø6.1
ΔE Greyscale 2.5 | 0.64-98 Ø6.4
141.5% sRGB (Calman 2D)
Gamma: 2.024
Samsung Galaxy A50
AMOLED, 2340x1080, 6.4
Samsung Galaxy A7 2018
Super AMOLED, 2220x1080, 6
Motorola Moto G7 Plus
IPS, 2270x1080, 6.2
Nokia 7.1
IPS, 2280x1080, 5.84
Xiaomi Mi 9
AMOLED, 2340x1080, 6.39
Screen
23%
-62%
-96%
29%
Brightness middle
644
570
-11%
537
-17%
577
-10%
593
-8%
Brightness
628
565
-10%
525
-16%
550
-12%
587
-7%
Brightness Distribution
91
93
2%
85
-7%
91
0%
94
3%
Black Level *
0.58
0.36
Colorchecker DeltaE2000 *
2.64
1.5
43%
6.41
-143%
7.4
-180%
0.9
66%
Colorchecker DeltaE2000 max. *
9.23
3.6
61%
10.86
-18%
15
-63%
2
78%
Greyscale DeltaE2000 *
2.5
1.2
52%
6.7
-168%
10.2
-308%
1.5
40%
Gamma
2.024 109%
2.07 106%
2.099 105%
2.29 96%
2.27 97%
CCT
6649 98%
6504 100%
8310 78%
9657 67%
6548 99%
Contrast
926
1603

* ... Moindre est la valeur, meilleures sont les performances

Scintillement / MLI (Modulation de largeur d'impulsion)

Afin d'abaisser la luminosité de l'écran, certains ordinateurs portables font varier très rapidement le rétroéclairage entre éteint et allumé. La fréquence à laquelle le rétroéclairage s'éteint et se rallume est normalement fixée à une valeur qui permet de rendre la variation indétectable à l'œil nu? Si la fréquence est trop basse, certaines personnes peuvent être sujettes à une fatigue oculaire, des maux de tête ou même percevoir les variations.
Scintillement / MLI (Modulation de largeur d'impulsion) décelé 119 Hz

Le rétroéclairage de l'écran scintille à la fréquence de 119 Hz (certainement du fait de l'utilisation d'une MDI - Modulation de largeur d'impulsion) .

La fréquence de rafraîchissement de 119 Hz est extrêmement faible, de grands risques de fatigue oculaire accrue et de maux de tête en cas d'utilisation prolongée.

En comparaison, 52 % des appareils testés n'emploient pas MDI pour assombrir leur écran. Nous avons relevé une moyenne à 9603 (minimum : 43 - maximum : 142900) Hz dans le cas où une MDI était active.

Les dalles AMOLED peuvent désactiver individuellement les pixels, ce qui permet de bien reproduire les noirs, qui ont de ce fait une valeur théorique de 0 cd/m², et du coup un contraste infini. Notre modèle reproduit fidèlement les couleurs, et semble avoir un excellent contraste.

Samsung inclut différents modes de couleur, comme il le fait avec sa série Galaxy S plus chère, ce qui permet d’adapter l’écran à vos préférences. Le mode Simple affiche les couleurs les plus fidèles, qui paraissent un peu ternes en mode Photo. Ce mode possède les déviations DeltaE les plus élevées. Dans l’ensemble l’A50 possède des couleurs fidèles, mais pas du niveau du Galaxy A7. La différence est cependant réduite, et très certainement imperceptible à l’œil nu.

L’A50 couvre bien les espaces AdobeRVB et DCI P3, et totalement l’espace sRVB. Gardez à l’esprit que les résultats CalMAN ne sont qu’indicatifs et pas à 100 % fiables. Il y a une légère teinte bleue des tons gris.

Samsung Galaxy A50 - CalMAN : ColorChecker - Adaptable.
CalMAN : ColorChecker - Adaptable.
Samsung Galaxy A50 - CalMAN : Échelle de gris - Adaptable.
CalMAN : Échelle de gris - Adaptable.
Samsung Galaxy A50 - CalMAN : saturation - Adaptable.
CalMAN : saturation - Adaptable.
Samsung Galaxy A50 - CalMAN : espace colorimétrique - Espace colorimétrique cible : sRVB.
CalMAN : espace colorimétrique - Espace colorimétrique cible : sRVB.
Samsung Galaxy A50 - CalMAN : espace colorimétrique - Espace colorimétrique cible : AdobeRVB.
CalMAN : espace colorimétrique - Espace colorimétrique cible : AdobeRVB.
Samsung Galaxy A50 - CalMAN : espace colorimétrique - Espace colorimétrique cible : DCI-P3.
Samsung Galaxy A50 - CalMAN : espace colorimétrique - Espace colorimétrique cible : DCI-P3.
Samsung Galaxy A50 - CalMAN : Échelle de gris - Simple.
CalMAN : Échelle de gris - Simple.
Samsung Galaxy A50 - CalMAN : ColorChecker - Simple.
CalMAN : ColorChecker - Simple.
Samsung Galaxy A50 - CalMAN : Échelle de gris - Cinéma.
CalMAN : Échelle de gris - Cinéma.
Samsung Galaxy A50 - CalMAN : ColorChecker - Cinéma.
CalMAN : ColorChecker - Cinéma.

Temps de réponse de l'écran

Le temps de réponse d'un écran mesure la rapidité à laquelle l'écran est capable de changer une couleur pour une autre. Un temps de réponse élevé se traduit par une image floutée pour les objets en mouvement. Les joueurs bénéficieront de faibles latences d'affichage en jeu.
       Temps de réponse noir à blanc
6 ms ... hausse ↗ et chute ↘ combinées↗ 3 ms hausse
↘ 3 ms chute
L'écran montre de très faibles temps de réponse, parfait pour le jeu.
En comparaison, tous les appareils testés affichent entre 0.8 (minimum) et 240 (maximum) ms. » 4 % des appareils testés affichent de meilleures performances.
Cela signifie que les latences relevées sont meilleures que la moyenne (25.4 ms) de tous les appareils testés.
       Temps de réponse gris 50% à gris 80%
8 ms ... hausse ↗ et chute ↘ combinées↗ 5 ms hausse
↘ 3 ms chute
L'écran montre de faibles temps de réponse, un bon écran pour jouer.
En comparaison, tous les appareils testés affichent entre 0.9 (minimum) et 636 (maximum) ms. » 5 % des appareils testés affichent de meilleures performances.
Cela signifie que les latences relevées sont meilleures que la moyenne (40.6 ms) de tous les appareils testés.

L’A50 reste utilisable à l’extérieur même par jour très ensoleillé, comme on le voit sur nos photos ci-dessous. Nous conseillons d’utiliser la luminosité automatique quand c’est nécessaire, mais la luminosité maximale manuelle devrait être suffisante dans la plupart des cas. L’écran paraîtra légèrement délavé à tous les niveaux.

Notre modèle de test possède également d’excellents angles de vision, grâce à son écran AMOLED. Nous n’avons pas noté de distorsions de luminosité ou de couleur même depuis des angles extrêmes, il ne devrait donc pas y avoir de problèmes à utiliser l’A50 quel que soit l’angle.

Utilisation du Samsung Galaxy A50 à l'extérieur avec le capteur de luminosité ambiante activé.
Utilisation du Samsung Galaxy A50 à l'extérieur avec le capteur de luminosité ambiante activé.
Utilisation du Samsung Galaxy A50 à l'extérieur avec la luminosité maximale.
Utilisation du Samsung Galaxy A50 à l'extérieur avec la luminosité maximale.
Utilisation du Samsung Galaxy A50 à l'extérieur avec une luminosité moyenne.
Utilisation du Samsung Galaxy A50 à l'extérieur avec une luminosité moyenne.
Utilisation du Samsung Galaxy A50 à l'extérieur avec une luminosité minimale.
Utilisation du Samsung Galaxy A50 à l'extérieur avec une luminosité minimale.
Samsung Galaxy A50 - Angles de visions.
Angles de visions.

Performances

Samsung équipe l’A50 de son SoC maison Exynos 9610, fabriqué grâce à un procédé FinFET 10 nm. Le SoC intègre huit cœurs qui sont séparés en deux clusters de quatre cœurs Cortex-A63 à 2,3 GHz, et de quatre Cortex-A53 à 1,7 GHz.

L’A50 est le premier appareil que nous testons avec un Exynos 9610, et il se comporte remarquablement bien dans nos tests synthétiques. Il fait d’environ 20 % mieux que l’Exynos 7885 du Galaxy A7 (2018), et il est encore plus devant le Qualcomm Snapdragon 636 qui équipe le Moto G7 Plus et le Nokia 7.1. L’Exynos 9610 est en revanche en retrait face au Snapdragon 855 du Mi 9, mais le premier est une puce du milieu de gamme, et le second le dernier cri des puces haut de gammes.

L’Exynos 9610 intègre aussi une puce graphique ARM Mali-G72 MP3, qui devrait proposer des performances graphiques améliorées par rapport à l’ARM Mali-G71 MP2 de l’Exynos 7885. La Mali-G72 MP3 prend en charge toutes les API actuelles, et devrait donc ne pas être dépassée trop rapidement.

Geekbench 4.3
Compute RenderScript Score (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
4913 Points ∼66%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
4026 Points ∼54% -18%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
4287 Points ∼57% -13%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
4560 Points ∼61% -7%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
7482 Points ∼100% +52%
Average Samsung Exynos 9610
 
4913 Points ∼66% 0%
Average of class Smartphone
  (870 - 21070, n=266)
4615 Points ∼62% -6%
64 Bit Multi-Core Score (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
5605 Points ∼51%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
4429 Points ∼40% -21%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
4992 Points ∼45% -11%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
4902 Points ∼45% -13%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
10999 Points ∼100% +96%
Average Samsung Exynos 9610
 
5605 Points ∼51% 0%
Average of class Smartphone
  (1174 - 11598, n=319)
4464 Points ∼41% -20%
64 Bit Single-Core Score (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
1721 Points ∼49%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
1525 Points ∼43% -11%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
1337 Points ∼38% -22%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
1333 Points ∼38% -23%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
3523 Points ∼100% +105%
Average Samsung Exynos 9610
 
1721 Points ∼49% 0%
Average of class Smartphone
  (437 - 4824, n=320)
1316 Points ∼37% -24%
PCMark for Android
Work 2.0 performance score (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
5827 Points ∼64%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
5387 Points ∼60% -8%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
6277 Points ∼69% +8%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
5663 Points ∼63% -3%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
9035 Points ∼100% +55%
Average Samsung Exynos 9610
 
5827 Points ∼64% 0%
Average of class Smartphone
  (0 - 9868, n=328)
4831 Points ∼53% -17%
Work performance score (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
7029 Points ∼64%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
5625 Points ∼51% -20%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
7618 Points ∼69% +8%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
6343 Points ∼58% -10%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
10985 Points ∼100% +56%
Average Samsung Exynos 9610
 
7029 Points ∼64% 0%
Average of class Smartphone
  (4290 - 13531, n=497)
5261 Points ∼48% -25%
3DMark
2560x1440 Sling Shot Extreme (Vulkan) Unlimited Physics (Classer selon les valeurs)
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
3288 Points ∼100%
Average of class Smartphone
  (0 - 15735, n=21)
2621 Points ∼80%
2560x1440 Sling Shot Extreme (Vulkan) Unlimited Graphics (Classer selon les valeurs)
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
5723 Points ∼100%
Average of class Smartphone
  (0 - 14536, n=21)
2572 Points ∼45%
2560x1440 Sling Shot Extreme (Vulkan) Unlimited (Classer selon les valeurs)
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
4914 Points ∼100%
Average of class Smartphone
  (0 - 14786, n=22)
2314 Points ∼47%
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1) Unlimited Physics (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
2266 Points ∼60%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
1845 Points ∼49% -19%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
2310 Points ∼62% +2%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
3754 Points ∼100% +66%
Average Samsung Exynos 9610
 
2266 Points ∼60% 0%
Average of class Smartphone
  (573 - 4535, n=343)
1781 Points ∼47% -21%
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1) Unlimited Graphics (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
1188 Points ∼17%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
629 Points ∼9% -47%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
869 Points ∼12% -27%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
7076 Points ∼100% +496%
Average Samsung Exynos 9610
 
1188 Points ∼17% 0%
Average of class Smartphone
  (76 - 8206, n=343)
1522 Points ∼22% +28%
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1) Unlimited (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
1328 Points ∼22%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
737 Points ∼12% -45%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
1009 Points ∼17% -24%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
5913 Points ∼100% +345%
Average Samsung Exynos 9610
 
1328 Points ∼22% 0%
Average of class Smartphone
  (94 - 6312, n=346)
1419 Points ∼24% +7%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0 Unlimited Physics (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
2241 Points ∼59%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
1871 Points ∼49% -17%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
2347 Points ∼62% +5%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
3788 Points ∼100% +69%
Average Samsung Exynos 9610
 
2241 Points ∼59% 0%
Average of class Smartphone
  (375 - 4493, n=358)
1758 Points ∼46% -22%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0 Unlimited Graphics (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
1553 Points ∼15%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
954 Points ∼9% -39%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
1396 Points ∼14% -10%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
10291 Points ∼100% +563%
Average Samsung Exynos 9610
 
1553 Points ∼15% 0%
Average of class Smartphone
  (131 - 14951, n=358)
2094 Points ∼20% +35%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0 Unlimited (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
1667 Points ∼22%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
1071 Points ∼14% -36%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
1534 Points ∼21% -8%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
7449 Points ∼100% +347%
Average Samsung Exynos 9610
 
1667 Points ∼22% 0%
Average of class Smartphone
  (159 - 7980, n=359)
1781 Points ∼24% +7%
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1) Physics (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
2351 Points ∼63%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
1821 Points ∼48% -23%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
2251 Points ∼60% -4%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
3758 Points ∼100% +60%
Average Samsung Exynos 9610
 
2351 Points ∼63% 0%
Average of class Smartphone
  (486 - 4262, n=417)
1719 Points ∼46% -27%
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1) Graphics (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
1149 Points ∼18%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
634 Points ∼10% -45%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
811 Points ∼13% -29%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
6355 Points ∼100% +453%
Average Samsung Exynos 9610
 
1149 Points ∼18% 0%
Average of class Smartphone
  (65 - 6362, n=419)
1261 Points ∼20% +10%
2560x1440 Sling Shot Extreme (ES 3.1) (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
1296 Points ∼24%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
741 Points ∼13% -43%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
Points ∼0% -100%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
945 Points ∼17% -27%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
5509 Points ∼100% +325%
Average Samsung Exynos 9610
 
1296 Points ∼24% 0%
Average of class Smartphone
  (80 - 5734, n=427)
1207 Points ∼22% -7%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0 Physics (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
2432 Points ∼67%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
1829 Points ∼51% -25%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
2316 Points ∼64% -5%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
3614 Points ∼100% +49%
Average Samsung Exynos 9610
 
2432 Points ∼67% 0%
Average of class Smartphone
  (512 - 4240, n=450)
1624 Points ∼45% -33%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0 Graphics (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
1279 Points ∼13%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
845 Points ∼8% -34%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
1323 Points ∼13% +3%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
9963 Points ∼100% +679%
Average Samsung Exynos 9610
 
1279 Points ∼13% 0%
Average of class Smartphone
  (43 - 9983, n=450)
1712 Points ∼17% +34%
2560x1440 Sling Shot OpenGL ES 3.0 (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
1430 Points ∼20%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
960 Points ∼13% -33%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
1462 Points ∼20% +2%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
7166 Points ∼100% +401%
Average Samsung Exynos 9610
 
1430 Points ∼20% 0%
Average of class Smartphone
  (55 - 7673, n=458)
1469 Points ∼20% +3%
1280x720 offscreen Ice Storm Unlimited Physics (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
14353 Points ∼57%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
13914 Points ∼55% -3%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
15766 Points ∼62% +10%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
17274 Points ∼68% +20%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
25339 Points ∼100% +77%
Average Samsung Exynos 9610
 
14353 Points ∼57% 0%
Average of class Smartphone
  (8253 - 45072, n=613)
13377 Points ∼53% -7%
1280x720 offscreen Ice Storm Unlimited Graphics Score (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
16593 Points ∼16%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
15567 Points ∼15% -6%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
20953 Points ∼20% +26%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
20610 Points ∼19% +24%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
106534 Points ∼100% +542%
Average Samsung Exynos 9610
 
16593 Points ∼16% 0%
Average of class Smartphone
  (3588 - 162695, n=613)
19189 Points ∼18% +16%
1280x720 offscreen Ice Storm Unlimited Score (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
16037 Points ∼26%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
15167 Points ∼24% -5%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
19525 Points ∼31% +22%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
19762 Points ∼32% +23%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
62225 Points ∼100% +288%
Average Samsung Exynos 9610
 
16037 Points ∼26% 0%
Average of class Smartphone
  (4164 - 83518, n=614)
16078 Points ∼26% 0%
GFXBench (DX / GLBenchmark) 2.7
1920x1080 T-Rex HD Offscreen C24Z16 (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
39 fps ∼23%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
36 fps ∼22% -8%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
35 fps ∼21% -10%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
167 fps ∼100% +328%
Average Samsung Exynos 9610
 
39 fps ∼23% 0%
Average of class Smartphone
  (6 - 251, n=638)
33.5 fps ∼20% -14%
T-Rex HD Onscreen C24Z16 (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
36 fps ∼60%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
35 fps ∼58% -3%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
34 fps ∼57% -6%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
60 fps ∼100% +67%
Average Samsung Exynos 9610
 
36 fps ∼60% 0%
Average of class Smartphone
  (9.8 - 120, n=641)
26.2 fps ∼44% -27%
GFXBench 3.0
off screen Manhattan Offscreen OGL (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
23 fps ∼23%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
16 fps ∼16% -30%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
16 fps ∼16% -30%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
100 fps ∼100% +335%
Average Samsung Exynos 9610
 
23 fps ∼23% 0%
Average of class Smartphone
  (2.8 - 132, n=557)
18.2 fps ∼18% -21%
on screen Manhattan Onscreen OGL (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
21 fps ∼35%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
15 fps ∼25% -29%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
15 fps ∼25% -29%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
60 fps ∼100% +186%
Average Samsung Exynos 9610
 
21 fps ∼35% 0%
Average of class Smartphone
  (5.4 - 115, n=562)
17 fps ∼28% -19%
GFXBench 3.1
off screen Manhattan ES 3.1 Offscreen (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
14 fps ∼20%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
10 fps ∼14% -29%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
10 fps ∼14% -29%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
69 fps ∼100% +393%
Average Samsung Exynos 9610
 
14 fps ∼20% 0%
Average of class Smartphone
  (1.6 - 88, n=419)
15.2 fps ∼22% +9%
on screen Manhattan ES 3.1 Onscreen (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
13 fps ∼22%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
9.8 fps ∼17% -25%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
9.6 fps ∼17% -26%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
58 fps ∼100% +346%
Average Samsung Exynos 9610
 
13 fps ∼22% 0%
Average of class Smartphone
  (3.4 - 110, n=422)
14.6 fps ∼25% +12%
GFXBench
High Tier Onscreen (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
4.9 fps ∼20%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
2 fps ∼8% -59%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
3.5 fps ∼15% -29%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
24 fps ∼100% +390%
Average Samsung Exynos 9610
 
4.9 fps ∼20% 0%
Average of class Smartphone
  (1.1 - 59, n=123)
8.91 fps ∼37% +82%
2560x1440 High Tier Offscreen (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
3.1 fps ∼19%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
2.3 fps ∼14% -26%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
2.2 fps ∼14% -29%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
16 fps ∼100% +416%
Average Samsung Exynos 9610
 
3.1 fps ∼19% 0%
Average of class Smartphone
  (0.26 - 31, n=123)
6.15 fps ∼38% +98%
Normal Tier Onscreen (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
8.2 fps ∼22%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
5.6 fps ∼15% -32%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
5.5 fps ∼15% -33%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
37 fps ∼100% +351%
Average Samsung Exynos 9610
 
8.2 fps ∼22% 0%
Average of class Smartphone
  (1.8 - 59, n=124)
13.2 fps ∼36% +61%
1920x1080 Normal Tier Offscreen (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
9 fps ∼22%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
5.4 fps ∼13% -40%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
6 fps ∼15% -33%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
41 fps ∼100% +356%
Average Samsung Exynos 9610
 
9 fps ∼22% 0%
Average of class Smartphone
  (0.94 - 63, n=123)
14.7 fps ∼36% +63%
off screen Car Chase Offscreen (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
8.9 fps ∼21%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
6.3 fps ∼15% -29%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
6.3 fps ∼15% -29%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
42 fps ∼100% +372%
Average Samsung Exynos 9610
 
8.9 fps ∼21% 0%
Average of class Smartphone
  (0.89 - 54, n=348)
10.3 fps ∼25% +16%
on screen Car Chase Onscreen (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
8.1 fps ∼21%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
6 fps ∼16% -26%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
5.9 fps ∼16% -27%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
38 fps ∼100% +369%
Average Samsung Exynos 9610
 
8.1 fps ∼21% 0%
Average of class Smartphone
  (1.6 - 58, n=352)
9.3 fps ∼24% +15%
AnTuTu v7 - Total Score (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
144194 Points ∼38%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
122826 Points ∼33% -15%
Motorola Moto G7 Plus
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 4096
117557 Points ∼31% -18%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
116496 Points ∼31% -19%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
374820 Points ∼100% +160%
Average Samsung Exynos 9610
 
144194 Points ∼38% 0%
Average of class Smartphone
  (36768 - 374820, n=239)
125615 Points ∼34% -13%
BaseMark OS II
Web (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
927 Points ∼67%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
1090 Points ∼79% +18%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
1046 Points ∼76% +13%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
1378 Points ∼100% +49%
Average Samsung Exynos 9610
 
927 Points ∼67% 0%
Average of class Smartphone
  (7 - 1731, n=570)
724 Points ∼53% -22%
Graphics (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
1957 Points ∼21%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
1356 Points ∼15% -31%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
1590 Points ∼17% -19%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
9270 Points ∼100% +374%
Average Samsung Exynos 9610
 
1957 Points ∼21% 0%
Average of class Smartphone
  (18 - 15969, n=570)
1854 Points ∼20% -5%
Memory (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
2492 Points ∼62%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
2445 Points ∼61% -2%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
1917 Points ∼48% -23%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
4031 Points ∼100% +62%
Average Samsung Exynos 9610
 
2492 Points ∼62% 0%
Average of class Smartphone
  (21 - 6283, n=570)
1370 Points ∼34% -45%
System (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
5112 Points ∼61%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
4506 Points ∼53% -12%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
4457 Points ∼53% -13%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
8441 Points ∼100% +65%
Average Samsung Exynos 9610
 
5112 Points ∼61% 0%
Average of class Smartphone
  (369 - 12202, n=570)
2733 Points ∼32% -47%
Overall (Classer selon les valeurs)
Samsung Galaxy A50
Samsung Exynos 9610, Mali-G72 MP3, 4096
2193 Points ∼48%
Samsung Galaxy A7 2018
Samsung Exynos 7885, Mali-G71 MP2, 4096
2009 Points ∼44% -8%
Nokia 7.1
Qualcomm Snapdragon 636, Adreno 509, 3072
1941 Points ∼42% -11%
Xiaomi Mi 9
Qualcomm Snapdragon 855, Adreno 640, 6144
4595 Points ∼100% +110%
Average Samsung Exynos 9610
 
2193 Points ∼48% 0%
Average of class Smartphone
  (150 - 6097, n=574)
1356 Points ∼30% -38%

L’A50 et l’Exynos 9610 terminent deuxième derrière le Mi 9 et son Snapdragon 855 dans les tests de navigation. L’écart entre l’A50 et le Galaxy A7 est plus petit que dans les tests de CPU.

Les pages web se chargent rapidement sur notre A50 de test, avec Chrome, et le défilement est resté fluide tout au long de nos tests. De même, les sites HTML5 complexes se chargent sans soucis.

Speedometer 2.0 - Result
Xiaomi Mi 9 (Chrome 73.0.3683.75)
65.7 runs/min ∼100% +99%
Average of class Smartphone (14.6 - 123, n=22)
44.7 runs/min ∼68% +35%
Average Samsung Exynos 9610
33.1 runs/min ∼50% 0%
Samsung Galaxy A50 (Chome 73)
33.07 runs/min ∼50%
WebXPRT 3 - ---
Xiaomi Mi 9 (Chrome 73.0.3683.75)
108 Points ∼100% +74%
Average of class Smartphone (23 - 161, n=105)
63.2 Points ∼59% +2%
Samsung Galaxy A50 (Chrome 73)
62 Points ∼57%
Average Samsung Exynos 9610
62 Points ∼57% 0%
Samsung Galaxy A7 2018 (Chrome 70)
57 Points ∼53% -8%
Nokia 7.1 (Chrome 70)
54 Points ∼50% -13%
Motorola Moto G7 Plus
54 Points ∼50% -13%
Octane V2 - Total Score
Xiaomi Mi 9 (Chrome 73.0.3683.75)
24534 Points ∼100% +138%
Samsung Galaxy A50 (Chrome 73)
10322 Points ∼42%
Average Samsung Exynos 9610
10322 Points ∼42% 0%
Samsung Galaxy A7 2018 (Chrome 70)
9165 Points ∼37% -11%
Nokia 7.1 (Chrome 70)
8627 Points ∼35% -16%
Motorola Moto G7 Plus
8368 Points ∼34% -19%
Average of class Smartphone (3126 - 43280, n=631)
5976 Points ∼24% -42%
Mozilla Kraken 1.1 - Total Score
Average of class Smartphone (603 - 59466, n=651)
11028 ms * ∼100% -183%
Motorola Moto G7 Plus
4776 ms * ∼43% -23%
Nokia 7.1 (Chrome 70)
4562.2 ms * ∼41% -17%
Samsung Galaxy A7 2018 (Chrome 70)
4122.8 ms * ∼37% -6%
Samsung Galaxy A50 (Chrome 73)
3897 ms * ∼35%
Average Samsung Exynos 9610
3897 ms * ∼35% -0%
Xiaomi Mi 9 (Chrome 73.0.3683.75)
1873.2 ms * ∼17% +52%

* ... Moindre est la valeur, meilleures sont les performances

Samsung équipe l’A50 d’un stockage flash UFS 2.1, que le fabricant utilise pour ses smartphones haut de gammes depuis quelques années. Il semble malheureusement que le fabricant sud-coréen ait utilisé une variante plus lente de l’UFS 2.1 dans l’A50. Le Mi 9 possède également ce type de stockage, mais il surpasse largement notre modèle dans les tests AndroBench. L’A50 n’excelle qu’en lecture séquentielle, où il fait entre 40 et 50 % mieux que les concurrents du comparatif avec stockage flash eMMC. Le Moto G7 Plus et son stockage eMMC atteignent des scores encore plus élevés dans nos tests AndroBench. Avouons que nous sommes un peu déçus…

De même, Samsung a équipé l’A50 d’un lecteur de carte micro SD comparativement lent. Notre modèle finit en fin de comparatif, et possède des vitesses de lecture bien plus faibles que le Moto G7 Plus et que le Nokia 7.1, avec la même carte micro SD Toshiba Exceria Pro M501.

Samsung Galaxy A50Samsung Galaxy A7 2018 Motorola Moto G7 PlusNokia 7.1Xiaomi Mi 9Average 128 GB UFS 2.1 FlashAverage of class Smartphone
AndroBench 3-5
-18%
43%
-27%
248%
74%
-32%
Sequential Write 256KB SDCard
60.7 (Toshiba Exceria Pro M501)
64.39 (Toshiba Exceria Pro M501)
6%
62.1 (Toshiba Exceria Pro M501)
2%
61.23 (Toshiba Exceria Pro M501)
1%
64.7 (51.3 - 72.4, n=13)
7%
47.9 (9.5 - 87.1, n=382)
-21%
Sequential Read 256KB SDCard
73.9 (Toshiba Exceria Pro M501)
78.15 (Toshiba Exceria Pro M501)
6%
82.8 (Toshiba Exceria Pro M501)
12%
83.49 (Toshiba Exceria Pro M501)
13%
79.6 (73.2 - 85.4, n=13)
8%
66 (8.1 - 96.5, n=382)
-11%
Random Write 4KB
18.2
15.45
-15%
73.1
302%
11.93
-34%
165.32
808%
80.3 (18.2 - 250, n=31)
341%
18.8 (0.14 - 250, n=683)
3%
Random Read 4KB
98.9
83.98
-15%
76.6
-23%
44.9
-55%
149.36
51%
136 (98.9 - 158, n=31)
38%
42.9 (1.59 - 174, n=683)
-57%
Sequential Write 256KB
192.1
104.87
-45%
208.7
9%
125.98
-34%
388.27
102%
198 (183 - 212, n=31)
3%
88.7 (2.99 - 388, n=683)
-54%
Sequential Read 256KB
507.3
295.76
-42%
283.6
-44%
250.9
-51%
666.06
31%
740 (427 - 912, n=31)
46%
250 (12.1 - 1468, n=683)
-51%

Performances de jeu

L’Exynos 9610 et son GPU ARM Mali-G72 MP3 gèrent aisément tous les jeux modernes. Nous n’avons pas eu de problèmes durant nos tests de jeu, même si le taux d’image a baissé à 24 FPS dans des jeux exigeants comme Asphalt 9: Legends avec les graphismes élevés. Arena of Valor et Shadow Fight 3 ont presque atteint 60 FPS durant nos tests, quel qu’ait été le niveau de détails. Il faut noter que les pertes d’image ne sont apparues que lors de la navigation dans les menus, et non pendant le jeu. De ce fait, il ne devrait pas y avoir de problèmes pour jouer aux titres les plus exigeants graphiquement comme PUBG Mobile, mais à environ 30 FPS.

L’écran tactile et les capteurs ont également très bien fonctionné dans les jeux d’évasion comme Temple Run 2. La finition très lisse de l’écran permet d’interagir facilement avec les éléments affichés, même s’il est un peu glissant !

Samsung Galaxy A50 - Arena of Valor.
Arena of Valor
Samsung Galaxy A50 - Asphalt 9: Legends.
Asphalt 9: Legends
Samsung Galaxy A50 - Temple Run 2.
Temple Run 2
0102030405060Tooltip
; Arena of Valor; min; 1.28.2.2: Ø59.8 (55-60)
; Arena of Valor; high HD; 1.28.2.2: Ø59.9 (58-60)
; Asphalt 9: Legends; High Quality; 1.5.3a: Ø28.9 (24-31)
; Asphalt 9: Legends; Standard / low; 1.5.3a: Ø29.5 (28-31)
; Shadow Fight 3; high; 1.18.0: Ø59.3 (52-60)
; Shadow Fight 3; minimal; 1.18.0: Ø59.2 (52-60)

Émissions

Températures

Samsung Galaxy A50 - Test de batterie GFXBench - Manhattan - OpenGL ES 3.1.
Test de batterie GFXBench - Manhattan - OpenGL ES 3.1.

L’A50 gère bien sa chauffe au ralenti, et ne dépasse jamais 30 °C. Cependant, certaines zones de notre appareil ont dépassé les 40 °C en cas de sollicitations soutenues, avec une zone atteignant 42,9 °C. En bref, l’A50 ne devrait paraître chaud que quand il est poussé dans ses retranchements.

L’A50 chauffe, mais au moins il n’y a pas de thermal throttling, comme on le voit dans le test de batterie GFXBench. Nous avons fait tourner le test Manhattan exigeant en boucle pendant 30 minutes, durant lesquelles le smartphone a maintenu des taux stables. Ainsi, l’A50 chauffera durant les jeux, mais ses performances ne baisseront pas.

 42.9 °C37.4 °C34.1 °C 
 41.6 °C37.1 °C34.6 °C 
 40 °C36.9 °C34.3 °C 
Maximum: 42.9 °C
Moyenne: 37.7 °C
31.7 °C34.7 °C40.7 °C
32 °C35 °C40.1 °C
32.5 °C35.9 °C38.1 °C
Maximum: 40.7 °C
Moyenne: 35.6 °C
Alimentation (valeur maximale)  39.6 °C | Température ambiante de la pièce 21.6 °C | Voltcraft IR-260
(±) The average temperature for the upper side under maximal load is 37.7 °C / 100 F, compared to the average of 33 °C / 91 F for the devices in the class Smartphone.
(±) The maximum temperature on the upper side is 42.9 °C / 109 F, compared to the average of 35.5 °C / 96 F, ranging from 22.4 to 51.7 °C for the class Smartphone.
(±) The bottom heats up to a maximum of 40.7 °C / 105 F, compared to the average of 34.1 °C / 93 F
(+) In idle usage, the average temperature for the upper side is 29.2 °C / 85 F, compared to the device average of 33 °C / 91 F.
Samsung Galaxy A50 - Relevé thermique à l'avant de l'appareil en cas de sollicitations.
Relevé thermique à l'avant de l'appareil en cas de sollicitations.
Samsung Galaxy A50 - Relevé thermique à l'arrière de l'appareil en cas de sollicitations.
Relevé thermique à l'arrière de l'appareil en cas de sollicitations.

Haut-parleur

Samsung Galaxy A50 - Bruit rose.
Bruit rose.

L’A50 possède un haut-parleur mono situé sur la tranche inférieure de l’appareil. Il atteint au maximum 85 dB(A). Il délivre un son correct, et sa courbe de fréquence est presque identique à celle du Galaxy A7. Le son semble généralement équilibré, et l’on peut même entendre les plus basses des mediums, ce qui est impressionnant. En bref, le haut-parleur de l’A50 est assez bon pour écouter de la musique ou regarder des vidéos de façon occasionnelle.

Nous recommandons néanmoins toujours d’utiliser des écouteurs ou des enceintes quand c’est possible, parce qu’ils offrent dans tous les cas une meilleure expérience sonore. Il est possible de les connecter à l’appareil via la prise jack 3,5 mm ou via Bluetooth, qui reproduisent tous deux un son propre.

dB(A) 0102030405060708090Deep BassMiddle BassHigh BassLower RangeMidsHigher MidsLower HighsMid HighsUpper HighsSuper Highs2042.246.72542.143.93134.636.74037.342.75039.8456332.736.48027.729.310027.83112525.734.316023.340.22002344.225021.449.231521.455.740020.161.650020.563.463021.869.580020.472.110002074.6125018.273.9160018.972.920001874250019.174.5315018.276.740001871.250001968.263001872.4800018.1751000018.166.41250018.252.31600018.148.3SPL65.965.66267.731.385N18.518.514.623.11.662.7median 19.1median 68.2Delta1.811.930.733.82528.726.828.426.328.729.838.227.424.72123.219.525.818.825.719.240.417.641.316.947.415.855.51556.71562.814.766.914.86814.666.514.369.213.471.814.472.514.473.214.876.61577.714.875.314.774.31575.314.972.815.264.515.755.126.885.50.961.4median 15median 66.91.210.8hearing rangehide median Pink NoiseSamsung Galaxy A50Samsung Galaxy A7 2018
Frequency diagram (checkboxes can be checked and unchecked to compare devices)
Samsung Galaxy A50 audio analysis

(+) | speakers can play relatively loud (85 dB)
Bass 100 - 315 Hz
(-) | nearly no bass - on average 25.8% lower than median
(±) | linearity of bass is average (9% delta to prev. frequency)
Mids 400 - 2000 Hz
(+) | balanced mids - only 4.9% away from median
(+) | mids are linear (5.6% delta to prev. frequency)
Highs 2 - 16 kHz
(+) | balanced highs - only 4.4% away from median
(±) | linearity of highs is average (7.7% delta to prev. frequency)
Overall 100 - 16.000 Hz
(±) | linearity of overall sound is average (23% difference to median)
Compared to same class
» 36% of all tested devices in this class were better, 13% similar, 51% worse
» The best had a delta of 13%, average was 25%, worst was 44%
Compared to all devices tested
» 60% of all tested devices were better, 8% similar, 32% worse
» The best had a delta of 3%, average was 21%, worst was 53%

Samsung Galaxy A7 2018 audio analysis

(+) | speakers can play relatively loud (85.5 dB)
Bass 100 - 315 Hz
(-) | nearly no bass - on average 27.5% lower than median
(±) | linearity of bass is average (10.4% delta to prev. frequency)
Mids 400 - 2000 Hz
(+) | balanced mids - only 3.6% away from median
(+) | mids are linear (4.8% delta to prev. frequency)
Highs 2 - 16 kHz
(±) | higher highs - on average 8.2% higher than median
(+) | highs are linear (3.3% delta to prev. frequency)
Overall 100 - 16.000 Hz
(±) | linearity of overall sound is average (22.2% difference to median)
Compared to same class
» 30% of all tested devices in this class were better, 10% similar, 60% worse
» The best had a delta of 13%, average was 25%, worst was 44%
Compared to all devices tested
» 56% of all tested devices were better, 7% similar, 37% worse
» The best had a delta of 3%, average was 21%, worst was 53%

Gestion de l'énergie

Consommation énergétique

L’Exynos 9610 est un peu plus gourmand que l’Exynos 7885 et même que le Snapdragon 855. Notre modèle consomme au minimum 0,8 W au repos, et en moyenne 1,5 W, ce qui de 10 à 15 % plus que le Galaxy A7 et que le Mi 9. L’Exynos 9610 consomme également beaucoup en cas de sollicitations, mais dans l’ensemble l’A50 consomme moins que le Moto G7 Plus et que le Nokia 7.1.

Consommation énergétique
Éteint/en veilledarklight 0 / 0.1 Watts
Au reposdarkmidlight 0.8 / 1.5 / 1.7 Watts
Fortement sollicité midlight 5.9 / 8.3 Watts
 color bar
Légende: min: dark, med: mid, max: light        Metrahit Energy
Samsung Galaxy A50
4000 mAh
Samsung Galaxy A7 2018
3300 mAh
Motorola Moto G7 Plus
3000 mAh
Nokia 7.1
3060 mAh
Xiaomi Mi 9
3300 mAh
Average Samsung Exynos 9610
 
Average of class Smartphone
 
Power Consumption
10%
-11%
-7%
16%
0%
3%
Idle Minimum *
0.8
0.71
11%
1.1
-38%
1.01
-26%
0.67
16%
0.8
-0%
0.883 (0.2 - 3.4, n=714)
-10%
Idle Average *
1.5
1.36
9%
1.7
-13%
2.2
-47%
1.26
16%
1.5
-0%
1.735 (0.6 - 6.2, n=713)
-16%
Idle Maximum *
1.7
1.47
14%
2.1
-24%
2.25
-32%
1.29
24%
1.7
-0%
2.02 (0.74 - 6.6, n=714)
-19%
Load Average *
5.9
5.13
13%
5.1
14%
3.76
36%
3.71
37%
5.9
-0%
4.06 (0.8 - 10.8, n=708)
31%
Load Maximum *
8.3
7.89
5%
7.9
5%
5.56
33%
9.3
-12%
8.3
-0%
5.85 (1.2 - 14.2, n=708)
30%

* ... Moindre est la valeur, meilleures sont les performances

Autonomie

Samsung a équipé l’A50 d’une batterie de 4 000 mAh, sans doute pour contrecarrer la forte consommation de l’Exynos 9610. De ce fait, notre modèle possède une excellente autonomie, et tient plus longtemps que son prédécesseur dans tous nos tests. L’A50 possède une autonomie moyenne meilleure que les autres appareils de notre comparatifs, même s’il finit en deuxième place derrière le Moto G7 Plus ou le Mi 9 dans trois des quatre tests que nous avons effectués.

Notre modèle tient 11h41 dans notre test Wifi réaliste, durant lequel un script simule les sollicitations de sites web. Nous fixons la luminosité à approximativement 150 cd/m², comme nous le faisons avec tous les appareils que nous testons. En bref, l’A50 devrait tenir même une longue journée d’utilisation sur une seule charge, et pourra tenir presque 6h en cas de sollicitations élevées.

Notre modèle prend juste un peu plus de 2h pour se recharger complètement avec le chargeur inclus.

Autonomie
Au repos (module WiFi éteint, luminosité au minimum)
26h 27min
NBC WiFi Websurfing Battery Test 1.3
11h 41min
En lecture de Big Buck Bunny encodé en H.264 1080p
14h 29min
Fortement sollicité (luminosité au maximum)
4h 35min
Samsung Galaxy A50
4000 mAh
Samsung Galaxy A7 2018
3300 mAh
Motorola Moto G7 Plus
3000 mAh
Nokia 7.1
3060 mAh
Xiaomi Mi 9
3300 mAh
Autonomie de la batterie
-7%
-11%
-44%
-8%
Reader / Idle
1587
1467
-8%
983
-38%
1650
4%
H.264
869
836
-4%
809
-7%
507
-42%
1008
16%
WiFi v1.3
701
605
-14%
715
2%
346
-51%
546
-22%
Load
275
273
-1%
196
-29%
156
-43%
194
-29%

Points positifs

+ performances
+ écran
+ autonomie
+ emplacement micro SD dédié
+ design moderne

Points négatifs

- lecteur d'empreintes
- GPS
- focus fixe pour le capteur avant
- applis publicitaires préinstallées

Verdict

En test : le Samsung Galaxy A50. Modèle de test aimablement fourni par notebooksbilliger.de.
En test : le Samsung Galaxy A50. Modèle de test aimablement fourni par notebooksbilliger.de.

Le Samsung Galaxy A50 est un excellent smartphone du milieu de gamme. Il surfe sur le succès de son prédécesseur, par exemple avec son triple capteur photo, et combine cela avec un design moderne et un SoC amélioré.

L’A50 possède peu de défauts, avec un lecteur d’empreintes digitales qui prend un peu de temps à reconnaître les doigts et qui possède un taux de détection un peu plus bas que la norme. De plus, son GPS est bizarrement imprécis, et son Wifi parfois moins bon que celui de son prédécesseur.

Un excellent écran, une bonne autonomie, et des appareils photo corrects. Le Samsung Galaxy A50 est à la hauteur dans tous les domaines importants, et s’avère être un excellent smartphone du milieu de gamme.

Samsung a également fait des compromis dans certains domaines, par exemple en limitant les performances LTE, alors que le SoC peut mieux faire. L’intégration d’un capteur avant à focus fixe est également dommage.

Cela dit, l’A50 fait d’excellents progrès dans les autres domaines, par rapport au Galaxy A7 (2018) L’Exynos 9610 est un gros progrès sur l’Exynos 7885, et il laisse même de côté les puces Snapdragon comparables. Samsung a inclus une batterie plus grosse d’environ 20 %, ce qui aide l’A50 à avoir une meilleure autonomie que son prédécesseur.

Ainsi, le Galaxy A50 pourrait être un excellent choix pour ceux qui cherchent un smartphone à environ 350 €. Cependant, le Galaxy A7 (2018) de l’an dernier propose une expérience presque aussi bonne dans un design plus daté, pour une fraction de son prix.

Samsung Galaxy A50 - 04/18/2019 v6
Florian Schmitt

Châssis
84%
Clavier
65 / 75 → 87%
Dispositif de pointage
94%
Connectivité
44 / 60 → 74%
Poids
91%
Autonomie
95%
Écran
90%
Performances en jeu
53 / 63 → 84%
Performances dans les applications
62 / 70 → 89%
Chauffe
89%
Nuisance sonore
100%
Audio
59 / 91 → 65%
Appareil photo
73%
Moyenne
77%
87%
Smartphone - Moyenne compensée

Pricecompare

Please share our article, every link counts!
> Revues et rapports de ordinateurs portatifs et smartphones, ordiphones > Critiques > Critique complète du smartphone Samsung Galaxy A50
Florian Schmitt, 2019-05-13 (Update: 2019-05-13)