Notebookcheck

Critique complète du Smartphone Apple iPhone 6S Plus

Plus grand, plus fort. Pas tout à fait vrai, mais il nous fallait un jeu de mot. La principale nouveauté apportée par le dernier Apple iPhone 6S Plus se situe au niveau de son tactile, avec la prise en charge d'une nouvelle technologie, baptisée 3D Touch. Le dernier-né des iPhone S est bien sûr plus rapide que son prédécesseur, intègre de meilleures caméras et des modules de communication encore plus performants. Bien qu'il soit un peu plus lourd que son grand frère, ce nouvel iPhone reste un excellent smartphone.
Daniel Schmidt, Patrick Afschar Kaboli, Stefanie Voigt (traduit par Mehdi Rafenne),

Pour le test original en allemand, voyez ici.

Notre récent avant-test des nouveaux iPhones nous ont permis de nous rendre compte du fait qu'Apple a encore amélioré les performances de son bijou, le plaçant dans la course au titre de meilleur smartphone. En tous les cas, c'est très probablement l'un des plus chers : l'iPhone 6S Plus est vendu à partir de 850 euros, et il ne s'agit là que de la version 16 Go. Notre appareil de test (64 Go) coûte 960 euros, et le modèle 128 Go dépasse allégrement la barre des 1000 euros : il vous faudra débourser 1070 euros pour vous le procurer. C'est là la première différence par rapport à son prédécesseur : l'iPhone 6S Plus est vendu 50 à 70 euros de plus que ce dernier.

Bien heureusement, le prix n'est pas la seule chose à avoir évolué. Comme à l'accoutumée, avec la version S de ses iPhone, Apple améliore les composants internes sans toucher à son boîtier. L'iPhone 6S Plus fait une légère entorse à la règle, en ce que la firme de Cupertino a légèrement revu ses dimensions et son poids à la hausse, et que les matériaux utilisés sont désormais plus résistants. Le constructeur affirme en outre avoir amélioré les appareils photos, les modules de communication sans-fil et, ce qui semble être la grande nouveauté de cet appareil, le concept de sa prise en main. Cette nouvelle génération d'iPhone est animée par une nouvelle mise à jour majeur d'iOS, qui apporte son lot de fonctionnalités et promet une meilleure ergonomie, en appui de la technologie 3D Touch.

C'est la première fois qu'un iPhone est disponible en quatre coloris différents. En plus des traditionnels Gris Sidéral, Argent et Or, une version Or Rose est mise en vente.

Bon (87%) Apple iPhone 6S Plus Apple A9Apple A9 / PowerVR GT7600 Smartphone - 04/13/2016 - v5
Exemplaire de test fourni par Apple Deutschland
Téléchargez votre licence image de classement en tant que PNG / SVG
Apple iPhone 6S Plus (iPhone Gamme)
Processeur
Apple A9 2 x 1.8 GHz, Cyclone 3, co-processeur intégrant M9 Motion
Carte graphique
Apple A9 / PowerVR GT7600
Mémoire
2048 Mo 
, 2048
Écran
5.5 pouces 16:9, 1920 x 1080 pixel, capacitive touchscreen, 10 multitouch points, 3DTouch, IPS, brillant: oui
Disque dur
Apple AP0064K (iPhone NVMe), 64 Go 
, 51.4 Go libres
Connexions
Connectique audio: jack entrée/sortie combiné, 1 Lecteur d'empreintes digitales, Capteurs: Accéléromètre, capteur de proximité, capteur de lumière ambiante, gyroscope 3 axes, baromètre, boussole électronique, port Lightning, NFC, GPS, Glonass, iBeacon
Réseau
802.11 a/b/g/n/ac (a/b/g/n = Wi-Fi 4/ac = Wi-Fi 5), Bluetooth 4.2, GSM/GPRS/EDGE (850, 900, 1800 et1900 MHz), UMTS/HSPA+ (850, 900, 1700, 1900 et 2100 MHz), CDMA EV-DO Rev. A (800, 1700, 1900 et2100 MHz), LTE Cat. 6 (bandes TDD : 1, 2, 3, 4, 5, 7, 8, 12, 13, 17-20, 25, 26, 27, 28, 29; bandes TDD : 38-41)
Taille
Hauteur x Largeur x Profondeur (en mm): 7.3 x 158.2 x 77.9
Batterie
10 Wh, 2750 mAh Lithium-Ion, 3.8 V, 2750 mAh, Autonomie de la batterie en communication 3G (selon les données du fabricant): 24 h, Autonomie de la batterie en veille 3G (selon les données du fabricant): 348 h
Système d'exploitation
Apple iOS 9
Appareil photo
Webcam: caméra FaceTime 5 MP (f/2.2, vidéos 720p, HDR automatique, flash Retina), appareil photo principal : caméra 12 MP iSight (1.22 µm pixels, OIS, flash True Tone, auto HDR, autofocus, f/2.2)
Fonctionnalités additionnelles
Haut-parleurs: Monaural, Clavier: virtuel, Ecouteurs, câble Lightning vers USB, alimentation modulaire, feuillets d'information, Siri, AirPlay, AirPrint, iCloud, Wallet, 12 Mois Garantie, VoLTE, DAS tête : 0.93 W/kg, DAS corps : 0.91 W/kg
Poids
192 g, Alimentation: 45 g
Prix
959 euros
Note : Le fabricant peut utiliser des composants provenant de différents fournisseurs, notamment des panneaux d'affichage, des lecteurs ou des clés de mémoire ayant des spécifications similaires.

 

Comparaison des tailles de différents smartphones 5.5 pouces (à partir de la gauche) : OnePlus 2, iPhone 6S Plus, Huawei Mate S.
Comparaison des tailles de différents smartphones 5.5 pouces (à partir de la gauche) : OnePlus 2, iPhone 6S Plus, Huawei Mate S.

Les nouveaux iPhones sont plus épais, plus longs et plus larges que les précédents, mais la différence est si faible que vous ne la remarquerez certainement même pas. En épaisseur, il culmine à 7,3 millimètres (8,1 millimètres avec la caméra), soit 0,2 millimètres de plus que son prédécesseur. En revanche, vous ne manquerez pas de vous rendre compte de ce qu'il pèse plus lourd que ce dernier : 20 grammes, voilà qui n'est pas rien. L'iPhone 6S Plus, avec son écran 5,5 pouces, est donc l'un des smartphones les plus lourds du marché, et ce, bien que son prédécesseur n'ait pas affiché un poids plume sur la balance. Un LG G4, pourtant de taille à peu près similaire, pèse 40 grammes de moins, et est en outre bien plus compact. Pourquoi une telle augmentation ? Principalement du fait des composants nécessaires à la technologie 3D Touch, notamment des capteurs capacitifs au sein du système de rétroéclairage, et un générateur de vibration, le Taptic Engine, qui renvoie un retour tactile, utilisé entre autres par Peek et Pop, deux de ses nouvelles fonctionnalités.

Apple a pris le parti d'utiliser de l'aluminium 7000 series pour son boîtier unibody, matériau utilisé, semble-t-il, dans le milieu de l'aérospatial : il s'agit d'un alliage d'aluminium et, notamment, de zinc. Mais l'aérospatial n'est que l'un des nombreux domaines dans lesquels est utilisé cet aluminium 7000 series. Les appareils de sports, les vélos et les avions en sont d'autres. Ce matériau de distingue de par sa très haute résistance, de 220 à 700 Nm/mm², selon la composition exacte de l'alliage. Le verre Ion-X à l'avant est, lui aussi, censé être bien plus solide qu'auparavant. Apple se vante d'ailleurs d'utiliser le verre le plus résistant du marché des smartphones. A la lecture de notre test de l'iPhone 6, il y a un an, on comprend que cette évolution était nécessaire, en particulier quant à la tendance qu'avait ce smartphone à se rayer et à plier (des traces sont visibles à l'arrière). Nous avons encore un iPhone 5, à la rédaction, qui, plus de trois ans après sa sortie, paraît presque neuf en comparaison. Soulignons au passage que notre rapide test de torsion n'a pas fait sourciller l'iPhone 6S Plus. Si vous tentez de faire plier le nouvel iPhone, vous n'y arriverez pas. Mis à part les matériaux, le poids et la taille, pas de changements : le design du dernier-né d'Apple ne diffère pas de celui de ses prédécesseurs.

158.2 mm 77.9 mm 7.3 mm 192 g158.1 mm 77.8 mm 7.1 mm 172 g151.8 mm 74.9 mm 9.85 mm 178 g154.4 mm 75.8 mm 6.9 mm 153 g148.9 mm 76.1 mm 9.8 mm 155 g149.89 mm 75.35 mm 7.2 mm 156 g144.6 mm 69.7 mm 9.61 mm 157 g146.3 mm 71.9 mm 6.9 mm 144 g138.1 mm 67 mm 6.9 mm 129 g

Connectivité

Apple a l'habitude de doter chacun de ses nouveaux smartphones d'un nouveau processeur : l'iPhone 6S Plus ne déroge pas à la règle. La firme américaine a tenu à élever le niveau avec sa puce A9 et promet un gain de performances processeur de 70%, et de 90% pour la partie graphique. Cette dernière est très probablement assurée par une Imagination PowerVR GT7600, un GPU doté de six clusters, et peut-être le meilleur processeur graphique pour smartphone du moment. Grâce à leur gravure (respectivement 14 et 16 nm), son A9 pourrait bien, lui, être le SoC le plus économe en énergie à l'heure actuelle. En plus d'avoir remplacé leur processeur, Apple a également doublé la quantité de RAM de ses iPhone, passant de 1 à 2 Go pour la génération actuelle.

Aucun changement quant aux différentes versions et à leur capacité de stockage : l'entrée-de-gamme est donc toujours un modèle 16 Go. Mais la mémoire n'étant (toujours) pas extensible, vous feriez mieux de vous diriger vers sa version 64 Go. Si vous aimez les vidéos et que vous enregistrez souvent en UHD, alors il vous faudra presque impérativement vous orienter vers un modèle à 128 Go.

Apple utilise toujours un port propriétaire Lightning pour ses appareils mobiles, qui, bien qu'aussi confortable à l'utilisation qu'un port USB Type-C, est tout de même propriétaire. En outre, Lightning est limité à l'USB 2.0. De très nombreux adaptateurs sont disponibles, en revanche, qui pourront être utilisés pour brancher un moniteur externe, ou une carte mémoire, entre autres.

A droite : bouton de démarrage, slot Nano-SIM
A droite : bouton de démarrage, slot Nano-SIM
A gauche : switch volume, muet
A gauche : switch volume, muet
Aucun port sur l'arrête supérieure
Aucun port sur l'arrête supérieure
En bas : haut-parleur, Lightning, microphone, jack stéréo
En bas : haut-parleur, Lightning, microphone, jack stéréo

Logiciel

Tout commence vraiment maintenant ! Si, à ce stade, vous pensez que les nouveaux iPhone sont, certes plus rapides et plus chers, mais n'ont rien d'autre de neuf à faire valoir, alors vous pourriez changer d'avis en lisant cette section. iOS 9 est disponible depuis quelques semaines déjà (le premier appareil Apple à l'intégrer en sortie d'usine étant l'iPad Mini 4), mais la nouvelle génération d'iPhone apporte, avec cette version d'iOS, une toute nouvelle façon de les prendre en main. Désormais, il n'est plus seulement question de Tap et de Pinch, mais également de Peek et de Pop. Voilà comment Apple a décidé de nommer ses nouvelles méthodes d'entrée, utilisables par l'application de différents niveaux de pression sur l'écran. Ce système, le constructeur américain l'a baptisé 3D Touch. L'écran tactile de l'iPhone 6S Plus ne reconnaît donc plus seulement les tapes et les glissements de doigts, mais est capable de différencier selon que vous appuyez fort ou modérément sur lui. Les applications déjà optimisées pour 3D Touch se comportent différemment dès la page d'accueil : touchez l'icône d'une application et elle ouvrira une sorte de menu contextuel - Quick Actions - qui vous permettra d'accéder directement à certaines fonctionnalités. Il vous sera par exemple possible de lancer une recherche, ou d'afficher les derniers clichés capturés en appuyant sur l'icône Photos. Peek (appui léger sur l'écran) affichera l'aperçu d'un lien dans l'application Mail, par exemple. Une pression plus intense (Pop) ouvrira le site web lié dans Safari. Live Photos, la nouvelle fonctionnalité qui "transforme" une photo en une courte vidéo, fait également la part belle à Peek. Le nombre d'applications supportant 3D Touch n'a cessé d'augmenter tout au long de notre test. Après quelques jours, nous ne pouvions plus nous passer de cette nouvelle manière d'intéragir avec l'iPhone.

Siri, l'assistant personnel d'Apple, a également eu droit à une petite mise à jour : il saura désormais vous répondre à n'importe quel moment. Vous pourrez l'activer simplement en disant "Dis Siri!" : même si l'iPhone 6S Plus est en veille, il réagira aux commandes vocales que vous utiliserez. Aux premiers temps, il faudra laisser Siri apprendre à reconnaître la voix de l'utilisateur, pour éviter que vous activiez la commande vocale du mauvais smartphone, ou que plusieurs appareils réagissent en même temps à une seule commande. Nous avons également testé ce point, et il nous faut dire qu'il fait du bon travail quant à la différenciation des voix. Peu d'applications peuvent être lancées lorsque l'écran est éteint, mais vous pourrez passer un appel, par exemple : nous n'avons eu aucun problème à lui dicter un numéro de téléphone. De ce fait, vous pouvez effectuer certaines actions sans les mains, et garder les yeux sur la route lorsque vous conduisez. Siri saura également vous rappeler vos rendez-vous. Malheureusement, impossible de lancer le GPS lorsque l'appareil est en veille : il vous faudra le déverrouiller au préalable. Dans l'ensemble, il est plutôt agréable d'avoir accès à Siri en permanence.

iOS 9 apporte également un mode d'économie d'énergie. Nous avions déjà souligné l'apparition d'un nouveau menu "Batterie" dans notre critique de l'Apple iPad Mini 4, mais le mode économie d'énergie est réservé aux smartphones. Il peut être activité manuellement (en passant par les menus traditionnels, ou via Siri), mais le système vous demandera si vous désirez l'activer dès lors que le niveau de la batterie passe sous les 20%. Il désactivera certains processus d'arrière-plan, réduira légèrement la luminosité, et limitera la vitesse du processeur. En outre, l'appareil se mettra automatiquement en veille après 30 secondes d'inactivité. Subjectivement, nous avons trouvé que la batterie tenait un peu mieux après l'activation de ce mode économie d'énergie, notamment lorsqu'elle entre dans ses 20 derniers pour cents. Soulignons qu'il n'affecte presque pas l'utilisation du smartphone par son utilisateur : seules certaines fonctionnalités, comme la synchronisation automatique des mails de comptes IMAP4, seront désactivées. Certains possesseurs de l'iPhone 6S Plus déclarent sur Internet que leur appareil tourne au ralenti : rien dans notre test n'indique que ce soit le cas. Dans ce cas, pourquoi ne pas laisser le smartphone en économie d'énergie permanente ? Bonne idée, mais ce n'est pas possible : aussitôt qu'il est en charge, et dépasse les 80% de batterie, il repassera à la normale.

Les nouvelles fonctions de multitâche d'iOS ne sont en revanche pas disponibles sur les nouveaux iPhone. Dommage : l'écran de l'iPhone 6S Plus se prêterait parfaitement à l'utilisation de Slide Over, par exemple, qui divise l'écran en deux permettant, par exemple, un copier-coller plus simple entre des applications différentes.

Modules de communication & GPS 

Apple a également mis à niveau ses modules de communication. La puce 4G de l'iPhone 6S Plus supporte désormais la LTE Advanced Cat. 6 sur 23 bandes de fréquence, pour une vitesse de transfert théorique de 300 Mbps (descendant). Le module Wi-Fi a été légèrement amélioré : la technologie MIMO lui permet d'atteindre 866 Mbps. La toute dernière version de Bluetooth est de la partie (4.2), et la NFC, bien que présente, n'est toujours pas utilisable par les applications tierces.

Malheureusement, les iPhones ne permettent pas de vérifier l'atténuation des signaux Wi-Fi : nous nous sommes donc plutôt penché sur les temps de ping de l'iPhone 6S Plus. Nous les avons enregistrés sur plusieurs minutes, et avons calculé une moyenne. Sur une distance courte à moyenne, sur une bande de fréquence de 5 GHz, nous avons mesuré des résultats plutôt stables, toujours inférieurs à 12 millisecondes (ms). En nous éloignant du point d'accès, nous avons conservé des scores à peu près similaires, avec quelques sauts occasionnels à 27 ms. La qualité de signal restait bonne : nous n'avons eu aucun problème à regarder une vidéo (720p) en streaming. Sur une fréquence 2.4 GHz, nos mesures se sont avérées fluctuer un peu plus, la qualité de réception commençant à baisser alors que nous nous éloignions du routeur d'une distance moyenne. Mais là encore, l'expérience n'en fut pas mauvaise pour autant, seul le chargement des sites Internet s'avérant un peu plus lent. Dans l'ensemble, l'iPhone 6S Plus offre d'excellentes performances en Wi-Fi.

La qualité de sa connexion Bluetooth fut également très bonne : le streaming de flux audio s'est déroulé sans que nous rencontrions le moindre problème, ni la moindre saccade. La portée de son signal est plutôt correcte : la présence d'un mur entre le smartphone et l'appareil n'a pas gêné la connexion. Notons néanmoins que le Huawei Mate S est meilleur sur ce point.

Comme celui de l'iPad Mini 4, le module GPS de l'iPhone 6S Plus nous a totalement convaincu. Il est capable de trouver les satellites auxquels se connecter en quelques secondes, et peut même nous géolocaliser précisément si l'on est près d'une fenêtre. Nous l'avons comparé à notre système de navigation de référence, un Garmin Edge 500, lors d'un trajet de 7 km à vélo... Et c'est ce dernier qui s'est trouvé battu ! Le GPS de l'iPhone 6S Plus s'est avéré plus précis d'une manière générale, ne prenant pas le moindre raccourci, même dans les parcelles étroites. La distance totale parcourue était donc plus importante sur l'iPhone que sur le Garmin. Cela signifie donc que l'iPhone n'est pas seulement parfait pour la navigation tout-chemin, mais pourra totalement être utilisé pour du géocaching, ou pour du parcours VTT.

Apple iPhone 6S Plus: aperçu
Apple iPhone 6S Plus: aperçu
Apple iPhone 6S Plus: zone forestière
Apple iPhone 6S Plus: zone forestière
Apple iPhone 6S Plus: passage du pont
Apple iPhone 6S Plus: passage du pont
Garmin Edge 500: aperçu
Garmin Edge 500: aperçu
Garmin Edge 500: zone forestière
Garmin Edge 500: zone forestière
Garmin Edge 500: passage du pont
Garmin Edge 500: passage du pont

Téléphone & Qualité Voix

L'Apple iPhone 6S nous a laissé une impression plus mitigée quant aux appels. Si nous comprenions généralement très bien ce que disait notre interlocuteur, ce ne fut pas toujours son cas. La qualité de la voix est plutôt correcte, mais le microphone de l'iPhone manque de naturel dans la capture des sons. Nous en attendions plus d'un smartphone aussi haut-de-gamme, d'autant que son suppresseur de bruit n'est pas parvenu à parfaitement filtrer les nuisances ambiantes.

Son haut-parleur est, pour sa part, relativement bon, du moins tant que l'environnement dans lequel il se trouve est calme. La voix de l'utilisateur de l'iPhone sonne un peu métallique et distordue. Les sons environnants ne sont pas filtrés : de ce fait, il a suffit d'un peu de musique en fond pour que notre voix ne soit plus compréhensible du tout pour l'interlocuteur.

Appareils photo

Cliché pris avec l'appareil photo avant
Cliché pris avec l'appareil photo avant

Apple a grandement travaillé ses modules appareils photos, augmentant la résolution des deux capteurs. L'appareil photo avant 1,2 MP de son prédécesseur a été remplacé par une lentille 5 MP bien plus moderne (1932x2576 pixels). Il semblerait qu'Apple accorde désormais autant d'importance aux selfies qu'à FaceTime. Cette caméra peut enregistrer des vidéos en Full HD, et est dotée d'un mode HDR automatique. Les clichés qu'elle prend sont relativement bons. L'écran peut servir de flash, ce qui n'améliore pas vraiment la situation en mauvaises conditions de luminosité, mais peut servir à réduire les ombres sur les visages, le cas échéant. Aucun mode Beauté n'a été prévu.

L'appareil photo principal offre désormais une résolution de 12 MP (4032x3024 pixels), soit une augmentation de 50%. Ce n'est pas aussi élevé que certains de ses concurrents, mais la résolution n'est pas tout. Apple affirme avoir amélioré sa technologie photo. Pas suffisamment, en tout cas, pour réduire sa hauteur, car la lentille dépasse toujours de 0,8 millimètres de la face arrière.

Cela ne l'empêche pas de prendre bons clichés. Nous avons comparé les modes HDR de ses concurrents sur la première scène : le cliché de l'iPhone 6S Plus est un peu sombre, et affiche une gamme dynamique relativement faible. Le Xperia Z3+, et surtout le OnePlus 2, font bien mieux dans ce domaine. Mais en zoomant, on se rend compte que la photo de l'iPhone est bien plus nette que les autres. L'objet HDR du smartphone de Sony semble presque flou, en comparaison, tandis que l'image du OnePlus 2 a l'air d'être en relief. Il est dommage que la partie basse du cliché de l'iPhone ne soit pas plus lumineux.

La deuxième scène est un gros plan à l'ombre. L'iPhone, encore, se distingue de par une image très nette, mais bien trop froide. La teinte bleutée de la photo est plutôt perceptible, encore plus lorsqu'on la compare au cliché d'un OnePlus 2, à la balance de blanc un peu plus chaude.

La troisième photo de comparaison a été prise dans un lieu sombre, mettant les capteurs à rude épreuve. l'iPhone 6S Plus a l'avantage d'intégrer un stabilisateur d'image optique, le mettant au même niveau que le Xperia Z3+, à la seule différence que ce dernier affichait une meilleure balance de blancs. Mais l'obscurité semble avoir eu raison du OnePlus 2 : si le cliché est plutôt bien illuminé, c'est au détriment de la qualité de l'image, des contours flous étant visibles.

Les photos prises par l'iPhone 6S Plus sont très belles, mais loin d'être aussi nettes que celles que prenait son prédécesseur, ou que celles des Samsung Galaxy S6 (Edge) et LG G4. Mais nous chipotons.

La première chose à faire, aussi vite que possible, pour Apple, sera de modifier les réglages de l'appareil photo. En l'état actuel, tout au plus pourrez-vous choisir un mode de prise de vue et contrôler le flash, Live Photos et le HDR via l'application, mais rien de plus. Aucun mode manuel n'est disponible, et pour modifier les paramètres pendant l'enregistrement d'une vidéo, il vous faudra nécessairement quitter l'application, la résolution et le nombre d'images par secondes ne pouvant être paramétrés que dans l'application Réglages. 

La technologie Live Photos a été présentée comme LA nouveauté de l'appareil photo des nouveaux iPhone. Il ne s'agit pourtant de rien de plus que d'une évolution du système d'images animées du Nokia Lumia 930, à la différence que l'implémentation d'Apple commence à enregistrer 1,5 secondes avant et après la capture du cliché, là où le Lumia ne commençait à enregistrer qu'après. Dommage que les Live Photos ne soient lisibles que sur l'iPhone.

L'iPhone 6S Plus est plus généreux en termes de vidéos : il est enfin possible d'enregistrer en Ultra HD (3840x2160 pixels, 30 fps, environ 49.8 Mbps). On peut également capturer des vidéos Full HD à 30 ou 60 gps. Les ralentis sont possibles (à 120 (1080p) ou 240 (640p) fps), ainsi que les séquences accélérées. La qualité d'image est relativement bonne : nous avons préféré les vidéos 1080p à 60 fps. La fluidité est au rendez-vous, de même que la netteté, et ce, même lors de brusques mouvements de caméras. Le son est enregistré en stéréo, mais n'est pas d'excellente qualité. On apprécie la possibilité de prendre des photos (8 MP) pendant des enregistrements Ultra HD, bien que de nombreux autres téléphones le permettent. Le Lumia 930, notamment, offre bien plus de fonctionnalités : non seulement il enregistre le son en HD, mais il peut également sauvegarder toutes les photos individuellement, pendant les enregistrements UHD.

Comparaison des images

Choisir une scène pour naviguer dans la première image. Un clic permet de changer le niveau de zoom, un autre clic permet de revenir à l'image originale dans une nouvelle fenêtre. La première image montre l'original pris par l'appareil testé.

Scene 1Scene 2Scene 3

Fidélité des couleurs & Netteté

Photo des couleurs Colorchecker prise par l'iPhone 6S Plus. Nous avons affiché les couleurs originales dans la partie inférieure de chaque case.
Photo des couleurs Colorchecker prise par l'iPhone 6S Plus. Nous avons affiché les couleurs originales dans la partie inférieure de chaque case.

Nous avons pris une photo du ColorChecker Passport sous des conditions de luminosité spécifiques, pour apprécier la fidélité des couleurs de l'iPhone 6S Plus et le comparer à d'autres smartphones. Nous les avons réglé en mode automatique, et avons analysé les clichés ainsi capturés sans les retoucher (pas de balance de blancs). Les iPhone 6S et 6S Plus prennent la tête du classement des couleurs les plus fidèles, avec le Sony Xperia Z3+. Ils sont suivis de près par le OnePlus 2, puis par l'Elephone P8000. Les  Honor 6+ et 7, ainsi que le HTC One M9, ont eux obtenu les pires résultats : toutes leurs couleurs dévient fortement de leur valeur de référence.

Les nouveaux iPhones nous ont également fait bonne impression quant à leur mise au point automatique : là-dessus, ils sont au niveau du Xperia Z3+, et de manière plus surprenante, à l'Elephone P8000. Les pires appareils ici, encore une fois, furent le HTC One M9 et le Honor 7, totalement largués sur l'ouverture.

Le capteur (ou le logiciel, respectivement) de l'iPhone 6S Plus nous ont également convaincu en termes de bruit des couleurs (bruit de pixels) : il affichait un résultat étonnamment bas, par rapport à ses rivaux (0,6%). Les lentilles du Sony Xperia Z3+ et du Honor 7, bien que de haute-résolution, ne s'en sont pas aussi bien sorties.

ColorChecker

iPhone 6s iPhone 6s Plus OnePlus 2 Xperia Z3+ One M9 Honor 6+ Honor 7 Mate S Elephone P8000

DeltaE 2000

5 5.4 6.1 5.1 14 9.4 8.9 8.6 7.6

Erreurs d'exposition (f-stops)

-0.15 -0,03 0.3 -0.06 -0.91 0.38 0.92 0.46 -0.05

Bruit de pixels max. (% du niveau de pixels max.)

0.51 0.61 0.68 1.51 0.68 1.28 1.9 0.6 1.44

Nous avons pris une photo du tableau sous une lumière artificielle, pour notre test de netteté. Nous nous sommes surtout penchés sur le centre de l'image : dans cette zone, les iPhone 6S et 6S Plus font un bon travail, grâce à leur haute résolution. Le capteur 20 MP du Z3 Plus, pour sa part, affiche encore plus de détails, mais le OnePlus 2 et le Honor 7 n'ont pas à rougir face à lui. Le Honor 7 et le Xperia Z3+ produisent les fichiers les plus lourds, et de loin (7-8 Mo, contre 2,5 Mo pour l'iPhone, par exemple). Les HTC M9 et Mate S sont clairement les grands perdants dans ce domaine. L'Elephone P8000 souffre d'une mauvaise mise au point.

iPhone 6s
iPhone 6s
iPhone 6s Plus
iPhone 6s Plus
Sony Xperia Z3+ 20Mpix
Sony Xperia Z3+ 20Mpix
OnePlus 2
OnePlus 2
HTC One M9
HTC One M9
Honor 6 Plus
Honor 6 Plus
Honor 7
Honor 7
Huawei Mate S
Huawei Mate S
Elephone P8000
Elephone P8000

Accessoires

Les smartphones sont rarement vendus avec une foule d'accessoires : Apple ne fait pas exception à cette règle. Dans la boîte de l'iPhone 6S Plus, vous trouverez une paire d'écouteurs intra-auriculaires dotée d'une télécommande, ainsi qu'un chargeur modulaire, comme d'habitude, un câble Lightning et un outil d'éjection de carte SIM.

En revanche, les accessoires sont légion sur la boutique en ligne d'Apple. Vous trouverez à peu près tout ce que votre imagination vous permet d'envisager : des coques, des covers, des câbles, des casques saudio, des supports, entre bien d'autres choses. La plupart de ces produits sont également disponibles sur d'autres boutiques en ligne, souvent à des prix bien plus abordables.

Garantie

La garantie reste l'un des principaux problèmes d'Apple : la firme de Cupertino est l'un des seuls constructeurs d'appareils haut-de-gamme à ne doter ses produits que d'une garantie d'un an. Pour étendre cette durée, il faudra souscrire à son service, Apple Care+, qui est plus une assurance qu'une véritable extension de garantie. Pour 149 euros, Apple acceptera de réparer deux dommages accidentels subis par le smartphone dans les deux ans suivant l'achat, moyenne 99 euros de frais de service pour chaque réparation. L'extension de garantie classique d'Apple, Care Protection Plan, n'est pour sa part disponible que pour les ordinateurs de bureau, les ordinateurs portables et les moniteurs externes, pour le moment.

Périphériques d'entrée & Prise en Main

Nous l'écrivions déjà dans notre avant-test de l'iPhone 6S Plus : "la grande nouveauté apportée par la nouvelle génération d'iPhones est la technologie 3D Touch. L'écran tactile ne reconnaît plus simplement les touchers et les glissements de doigts, mais également les différents niveaux de pression selon l'intensité. Apple appelle ces fonctionnalités, Peek et Pop. Les applications compatibles affichent également un menu contextuel différent sur l'écran d'accueil. Apple a baptisé cela "Quick Actions". Nous ne vous mentirons pas : il vous faudra un peu de temps avant de vous faire à cette nouvelle manière d'interagir avec son smartphone, mais cela ne prendra pas longtemps. Pour notre part, cela n'a pris que quelques heures, et un peu plus longtemps pour Peek et Pop dans la mesure où de très nombreuses nouvelles fonctions ont fait leur apparition avec ces actions, comme le glissement de doigt depuis une bordure, qui permet d'afficher la liste des applications ouvertes". Cinq jours plus tard, nous avons pu nous faire une idée plus précise de 3D Touch. Peek et Pop s'assimilent en quelques jours. Nous avons apprécié leur utilisation, et en avons pris l'habitude, notamment pour le basculement entre applications ou les actions rapides. Mais le système reste perfectible. Il est par exemple dommage d'avoir à parcourir tout un menu pour activer un périphérique Bluetooth : 3D Touch pourrait aisément résoudre ce problème, en permettant qu'un appui sur l'icône Bluetooth du Centre de Contrôle affiche une liste des appareils disponibles.

Apple a annoncé avoir apporté des améliorations significatives à son lecteur d'empreintes digitales, Touch ID, et c'était nécessaire. Le temps entre le scan de l'empreinte et le déverrouillage de l'appareil était bien trop long, et le lecteur avait du mal à reconnaître les doigts s'ils étaient un peu mouillés. Le nouveau Touch ID est bien plus rapide et bien plus précis que ses prédécesseurs. Le temps de déverrouillage semble être inférieur à une seconde, et les mains tout juste lavées, ou moites, ne causent plus de problèmes.

Le clavier virtuel affiche désormais des lettres minuscules par défaut lorsqu'il est en mode minuscules. Bonne chose, à notre avis, mais si vous n'êtes pas d'accord, libre à vous de le désactiver dans les paramètres. Nous avons également apprécié la fonction Trackpad du clavier, qui simplifie grandement et rend plus agréable le déplacement du curseur. Cela fonctionne également sans 3D Touch. Dans l'ensemble, on peut louer la prise en main parfaite que permettent cet excellent écran tactile et ses boutons physiques sans failles. Mais c'était déjà le cas de son prédécesseur.

The virtual keyboard now shows small letters by default when you actually write in small letters. We think this is a good thing, but it can also be deactivated in the settings. We also liked the Trackpad function of the keyboard, which improves the navigation with the cursor significantly. This also works without 3D Touch. All in all, the handling is flawless thanks to a great touchscreen and the impeccable physical buttons. Nothing changed compared to the predecessor in this respect.

Ecran

Apple n'a donné que très peu d'informations sur les écrans de la nouvelle génération d'iPhone durant sa keynote. Ceci, plus les quelques renseignements techniques que nous avons pu rassembler à leur sujet, nous amène à penser que la firme de Cupertino n'a pas changé la dalle qu'elle utilisait pour ses prédécesseurs. Nous avons toutefois décelé quelques améliorations apportées par rapport à l'iPhone 6 Plus, et ce dès notre avant-test. Mais ses caractéristiques principales sont inchangées : il s'agit toujours du même écran IPS 5,5 pouces d'une résolution de 1920x1080 pixels (FHD), qui offre une densité de pixels de 401 PPI. Nous pensons que la résolution Full HD est plus que suffisante pour un smartphone, bien que certains constructeurs, comme LG ou Samsung par exemple, aient pris le parti de résolutions bien plus hautes.

Apple vante une luminosité de 500 cd/m², et nous ne pouvons le contredire là-dessus. Nos mesures s'avèrent même légèrement meilleures, puisque nous avons déterminé une luminosité maximale de 583 cd/m², pour une moyenne de 560 cd/m² sur l'ensemble de nos neuf points de mesure. Le LG G4 est proche de l'iPhone 6S Plus dans ce domaine, tandis que le Sony Xperia Z3+ fait encore un peu mieux. La répartition de la lumière sur l'écran de l'iPhone atteint les 91%, un très bon score. L'oeil humain sera incapable de discerner la moindre déviation.

Mais la plus grosse amélioration apportée par rapport à l'écran de son prédécesseur se situe au niveau de son niveau de noir. Là où nous avions mesuré 0,62 cd/m² sur l'iPhone 6 Plus, nous ne dépassons aujourd'hui plus les 0,46 cd/m² avec cette nouvelle génération d'iPhone. Certes, nous sommes loin des noirs absolus des écrans Super-AMOLED, mais son contraste de 1267:1 répond parfaitement aux atteintes que nous pouvons avoir d'un haut-de-gamme au vu du marché actuel.

533
cd/m²
550
cd/m²
573
cd/m²
544
cd/m²
583
cd/m²
575
cd/m²
539
cd/m²
568
cd/m²
572
cd/m²
Homogénéité de la luminosité
X-Rite i1Pro 2
Maximum: 583 cd/m² Moyenne: 559.7 cd/m²
Homogénéité de la luminosité: 91 %
Valeur mesurée au centre, sur batterie: 583 cd/m²
Contraste: 1267:1 (Valeurs des noirs: 0.46 cd/m²)
ΔE Color 3.55 | 0.6-29.43 Ø5.9
ΔE Greyscale 3.88 | 0.64-98 Ø6.1
92.8% sRGB (Argyll 3D) 59.05% AdobeRGB 1998 (Argyll 3D)
Gamma: 2.2
Apple iPhone 6S Plus
A9 / PowerVR GT7600, A9, Apple AP0064K (iPhone NVMe)
Apple iPhone 6 Plus
PowerVR GX6450, A8, 64 GB eMMC Flash
OnePlus 2
Adreno 430, 810 MSM8994, 64 GB eMMC Flash
LG G4
Adreno 418, 808 MSM8992, 32 GB eMMC Flash
Samsung Galaxy S6 Edge
Mali-T760 MP8, Exynos 7420, 32 GB UFS 2.0 Flash
Huawei P8
Mali-T628 MP4, Kirin 930, 16 GB eMMC Flash
Sony Xperia Z3+
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
Screen
-13%
-1%
-15%
8%
-2%
-35%
Brightness middle
583
519
-11%
451
-23%
566
-3%
343
-41%
453
-22%
605
4%
Brightness
560
496
-11%
446
-20%
536
-4%
338
-40%
439
-22%
601
7%
Brightness Distribution
91
90
-1%
90
-1%
90
-1%
94
3%
91
0%
92
1%
Black Level *
0.46
0.62
-35%
0.3
35%
0.47
-2%
0.28
39%
0.53
-15%
Contrast
1267
837
-34%
1503
19%
1204
-5%
1618
28%
1142
-10%
Colorchecker DeltaE2000 *
3.55
3.67
-3%
3.84
-8%
6.17
-74%
2.2
38%
4.7
-32%
9.24
-160%
Greyscale DeltaE2000 *
3.88
3.78
3%
3.97
-2%
6.26
-61%
2.37
39%
5.03
-30%
10.01
-158%
Gamma
2.2 100%
2.42 91%
2.46 89%
2.48 89%
2.41 91%
2.27 97%
2.22 99%
CCT
7280 89%
7327 89%
7283 89%
8171 80%
6425 101%
7439 87%
10343 63%
Color Space (Percent of AdobeRGB 1998)
59.05
58.07
-2%
65.48
11%
87.77
49%
72.04
22%
65.65
11%
Color Space (Percent of sRGB)
92.8
90.14
-3%
98.63
6%
97.1
5%

* ... Moindre est la valeur, meilleures sont les performances

Les bons résultats obtenus par l'Apple iPhone 6S Plus se confirment dans la pratique. Les zones noires des clichés qu'il prend apparaissent certes un peu pâles et grisâtres en luminosité maximale, mais il affiche des noirs très profonds en luminosité plus normale. Subjectivement, ses couleurs sont également convaincantes : vives, mais naturelles, ce que notre colorimètre a pu confirmer. L'écran a une légère tendance à augmenter la température des couleurs de l'échelle de gris, ce qui a pour effet de créer une teinte bleuté plus ou moins perceptible selon la visibilité, mais à peine visible en pratique. Apple promet une couverture totale de l'espace de couleurs sRGB, mais nos mesures ne lui attribuent qu'une couverture de 92,8%, ce qui reste très satisfaisant. Les Galaxy S6 de Samsung sont toutefois bien meilleurs dans ce domaine. Toutes les valeurs DeltaE mesurées sur l'iPhone 6S Plus se sont avérées bonnes, voire très bonnes, avec une déviation moyenne de 3.55. Sur ce plan, le smartphone d'Apple fait partie des tous meilleurs du moment, dépassé, encore, par les S6 de Samsung.

Apple iPhone 6S Plus: Echelle de gris
Apple iPhone 6S Plus: Echelle de gris
Apple iPhone 6S Plus: espace de couleurs
Apple iPhone 6S Plus: espace de couleurs
Apple iPhone 6S Plus: Saturation Sweeps
Apple iPhone 6S Plus: Saturation Sweeps
Apple iPhone 6S Plus: ColorChecker sRGB
Apple iPhone 6S Plus: ColorChecker sRGB
Couverture de l'espace de couleurs sRGB: 92.8%
Couverture de l'espace de couleurs sRGB: 92.8%
Couverture de l'espace de couleurs AdobeRGB: 59.1%
Couverture de l'espace de couleurs AdobeRGB: 59.1%

L'Apple iPad Mini 4 nous a prouvé qu'il est possible de travailler confortablement à la lumière du soleil, même avec un écran brillant. L'écran de l'iPhone 6S Plus, pour sa part, est très loin du niveau de sa cousine. Très lumineux, il est parfaitement visible à l'ombre, mais c'est tout autre chose au soleil. Bien que loin de ce petit iPad, l'iPhone n'en reste pas moins plutôt bon en extérieur, par rapport à d'autres smartphones. Soulignons que les photos prises l'ont été par une journée très ensoleillée.

En extérieur : à l'ombre
En extérieur : à l'ombre
En extérieur : rétréoclairé
En extérieur : rétréoclairé
En extérieur : soleil
En extérieur : soleil
En extérieur : reflets du soleil
En extérieur : reflets du soleil
Angles de vue
Angles de vue

Les angles de vue de l'iPhone 6S Plus sont proches de la perfection : les couleurs restent stables peu importe l'angle depuis lequel on regard l'écran, même depuis les angles les plus plats. Mais malheureusement, une très légère baisse de luminosité est à déplorer, entraînant une légère baisse de contraste. Il n'empêche que le fleuron de la gamme d'Apple est très bon dans ce domaine, s'approchant des Galaxy S6 de Samsung.

Performances

La firme californienne a fait fort en présentant son SoC Apple A9, qui dépasse parfois largement ses concurrents en termes de performances. Il s'agit une fois encore d'un processeur double-coeur 64 bits, d'une fréquence maximale de 1.84 GHz. Selon Chipworks, deux fabricants produisent ce SoC : Samsung et TSMC. Et là où Samsung (APL0898) grave ses puces en 14 nm, TSMC (APL1022) les grave en 16 nm, les rendant un peu plus épaisses que celles du constructeur coréen. Leurs performances sont toutefois supposées égales, et jusqu'à 60% supérieures à celles de l'ancien iPhone. Pour la première fois, Apple a doté ses appareils de 2 Go de mémoire LPDDR4.

Nous ne savons pas grand-chose à propos du GPU intégré par Apple, seulement qu'il fournirait des performances meilleures de 90% par rapport à l'ancienne génération. En général, les GPUs des iPhone sont conçus par Imagination, qui leur réserve la crème de la crème. Il est très probable que la puce graphique choisie ici soit de la famille des PowerVR-Series 7XT. Le fleuron de cette gamme, la GT7600, semble être le choix le plus logique. Mais Apple ne l'ayant pas confirmé, nous l'appellerons simplement GPU Apple A9.

Les benchmarks affichent des résultats assez impressionnants. Au Geekbench 3, l'iPhone 6S Plus s'avère offrir le meilleur ratio performance par MHz, s'avérant 70 à 130% plus rapide que ses concurrents. Le SoC de l'iPhone, bicoeur, se retrouve cependant parfois un peu à la traîne, dans les tests où ces derniers tirent parti de leurs SoC octo-coeurs. En revanche, l'A9 montre tout l'étendue de sa puissance au 3DMark Unlimited Physics Test, seul l'Exynos 7420 du Galaxy S6 (Edge) parvenant à faire mieux.

L'iPhone est également meilleur que ses rivaux aux benchmarks graphiques : au GFXBench Manhattan 3.0 (off-screen, OpenGL ES 3.0), sa fréquence d'image est 20 à 150% supérieure à la concurrence. Il bat même la Nvidia Shield Tablet (Tegra K1), qui était jusqu'alors l'étalon-référence en termes de performances en jeu, et qui est 17% derrière l'iPhone. L'écart de performances se réduit si l'on utilise l'interface OpenGL ES 2.0, mais il reste le smartphone le plus rapide du moment.

Subjectivement, rien à redire quant à ses performances. iOS 9.0.1 a été très fluide pendant notre test. Tout au plus avons nous remarqué quelques ralentissements en passant sur l'écran d'accueil après avoir joué à des jeux pendant un certain moment, ou utilisé la caméra de manière prolongée.

Geekbench 3
64 Bit Multi-Core Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
4429 Points ∼7%
Samsung Galaxy S6 Edge
5619 Points ∼9% +27%
LG G4
3556 Points ∼6% -20%
OnePlus 2
4804 Points ∼8% +8%
HTC One M9
3835 Points ∼6% -13%
Sony Xperia Z4 Tablet
3949 Points ∼6% -11%
64 Bit Single-Core Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
2538 Points ∼52%
Samsung Galaxy S6 Edge
1503 Points ∼31% -41%
LG G4
1107 Points ∼23% -56%
OnePlus 2
1140 Points ∼23% -55%
HTC One M9
1275 Points ∼26% -50%
Sony Xperia Z4 Tablet
1298 Points ∼26% -49%
AnTuTu v5 - Total Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
58869 Points ∼59%
Apple iPhone 6 Plus
50360 Points ∼51% -14%
Samsung Galaxy S6 Edge
72094 Points ∼73% +22%
LG G4
49941 Points ∼50% -15%
OnePlus 2
58535 Points ∼59% -1%
HTC One M9
55374 Points ∼56% -6%
NVIDIA Shield Tablet LTE P1761
54095 Points ∼55% -8%
Sony Xperia Z4 Tablet
56412 Points ∼57% -4%
GFXBench (DX / GLBenchmark) 2.7
1920x1080 T-Rex HD Offscreen C24Z16 (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
78.9 fps ∼1%
Apple iPhone 6 Plus
44.8 fps ∼0% -43%
Samsung Galaxy S6 Edge
53 fps ∼0% -33%
LG G4
33.7 fps ∼0% -57%
OnePlus 2
48 fps ∼0% -39%
HTC One M9
49 fps ∼0% -38%
NVIDIA Shield Tablet LTE P1761
65 fps ∼1% -18%
Sony Xperia Z4 Tablet
54 fps ∼0% -32%
T-Rex HD Onscreen C24Z16 (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
59 fps ∼2%
Apple iPhone 6 Plus
52.4 fps ∼2% -11%
Samsung Galaxy S6 Edge
32 fps ∼1% -46%
LG G4
24.9 fps ∼1% -58%
OnePlus 2
47 fps ∼1% -20%
HTC One M9
50 fps ∼1% -15%
NVIDIA Shield Tablet LTE P1761
56 fps ∼2% -5%
Sony Xperia Z4 Tablet
37 fps ∼1% -37%
GFXBench 3.0
off screen Manhattan Offscreen OGL (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
38.4 fps ∼6%
Apple iPhone 6 Plus
18.8 fps ∼3% -51%
Samsung Galaxy S6 Edge
25 fps ∼4% -35%
LG G4
15 fps ∼2% -61%
OnePlus 2
23 fps ∼4% -40%
HTC One M9
23 fps ∼4% -40%
NVIDIA Shield Tablet LTE P1761
32 fps ∼5% -17%
Sony Xperia Z4 Tablet
26 fps ∼4% -32%
on screen Manhattan Onscreen OGL (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
38.4 fps ∼11%
Apple iPhone 6 Plus
30.6 fps ∼8% -20%
Samsung Galaxy S6 Edge
15 fps ∼4% -61%
LG G4
9.5 fps ∼3% -75%
OnePlus 2
23 fps ∼6% -40%
HTC One M9
24 fps ∼7% -37%
NVIDIA Shield Tablet LTE P1761
29 fps ∼8% -24%
Sony Xperia Z4 Tablet
16 fps ∼4% -58%
3DMark
1280x720 offscreen Ice Storm Unlimited Physics (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
12854 Points ∼15%
Apple iPhone 6 Plus
9473 Points ∼11% -26%
Samsung Galaxy S6 Edge
19260 Points ∼22% +50%
LG G4
11178 Points ∼13% -13%
OnePlus 2
10985 Points ∼13% -15%
HTC One M9
10432 (min: 10432, max: 10786) Points ∼12% -19%
Sony Xperia Z4 Tablet
11189 Points ∼13% -13%
1280x720 offscreen Ice Storm Unlimited Graphics Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
41615 Points ∼8%
Apple iPhone 6 Plus
23937 Points ∼4% -42%
Samsung Galaxy S6 Edge
23954 Points ∼4% -42%
LG G4
23390 Points ∼4% -44%
OnePlus 2
31858 Points ∼6% -23%
HTC One M9
34429 (min: 34429, max: 34485) Points ∼6% -17%
Sony Xperia Z4 Tablet
37312 Points ∼7% -10%
1280x720 offscreen Ice Storm Unlimited Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
27795 Points ∼11%
Apple iPhone 6 Plus
17873 Points ∼7% -36%
Samsung Galaxy S6 Edge
22723 Points ∼9% -18%
LG G4
18821 Points ∼8% -32%
OnePlus 2
22400 Points ∼9% -19%
HTC One M9
22783 (min: 22783, max: 23171) Points ∼9% -18%
Sony Xperia Z4 Tablet
24566 Points ∼10% -12%
Basemark ES 3.1 / Metal - offscreen Overall Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
858 Points ∼15%
OnePlus 2
427 Points ∼7% -50%
HTC One M9
300 Points ∼5% -65%
NVIDIA Shield Tablet LTE P1761
665 Points ∼12% -22%
Sony Xperia Z4 Tablet
0 Points ∼0% -100%
BaseMark OS II
System (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
3925 Points ∼24%
Apple iPhone 6 Plus
2038 Points ∼12% -48%
Samsung Galaxy S6 Edge
3989 Points ∼24% +2%
LG G4
2368 Points ∼14% -40%
OnePlus 2
2536 Points ∼15% -35%
HTC One M9
1672 Points ∼10% -57%
Sony Xperia Z4 Tablet
2488 Points ∼15% -37%
Overall (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
2206 Points ∼26%
Apple iPhone 6 Plus
1299 Points ∼15% -41%
Samsung Galaxy S6 Edge
1821 Points ∼22% -17%
LG G4
1596 Points ∼19% -28%
OnePlus 2
1681 Points ∼20% -24%
HTC One M9
1410 Points ∼17% -36%
Sony Xperia Z4 Tablet
1482 Points ∼18% -33%

Légende

 
Apple iPhone 6S Plus Apple A9, Apple A9 / PowerVR GT7600, Apple AP0064K (iPhone NVMe)
 
Apple iPhone 6 Plus Apple A8, PowerVR GX6450, 64 GB eMMC Flash
 
Samsung Galaxy S6 Edge Samsung Exynos 7420 Octa, ARM Mali-T760 MP8, 32 GB UFS 2.0 Flash
 
LG G4 Qualcomm Snapdragon 808 MSM8992, Qualcomm Adreno 418, 32 GB eMMC Flash
 
OnePlus 2 Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430, 64 GB eMMC Flash
 
HTC One M9 Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430, 32 GB eMMC Flash
 
NVIDIA Shield Tablet LTE P1761 Nvidia Tegra K1, NVIDIA Tegra K1 Kepler GPU, 32 GB eMMC Flash
 
Sony Xperia Z4 Tablet Qualcomm Snapdragon 810 MSM8994, Qualcomm Adreno 430, 32 GB eMMC Flash

Le navigateur Safari est généralement le navigateur mobile le plus rapide de nos comparatifs de benchmarks. Cette nouvelle génération d'iPhone ne fait pas exception, et creuse même l'écart avec ses concurrents. Dans aucun benchmark l'un d'entre eux n'a pu ne serait-ce que s'approcher un peu de l'iPhone, qui reste la référence ultime en la matière. Subjectivement, nous avons été tout aussi convaincus : les sites Internet chargeaient très rapidement, et sous réserve d'avoir une bonne connexion Internet, aucune latence n'est à prévoir.

Octane V2 - Total Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
A9 / PowerVR GT7600, A9, Apple AP0064K (iPhone NVMe)
15967 Points ∼30%
Apple iPhone 6 Plus
PowerVR GX6450, A8, 64 GB eMMC Flash
7276 Points ∼14% -54%
Samsung Galaxy S6 Edge
Mali-T760 MP8, Exynos 7420, 32 GB UFS 2.0 Flash
8650 Points ∼17% -46%
LG G4
Adreno 418, 808 MSM8992, 32 GB eMMC Flash
7832 (min: 6791) Points ∼15% -51%
OnePlus 2
Adreno 430, 810 MSM8994, 64 GB eMMC Flash
6955 Points ∼13% -56%
HTC One M9
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
6493 Points ∼12% -59%
Sony Xperia Z4 Tablet
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
7790 Points ∼15% -51%
Sunspider - 1.0 Total Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
A9 / PowerVR GT7600, A9, Apple AP0064K (iPhone NVMe)
223 ms * ∼2%
Apple iPhone 6 Plus
PowerVR GX6450, A8, 64 GB eMMC Flash
347.4 ms * ∼4% -56%
Samsung Galaxy S6 Edge
Mali-T760 MP8, Exynos 7420, 32 GB UFS 2.0 Flash
347.1 ms * ∼4% -56%
LG G4
Adreno 418, 808 MSM8992, 32 GB eMMC Flash
719 ms * ∼8% -222%
OnePlus 2
Adreno 430, 810 MSM8994, 64 GB eMMC Flash
739.6 ms * ∼8% -232%
HTC One M9
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
839.7 ms * ∼9% -277%
Sony Xperia Z4 Tablet
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
553 ms * ∼6% -148%
JetStream 1.1 - Total Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
A9 / PowerVR GT7600, A9, Apple AP0064K (iPhone NVMe)
118.7 Points ∼34%
Samsung Galaxy S6 Edge
Mali-T760 MP8, Exynos 7420, 32 GB UFS 2.0 Flash
49.193 Points ∼14% -59%
LG G4
Adreno 418, 808 MSM8992, 32 GB eMMC Flash
43.118 Points ∼12% -64%
OnePlus 2
Adreno 430, 810 MSM8994, 64 GB eMMC Flash
44.286 Points ∼13% -63%
HTC One M9
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
26.852 Points ∼8% -77%
Mozilla Kraken 1.1 - Total Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
A9 / PowerVR GT7600, A9, Apple AP0064K (iPhone NVMe)
1743 ms * ∼3%
Apple iPhone 6 Plus
PowerVR GX6450, A8, 64 GB eMMC Flash
4469.8 ms * ∼8% -156%
Samsung Galaxy S6 Edge
Mali-T760 MP8, Exynos 7420, 32 GB UFS 2.0 Flash
4037.4 ms * ∼7% -132%
LG G4
Adreno 418, 808 MSM8992, 32 GB eMMC Flash
4770.8 ms * ∼8% -174%
OnePlus 2
Adreno 430, 810 MSM8994, 64 GB eMMC Flash
6585.3 ms * ∼11% -278%
HTC One M9
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
6508.2 ms * ∼11% -273%
Sony Xperia Z4 Tablet
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
4064 ms * ∼7% -133%
Peacekeeper - --- (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
A9 / PowerVR GT7600, A9, Apple AP0064K (iPhone NVMe)
4579 Points ∼74%
Apple iPhone 6 Plus
PowerVR GX6450, A8, 64 GB eMMC Flash
2613 Points ∼42% -43%
Samsung Galaxy S6 Edge
Mali-T760 MP8, Exynos 7420, 32 GB UFS 2.0 Flash
1337 Points ∼22% -71%
LG G4
Adreno 418, 808 MSM8992, 32 GB eMMC Flash
1659 Points ∼27% -64%
HTC One M9
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
1043 Points ∼17% -77%
Sony Xperia Z4 Tablet
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
1812 Points ∼29% -60%
WebXPRT 2015 - Overall Score (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
A9 / PowerVR GT7600, A9, Apple AP0064K (iPhone NVMe)
190 Points ∼24%
LG G4
Adreno 418, 808 MSM8992, 32 GB eMMC Flash
82 Points ∼10% -57%
OnePlus 2
Adreno 430, 810 MSM8994, 64 GB eMMC Flash
80 Points ∼10% -58%
HTC One M9
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
72 Points ∼9% -62%
NVIDIA Shield Tablet LTE P1761
GeForce ULP K1 (Tegra K1 Kepler GPU), K1, 32 GB eMMC Flash
106 Points ∼13% -44%
Sony Xperia Z4 Tablet
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
93 Points ∼12% -51%

* ... Moindre est la valeur, meilleures sont les performances

L'iPhone 6S Plus est, comme toujours, disponible en trois configurations de stockage différentes (16, 64 et 128 Go). Il n'est, comme toujours encore, pas possible d'étendre cette capacité via une carte microSD. Notre appareil de test intègre une puce NVMe de 64 Go de stockage flash, dont 51,4 Go disponibles pour l'utilisateur au premier démarrage. Si vous envisagez de prendre des vidéos Ultra HD, 16 Go seront loin d'être suffisants, dans la mesure où ce standard haute-résolution requiert 375 Mo de stockage pour une minute d'enregistrement. Mais la différence entre deux configurations de stockage étant plutôt onéreuse, à 110 euros, certains utilisateurs opteront certainement pour la version de base.

Les performances de ce nouveau stockage NVMe devraient être très élevées, et, d'après nos collèges d'AnandTech, dépassent largement celles du stockage UFS du Galaxy S6 (Edge). L'iPhone obtient de très bons résultats à nos benchmarks, et surpasse ses rivaux au PassMark. Mais les choses sont différentes au Basemark OS II, où il s'est avéré plutôt moyen. Il faut toutefois noter que le test Mémoire de ce dernier benchmark prend en compte d'autres composants mémoires, et n'évalue pas que les performances du stockage flash en lecture/écriture.

BaseMark OS II - Memory (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
A9 / PowerVR GT7600, A9, Apple AP0064K (iPhone NVMe)
1124 Points ∼13%
Apple iPhone 6 Plus
PowerVR GX6450, A8, 64 GB eMMC Flash
536 Points ∼6% -52%
Samsung Galaxy S6 Edge
Mali-T760 MP8, Exynos 7420, 32 GB UFS 2.0 Flash
1426 Points ∼17% +27%
LG G4
Adreno 418, 808 MSM8992, 32 GB eMMC Flash
1558 Points ∼19% +39%
OnePlus 2
Adreno 430, 810 MSM8994, 64 GB eMMC Flash
1297 Points ∼15% +15%
HTC One M9
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
933 Points ∼11% -17%
Sony Xperia Z4 Tablet
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
954 Points ∼11% -15%
PassMark PerformanceTest Mobile V1 - Disk Tests (Classer selon les valeurs)
Apple iPhone 6S Plus
A9 / PowerVR GT7600, A9, Apple AP0064K (iPhone NVMe)
96768 Points ∼49%
Apple iPhone 6 Plus
PowerVR GX6450, A8, 64 GB eMMC Flash
23184 Points ∼12% -76%
Samsung Galaxy S6 Edge
Mali-T760 MP8, Exynos 7420, 32 GB UFS 2.0 Flash
68872 Points ∼35% -29%
LG G4
Adreno 418, 808 MSM8992, 32 GB eMMC Flash
67837 Points ∼34% -30%
OnePlus 2
Adreno 430, 810 MSM8994, 64 GB eMMC Flash
44133 Points ∼22% -54%
HTC One M9
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
42249 Points ∼21% -56%
Sony Xperia Z4 Tablet
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
16552 Points ∼8% -83%

Jeux

L'écran de l'iPhone 6S Plus est bien plus grand que celui de l'iPhone 6S. C'est un avantage certain pour les jeux, et cela améliore le confort dans la prise en main de l'appareil, notamment durant les jeux de course, comme l'Asphalt 8. Rien à redire quant à ses performances : nous n'avons jamais eu l'impression qu'il atteignait ses limites, à aucun moment. Et cela devrait rester le cas pour les années à venir.

L'écran tactile, les capteurs et le haut-parleur de cet iPhone viennent compléter ce package avec panache. Nous n'avons pas grand-chose à lui reprocher, si ce n'est, peut-être, par rapport à l'emplacement de son haut-parleur, qui est recouvert par la main lorsqu'on tient le smartphone en mode paysage.

Vainglory
Vainglory
Asphalt 8: Airborne
Asphalt 8: Airborne

Emissions

Températures

En surface, les températures de cet iPhone sont plus élevées que celles de ses prédécesseurs. Les différences sont toutefois moindres au repos : l'iPhone 6S Plus est relativement tiède, montant jusqu'à 37°C. Cela reste bien plus qu'un Samsung S6 Edge, qui ne dépasse pas les 30°C. Ce constat reste vrai en charge système maximale : le nouvel iPhone est encore plus chaud que ses prédécesseurs (43,4°C), et le Samsung S6 Edge, le plus frais. Son chargeur est lui aussi plus chaud que celui de ses concurrents, à 46°C. Mais ces températures ne sont pas critiques pour autant.

Cela ne signifie pas que ses composants ne s'auto-limitent pas pour éviter une surchauffe interne. Pour vérifier cela, nous avons utilisé le GFXBench Battery Test, qui exécute le benchmark T-Rex trente fois de suite. Normalement, il enregistre fréquences d'images et d'horloges, ainsi que les températures, mais pas pour les appareils iOS, malheureusement. Les benchmarks (3DMark 2013 et BaseMark) que nous avons lancé juste après la Battery Test ne montrent que de très légères différences par rapport aux mesures relevées à froid. Aucune auto-limitation des composants à déplorer, donc.

 41.3 °C37.2 °C34.4 °C 
 39.9 °C36.8 °C34.4 °C 
 38.1 °C35.7 °C34 °C 
Maximum: 41.3 °C
Moyenne: 36.9 °C
35 °C40.1 °C43.4 °C
35.6 °C39.2 °C41.9 °C
35.3 °C38.3 °C39.3 °C
Maximum: 43.4 °C
Moyenne: 38.7 °C
Alimentation (valeur maximale)  46.5 °C | Température ambiante de la pièce 21.9 °C | Voltcraft IR-350
(±) La température moyenne de la face supérieure sous charge maximale est de 36.9 °C / 98 F, par rapport à la moyenne de 33 °C / 91 F pour les appareils de la classe Smartphone.
(±) La température maximale sur la face supérieure est de 41.3 °C / 106 F, par rapport à la moyenne de 35.4 °C / 96 F, allant de 22.4 à 51.7 °C pour la classe Smartphone.
(±) Le fond chauffe jusqu'à un maximum de 43.4 °C / 110 F, par rapport à la moyenne de 33.9 °C / 93 F
(+) Au repos, la température moyenne de la face supérieure est de 31.9 °C / 89 F, alors que la moyenne de l'appareil est de 33 °C / 91 F.

Haut-parleurs

Ici, rien de nouveau. Les performances sonores de cet iPhone n'ont pas évolué par rapport à celles de son prédécesseur. Son haut-parleur mono est toujours situé sur l'arrêt inférieure de son boîtier, qui atteint un niveau de volume relativement élevé, aux basses correctes et aux tons profonds, mais dont les basses ne sont pas suffisamment perceptibles. Les aiguës sonnent un peu flou, et la lecture audio, un peu distordue et métallique à volume maximal. Les écouteurs fournis sont de bonne qualité.

Gestion de l'énergie

Consommation d'énergie

La capacité de sa batterie Lithium-ion a été réduite à 10,45 Wh, soit 6% de moins que celle de son prédécesseur. Cela n'empêche pas Apple de promettre une autonomie similaire à celle de l'iPhone 6 Plus, et ce, malgré un écran légèrement plus lumineux et surtout, des performances bien plus élevées. Mais le constructeur américain parvient à tenir sa promesse, grâce à la puce A9 dont il a doté son fleuron, bien plus efficiente que par le passé, et à la dernière mouture de son système d'exploitation iOS 9. La consommation d'énergie s'avère même moins élevée que par le passé, dans la plupart des scénarios. L'iPhone 6S Plus ne consomme plus que l'iPhone 6 Plus qu'en charge système maximale. Mais ce nouvel iPhone est plus énergivore qu'un Samasung Galaxy S6 Edge en utilisation légère.

Consommation énergétique
Éteint/en veilledarklight 0 / 0.1 Watts
Au reposdarkmidlight 0.5 / 1.9 / 2.2 Watts
Fortement sollicité midlight 3.2 / 6.4 Watts
 color bar
Légende: min: dark, med: mid, max: light        Voltcraft VC 940

Autonomie

L'autonomie de l'iPhone 6S Plus est du même acabit que celle de son prédécesseur, voire même légèrement meilleure. Ce nouvel iPhone obtient de très bons résultats par rapport à ses concurrents, tant au test en lecture vidéo qu'au test Wi-Fi. Dans les deux cas, nous avons réduit la luminosité de l'écran à 150 cd/m², et désactivé tous les modules de communication (exception faite du Wi-Fi pour le test éponyme). Le navigateur était configuré pour ouvrir une nouvelle page Internet toutes les 30 secondes, enregistrer le temps écoulé et exécuter un script serveur. Ici, l'iPhone 6S Plus a tenu huit heures et demi, seul le Samsung S6 Edge étant capable de rivaliser avec lui parmi la concurrence haut-de-gamme. Les autres porte-drapeaux ont même parfois été largement battus par l'iPhone, et ce, également au test en lecture d'une vidéo Full HD H.264, la seule différence étant que dans ce dernier cas, l'écart était encore plus en faveur du 6S Plus.

En charge système maximale continue, luminosité maximale et avec tous les modules de communication activés (dont Siri), l'iPhone 6S Plus a tenu allumé 3 heures 17, soit un peu moins que son prédécesseur et que tous ses concurrents ou presque. Au repos, en revanche (luminosité minimale et mode avion), il s'est avéré excellent : notre test de navigation Wi-Fi a duré 27 heures 35. Nous pouvons donc confirmer les dires d'Apple : malgré une batterie de capacité inférieure, l'autonomie n'a pas été sacrifiée. Au contraire, même : il obtient d'excellents résultats ici.

Autonomie
Au repos (module WiFi éteint, luminosité au minimum)
27h 35min
NBC WiFi Websurfing Battery Test 1.3
8h 33min
En lecture de Big Buck Bunny encodé en H.264 1080p
11h 54min
Fortement sollicité (luminosité au maximum)
3h 17min
Apple iPhone 6S Plus
A9 / PowerVR GT7600, A9, Apple AP0064K (iPhone NVMe)
Apple iPhone 6 Plus
PowerVR GX6450, A8, 64 GB eMMC Flash
OnePlus 2
Adreno 430, 810 MSM8994, 64 GB eMMC Flash
LG G4
Adreno 418, 808 MSM8992, 32 GB eMMC Flash
Samsung Galaxy S6 Edge
Mali-T760 MP8, Exynos 7420, 32 GB UFS 2.0 Flash
Huawei P8
Mali-T628 MP4, Kirin 930, 16 GB eMMC Flash
Sony Xperia Z3+
Adreno 430, 810 MSM8994, 32 GB eMMC Flash
Autonomie de la batterie
-2%
-11%
-36%
-8%
-8%
-2%
H.264
714
675
-5%
580
-19%
501
-30%
417
-42%
581
-19%
526
-26%
WiFi v1.3
513
356
-31%
326
-36%
534
4%
434
-15%
388
-24%
Load
197
199
1%
229
16%
114
-42%
224
14%
215
9%
282
43%
WiFi
777

Points positifs

+ performances très élevées
+ qualité de fabrication sans faille
+ très bonne stabilité
+ concept novateur d'utilisation, avec une vraie valeur ajoutée
+ écran agréable
+ modules de communication rapides
+ excellent GPS.
+ bonne autonomie
+ appareils photos de qualité, aux fonctionnalités intéressantes

Points négatifs

- iOS 9 encore un peu buggé
- NFC inutilisable par les applications tierces
- capacité de stockage non-extensible
- appareil photo très mauvais en basse luminosité
- très cher

Verdict

Au banc d'essai : Apple iPhone 6S Plus.
Au banc d'essai : Apple iPhone 6S Plus.

Nous le soulignions déjà dans notre avant-test : le nouvel Apple iPhone 6S Plus place la barre très haut en termes de performances, tant du côté graphique que du côté de son processeur. Cette assertion est confirmée par notre critique détaillée. L'Apple A9 est, à l'heure actuelle, la puce de référence sur le marché du smartphone. Il bat tous ses concurrents haut-de-gamme dans la quasi totalité des tests, et ses performances graphiques sont même si élevées qu'il écrase les autres portes-drapeaux. Les iPhones ont traditionnellement toujours compté les performances en navigation Internet parmi leurs points forts, et le dernier-né de la série ne fait pas exception à la règle : le niveau qu'il atteint dans ce domaine est même très impressionnant. iOS 9 n'y est pas étranger, bien sûr : nous en avons eu confirmation en testant des appareils tournant sous des anciennes version d'iOS.

Le boîtier de l'iPhone 6S Plus est bien plus stable qu'auparavant, et, espérons-le, moins sensible aux rayures que son prédécesseur. Rien à craindre, en théorie, quant à un éventuel Bendgate 2.0. Que cette itération S de l'iPhone 6 soit plus longue, plus large, et un peu plus épaisse ne pose pas de problème, en pratique. En revanche, il en est autrement de son poids, bien plus élevée que l'an dernier : vous le sentirez, surtout en tenant l'appareil à une seule main. Dans l'ensemble, ce boîtier est, comme toujours, de très bonne qualité. Aucune évolution niveau design, mais de toutes les façons, il s'agit ici d'une affaire de goûts.

Apple a également travaillé sur ses modules de communication : dernière version Bluetooth, Wi-Fi plus rapide, LTE, tous ces points contribuent à rendre cet iPhone 6S plus intéressant. Dommage que la NFC ne soit disponible que pour Apple Pay, et que le stockage ne soit pas extensible... De l'Apple tout craché, me direz-vous !

Soyons raisonnables : toutes ces choses font de l'iPhone 6S Plus un très bon smartphone, mais ne justifient pas que vous vous débarrassiez de votre iPhone 6 Plus pour vous procurer son petit frère. Il reste l'un des smartphones les plus puissants du marché. Non, la différence, si tant est qu'elle existe, réside dans cette nouvelle manière d'interagir avec l'appareil, qu'Apple a baptisé 3D Touch. De nouvelles fonctionnalités et de nouveaux menus ont fait leur apparition, qui rendent sa prise en main globalement plus appréciable, mais ni iOS 9, ni ledit 3D Touch ne sont encore exempts de bugs. Live Photos est une fonctionnalité plutôt intéressante, mais son format très court ne trouvera son utilité que si vous capturez quelque chose de vraiment beau. Une telle fonction n'aura ainsi que peu d'intérêt si vous prenez un objet fixe ou un paysage en photo, mais sera du plus bel effet avec les enfants et les animaux. La qualité d'image n'a pas été beaucoup améliorée, du moins dans le cas de l'appareil photo principal, qui reste supérieur à la moyenne et peut désormais capturer des vidéos en 4K. Mais le nouvel iPhone ne tient pas la comparaison face aux photophones du moment que sont les différents S6 de Samsung, ou le LG G4. A l'avant, en revanche, on peut signaler des progrès, et nous avons apprécié l'intégration d'un flash d'écran.

Que dire de plus ? Son autonomie est du même acabit que celle de son prédécesseur, voire légèrement meilleure, malgré une batterie de moindre capacité. L'iPhone 6S Plus convainc donc toujours autant quant à sa vitalité, face à ses concurrents. Et si la panne sèche approchait, vous pourriez utiliser son nouveau mode d'économie d'énergie.

L'Apple iPhone 6S Plus est-il le meilleur smartphone du marché, à l'heure actuelle ? Pas vraiment. Les S6 de Samsung ont toujours une longueur d'avance sur le nouvel iPhone. Le 6S Plus n'en est pas moins l'un des meilleurs smartphones, voire le meilleur des iPhone... et le plus cher !

Apple iPhone 6S Plus - 04/13/2016 v5(old)
Daniel Schmidt, Patrick Afschar Kaboli

Châssis
88%
Clavier
71 / 75 → 94%
Dispositif de pointage
94%
Connectivité
42 / 60 → 70%
Poids
89%
Autonomie
92%
Écran
90%
Performances en jeu
60 / 63 → 95%
Performances dans les applications
64 / 70 → 92%
Chauffe
87%
Nuisance sonore
100%
Audio
64 / 91 → 70%
Appareil photo
78%
Moyenne
78%
87%
Smartphone - Moyenne compensée
Please share our article, every link counts!
> Revues et rapports de ordinateurs portatifs et smartphones, ordiphones > Critiques > Critique complète du Smartphone Apple iPhone 6S Plus
Daniel Schmidt, Patrick Afschar Kaboli, 2015-11- 8 (Update: 2018-05-15)
Andreas Osthoff
Editor of the original article: Andreas Osthoff - Managing Editor Business Notebooks