Notebookcheck

Critique complète du Smartphone Apple iPhone 6

Daniel Schmidt, Tanja Hinum (traduit par Mehdi Rafenne), 10/13/2014

Délicate évolution. Comme chaque année, une nouvelle itération de l'iPhone nous arrive tout droit de Californie. La refonte du design de la nouvelle version est du plus bel effet, et l'écran gagne 0,7 pouces. Les performances sont à la hauteur de ce qu'affirme Apple. Mais le tableau général n'est pas exempt de défauts : iOS 8 n'est pas encore totalement fluide, la connexion WLAN manque de stabilité et l'autonomie est en baisse.

Pour le test original en allemand, voyez ici.

Nous avons pu nous rendre compte de l'engouement suscité par le nouvel iPhone lorsque nous sommes allés chercher notre unité à l'Apple Store, car nous avons dû acheter notre appareil de test. Plutôt que d'entrer directement dans la boutique, nous avons dû patienter au milieu d'une queue de clients ayant tous pré-commandé leur smartphone : ce dernier a vraiment cristallisé les attentes. Et si la queue en face du magasin semblait somme toute raisonnable, nous avons dû reculer, et reculer au milieu de centaines d'Apple fans. Bien que nous fûmes au milieu de la file la moins longue, nous avons tout de même dû attendre deux heures avant d'enfin pouvoir tenir l'appareil entre nos mains, et ce malgré les réservations et les pré-commandes. Et encore : certaines personnes n'ont pu récupérer leur exemplaire qu'à la tombée de la nuit. De nombreux acheteurs venaient même de pays européens limitrophes, trop impatients pour attendre la date de sortie plus tardive annoncée par Apple pour l'iPhone 6 chez eux.

A la vue de l'iPhone 6, une chose frappe tout d'abord : le design totalement repensé, et l'écran 4,7 pouces, beaucoup plus grand qu'à l'accoutumée. Sous ce dernier, on trouvera un processeur double-coeurs nouvelle génération, appuyé par 1 Go de mémoire vive. La caméra n'a été que très peu améliorée. Pour le stockage, vous avez le choix : 16, 64 ou 128 Go. La version la moins généreuse est disponible à 699 euros. Chaque palier dans la capacité de stockage vous coûtera 100 euros de plus, la version la plus haut-de-gamme est donc vendue 899 euros. Une puce NFC est intégrée au tout, enfin, et le WLAN-ac est également de la partie.

Ses concurrents n'ont pas à se cacher derrière le champion de Cupertino : ils ne le peuvent pas, de toute façon, puisqu'ils sont tous plus grands que lui. Le Samsung Galaxy S5 (5,1 pouces, à partir de 435 euros) est actuellement l'étalon-référence, mais le HTC One M8 (5,0 pouces, à partir de 470 euros) et les Xperia Z2 (5,2 pouces, à partir de 420 euros) et Z1 Compact (4,3 pouces, à partir de 340 euros) de Sony ne comptent pas se laisser faire, eux qui portent l'étendard de Google Android. Les smartphones Windows Phone sont peu présents sur le haut-de-gamme. Parmi les rares soldats, on peut compter le Nokia Lumia 930 (5 pouces, à partir de 399 euros), ou encore le HTC One M8 with Windows, ce dernier n'étant cependant pas encore disponible dans tous les pays du monde. Si vous préférez les smartphones à grand écran, vous pourrez également opter pour l'Apple iPhone 6 Plus (5,5 pouces).

Boîtier

L'iPhone 6 est plus grand que son prédécesseur.
L'iPhone 6 est plus grand que son prédécesseur.
Rien à redire quant à la qualité de fabrication.
Rien à redire quant à la qualité de fabrication.
De haut en bas : iPhone 5s, iPhone 6 et iPhone 6 Plus
De haut en bas : iPhone 5s, iPhone 6 et iPhone 6 Plus

Apple reste fidèle à sa ligne de conduite : l'iPhone ne sera fait que de matériaux nobles, ou ne sera pas. On y retrouve, entre autres, du verre et de l'aluminium. Du fait du plus grand écran, la nouvelle version de les dimensions de ce smartphone ont été revues à la hausse par rapport à l'ancien iPhone 5s, mais son épaisseur de 6,9 millimètres le rend également plus fin (112 grammes, 7,6 millimètres). Notez cependant que la lentille de l'appareil photo n'est pas à la même hauteur que le reste du boîtier, et ressort d'environ 1 millimètre. L'iPhone 6 est donc légèrement plus épais, si on ajoute le relief créé par l'appareil photo à l'arrière.

Le design a été totalement revu par les équipes du constructeur californien : le smartphone est désormais plus arrondi, et très agréable en main. La transition entre le verre anti-rayures arrondi qui protège l'écran, et le boîtier en lui-même, en aluminium, est moins marquée et semble plus naturelle que ce qu'on pouvait observer sur l'iPhone 5s, qui paraît même plus compact lorsqu'on pose les deux appareils côte à côte, bien qu'il soit en réalité plus léger. Vous ne remarquerez la différence de poids que si vous tenez les deux smartphones en même temps dans vous mains : le nouvel iPhone pèse seulement 17 grammes de plus que son prédécesseur, pour un poids total de 129 grammes.

La qualité de fabrication est au rendez-vous, et on pourrait même dire qu'elle est sans égale : l'iPhone 6 laisse une impression de solidité, est résistant à la torsion et à la pression. Aucun craquèlement audible, aucun distorsion de l'image affichée à l'écran : rien à redire, tout est parfait de ce point de vue.

La batterie est, une fois de plus, intégrée au reste des composants, et ne devrait normalement être remplacée que par un partenaire agréé d'Apple. Nos collègues d'iFixit ont déjà jeté un oeil au dernier-né de la firme de Cupertino, qui obtient une bonne note de maintenabilité. L'accessibilité de la batterie, en particulier, a été louée.

Sept sur dix en maintenabilité pour l'iPhone 6 (Source: http://www.iFixit.com)
Sept sur dix en maintenabilité pour l'iPhone 6 (Source: http://www.iFixit.com)
L'accès à la batterie est aisé. (Source: http://www.iFixit.com)
L'accès à la batterie est aisé. (Source: http://www.iFixit.com)
L'iPhone 6, totalement désassemblé. (Source: http://www.iFixit.com)
L'iPhone 6, totalement désassemblé. (Source: http://www.iFixit.com)
146.36 mm 70.6 mm 9.35 mm 160 g146.3 mm 74.6 mm 8.95 mm 149 g146.8 mm 73.3 mm 8.2 mm 163 g142 mm 72.5 mm 8.1 mm 145 g137 mm 71 mm 9.8 mm 170 g139.8 mm 68.8 mm 6.5 mm 124 g138.1 mm 67 mm 6.9 mm 129 g123.8 mm 58.6 mm 7.6 mm 112 g

Connectivité

Niveau connectivité, l'Apple iPhone 6 ressemble beaucoup à son prédécesseur. La seule interface physique présente est le port Lightning, qui vous servira à connecter le smartphone à un ordinateur, ou tout simplement à la recharger. Si vous comptez l'utiliser pour des transferts de flux vidéos (HDMI ou VGA), ou en tant que lecteur de cartes, vous pourrez investir dans l'achat des adaptateurs correspondants.

Impossible d'étendre la capacité de stockage par l'intermédiaire de cartes microSD. Vous pourrez cependant transférer des fichiers médias sans-fil, mais uniquement via AirPlay.

Aucun port au-dessus
Aucun port au-dessus
A gauche : le bouton de verrouillage, le switch volume
A gauche : le bouton de verrouillage, le switch volume
Au-dessous : jack stéréo, microphone, Lightning, haut-parleur
Au-dessous : jack stéréo, microphone, Lightning, haut-parleur
A droite : Nano-SIM, bouton de démarrage
A droite : Nano-SIM, bouton de démarrage

Interface logicielle

L'iPhone 6 tourne sous la toute dernière version du système d'exploitation mobile d'Apple : iOS 8. Si l'on en croit le constructeur, ce serait la plus grosse mise à jour depuis le lancement de ce smartphone, mais on trouve peu de nouvelles fonctionnalités intéressantes. Au lieu de ça, l'Américain a préféré se concentrer sur des détails et sur la prise en main générale de l'appareil. L'application Message, par exemple, connaît de nombreuses améliorations, et permet désormais l'envoi d'enregistrements audios, de photos et de vidéos d'un simple tapement de doigt. L'édition d'image à travers l'application Photos devient plus rapide et plus simple, elle aussi, et permet désormais l'intégration d'applications tierces. La recherche d'image est également l'une des nouveautés apportées. L'application Health fait son apparition sous cette nouvelle mouture d'iOS : elle collecte différentes informations relatives à votre santé et les centralise en un seul endroit. Les applications tierces peuvent également lui envoyer des données, et vous pouvez créer une carte d'urgence regroupant les informations essentielles à votre sujet. Il est possible d'accéder à cette carte depuis l'écran de déverrouillage, même sans connaître le code de l'appareil.

L'application Health est une nouveauté.
Elle collecte de très nombreuses données.
Une carte d'urgence centralise les informations principales.
Cette dernière est accessible depuis l'écran d'accueil.

L'un des principaux changements apportés par iOS 8 est la rangée supplémentaire dans la liste des applications ouvertes. Au-dessus des applications, vous trouverez vos favoris et une liste de contacts récents. Cliquez sur l'un d'entre eux, et un menu s'affichera, dans lequel vous pourrez choisir entre l'appeler et ouvrir l'historique des messages. L'application Mail a été retravaillée, elle aussi : il est désormais beaucoup plus simple de marquer et supprimer des mails, grâce à un menu qui apparaît en faisant glisser le doigt depuis le bord droit de l'écran. 

La fonctionnalité Continuity est peut-être la plus grande innovation proposée par iOS 8, mais elle n'en est qu'à ses balbutiements. Elle est censée vous permettre de travailler avec les mêmes applications sur différents appareils. Ainsi, par exemple, vous pourrez commencer un iMessage sur votre iPhone, pour le terminer et l'envoyer depuis votre Mac. Et de même avec les mails, les autres messages textes et les documents. Mais il faudra attendre l'arrivée prochaine de Mac OS X 10.10 pour pouvoir en profiter. Il est également possible, désormais, de passer des appels WLAN depuis un iPad ou un autre iPhone. Mais cette fonctionnalité ne fonctionne qu'entre des produits Apple : il vous faut posséder un second iDevice.

Une autre nouveauté très utile : la possibilité de partager des achats effectués sur l'App Store, iTunes ou iBooks avec jusqu'à six autres membres de votre famille, sans frais supplémentaire. Il est également possible de partager une carte de crédit entre membres d'une même famille.

Voilà quelques exemples de ce qu'apporte iOS 8, mais les utilisateurs d'iPhone les remarqueront certainement plus. Certaines des nouvelles fonctionnalités sont très intéressantes, mais nous nous attendions plutôt à une refonte totale du logiciel système. Logiciel système qui nécessite des améliorations certaines. Des ralentissements occasionnels pourront survenir, surtout à la fermeture d'applications très complexes. Le benchmark BrowserMark 2.1 a sans cesse crashé avec Safari, et redémarré sans même terminer son travail. Nous avons tout de même pu obtenir un résultat au bout de plusieurs tentatives. Le célèbre benchmark AnTuTu n'a pas non plus parfaitement fonctionné sous iOS : il s'est tout bonnement arrêté pendant le test. D'autres applications, comme Dropbox ou Outbank 2, n'ont pas non plus tournées comme elles l'auraient dues, ou se sont simplement arrêtées après leur démarrage. Des travaux d'optimisation sont à prévoir pour les développeurs.

Visuellement, iOS 8 n'apporte rien de particulier.
Classer ses mails sera désormais plus simple.
L'aperçu des applications ouvertes affiche désormais les contacts.
Cliquez dessus, et vous pourrez au choix passer un appel, ou ouvrir l'historique des messages.

Apple Pay

Apple profite du lancement des nouveaux iPhone pour introduire son nouveau système de paiement, Apple Pay. Chaque propriétaire d'un iPhone 6 ou d'un iPhone 6 Plus pourra donc payer sans argent liquide et sans carte, via NFC. Ce système collecte toutes les données nécessaires par le biais de votre compte iTunes ou de l'Apple ID. Ainsi, si une carte de crédit (ou tout autre moyen de paiement) est déjà liée à votre compte Apple, vous n'aurez quasiment rien à faire pour mettre en place cette fonctionnalité. De ce fait, l'Apple Pay pourrait toucher 800 millions d'utilisateurs potentiels, bien que ce nombre soit limité aux utilisateurs du dernier modèle d'iPhone. Cela donne une longueur d'avance considérable à la firme de Cupertino sur Google, qui n'a jusqu'à aujourd'hui jamais été en mesure d'implanter définitivement sa propre solution, Wallet. Apple travaille main dans la main avec plusieurs sociétés de cartes de crédit pour développer son porte-feuille.

La puce NFC intégrée à l'iPhone possède son propre système de sécurité, qui stocke et crypte les données les plus importantes. La plupart de ses rivaux stockent ces données directement sur les cartes SIM des opérateurs, mais ce n'est pas le cas de l'iPhone. D'un point de vue matériel, les autres constructeurs ont les moyens de faire avec une puce NFC sécurisée, mais ne fournissent que rarement les applications logicielles permettant d'utiliser son plein potentiel, et n'ont aucun partenariat avec quelque société de crédit que ce soit. Microsoft, d'après les rumeurs, travaillerait sur un système similaire.

Nous n'avons pas pu tester l'Apple Pay, puisque ce service sera activé grâce à une mise à jour courant Octobre, et aux Etats-Unis d'abord. Le marché financier européen étant bien plus complexe, le délai sera un peu plus long pour le Vieux Continent, mais Apple négocie déjà avec les sociétés de cartes de crédit, promettant une mise en route du service bientôt. Pouvoir utiliser Apple Pay pour tous les paiements du quotidien, en ligne ou pas : ce pourrait bien être une révolution dans l'histoire du paiement mobile. Une inconnue reste, cependant : les utilisateurs accepteront-ils cette nouvelle technologie ?

Connectivité et GPS

L'Apple iPhone 6 embarque un module WLAN Murata 339S0228, compatible IEEE-802.11 a/b/g/n et ac. Enfin, un iPhone permet l'utilisation des standards WLAN les plus récents. Cette puce double-bande offre une bonne portée, un temps de ping inférieur à 10 ms à proximité directe du routeur (Fritz!Box 6360, 2.4 GHz), et une excellente qualité de réception. Même à 20 mètres du routeur et à travers deux murs, l'iPhone ne perd qu'une barre de signal, et le ping moyen monte à 14 ms. On note un léger délai lorsqu'on ouvre une page web sous Safari, mais la connexion reste très rapide. Aucun problème non plus lors du visionnage d'une vidéo HD sur Netflix. Mais le module WLAN a accusé quelques pertes de connexion occasionnelles, nécessitant un redémarrage de l'appareil pour un retour à la normale.

La connexion à l'Internet mobile se voit elle aussi accélérée. En plus de l'HSPA+, qui permet des vitesses de téléchargement jusqu'à 42 Mbps, vous pourrez bénéficier de la LTE Cat. 4. Cette connexion ultra-rapide des téléchargements montants jusqu'à 150 Mbps, et descendants jusqu'à 50 Mbps. L'un des avantages majeurs de cette technologie, c'est qu'elle couvre de très nombreuses fréquences, et vous devriez donc pouvoir vous connecter presque partout dans le monde. Le constructeur californien a donc doté son smartphone du standard actuel, mais les fous de vitesse seront peut-être un peu déçus : la LTE Cat.6 manque à l'appel, elle qui devrait sortir être disponible en Europe plus tard cette année. L'opérateur Deutsche Telekom, par exemple, veut offrir la LTE jusqu'à 300 Mbps en Allemagne au troisième trimestre de 2014. La prochaine fournée de smartphone haut-de-gamme, qui intégreront des SoC Qualcomm Snapdragon 805 ou HiSilicon Kirin 925, supporteront ce standard à venir.

Le streaming via Bluetooth n'a pas posé de problèmes particuliers.
Le streaming via Bluetooth n'a pas posé de problèmes particuliers.

Le Bluetooth 4.0 LE est également disponible, mais encore une fois, ce n'est pas la version la plus récente de cette technologie : les premiers appareils à intégrer le Bluetooth 4.1 sont attendus pour le mois prochain. Ce n'est pas si grave, au fond, mais le dernier standard embarque de nombreuses améliorations, en particulier au niveau de la sensibilité à la bande de fréquence 2.6 GHz LTE, voisine, qui devrait être significativement réduite. Il sera également possible pour plusieurs appareils de transférer des fichiers en même temps vers le même autre, ce qui devrait rendre cette technologie plus souple, notamment dans l'utilisation de gadgets tiers, comme les smartwatches ou les appareils servant à mesurer la fréquence cardiaque. Mais la connexion Bluetooth de l'iPhone 6 fonctionne sans problème : le son émis par un haut-parleur externe lors du visionnage de vidéos HD en streaming sur Internet ne subit aucune distorsion. Certains se plaignent sur les forums de problèmes avec les solutions mains-libres des voitures de marque VW et BMW. Après quelques tests avec notre Skoda Superb, nous pouvons confirmer l'existence de ces problèmes. Aucune difficulté pour le transfert d'un appel entrant du smartphone à la voiture, mais impossible de contrôle le smartphone à travers la voiture après cela. Impossible également de passer un appel si l'appareil est déjà connecté à la voiture. Apple devra résoudre ce problème également.

La NFC est enfin intégrée à l'iPhone 6, mais limitée, du moins pour le moment, aux services d'Apple Pay, qu'on attend pour bientôt. La connexion aux autres appareils, les transferts de données, ou l'usage de smart tags : aucune de ces fonctionnalités n'est possible à l'heure actuelle.

GPS Checker: en intérieur
GPS Checker: en intérieur
GPS Checker: en extérieur
GPS Checker: en extérieur

La géolocalisation s'effectue via les réseaux GPS et Glonass. L'iPhone 6 est en outre équipé d'un baromètre. En déterminant la pression de l'air, il est censé afficher votre altitude actuelle, à la manière d'un avion. Si cette fonctionnalité n'est pas parfaitement au point, elle reste bien plus précise que l'appareil auquel nous l'avons comparé : le système de navigation pour vélos, le Garmin Edge 500. Alors que le parcours que nous suivions à vélo se situait entre 51 et 73 mètres au-dessus du niveau de la mer, le smartphone indiquait une altitude entre 73 et 78 mètres. La fourchette est peu précise, mais bien meilleure que celle indiquée par le Edge 500 (80 - 83 mètres). Le calcul de la longueur du trajet s'est avéré plutôt précis, lui aussi; seul la portion de chemin en forêt a posé problème. Dans ce dernier scénario, l' iPhone 5c fait mieux.

La localisation en intérieur est plutôt fiable, bien qu'elle puisse prendre plusieurs secondes, et que le signal soit faible. La connexion satellite est très rapide en extérieur.

Garmin Edge 500
Garmin Edge 500
Garmin Edge 500
Garmin Edge 500
Garmin Edge 500
Garmin Edge 500
Apple iPhone 6
Apple iPhone 6
Apple iPhone 6
Apple iPhone 6
Apple iPhone 6
Apple iPhone 6

Téléphone et Qualité Voix

L'application Téléphone de l'iPhone 6 est bien conçue, comme à son habitude : elle permet un accès rapide à la liste des appels et des contacts. Placez bien votre appareil contre votre oreille, et vous et votre correspondant bénéficierez d'une très bonne qualité voix. Ce smartphone déçoit tout de même quelques peu en matière de réduction du bruit ambiant. La musique qui tournait en fond lors de notre test n'a été qu'en partie filtrée, et le contact a pu l'entendre par intermittence. Les appels passés via haut-parleur sont de relativement bonne qualité, mais la voix provenant de l'iPhone de notre contact sonnait légèrement étouffée. Le kit main-libres fourni avec l'appareil, lui, nous a laissé une impression plus mitigée. Si le microphone intégré fonctionne comme il faut, les basses sont trop appuyées, ce qui peut paraître étrange lors d'un appel téléphonique. Les aiguës sont, quant à elles, victimes de distorsions importantes, ce qui les rend quelques peu stridentes.

Photo prise par la webcam
Photo prise par la webcam

Appareils photos

Rien de neuf à l'horizon, du côté des composants dédiés à la caméra : la caméra avant garde une résolution de 1.2 MP (1280 x 960, 4:3) tandis que l'appareil photo à l'arrière capture des clichés à 8 MP (3264 x 2448 pixels, 4;3). Ces dernières photographies devraient être très vives et nettes, du fait de pixels ne mesurant qu'1,5 micromètres. La webcam à l'avant devrait suffire pour la vidéoconférence, mais il faudrait une résolution un peu plus élevée pour prendre des selfies convenables. En tous les cas, les photos sont très lumineuses : même dans de mauvaises conditions de luminosité, on distingue plutôt clairement le contenu de l'image, malgré la présence de bruit.

La lentille à l'arrière n'a été que très peu améliorée, ce qui résulte en un meilleur contraste que ce que pouvait offrir son prédécesseur, l'iPhone 5s. L'autofocus, avec Focus Pixels, permet une mise au point plus rapide sur les objets, ce qu'on peut clairement remarquer dans la pratique. Les clichés pris par l'iPhone 6 sont plus équilibrés, plus naturels que ceux du 5s.

Comparaison des images

Choisir une scène pour naviguer dans la première image. Un clic permet de changer le niveau de zoom, un autre clic permet de revenir à l'image originale dans une nouvelle fenêtre. La première image montre l'original pris par l'appareil testé.

Scene 1Scene 2Scene 3
Cliquer pour charger les images

Le mode HDR automatique offre de bons résultats, comme le montre la photo de la fleur. Cependant, si l'on y regarde de plus près, on constate que les contours des objets ne sont pas parfaitement nets, et qu'en faible luminosité, les détails sont un peu flous. Si vous n'activez pas le flash dans ce scénario, le module photo capturera de moins bons clichés. Nous avons cependant beaucoup aimé sa gestion des couleurs. Le flash True Tone fonctionne bien, mais a une fâcheuse tendance à surexposer les photos, qui seront couvertes par un léger voile blanc, et dont les couleurs paraîtront un peu pâles.

La lumière est plutôt bien compensée en mode HDR.
La lumière est plutôt bien compensée en mode HDR.
En plan rapproché, la caméra s'en sort très bien.
En plan rapproché, la caméra s'en sort très bien.
Mais vous devriez éviter de vous servir du zoom digital.
Mais vous devriez éviter de vous servir du zoom digital.
Les détails sont flous, les contours, assez peu marqués.
Les détails sont flous, les contours, assez peu marqués.
Le flash n'améliore pas les choses, et surexpose trop les clichés.
Le flash n'améliore pas les choses, et surexpose trop les clichés.
Le capteur d'images électrique montre ses limites.
Le capteur d'images électrique montre ses limites.
Cliché en forêt sans HDR
Cliché en forêt sans HDR
Cliché en forêt avec HDR
Cliché en forêt avec HDR
L'iPhone 6 propose plusieurs filtres.
L'iPhone 6 propose plusieurs filtres.

 La fonction Panorama proposée par l'iPhone est simple d'utilisation, mais nécessite d'avoir la main ferme, surtout si la scène que vous souhaitez capturer a des bords droits. Autrement, les liaisons entre les différentes parties de chaque photo ne seront pas naturelles : vous verrez de vrais décalages entre différents éléments.

Panorama avec l'iPhone 6 (41 MP, 13.628 x 3.010 pixels)
Panorama avec l'iPhone 6 (41 MP, 13.628 x 3.010 pixels)

Apple affirme vouloir révolutionner la capture de vidéos avec son iPhone 6. Nous avons donc droit à un système d'autofocus continu, à une nouvelle fonctionnalité de film au ralenti, et à une plus haute fréquence d'image en vidéo au ralenti, jusqu'à 240 images par seconde (fps).

Les vidéos standards sont enregistrées en résolution 1920 x 1080 pixels (Full HD), avec une fréquence d'image de 60 fps. Cela devrait suffire à la capture de vidéos fluides, tout en permettant l'utilisation du ralenti en Full HD. Les vidéos ainsi obtenues sont de bonne qualité, et agréables au visionnage, mais n'arrivent pas à la cheville du résultat obtenu à l'aide d'un bon DLRS, du fait d'un bit rate trop faible (environ 18 Mbps). La qualité baisse cependant très vite dès lors que les conditions de luminosité ne sont plus optimales. Le son, enregistré en stéréo, s'avère malheureusement un peu grêle. Les Nokia Lumia 930 et 1520, intégrant quatre microphones HD pour mieux capturer l'ambiance de la scène filmée, sont très nettement devant l'iPhone sur ce terrain.

De nouvelles fonctionnalités plutôt intéressantes font leur apparition : ainsi du mode vidéo en accéléré, intégrée à iOS 8, ou encore de l'amélioration du mode vidéo au ralenti. Le mode accéléré capture une séquence de photos à intervalle dynamique, puis les fusionne en une vidéo Full HD. Pas de limite de temps durant l'enregistrement lorsque ce mode est activé : les seules limites que vous rencontrerez seront l'espace de stockage disponible, et la batterie. Un film de 36 secondes crée un fichier de 64 Mo (1080p, 30 fps, 30 Mbps), ce qui est plutôt faible, à la différence de la consommation d'énergie de l'iPhone 6. Cet enregistrement a utilisé 40% de la charge restante. La vidéo au ralenti a produit un fichier relativement petit, elle aussi : pour deux minutes de film, une taille de 84 Mo (720p, 30 fps, 6 Mbps). Nous avons ensuite modifié la vidéo originale avec iMovie, pour augmenter le nombre de fps à 240, avant de l'enregistrer dans un nouveau fichier. Dommage que ce mode de capture ne puisse filmer qu'en résolution HD.

Le faible débit binaire de la vidéo se ressentira si vous la modifiez sur ordinateur. Elle semble toutefois de relative bonne qualité lorsque vous la regardez sur l'iPhone, et laisse une bonne impression sur TV, bien que la baisse de la qualité d'image en mode ralenti saute aux yeux. Notre vidéo-test révèle cependant un petit problème. La caméra iSight rencontre des difficultés avec les scènes sur fond blanc en lumière artificielle, ce qui résulte en des images vacillantes. Bien qu'il soit loin d'être une révolution dans le domaine, l'iPhone permet d'enregistrer des vidéos en utilisant des fonctionnalités plutôt intéressantes.

Accessoires

Vous trouverez dans la boîte de l'Apple iPhone 6 un adaptateur secteur modulaire d'une puissance de 5 Watts (5 V, 1 A), un câble Lightning ainsi qu'une paire d'écouteurs.

Beaucoup d'accessoires optionnels sont en vente sur la boutique en ligne de la société californienne, des traditionnelles coques de protection au matériel audio professionnel, en passant par d'autres types d'écouteurs. 

Garantie

Apple offre une garantie de 12 mois pour son iPhone 6, dont les 90 premiers jours sont couverts par un support téléphonique.

Une extension de garantie peut être achetée : l'Apple Care+ (99 euros), qui étend la période de couverture à 24 mois, et qui doit être souscrite dans les 60 jours suivant l'achat du smartphone. Elle couvre également jusqu'à deux dommages accidentels, sous réserve du paiement de 69 euros de frais de service supplémentaires.

Périphériques d'entrée & Prise en main

L'écran tactile capacitif de l'iPhone 6 d'Apple permet une bonne glisse du doigt sur sa surface, et s'avère très précis. Nous avons toutefois parfois eu une désagréable impression d'imprécision en tapant sur le petit clavier virtuel. Sa surface en verre se salira vite sous l'effet de vos doigts, mais reste relativement facile à nettoyer.

A propos du clavier, justement : Apple l'a légèrement retravaillé. Rien de nouveau en termes d'agencement, mais une nouvelle ligne a fait son apparition, qui affiche les prédictions du système quant aux mots que vous pourriez vouloir utiliser en fonction de ceux que vous utilisez souvent. Apple a nommé cette fonctionnalité QuickType. Certes, la plupart des autres constructeurs intègrent cette barre de prédiction à leurs claviers depuis bien longtemps, mais nous ne pouvons qu'apprécier son apparition.

Les boutons physiques de l'iPhone 6 s'enfoncent peu, et offrent un point de pression très ferme, ainsi qu'un retour haptique plutôt pratique. Le bouton Touch ID est, quant à lui, désormais un peu moins visible. La reconnaissance de l'empreinte digitale fonctionne très bien, et ne sert plus seulement à déverrouiller le smartphone : vous pourrez l'utiliser pour sécuriser l'achat d'applications, de musique ou de films, ainsi qu'avec Apple Pay. Il est cependant un peu de dommage de devoir ré-entrer tous ses mots de passe après un redémarrage de l'appareil avant de pouvoir utiliser l'empreinte digitale.

Mode portrait
Mode portrait
Mode paysage
Mode paysage

Ecran

L'écran de l'iPhone a été agrandi, atteignant désormais 4,7 pouces.
L'écran de l'iPhone a été agrandi, atteignant désormais 4,7 pouces.

Par rapport à celui de son prédécesseur (4.0 pouces, 326 ppi), l'écran Retina HD de l'Apple iPhone 6 est plus grand, culminant à 4,7 pouces. Et à taille supérieure, meilleur résolution d'écran : désormais, et pour garder une forte densité de pixels égale à celle de l'iPhone 5 , la nouvelle itération propose une résolution de 1334 x 750 pixels. Selon Apple, on pourrait mesurer une luminosité de 500 cd/m² : nous confirmons ce résultat, bien que la dalle soit légèrement plus lumineuse en plusieurs endroits. 

Tous ses rivaux possèdent un écran mesurant au moins 5 pouces, et de plus haute résolution. Cependant, aucun d'entre eux n'arrive à la cheville de l'iPhone 6 en matière de luminosité, lui qui peut atteindre jusqu'à 529 cd/m². La distribution de la lumière est correcte, 88%, mais aurait pu être meilleure. Les appareils intégrant des écrans OLED sont bien plus sombres : ainsi du Galaxy S5 (jusqu'à 401 cd/m², 432 ppi, 82%), ou du Lumia 930 (jusqu'à 297 cd/m², 441 ppi, 89%). Mais les HTC One M8 (jusqu'à 508 cd/m² 441 ppi, 93%) et Ascend P7 (jusqu'à 489 cd/m², 441 ppi, 92%) offrent une meilleure répartition de la lumière.

466
cd/m²
503
cd/m²
518
cd/m²
487
cd/m²
520
cd/m²
521
cd/m²
527
cd/m²
529
cd/m²
529
cd/m²
Homogénéité de la luminosité
Apple Retina HD
X-Rite i1Pro 2
Maximum: 529 cd/m² Moyenne: 511.1 cd/m²
Homogénéité de la luminosité: 88 %
Valeur mesurée au centre, sur batterie: 520 cd/m²
Contraste: 852:1 (Valeurs des noirs: 0.61 cd/m²)
ΔE Color 3.92 | 0.6-29.43 Ø6
ΔE Greyscale 4.33 | 0.64-98 Ø6.2
Gamma: 2.46
Apple iPhone 6
PowerVR GX6450, A8, 128 GB eMMC Flash
Apple iPhone 5S
PowerVR G6430, A7, 16 GB eMMC Flash
Samsung Galaxy S5
Adreno 330, 801 MSM8974AC, 16 GB eMMC Flash
HTC One M8
Adreno 330, 801 MSM8974AB, 16 GB iNAND Flash
Sony Xperia Z2
Adreno 330, 801 MSM8974AB, 16 GB eMMC Flash
Nokia Lumia 930
Adreno 330, 800 MSM8974, 32 GB eMMC Flash
Screen
6%
-22%
-9%
-9%
-73%
Brightness middle
520
579
11%
358
-31%
474
-9%
460
-12%
275
-47%
Brightness
511
538
5%
364
-29%
486
-5%
456
-11%
278
-46%
Brightness Distribution
88
88
0%
82
-7%
93
6%
95
8%
89
1%
Black Level *
0.61
0.8
-31%
0.54
11%
0.7
-15%
Contrast
852
724
-15%
878
3%
657
-23%
Colorchecker DeltaE2000 *
3.92
2.76
30%
5.28
-35%
5.86
-49%
4.43
-13%
10.99
-180%
Greyscale DeltaE2000 *
4.33
2.55
41%
4.65
-7%
5.2
-20%
4.21
3%
8.29
-91%
Gamma
2.46 89%
2.43 91%
2.48 89%
2.29 96%
2.79 79%
2.16 102%
CCT
7384 88%
6977 93%
7690 85%
7218 90%
7122 91%
6731 97%

* ... Moindre est la valeur, meilleures sont les performances

Les noirs de l'iPhone 6 ne sont pas forcément aussi profonds que ceux des dalles OLED, mais sont toujours meilleurs que ceux de l'iPhone 5s. Nos mesures ont indiqué 0,6 cd/m², ce qui n'est pas un excellent résultat, mais tout de même supérieur à ce qu'offrent une majorité de ses concurrents à gamme égale. Seuls les Lumia 930 et Galaxy S5 surpassent largement ce score, atteignant tous deux 0,0 cd/m². Ce résultat est cependant dû à la technologie de pixels choisie pour leurs écrans. Parmi ses concurrents intégrant des dalles LCD, seul le One M8 (0,54 cd/m², 878:1) affiche une meilleure valeur de noir. Certains appareils obtiennent un résultat bien plus élevé, comme le LG G3 (0,96 cd/m², 434:1) ou l'Ascend P7 (0,92 cd/m², 504:1). Notre appareil de test est très loin d'atteindre le contraste promis par Apple, à savoir 1400:1, mais les 852:1 que nos tests ont révélés ne constituent pas un mauvais score.

Les performances de l'iPhone 6 en matière de fidélité des couleurs : les déviations de couleurs ne sont visibles que sur le cyan et le blanc pur, où l'on constate une légère teinte bleutée. Dans la pratique, vous ne la remarquerez pas. Cette impression se confirme à l'analyse de l'échelle de gris. On observe également une couverture presque totale de l'espace de couleur sRGB. Des appareils auxquels nous comparons l'iPhone 6, seul le Galaxy S5 fait mieux, couvrant même l'intégralité de l'espace de couleur Adobe RGB, plus large. Dans l'ensemble, achetez un iPhone 6, et vous obtiendrez un très bon écran LCD.

Echelle de gris (espace de couleur sRGB)
Echelle de gris (espace de couleur sRGB)
Color Management (espace de couleur sRGB)
Color Management (espace de couleur sRGB)
Saturation Sweeps (espace de couleur sRGB)
Saturation Sweeps (espace de couleur sRGB)
ColorChecker (espace de couleur sRGB)
ColorChecker (espace de couleur sRGB)
ColorChecker (espace de couleur Adobe RGB)
ColorChecker (espace de couleur Adobe RGB)

En extérieur, l'iPhone 6 fait bonne impression. Sa forte luminosité et son bon contraste font que le contenu de l'écran est facile à lire, et ce, même dans les environnements les plus lumineux. La surface en verre limite par ailleurs l'intensité des reflets, ce qui améliore le confort en extérieur.

En extérieur, l'iPhone 6 offre une bonne visibilité.
En extérieur, l'iPhone 6 offre une bonne visibilité.
Les reflets sont peu intenses.
Les reflets sont peu intenses.

Apple a beaucoup fait l'éloge de la technologie Dual-Domain appliquée aux pixels de l'écran de l'iPhone 6, supposés garantir des angles de vues plus stables encore que ce que peut offrir une dalle IPS. Nous n'avons aucune critique particulière à faire à la qualité de l'image affichée, et ce, même sous des angles quasi-plats. Les couleurs ne changent pas, et la luminosité ne baisse pas. Bien joué, Apple.

Stabilité des angles de vue de l'iPhone 6
Stabilité des angles de vue de l'iPhone 6

Performances

La nouvelle puce Apple A8 reste un processeur double-coeur. Chacun des coeurs peut tourner jusqu'à 1,35 GHz, selon les résultats des benchmarks que nous avons lancés. Mais Apple n'a, à aucun moment, confirmé cette information. Un module distinct, le M8 Motion Coprocessor, l'accompagne, et gère tout ce qui concerne les différents capteurs. Ces deux processeurs sont appuyés par 1 Go de mémoire vive : c'est bien moins que la concurrence sous Android, mais cela semble tout à fait convenable. La partie graphique est assurée par une Imagination PowerVR GX6450, composée de quatre clusters, d'après nos collègues d'AnandTech. Apple promet une nette amélioration des performances par rapport à son prédécesseur, pourtant déjà plutôt rapide.

La quantité de mémoire inclue est, comme toujours, au coeur de vifs débats. La limite des 1 Go est souvent atteinte sous iOS 8. Les benchmarks de navigation web les plus puissants, comme Browsermark 2.1, a souvent craché pendant nos tests, avant d'enfin parvenir à un résultat. AnTuTu v5 dans sa dernière version s'est lui aussi fermé brusquement pendant le test de mémoire. Notons également quelques légers ralentissements après l'utilisation d'applications très gourmandes. Des mises à jour à venir révéleront si le problème est inhérent à iOS 8 ou au manque de mémoire. 

Un coup d'oeil aux benchmarks suffit à se rendre compte qu'Apple n'a pas menti : l'iPhone 6 est 16% plus rapide que l'iPhone 5s au Geekbench 3 lors du test Single-Core, et jusqu'à 61% plus rapide en mode double-coeur. Les performances par MHz obtenues par l'appareil d'Apple sont excellentes. Aucun autre smartphone haut-de-gamme ne tient la route face à lui, seule la NVIDIA Shield Tablet et son SoC K1, est plus rapide dans les benchmarks multi-coeurs.

La situation est la même du côté des performances graphiques. La Shield de Nvidia est bien plus rapide, mais les autres concurrents sont tous très largement battus, une fois de plus. L'iPhone 6 est environ 70% plus rapide que son prédécesseur au test Offscreen du GFXBench 2.7, et même des appareils aussi puissants que le One M8, ou même le Galaxy S5, n'atteignent que la deux tiers de la fréquence d'image du bijou de la firme de Cupertino. Cette dernière a fait un excellent travail, et a placé la barre très haut pour ses concurrents. Nous sommes impatients de voir ce que les premiers smartphones tournant sous Snapdragon 805 ou Kirin 925 auront dans le ventre, à leur sortie.

Geekbench 3
32 Bit Multi-Core Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
2889 Points ∼4%
Huawei Ascend P7
1796 Points ∼2% -38%
Apple iPhone 5S
2449 Points ∼3% -15%
Sony Xperia Z2
2619 Points ∼3% -9%
LG G3
2323 Points ∼3% -20%
HTC One M8
2785 Points ∼3% -4%
Samsung Galaxy S5
2885 Points ∼4% 0%
NVIDIA Shield Tablet P1761W
3495 Points ∼4% +21%
32 Bit Single-Core Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
1619 Points ∼33%
Huawei Ascend P7
599 Points ∼12% -63%
Apple iPhone 5S
1368 Points ∼28% -16%
Sony Xperia Z2
919 Points ∼19% -43%
LG G3
941 Points ∼19% -42%
HTC One M8
957 Points ∼20% -41%
Samsung Galaxy S5
941 Points ∼19% -42%
NVIDIA Shield Tablet P1761W
1127 Points ∼23% -30%
Linpack Android / IOS
Multi Thread (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
1439.05 MFLOPS ∼49%
Huawei Ascend P7
254.016 MFLOPS ∼9% -82%
Apple iPhone 5S
931.38 MFLOPS ∼32% -35%
Nokia Lumia 930
930.16 MFLOPS ∼31% -35%
Sony Xperia Z2
570 MFLOPS ∼19% -60%
LG G3
608.905 MFLOPS ∼21% -58%
HTC One M8
575.654 MFLOPS ∼19% -60%
Samsung Galaxy S5
678 MFLOPS ∼23% -53%
NVIDIA Shield Tablet P1761W
726 MFLOPS ∼25% -50%
Single Thread (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
768.27 MFLOPS ∼75%
Huawei Ascend P7
83.168 MFLOPS ∼8% -89%
Apple iPhone 5S
518.44 MFLOPS ∼51% -33%
Nokia Lumia 930
232.54 MFLOPS ∼23% -70%
Sony Xperia Z2
261 MFLOPS ∼26% -66%
LG G3
281.32 MFLOPS ∼28% -63%
HTC One M8
337.474 MFLOPS ∼33% -56%
Samsung Galaxy S5
355 MFLOPS ∼35% -54%
NVIDIA Shield Tablet P1761W
673 MFLOPS ∼66% -12%
GFXBench 3.0
off screen Manhattan Offscreen OGL (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
17.8 fps ∼3%
Sony Xperia Z2
11.6 fps ∼2% -35%
LG G3
11.3 fps ∼2% -37%
HTC One M8
10.5 fps ∼2% -41%
Samsung Galaxy S5
11.8 fps ∼2% -34%
NVIDIA Shield Tablet P1761W
31.2 fps ∼6% +75%
on screen Manhattan Onscreen OGL (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
29.8 fps ∼8%
Sony Xperia Z2
12.5 fps ∼3% -58%
LG G3
7.3 fps ∼2% -76%
HTC One M8
11.2 fps ∼3% -62%
Samsung Galaxy S5
11.7 fps ∼3% -61%
NVIDIA Shield Tablet P1761W
29.8 fps ∼8% 0%
GFXBench (DX / GLBenchmark) 2.7
1920x1080 T-Rex HD Offscreen C24Z16 (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
42.6 fps ∼0%
Huawei Ascend P7
12.3 fps ∼0% -71%
Apple iPhone 5S
25 fps ∼0% -41%
Nokia Lumia 930
15 fps ∼0% -65%
Sony Xperia Z2
27.3 fps ∼0% -36%
LG G3
26.7 fps ∼0% -37%
HTC One M8
28.1 fps ∼0% -34%
Samsung Galaxy S5
27.7 fps ∼0% -35%
NVIDIA Shield Tablet P1761W
66 fps ∼1% +55%
T-Rex HD Onscreen C24Z16 (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
51.9 fps ∼2%
Huawei Ascend P7
12.4 fps ∼0% -76%
Apple iPhone 5S
37 fps ∼1% -29%
Nokia Lumia 930
20 fps ∼1% -61%
Sony Xperia Z2
29.1 fps ∼1% -44%
LG G3
20.2 fps ∼1% -61%
HTC One M8
30.2 fps ∼1% -42%
Samsung Galaxy S5
27.8 fps ∼1% -46%
NVIDIA Shield Tablet P1761W
57 fps ∼2% +10%
3DMark
1280x720 offscreen Ice Storm Unlimited Physics (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
9137 Points ∼11%
Huawei Ascend P7
13330 Points ∼15% +46%
Apple iPhone 5S
7987 Points ∼9% -13%
Apple iPhone 5S
7987 Points ∼9% -13%
Sony Xperia Z2
13155 Points ∼15% +44%
LG G3
12939 Points ∼15% +42%
HTC One M8
9521 Points ∼11% +4%
Samsung Galaxy S5
15198 Points ∼18% +66%
NVIDIA Shield Tablet P1761W
21086 Points ∼24% +131%
1280x720 offscreen Ice Storm Unlimited Graphics Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
22509 Points ∼4%
Huawei Ascend P7
6599 Points ∼1% -71%
Apple iPhone 5S
17861 Points ∼3% -21%
Apple iPhone 5S
17861 Points ∼3% -21%
Sony Xperia Z2
20239 Points ∼4% -10%
LG G3
17029 Points ∼3% -24%
HTC One M8
15928 Points ∼3% -29%
Samsung Galaxy S5
19530 Points ∼4% -13%
NVIDIA Shield Tablet P1761W
39590 Points ∼7% +76%
1280x720 offscreen Ice Storm Unlimited Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
16985 Points ∼7%
Huawei Ascend P7
7433 Points ∼3% -56%
Apple iPhone 5S
14012 Points ∼6% -18%
Apple iPhone 5S
14012 Points ∼6% -18%
Sony Xperia Z2
18076 Points ∼8% +6%
LG G3
15911 Points ∼7% -6%
HTC One M8
13856 Points ∼6% -18%
Samsung Galaxy S5
18367 Points ∼8% +8%
NVIDIA Shield Tablet P1761W
33129 Points ∼14% +95%

Légende

 
Apple iPhone 6 Apple A8, PowerVR GX6450, 128 GB eMMC Flash
 
Huawei Ascend P7 HiSilicon Kirin 910T, ARM Mali-450 MP4, 16 GB eMMC Flash
 
Apple iPhone 5S Apple A7, PowerVR G6430, 16 GB eMMC Flash
 
Nokia Lumia 930 Qualcomm Snapdragon 800 MSM8974, Qualcomm Adreno 330, 32 GB eMMC Flash
 
Sony Xperia Z2 Qualcomm Snapdragon 801 MSM8974AB, Qualcomm Adreno 330, 16 GB eMMC Flash
 
LG G3 Qualcomm Snapdragon 801 MSM8974AC, Qualcomm Adreno 330, 16 GB eMMC Flash
 
HTC One M8 Qualcomm Snapdragon 801 MSM8974AB, Qualcomm Adreno 330, 16 GB iNAND Flash
 
Samsung Galaxy S5 Qualcomm Snapdragon 801 MSM8974AC, Qualcomm Adreno 330, 16 GB eMMC Flash
 
NVIDIA Shield Tablet P1761W Nvidia Tegra K1, NVIDIA Tegra K1 Kepler GPU, 16 GB iNAND Flash

Les performances en navigation web de l'Apple iPhone 6 sont sans égales. Subjectivement, nous pouvons dire que même les sites les plus complexes apparaissent très rapidement. Nos tests ont confirmé cette impression : aucun de ses concurrents ne tient la route face à Apple sur ce plan. Seuls quelques ordinateurs font mieux.

Peacekeeper - --- (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
PowerVR GX6450, A8, 128 GB eMMC Flash
2567 Points ∼41%
Nokia Lumia 930
Adreno 330, 800 MSM8974, 32 GB eMMC Flash
526 Points ∼8% -80%
Samsung Galaxy S5
Adreno 330, 801 MSM8974AC, 16 GB eMMC Flash
712 Points ∼11% -72%
Huawei Ascend P7
Mali-450 MP4, Kirin 910T, 16 GB eMMC Flash
794 Points ∼13% -69%
Sony Xperia Z2
Adreno 330, 801 MSM8974AB, 16 GB eMMC Flash
855 Points ∼14% -67%
HTC One M8
Adreno 330, 801 MSM8974AB, 16 GB iNAND Flash
1164 Points ∼19% -55%
Apple iPhone 5S
PowerVR G6430, A7, 16 GB eMMC Flash
1775 Points ∼29% -31%
Browsermark - 2.1 (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
PowerVR GX6450, A8, 128 GB eMMC Flash
3297 points ∼11%
Nokia Lumia 930
Adreno 330, 800 MSM8974, 32 GB eMMC Flash
829 points ∼3% -75%
Octane V2 - Total Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
PowerVR GX6450, A8, 128 GB eMMC Flash
7478 Points ∼14%
Nokia Lumia 930
Adreno 330, 800 MSM8974, 32 GB eMMC Flash
2737 Points ∼5% -63%
Samsung Galaxy S5
Adreno 330, 801 MSM8974AC, 16 GB eMMC Flash
3875 Points ∼7% -48%
Huawei Ascend P7
Mali-450 MP4, Kirin 910T, 16 GB eMMC Flash
2775 Points ∼5% -63%
Sony Xperia Z2
Adreno 330, 801 MSM8974AB, 16 GB eMMC Flash
4414 Points ∼8% -41%
HTC One M8
Adreno 330, 801 MSM8974AB, 16 GB iNAND Flash
3131 Points ∼6% -58%
Sunspider - 1.0 Total Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
PowerVR GX6450, A8, 128 GB eMMC Flash
340 ms * ∼4%
Nokia Lumia 930
Adreno 330, 800 MSM8974, 32 GB eMMC Flash
534 ms * ∼6% -57%
Samsung Galaxy S5
Adreno 330, 801 MSM8974AC, 16 GB eMMC Flash
408.7 ms * ∼4% -20%
Huawei Ascend P7
Mali-450 MP4, Kirin 910T, 16 GB eMMC Flash
1042.7 ms * ∼11% -207%
Sony Xperia Z2
Adreno 330, 801 MSM8974AB, 16 GB eMMC Flash
951.1 ms * ∼10% -180%
HTC One M8
Adreno 330, 801 MSM8974AB, 16 GB iNAND Flash
594.2 ms * ∼7% -75%
Apple iPhone 5S
PowerVR G6430, A7, 16 GB eMMC Flash
413.1 ms * ∼5% -22%
WebXPRT 2013 - Overall Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
PowerVR GX6450, A8, 128 GB eMMC Flash
570 Points ∼25%
Nokia Lumia 930
Adreno 330, 800 MSM8974, 32 GB eMMC Flash
300 Points ∼13% -47%
Samsung Galaxy S5
Adreno 330, 801 MSM8974AC, 16 GB eMMC Flash
237 Points ∼10% -58%
Huawei Ascend P7
Mali-450 MP4, Kirin 910T, 16 GB eMMC Flash
252 Points ∼11% -56%
Sony Xperia Z2
Adreno 330, 801 MSM8974AB, 16 GB eMMC Flash
302 Points ∼13% -47%
HTC One M8
Adreno 330, 801 MSM8974AB, 16 GB iNAND Flash
271 Points ∼12% -52%
Apple iPhone 5S
PowerVR G6430, A7, 16 GB eMMC Flash
503 Points ∼22% -12%
Apple iPhone 5S
PowerVR G6430, A7, 16 GB eMMC Flash
503 Points ∼22% -12%

* ... Moindre est la valeur, meilleures sont les performances

L'Apple iPhone 6 existe dans trois versions aux capacités de stockage différentes : 16, 64 et 128 Go. En l'absence d'emplacement pour carte mémoire, le seul moyen d'augmenter cette capacité est de passer par un stockage dans le nuage. Tous les utilisateurs ont droit à 5 Go de stockage iCloud, gratuitement. Nous avons testé la version 128 Go. Ce nombre est une valeur décimale, ce qui fait que vous n'avez en réalité que 119 Go de stockage sur votre appareil, dont 114 Go disponibles pour l'utilisateur. Les 5 Go restants sont utilisés par le système d'exploitation et les applications pré-installées. Ainsi, vous n'aurez droit respectivement qu'à 10 et 55 Go pour les versions 16 et 64 Go. Nous vous recommandons de choisir la version 64 Go si vous prenez de nombreuses photos ou vidéos, ou si vous comptez utiliser votre appareil dans un but multimédia : 10 Go, ça se remplit très vite.

Les performances de la puce de stockage sont très bonnes, et largement au-dessus de la concurrence Android. Le Lumia 930 est le seul à ne pas se laisser impressionner, et obtient un résultat plus de deux fois supérieur à celui de l'iPhone 6 au Basemark OS II.

BaseMark OS II - Memory (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
PowerVR GX6450, A8, 128 GB eMMC Flash
709 Points ∼9%
LG G3
Adreno 330, 801 MSM8974AC, 16 GB eMMC Flash
610 Points ∼8% -14%
Nokia Lumia 930
Adreno 330, 800 MSM8974, 32 GB eMMC Flash
1500 Points ∼20% +112%
PassMark PerformanceTest Mobile V1 - Disk Tests (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6
PowerVR GX6450, A8, 128 GB eMMC Flash
24715 Points ∼12%
Huawei Ascend P7
Mali-450 MP4, Kirin 910T, 16 GB eMMC Flash
6315 Points ∼3% -74%
Samsung Galaxy S5
Adreno 330, 801 MSM8974AC, 16 GB eMMC Flash
16759 Points ∼8% -32%
LG G3
Adreno 330, 801 MSM8974AC, 16 GB eMMC Flash
16851 Points ∼8% -32%
HTC One M8
Adreno 330, 801 MSM8974AB, 16 GB iNAND Flash
17200 Points ∼9% -30%

Performances en jeu

Peu de jeux sont disponibles sous Metal.
Peu de jeux sont disponibles sous Metal.

Les très bonnes performances offerte par la Imagination PowerVR GX6450 sont plus que suffisantes pour faire tourner n'importe quel jeu de l'Apple App Store. OpenGL ES 3.1 n'est pas supporté, mais Apple a développé sa propre interface graphique, baptisée Metal, censée améliorer tant les performances que la qualité de l'image affichée. L'App Store intègre même une section particulière qui regroupe des titres qui utilisent déjà cette nouvelle interface. Cependant, le titre de référence, Vain Glory, n'est pas encore disponible, et devrait sortir en Octobre. Il semble pourtant très prometteur. Les quelques jeux déjà sortis, comme Asphalt 8, se voient agrémenter de quelques effets supplémentaires, nous laissant une très bonne première impression.

L'expérience en jeu est améliorée par la qualité de l'écran tactile, et le lot de capteurs très fonctionnels. N'omettons pas non plus le plus grand écran de l'iPhone 6, encore plus agréable que l'ancien, surtout dans les jeux de défense de tours.

Defenders
Defenders
Pirates!
Pirates!
Assassins Creed: Pirates
Assassins Creed: Pirates
Asphalt 8
Asphalt 8

Emissions

Le test de batterie du GFXBench 3.0 a prouvé que les performances de l'iPhone 6 restent à peu près au même niveau en charge continue.
Le test de batterie du GFXBench 3.0 a prouvé que les performances de l'iPhone 6 restent à peu près au même niveau en charge continue.

Températures

Nos mesures ont révélé des températures plutôt élevées en surfaces, jusqu'à 37°C au repos pour l'iPhone 6 : vous le sentirez tiède. Seul le LG G3  (jusqu'à 39°C) chauffe plus dans ce scénario.

Nous avons laissé tourner le benchmark Relative pendant plus d'une heure pour nous rendre compte des températures en charge système continue. L'appareil a alors commencé à chauffer, atteignant une température maximale de 43,6 °C. Ce résultat n'est toutefois pas alarmant, bien que de tous ses concurrents, seul le Lumia 930 (jusqu'à 48,8 °C) fait pire. Sur ce point, les meilleurs de ses rivaux sont les Huawei Ascend P7 (jusqu'à 37,9°C), ce qui s'explique par son SoC plus lent, ainsi que le Samsung Galaxy S5 (jusqu'à 37,7°C).

Apple nous promet également des performances plus équilibrées en charge système continue. Nous avons vérifié cette assertion grâce au GFXBench 3.0, un benchmark batterie, qui surveille par ailleurs la stabilité de la fréquence d'image. Nous avons lancé le test T-REX Onscreen trente fois pour parvenir à un résultat, et à la conclusion que l'iPhone 6 a maintenu un bon niveau de performances pendant toute la durée du benchmark.

 43.6 °C41.7 °C36.9 °C 
 43.1 °C41.6 °C37.3 °C 
 40.1 °C38.3 °C36.8 °C 
Maximum: 43.6 °C
Moyenne: 39.9 °C
39.3 °C41.8 °C41.6 °C
39.2 °C41 °C41.8 °C
38.5 °C39.5 °C40.2 °C
Maximum: 41.8 °C
Moyenne: 40.3 °C
Alimentation (valeur maximale)  51.2 °C | Température ambiante de la pièce 23 °C | Voltcraft IR-350
(-) The average temperature for the upper side under maximal load is 39.9 °C / 104 F, compared to the average of 33.1 °C / 92 F for the devices in the class Smartphone.
(±) The maximum temperature on the upper side is 43.6 °C / 110 F, compared to the average of 35.5 °C / 96 F, ranging from 22.4 to 51.7 °C for the class Smartphone.
(±) The bottom heats up to a maximum of 41.8 °C / 107 F, compared to the average of 34 °C / 93 F
(±) In idle usage, the average temperature for the upper side is 32.2 °C / 90 F, compared to the device average of 33.1 °C / 92 F.

Haut-parleurs

Les EarPods fournis sont de bonne qualité.
Les EarPods fournis sont de bonne qualité.

Le haut-parleur mono de l'iPhone 6 se situe sur sa face du dessous, et peut s'avérer très sonore. Le son émis est plutôt équilibré jusqu'à 60% du volume maximal. Les mediums et les basses sont claires, bien que ces dernières ne soient que peu audibles. Les aigües sont tout aussi nettes. Mais la qualité audio décroît fortement au fur et à mesure que le volume tend vers son maximum. Au final, on obtient un son métallique, distordu, et les mediums disparaissent totalement. Les écouteurs fournis sont de plutôt bonne qualité, mais se concentrent sur les basses. Les EarPods comptent parmi les meilleurs accessoires fournis avec un smartphone actuellement sur le marché, mais ne satisferont pas pleinement les aficionados de musique.

Gestion de l'énergie

Consommation énergétique

La consommation d'énergie de l'iPhone 6 dépasse largement celle de son prédécesseur. Là où le 5s se contentait de 1,3 Watts au repos, son successeur oscille entre 0,3 et 2,0 Watts. Le Galaxy S5 (jusqu'à 1,1 Watts) et le One M8 (jusqu'à 1,6 Watts) consomment bien moins, malgré leurs écrans plus grands.

En charge système, les rôles s'inversent. Nous avons simulé des charges moyennes à l'aide de l'application Epic Citadel, et des charges très lourdes grâce au benchmark Relative. Notre appareil de test est monté jusqu'à 5,2 Watts, ce qui s'avère être un bon résultat au vu des puissants composants qu'il intègre. Le S5 (jusqu'à 6,2 Watts) et le M8 (jusqu'à 5,7 Watts) sont légèrement plus énergivores, tandis que le Xperia Z2 (jusqu'à 5,1 Watts) est au niveau de l'iPhone 6.

L'adaptateur secteur fourni (5 W, 1V, 2A) nous a semblé un peu faible, au vu de la forte consommation d'énergie de l'appareil. Nous vous recommandons d'en acheter une un peu plus puissante que celle d'Apple et ses 12 Watts, ce qui permettra en outre une recharge plus rapide, du fait de la puissance plus élevée. Une recharge complète prend près de 4 heures avec le chargeur inclus, mais environ deux heures avec un adaptateur secteur plus puissant.

Consommation énergétique
Éteint/en veilledarklight 0 / 0.1 Watts
Au reposdarkmidlight 0.3 / 1.5 / 2 Watts
Fortement sollicité midlight 3.1 / 5.2 Watts
 color bar
Légende: min: dark, med: mid, max: light        Voltcraft VC 940

Autonomie

L'Apple iPhone 6 intègre une batterie de 1.810 mAh (6,91 Wh). Certes, sa capacité est en hausse par rapport à celle de son prédécesseur (5,96 Wh, 1.570 mAh), mais l'augmentation est nécessaire pour compenser la consommation d'énergie plus élevée de cette nouvelle mouture.

Son autonomie maximale est presque la même que celle de l'iPhone 5s. Cependant, l'autonomie minimale, obtenue en laissant tourner le benchmark Relative, s'avère bien moins intéressante. Un peu moins de deux heures, c'est un mauvais score, surtout lorsqu'on sait que dans la pratique, c'est une estimation très réaliste de l'autonomie qu'on obtient en jeu. Les vidéos au ralenti consomment beaucoup, elles aussi (reportez-vous à la section Caméra). Si vous voulez filmer une soirée entière, ou un peu plus, pensez à rester près d'une prise, ou à emporter une batterie externe avec vous.

On obtient des résultats plus représentatifs d'une utilisation quotidienne en réglant la luminosité de l'écran à 150 cd/m². Nous menons notre test WLAN en activant la connexion sans-fil, et en lançant un script qui recharge une page web différente toutes les 40 secondes. L'iPhone 6 tient 2 heures et demi de moins que son prédécesseur, dans la même veine que le One M8 (07h33) et que le LG G3 (07h32). Tous ses rivaux atteignent la barre des 10 heures, le Lumia 930 les surpassant tous avec ses 16h42. L'iPhone 6 n'est pas mauvais en lecture vidéo, permettant presque 10 heures de visionnage, bien que ce résultat soit légèrement inférieur aux 11 heures vantées par Apple. Malheureusement, pas de mode d'économie d'énergie ultra-performant pour l'iPhone.

Autonomie
Au repos (module WiFi éteint, luminosité au minimum)
22h 49min
En navigation internet via le module WiFi WLAN
8h 50min
En lecture de Big Buck Bunny encodé en H.264 1080p
9h 55min
Fortement sollicité (luminosité au maximum)
2h 08min

Verdict

Au banc d'essai : Apple iPhone 6.
Au banc d'essai : Apple iPhone 6.

L'iPhone 6 est, sans aucun doute, un superbe smartphone. Son nouveau design est très agréable à l'oeil, et il est fait dans des matériaux haut-de-gamme. La qualité de fabrication est tout simplement excellente, et les performances sont elles aussi de premier rang. La HSPA+ et la LTE couvrent toutes deux de très nombreuses bandes de fréquence, ce qui devrait vous permettre d'utiliser ce smartphone dans le monde entier. N'oublions pas non plus de parler de son très bon écran, et de l'excellente qualité voix.

L'iPhone n'est pas équipé des composants les plus récents en matière de communication. C'est dommage, mais rien de dramatique. Nous aurions cependant apprécié la présence du Bluetooth 4.1, de la LTE Cat. 6 et d'une puce NFC permettant un peu plus que la seule utilisation d'Apple Pay. La caméra, une fois encore, capture de bonnes photos, mais nous n'aurions pas été contre quelques mégapixels supplémentaires, de même que la présence d'un meilleur microphone et le support de l'Ultra HD pour les vidéos auraient été un plus indéniable pour créer la révolution promise par Apple. Les vidéos au ralenti sont enregistrées en résolution HD (720p) seulement. Cette fonctionnalité offre de nombreuses nouvelles possibilités et des résultats impressionnants, mais la qualité inférieure se ressentira sur un téléviseur. La firme de Cupertino a encore du travail à réaliser au niveau des performances en mauvaise luminosité : les appareils Lumia, le Xperia Z2 et le LG G3 font tous mieux sur ce point.

Le nouvel iOS 8 n'est pas tout à fait parfait, et de nombreuses applications ne fonctionnent pas encore comme elles le devraient. Vous remarquerez parfois quelques ralentissements. Le module WLAN de notre unité de test a par exemple connu quelques problèmes, accusant de temps à autres des pertes de connexions nécessitant un redémarrage du smartphone. Ce sont de petits problèmes, mais pour un appareil qui se prétend le meilleur de sa catégorie, ils sont difficilement justifiables : de ce fait, nous avons retiré un point à la note finale de l'iPhone 6. Nous réajusterons la note si une mise à jour à venir corrige ces quelques défaillances.

Il n'en reste pas moins vrai que l'iPhone 6 est une belle évolution de ce smartphone, l'un des pionniers de cette catégorie, et que les changements apportés ne se limitent pas à l'agrandissement de l'écran. Et bien que les vraies innovations se fassent de plus en plus rares ces derniers temps, disons qu'il fait tout simplement mieux que ses concurrents à tâche égale. Nous publierons très prochainement une critique de l'iPhone 6 Plus.

Au banc d'essai : Apple iPhone 6.
Au banc d'essai : Apple iPhone 6.

Spécifications de l'ordinateur portable

Apple iPhone 6 (iPhone Gamme)
Processeur
Apple A8 1.35 GHz, 20 nm, 64-Bit
Carte graphique
PowerVR GX6450, Processeur: 450 MHz, 4 Cluster, 20 nm
Mémoire
1024 Mo 
, LPDDR3-1333
Écran
4.7 pouces 16:9, 1334 x 750 pixel, écran tactile capacitif, multitouch 10 points, Apple Retina HD, IPS, verre incassable, surface oléophobe réfléchissant peu la lumière, brillant: oui
Disque dur
128 GB eMMC Flash, 128 Go 
, 114 Go libres
Connexions
1 USB 2.0, Connectique audio: port audio combiné entrée/sortie, Capteurs: Touch ID, Capteur de luminosité ambiante, capteur de proximité, accéléromètre, gyroscope 3 axes, baromètre, Secure NFC, port Lightning, A-GPS, Glonass
Réseau
802.11 a/b/g/n/ac (a/b/g/n = Wi-Fi 4/ac = Wi-Fi 5), Bluetooth 4.0 LE, GSM/GPRS/EDGE (850, 900, 1800 et 1900 MHz), HSPA+ (850, 900, 1700, 1900 et 2100 MHz), LTE Cat. 4 (700, 800, 850, 900, 1700, 1800, 1900, 2100 et 2600 MHz (toutes FDD-LTE) ainsi que 1900, 2300, 2500 et 2600 MHz (TDD-LTE)), DAS : 0.97 W/kg
Taille
Hauteur x Largeur x Profondeur (en mm): 6.9 x 138.1 x 67
Batterie
7 Wh Lithium-Ion, 3.82 Volts, 1810 mAh, Autonomie de la batterie en communication 3G (selon les données du fabricant): 14 h, Autonomie de la batterie en veille 3G (selon les données du fabricant): 250 h
Système d'exploitation
Apple iOS 8
Appareil photo
Webcam: 1.2 MP (ouverture f/2.2, HDR, reconnaissance faciale), caméra principale : 8 MP (autofocus, HDR, flash True Tone, Vidéos jusqu'à 240 fps)
Fonctionnalités additionnelles
Haut-parleurs: un haut-parleur mono, Clavier: virtuel, Apple EarPods, câble Lightning, alimentation modulaire, autocollant, Apple Pay, iCloud, iBooks, Siri, Passbook, 12 Mois Garantie
Poids
129 g, Alimentation: 45 g
Prix
899 euros

 

L'écran 4,7 pouces a une résolution 1334 x 750 pixels.
L'écran 4,7 pouces a une résolution 1334 x 750 pixels.
La dalle IPS est, une fois encore, très lumineuse.
La dalle IPS est, une fois encore, très lumineuse.
Webcam 1.2 MP
Webcam 1.2 MP
Le Touch ID est de nouveau inclus.
Le Touch ID est de nouveau inclus.
Ce smartphone est toujours fait en aluminium et en verre.
Ce smartphone est toujours fait en aluminium et en verre.
La caméra iSight prend des photos d'une résolution de 8 MP.
La caméra iSight prend des photos d'une résolution de 8 MP.
La caméra de cette nouvelle version de l'iPhone sort du boîtier.
La caméra de cette nouvelle version de l'iPhone sort du boîtier.
L'alimentation secteur est un peu faible, avec ses 5 Watts.
L'alimentation secteur est un peu faible, avec ses 5 Watts.
Notre appareil de test est plus grand que l'iPhone 5s, mais l'iPhone 6 Plus est encore plus grand.
Notre appareil de test est plus grand que l'iPhone 5s, mais l'iPhone 6 Plus est encore plus grand.
L'iPhone 6, entre son prédécesseur et son grand frère.
L'iPhone 6, entre son prédécesseur et son grand frère.
Geekbench 3
Geekbench 3
GFXBench 3.0
GFXBench 3.0
3DMark
3DMark
Basemark OS II
Basemark OS II
Octane 2.0
Octane 2.0
Peacekeeper
Peacekeeper
Sunspider 1.0
Sunspider 1.0
WebXPRT 2013
WebXPRT 2013
PassMark
PassMark
Mozilla Kraken 1.1
Mozilla Kraken 1.1
Octane V1
Octane V1
Sunspider 0.9.1
Sunspider 0.9.1
Google V8 Vers. 7
Google V8 Vers. 7

Appareils similaires

Ordinateurs portables avec la même carte graphique

Ordinateurs portables avec les mêmes diagonale d'écran et/ou poids

Courte critique de l'Apple iPod Touch 2019 : un baladeur pour les joueurs
A10 Fusion GPU, Apple A-Series A10 Fusion, 4", 0.088 kg
Critique complète du smartphone Apple iPhone XS Max
A12 Bionic GPU, Apple A-Series A12 Bionic, 6.5", 0.208 kg
Critique complète du smartphone Apple iPhone XR
A12 Bionic GPU, Apple A-Series A12 Bionic, 6.1", 0.194 kg
Critique complète du smartphone Apple iPhone XS
A12 Bionic GPU, Apple A-Series A12 Bionic, 5.8", 0.177 kg
Critique complète du smartphone Apple iPhone X
A11 Bionic GPU, Apple A-Series A11 Bionic, 5.8", 0.174 kg

Liens

Comparateur de prix

Points positifs

+Excellente qualité de fabrication
+Hautes performances
+Caméra convenable
+Très bonne qualité voix
+Excellent écran
+Autonomie convenable
+Bons écouteurs
 

Points négatifs

-NFC utilisable seulement dans le cadre d'Apple Pay
-Micro-ralentissements
-Le flash surexpose les photos
-Espace de stockage non-extensible
-Pas de LTE Cat. 6
-Alimentation secteur trop faible
-Certains kits main-libres posent problème

En bref

On a aimé

La qualité de fabrication, et la refonte du design. Mais l'écran est tout aussi bon, et enfin plus grand.

On aurait aimé

Qu'Apple retrouve son leadership d'antan en matière d'innovations. Le standard WLAN-ac est enfin disponible, certes, mais a posé problèmes durant ce test. La LTE Cat. 6 n'aurait pas été de trop, elle non plus. Nous nous attendions à une interface logicielle un peu plus travaillée, pour un produit haut-de-gamme.

On a été surpris

Apple n'inclut qu'un adaptateur secteur de faible intensité, bien qu'une version plus puissante aurait permis une recharge plus rapide.

La concurrence

Parmi ses rivaux, on peut compter les Samsung Galaxy S5, HTC One M8, Sony Xperia Z2, LG G3, Huawei Ascend P7 et Nokia Lumia 930.

Résultat

Apple iPhone 6 - 09/30/2014 v4(old)
Daniel Schmidt

Châssis
91%
Clavier
62 / 75 → 83%
Dispositif de pointage
94%
Connectivité
46 / 60 → 77%
Poids
94%
Autonomie
91%
Écran
87%
Performances en jeu
66 / 63 → 100%
Performances dans les applications
57 / 70 → 81%
Chauffe
84%
Nuisance sonore
100%
Audio
73 / 91 → 80%
Appareil photo
76%
Extras
-1%
Moyenne
73%
87%
Smartphone - Moyenne compensée
Please share our article, every link counts!
> Revues et rapports de ordinateurs portatifs et smartphones, ordiphones > Critiques > Archives de nos critiques > Critique complète du Smartphone Apple iPhone 6
Daniel Schmidt, 2014-10-13 (Update: 2018-05-15)